Lors de notre premier voyage en Thaïlande, nous avions décidé de couper notre mois en 3 : quelques jours pour Bangkok, puis le reste divisé de façon égale entre le nord verdoyant et le sud paradisiaque du pays… et nous n’avons pas été déçus ! Depuis la capitale, nous avons fait cap vers les iles de la région de Surat Thani (Koh Tao et Koh Samui) en nous arrêtant au passage dans la région de Prachuap Khiri Khan à Hua Hin pour découvrir le joyau du parc national de Sam Roi Yot : Phraya Nakhon Cave !

De Hua Hin au parc national de Sam Roi Yot

Hua Hin se résume, à mes yeux, à quelques ruelles agréables pour se balader et un marché de nuit assez sympa pour manger avec les yeux, savourer avec le nez et se remplir le ventre comme il se doit, façon street food. Mais Hua Hin n’était pas notre objectif : nous y sommes allés uniquement pour accéder au parc national de Sam Roi Yot, situé sur la côte à 60 km au sud de Hua Hin, et plus précisément pour découvrir Phraya Nakhon Cave.

Thaïlande, Asie, voyage, Surat Thani, ile, plage
Sur la plage de Hua Hin

Le parc national de Sam Roi Yot et Phraya Nakhon Cave

Depuis Hua Hin, après avoir pris un bus, nous voilà sur la plage de Bang Pu à embarquer dans de petits bateaux de pêcheurs. Mais l’aventure débute réellement une fois arrivés à la plage de Laem Sala, quand débute la randonnée vers la grotte : ça grimpe sec entre les rochers, sur un sentier aux marches de pierre inégales. Le chemin est enchanteur : on se retrouve en pleine forêt, à guetter les singes que l’on entend avant de les entrevoir se balancer entre les branches. Vient ensuite le moment de descendre dans les entrailles de la pierre : le sentier s’inverse, les genoux amortissent la descente et les yeux cherchent l’objectif… Que faisons-nous ici ? On se croirait dans un film, on s’attendrait presque à voir s’envoler un ptérodactyle. Et puis, le sentier s’obscurcit : nous quittons la lumière du jour pour pénétrer dans l’antre d’un dragon. Après quelques pas à tâtonner dans la pénombre, le temps que mes yeux s’habituent au changement de luminosité, mon souffle se coupe. Est-ce moi qui ai dit « wouah », ou ma voisine de randonnée ? Quoi qu’il en soit, ma bouche reste grande ouverte, tout comme mes yeux qui semblent vouloir photographier cette image et la graver à jamais dans ma mémoire.

Moi qui pensais que le début de cette expédition était enchanteur, je me retrouve sans mot devant ce pavillon royal au milieu de la grotte, baigné par un rayon de soleil pénétrant par le puits de lumière quelques dizaines de mètres plus haut.

« Wouah » en effet, et même plus que cela ! Une vision de conte de fées asiatique…

Thaïlande, Asie, voyage,
Temple à Sam Roi Yod

Le clou du spectacle de Phraya Nakhon Cave, le pavillon royal, a été construit en l’honneur de la visite du roi Rama V, en 1890. Si ce pavillon étonne autant par sa beauté que par sa localisation, c’est surtout le spectacle de jeu de lumière qui donne une aura magique au lieu.

L’on tourne dans cette grotte en jetant toujours un œil au pavillon, comme s’il allait bouger ou changer de couleur sous l’effet des rayons divins qui le baignent ; et de l’autre œil, on observe les rochers aux formes spéciales, les coins à prière et signature des rois.

Le chemin du retour à la plage m’a paru tellement plus rapide que l’aller… Après un repas les pieds dans le sable au restaurant de la plage, nous avons décidé de rentrer à pied plutôt que de reprendre le bateau : une belle balade avec une magnifique vue sur la mer et la côte, mais aussi une superbe rencontre de très près avec les singes de la région !

Thaïlande, Asie, voyage,
Singe à Sam Roi Yod

Sam Roi Yot : bien plus à découvrir !

Mais le parc national de Sam Roi Yot, c’est bien plus que cela ! Signifiant littéralement « la montagne aux 300 pics » en thaï, ce parc est le tout premier parc national marin du pays et possède un paysage façonné par les collines calcaires qui bordent le golfe de Thaïlande. Si le pavillon royal de Phraya Nakhon Cave est devenu l’emblème de ce parc et de la province de Prachuap Khiri Khan, il renferme pourtant encore de nombreuses beautés à explorer, comme un marais d’eau douce, des mangroves, des plages désertes… Vous pouvez en apprendre plus sur le sujet sur le blog de Romain (La Thaïlande et l’Asie), qui conseille de passer au moins 2 jours dans ce parc.

Thaïlande, Asie, voyage, Surat Thani, ile, plage
Village du parc national de Sam Roi Yot
En pratique

Trajet : nous avons pris un tour depuis Hua Hin, mais pouvez aussi y accéder par vos propres moyens depuis la plage de Bang Pu, d’où vous pouvez soit prendre un petit bateau pendant moins de dix minutes jusque la plage de Laem Sala pour 300 bahts aller-retour, soit y aller à pied pendant une petite demi-heure, en passant par le chemin qui grimpe le long de la roche, domine la mer et redescend vers Laem Sala.

Tarif : l’entrée au parc national se paye à Laem Sal (200 bahts)

Itinéraire : une fois sur place, suivez les panneaux au pied de la falaise. Attention, chemin escarpé et souvent glissant ; le chemin a une élévation de 130 mètres. Compter une demi-heure.

Penser à prendre de bonnes chaussures, de l’eau (possibilité d’en acheter aussi au restaurant de Laem Sal), du répulsif antimoustique, de la crème solaire.

Sur la plage de Laem Sala, en plus du restaurant-épicerie et de toilettes, il y a aussi des bungalows et une zone de camping.

Une chose est sure, Sam Roi Yot reste un de nos plus beaux souvenirs de ce premier voyage en Thaïlande… et nous aimerions beaucoup y retourner pour poursuivre notre exploration !

Et vous, avez-vous déjà mis les pieds dans cette région de la Thaïlande ? N’hésitez pas à partager vos retours d’expérience et vos questions dans les commentaires !

Thaïlande, voyage
Marcher dans l’eau… (parc national de Sam Roi Yot, Thaïlande)

2 commentaires

  1. Hello,

    Je ne connais pas du tout la Thaïlande, juste allée à Bangkok rapidement.
    Là votre article donne envie. Ca a l’air pas mal le fait d’y aller en bateau ou à pieds.
    Peut-on se rendre à Phraya Nakhon Cave à n’importe quelle saison ? Je parle bien de la grotte pas du parc 🙂

    Répondre
  2. Ahlalaa.. cet article donne tellement envie !
    J’ai tellement hâte de me rendre en Thaïlande, enfin en Asie du Sud-Est en général, pour ce genre de petites merveilles. C’est magnifique et tellement mystique..

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest