Un sac sur le dos
François

Cet article vient à la suite de celui sur nos 6 coups de coeur dans le parc national de Yellowstone, un des plus beaux grands parcs des USA. Vous trouverez ici le volet « Yellowstone conseils » !

Nous vous partageons notre expérience pour que votre séjour au Yellowstone soit inoubliable !

Et après ces 5 conseils, je vous partagerai notre expérience de voyage avec un bébé. Un petit bilan avec notre façon de fonctionner, nos routines, et ce qui a marché pour nous lors de ce voyage en famille.

Yellowstone : conseils pratiques

Yellowstone, c’est grand. Très grand. Approximativement la taille de la Corse. Je pense que personne ne s’imaginerait visiter toute la Corse en deux jours. Il en va de même pour ce parc. Les guides recommandent généralement quatre jours pour avoir un petit gout des grandes régions du parc.

Nous avons passé 5 jours entiers au Yellowstone, et c’était proche de la perfection ! 

Je pense qu’on pourrait y rester une semaine voire un mois sans jamais en avoir fait le tour. C’est ce qui est magique avec ce parc si riche en « attractions »… et c’est aussi inévitable dans un lieu naturel. Les lumières changent au fil de la journée et d’un jour à l’autre, donnant une expérience totalement différente. Sans parler des saisons. Ni des animaux ! Les stars poilues du parc ne répondent à aucun horaire ni itinéraire. Elles sont imprévisibles, et c’est ce qui rend les rencontres si magiques. Néanmoins, certaines régions du parc et certains horaires sont meilleurs que d’autres pour augmenter ses chances d’apercevoir les animaux les plus farouches.

Vue sur la chute d’eau et le canyon via la North Rim Drive

Conseil #1 : se lever (très) tôt 

En saison haute, il y a beaucoup de monde et il fait très chaud. Deux bonnes raisons pour commencer tôt la journée. Et si vous en avez le courage, je vous recommande de vous lever avant le soleil pour profiter des premiers rayons dans le parc, c’est absolument magique !

Et s’il vous faut une raison supplémentaire pour vous convaincre : c’est le meilleur moment pour observer les animaux ! C’est en nous levant tôt et en privilégiant les secteurs reconnus pour leur faune que nous avons eu la chance de voir des loups, des coyotes, des ours, des bisons et des wapitis (dont certains avec des bois, ceux que nous voyions près du fort étaient tous sans bois) ainsi que beaucoup d’oiseaux.

Lever de soleil en pleine nature : un de mes spectacles favoris !
Un ours se baladant sur la route
Un bison sur le bord de la route aux petites heures du matin
Les animaux nous accueillent dans le parc dès le premier point de vue !

Conseil #2 : loger tout près 

Je rêvais de dormir à l’intérieur du parc. Nous avions prévu de camper. Certains campings demandent de réserver, et les places sont souvent prises très à l’avance. D’autres fonctionnent selon le principe du premier arrivé, premier servi… et c’est ceux-là que nous visions.

Mais après avoir regardé la météo, nous nous sommes rendu compte que les températures nocturnes étaient très fraiches (entre 5 et 8 degrés). Pour le confort de notre bébé, nous avons donc cherché un logement à l’intérieur du parc d’abord… mais les prix nous ont vite dissuadé·es !

Nous avons logé 4 nuits à Gardiner, près de la porte nord-ouest du parc. Et la 5e nuit, avant de descendre au parc du Grand Teton, nous avons logé à la frontière sud du parc.

Admirer le soleil se lever sur les paysages de Yellowstone

Nos conseils pour dormir aux abords du Parc Yellowstone

Les villes frontières au parc proposent des logements de tous les niveaux et restent globalement chères par rapport aux standards locaux. La loi de l’offre et la demande ! Nous avons réservé nos logements pratiquement la veille d’arriver dans la région, en comparant les prix internet. 

Concrètement, voici les informations sur les entrées principales du Parc Yellowstone.

L’entrée Nord-Ouest et sa petite ville de Gardiner, propose stations-service, supermarchés, Subway, restaurants… et même une petite plaine de jeux. Bref un excellent point de chute si on ne peut pas se permettre les prix des hôtels dans le Yellowstone et que la partie camping ne fait pas partie de vos plans, parce que les ours la nuit ça peut faire peur. Gardiner sur Booking et sur Agoda.

L’autre entrée possédant une ville proche pour dormir est l’entrée Ouest, dans la petite ville que nous n’avons pas vue du coup, et qui par un hasard assez improbable s’appelle West Yellowstone, et que vous pouvez retrouver également sur Booking et sur Agoda. La ville de West Yellowstone est réputée pour pouvoir accueillir plus de touristes que Gardiner, cette dernière étant très calme.

L’entrée Sud, rejoint directement le parc Grand Teton, du coup on vous parlera de notre 5e nuit dans l’article dédié au Grant Teton (ceux qui ont suivi nos -més-aventures sur Instagram savent que nous avons beaucoup a raconter sur cet épisode épique de notre voyage !).

Conseil #3 : être flexible et ne pas se mettre de pression

Yellowstone est gigantesque et, à partir de 10 heure du matin, en saison touristique, plein de monde. Ne voyez pas trop grand dans vos déplacements, soyez patients sur les routes. Lorsque nous y étions, il y avait pas mal de travaux qui ralentissent drastiquement la circulation. Soyez flexibles. Si vous voyez qu’il y a un monde de fou à l’un des sites, pourquoi ne pas essayer le suivant, moins populaire, pour une expérience différente ?

Avant même de commencer votre première journée de visite du parc, ôtez-vous une grande pression : il est impossible de tout voir ! Que ce soit au niveau des phénomènes géologiques ou de la faune, vous ne pourrez pas en faire le tour. Une fois cette idée acceptée, profitez un maximum de tout ce que le parc pourra vous offrir pour vous en mettre plein la vue.

Marcher au Grand Prismatic comme dans un rêve !

Conseil #4 : respecter les règles du parc

Cela parait sans doute bête de l’écrire ici, noir sur blanc. Mais chaque année des dizaines de touristes sont blessés, car ils enfreignent les règles, qui sont pourtant basiques. Sans parler des dommages qu’ils créent à la faune et la flore.

Respecter les limitations de vitesse. Et rouler encore plus doucement au crépuscule et incroyablement lentement dans le noir.

Respecter les distances de sécurité avec les animaux. Alors que nous étions dans le parc, un groupe de touristes s’est approché de bisons. Ces gros animaux aux yeux doux ont toléré la présence des bipèdes pendant un certain temps, mais un des bisons à perdu patiente et à charger… et à blessé le plus lent du groupe des humains, à savoir une petite fille. C’est tellement évitable !

Ne pas laisser de nourriture dehors. Un ours qui chaparde de la nourriture humaine aura tendance à vouloir recommencer. C’est dangereux pour les humains (une tente avait été attaquée pendant notre séjour). Et c’est absolument dramatique pour l’ours. Car un ours qui change de comportement et s’habitue à la nourriture humaine devient une menace… et est donc tué. Oui, vous avez bien lu. Pour garantir la sécurité des visiteurs, l’ours est tué, car même si on l’attrape et le change de zone, il gardera le même comportement. C’est absolument dramatique et ce drame se reproduit chaque année ! Alors, pensez à eux, soyez vigilants à votre nourriture.

Voir des ours au parc Yellowstone : un rêve devenu réalité

Conseil #5 : prendre une gourde

J’ai été ravie lors de notre séjour au Yellowstone de voir que toutes les aires de pauses (celles avec restaurants/magasins…) avaient une zone dédiée à la recharge des gourdes. Le parc essaye de mettre ce geste écologique en avant : une très bonne chose ! 

Petit aventurier en herbe

Visiter Yellowstone avec un bébé (conseil #6)

Il est trop petit, il ne se souviendra de rien et il ne se rend même pas compte que ce qu’il voit est spécial.

Dès le premier jour de visite au Yellowstone, j’ai eu droit à cette remarque tellement remplie de clichés qu’il me faudrait un article entier pour y répondre (ça viendra sans doute d’ailleurs !). Et quelques minutes plus loin, nous nous arrêtons à Mammoth Hot Springs… et Manea se cambre dans le porte bébé, tournant la tête dans tous les sens et ouvrant grand la bouche en faisant « Ooooh ! »… alors que quelques seconds avant, il était sur le point de s’endormir. 

Si ça, ce n’est pas la preuve qu’il est curieux de découvrir le monde et qu’il se rend bien compte que le spectacle naturel sous ses yeux n’est pas commun… je ne sais pas ce qu’il faut de plus !

Papa admire la vue et bébé, les papillons !

Le plus délicat à gérer, je pense, c’est l’équilibre jeu/mouvement et trajets en voiture. Car pour se déplacer d’un site à l’autre dans le parc, cela demande beaucoup de moments assis dans son siège voiture. 

Notre programme quotidien était à peu près le suivant.

Un programme qui comblait les besoins de tout le monde !

Baignade dans les eaux (froides !) du parc Yellowstone

Visiter Yellowstone : un voyage inoubliable !

Ce parc, nous l’attendions avec tellement d’impatience, et nous avons adoré note séjour là-bas. Notre rêve est de retourner dans ces contrées lointaines, peut-être d’ici quelques années, quand Manea sera plus grand, pour découvrir Yellowstone encore une fois, encore autrement.

Si vous avez d’autres conseils ou des questions restées sans réponses à la suite de cet article, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire !

Voyager avec un bébé et aménager les heures de sieste en balade

Une réponse à “Yellowstone : 6 conseils pour visiter ce parc mythique”

  1. Merci pour ces conseils, effectivement se lever tôt avant le soleil peut-être une bonne expérience. Les 5 sens seront encore plus en éveil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *