Sicile : que voir sur la côte Sud ?

La Méditerranée compte de nombreuses îles rivalisant en beauté et chaleur, et la Sicile en fait partie ! De toutes les destinations que j’ai pu découvrir lors de mes voyages, cette île d’Italie demeure parmi mes préférées.

Lors de nos deux séjours en Sicile, nous avons voyagé sur la côte Sud-Est, de Mesina où nous avons accosté (sans y séjourner), en passant par Taormina, Catania, Syracusa, Noto, Agrigente … jusque Marsala. Notre premier séjour était à bord d’un voilier qui a longé la côte sud d’est en ouest, notre second séjour était fixe, à Taormina, chez l’habitant.

C’est donc de ces régions du sud de l’île que je vais vous parler ici, de ce que j’ai eu la chance de voir et de tester.

Taormina

Le centre-ville de Taormina se trouve perché à 200m au-dessus du niveau de la mer. Deux chemins permettent de grimper depuis la plage jusqu’à la ville : par le chemin en escalier ou en périphérique.

À voir à Taormina

Dans le centre de Taormina, les principaux points d’intérêts sont :

  • le théâtre grec
  • la fontaine avec le centaure bipède
  • les portes de la ville
  • et les églises

Ces principaux centres d’intérêt sont presque tous situés sur la rue principale. Mais il serait dommage de se limiter à cette rue, débordant de touristes aux heures des excursions de croisiéristes : quel plaisir de se perdre également dans les petites ruelles, ombragées et moins fréquentées.

Si le château de Taormina (Sanctuaire Madonna della Rocca) est toujours fermé, l’on peut néanmoins monter jusque là pour profiter du charmant (et pentu !) Chemin de Croix et de la vue, voire pousser un peu plus loin pour grimper jusque Castelmola.

En pratique

Les bonnes adresses :

Dans la rue touristique, Corso Umberto, vous trouverez de tout, et surtout du monde, particulièrement quand les bateaux croisières font escale et en saison haute.

Pour plus de tranquillité et d’authenticité, perdez-vous dans les petites ruelles aux alentours pour manger ou boire un verre.

Nos amis siciliens nous avaient également conseillé de manger en dehors des enceintes de la ville, du côté de la Via Luigi Pirandello.

A voir à Castelmola

Grimper depuis Taormina jusqu’à Castelmola est une petite expédition : la vue est la récompense des marcheurs persévérants ! Pour ceux qui n’aiment pas les petites routes escarpées, des bus relient également Taormina à Castelmola … mais cela gâche une partie du plaisir : rien ne vaut de suer pour arriver les jambes tremblantes sur la place du village de Castelmola et déguster une rafraîchissante granita !

Le château de Catselmola est la principale attraction du village, mais il ne se visite qu’en été (nous n’avons pas pu le voir). Heureusement ce n’est pas le seul attrait du lieu : j’ai adoré ce petit village pittoresque pour ses petites ruelles et ses maisons pleines de charme.

En redescendant à pied par le second chemin, agréable et bordé de cactus, nous sommes tombés par hasard sur l’église San Biagio, qui date du premier siècle apr. J.-C. et dont les peintures murales originales sont encore visibles.

En pratique

Les bonnes adresses :

Antico Caffè San Giorgio, Piazza Sant’Antonio : Pour prendre un verre, le café de la place principale fait d’excellents granita aux amandes, mais le personnel n’est pas des plus agréables.

Turrisi, Piazza Duomo, 19 : Un bar prisé des touristes, à la décoration réputée pour ces objets phalliques, comme provocation à l’église se trouvant juste en face.

– Si vous vous déplacez en voiture et que vous avez le temps, chercher le pain de Castelmola, réputé dans la région, et fabriqué artisanalement par une Sicilienne dans sa cuisine.

La plage de Taormina : Isola Bella

Au contrebas de Taormina, les magnifiques plages d’Isola Bella exercent une attraction irrésistible. Cette île, qui porte magnifiquement bien son nom, est reliée à la terre par une petite bande de sable, l’eau ne la recouvrant par endroit que de quelques centimètres. Autrefois privée, elle est à présent visitable et accueille un musée.

Les eaux turquoise d’Isola Bella en font un endroit idéal de baignade, masque-tuba et plongée. Le plus bel endroit pour plonger dans la région est à l’est de l’île : c’est un véritable parcours qui attend le plongeur, le faisant passer par des grottes horizontales et verticales (aussi appelées cheminées), au milieu d’un décor abritant une faune et une flore variée et colorée : j’ai adoré !

Pour ceux qui ne veulent pas se jeter à l’eau, il est possible de faire un tour en bateau à Isola Bella et de découvrir la région d’un autre point de vue.

En pratique

Les bonnes adresses

La route de bord de mer est pleine de petits restaurants et boutiques pour les touristes, mais le personnel y est accueillant et d’une rare gentillesse.

Nous avons plongé avec le club Blue Sea, Mazzarò Bay : très chouette accueil, cadre sympa, bon matériel et très bon encadrement.

Pour plus d’informations sur les spécialités siciliennes et des bonnes adresses dans la région de Taormina : « Les 14 spécialités siciliennes à ne pas manquer (et des adresses !) ».

Dans la région de Taormina

  • Naxos :

    Cette petite ville fut la première colonie grecque de Sicile : Naxos (Giardini Naxos), qui possède de jolies plages et une eau turquoise parsemée de rochers, comme une invitation au farniente.

  • Le château de Calatabiano :

    Voyager en Sicile, Taormina
    Panoramique du château de Calatabiano

    Nos amis nous avaient conseillé de visiter le château de Calatabiano, mais je ne ferai pas de même dans cet article. Disons qu’il ne vaut pas le détour et que l’on peut l’envisager comme un « bonus », si l’on passe beaucoup de temps sur place. La route pour y arriver est charmante, surtout en motocyclette, mais le château en lui-même est petit et ne propose aucune explication pour agrémenter la balade : s’il veut des informations, le visiteur devra avoir recours à une visite guidée (et de mémoire très chère). On en fait le tour en une dizaine de minutes, ce qui n’est pas vraiment proportionnel au prix d’entrée !

  • Les Gorges d’Alcantara :

    Il y a d’agréables promenades à faire aux gorges d’Alcantara, apportant un peu de variété au programme. Un chemin communal (gratuit) permet de rejoindre la plage aux rives de l’Alcantara, fort prisée par les Siciliens en été. Vous avez également la possibilité de vous promener au sommet des gorges pour les admirer depuis plusieurs points de vue aménagés. Pour ces promenades dans les hauteurs des gorges, il existe deux promenades payantes.

Toujours à voir dans la région de Taormina (pour notre prochain voyage) :

  • Savoca, un charmant village connu, car c’est là qu’a été tourné le film Le Parrain,
  • et ces deux villes réputées pour leurs céramiques : Caltagirore, fameuse pour ses céramiques en tête de Maures, et Santo Stefano di Camastra.

En pratique

Infos pratiques :

Budget  :

  • Train Lamezia Terme – Taormina : 21€
  • Téléphérique de Isola Bella vers Taormina (aller simple) : 3€
  • Théâtre grec de Taormina : 8€
  • Château de Calatabiano : 7€ (5€ entrée + 2€ ascenseur)
  • Promenade aux gorges d’Alcantara : 5€ chaque promenade, 9€ pour les deux (descente jusqu’à la rivière : gratuite)

Promenades à pieds :

  • De Taormina centre à Taormina Alta (par le Chemin de Croix) : 25’ pour monter
  • De Taormina Alta à Castelmola : 25’ pour monter
  • Pour le retour, en descente : les deux chemins se font en moins de 30’ ; ajouter encore 20’ pour rejoindre à pied Isola Bella si vous préférez continuer la promenade à pieds plutôt que de prendre le téléphérique. 

Pour lire nos carnets de voyage à Taormina sur Sur la route du Monde :

  • Attaque de la pizza géante
  • Gentil comme un sicilien
  • Sous le signe du poisson

Et pour l’album photo : fin d’été à Taormina.

Catania et l’Etna

Catania est une des grandes villes de la région, réputée pour son marché aux poissons. C’est aussi un point de départ idéal pour partir en excursion vers l’Etna. Plusieurs possibilités s’offrent au touriste pour découvrir ce volcan, véritable cœur battant de l’île. Nous avons opté pour un petit tour en 4X4 jusqu’à un refuge, pour admirer l’Etna de plus près et faire un peu de spéléologie dans ses grottes de lave.

Il est également possible d’arriver proche du sommet, en empruntant un téléphérique. Il nous reste encore à monter à Zafferana, jusqu’au refuge Sapienza pour voir les cratères.

Pour lire notre carnet de voyage à Catania : Au coeur de la Sicile, et pour voir notre album photo : Catania et l’Etna

En pratique

Bonnes adresses :

B&B Globetrotter Catania : Vicolo della Lanterna, 14, 95121 Catania

Sur la place entre la rue Garibaldi et la rue Auteri : pizzoleria (il faut goûter un pizzolo !)

Syracuse et Ortigie

À ne manquer sous aucun prétexte lors d’un voyage en Sicile : Syracuse et sa presqu’île Ortigie (Ortegia). Véritable coup de cœur, c’est à ce jour l’une des plus belles villes que j’ai vue au monde ! Les couleurs douces et chaudes des murs, les ambiances, les lumières, la mer… Tout cela contribue à former un paysage magnifique et donne son cachet particulier à la ville. On peut faire le tour de cette île en une bonne demi-heure, mais nous avons profité de nos deux jours sur place pour flâner et apprécier les lieux.

En pratique

Infos pratiques et bonnes adresses :

Un bus gratuit relie Syracuse jusqu’à Ortigie.

B&B Globetrotter Siracusa : Corso Giacomo Matteotti, 45, 96100 Siracusa.

A voir et à faire à Ortygie

  • La belle place Duomo et son église
  • Le château Castello Maniace (qui n’ouvre que le matin)
  • Les ruines du temple d’Apollon
  • Le bassin au papyrus
  • Le petit marché coloré
  • Un tour en bateau

À voir à Syracuse

Voyager en Sicile, Taormina
Théâtre grec, Néapolis (Syracuse)

Plusieurs sites archéologiques peuvent être visités à Syracuse, en dehors d’Ortigie, au site de Neapolis :

  • l’amphithéâtre
  • le théâtre, parmi les plus grands de la Grèce antique,
  • l’oreille de Dionysos, formation rocheuse dû à l’extraction de la matière première pour les constructions des théâtres.

Toutes ces ruines sont rassemblées sur un même site, où l’on peut également se promener dans un jardin de bambou à l’ombre rafraîchissante.

En pratique :

Infos pratiques :

L’entrée coûte 10€, mais l’accès à l’amphithéâtre est gratuit, le ticket n’étant nécessaire que pour l’accès au théâtre et à l’oreille de Dionysos.

Il vaut mieux y arriver tôt, afin d’éviter au maximum les bus de touristes qui déversent des masses de vacanciers, transformant la promenade nostalgique dans les ruines en file à la caisse.

Pour lire notre carnet de voyage à Syracuse : Fête et grève nationales, et pour voir notre album photo : Syracuse.

Noto

Noto est une splendide petite ville, classée patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO. Tout comme pour Syracuse, j’aime les couleurs chaudes et douces de ces murs dans les tons blancs jaunis. Ceux-ci arborent des décorations plus travaillées : sculptures murales, balcons en fer forgé… Il y a surtout des bâtiments à voir : la cathédrale Duomo, le théâtre, l’église San Domenico, la porte de la ville, le palais Ducezio…

Infos pratiques :

Il est facile d’accéder à cette ville en bus depuis Catania ou Syracuse (sauf quand on décide de prendre le bus un jour de grève nationale…).

La visite de la ville consiste principalement à se promener dans ses rues et profiter de l’ambiance. Si vous voulez voir une ville vivante, évitez d’y aller trop tôt le matin ou pendant l’heure du repas (et de sieste !). Une demi-journée suffit pour en faire le tour.

Pour voir notre album photo : Noto.

Raguse

Sur le chemin vers Agrigente depuis la côte, nous avons fait une escale à Raguse (Ragusa). Je me souviens d’une petite ville pittoresque … ou plutôt de deux villes. Raguse, détruite en 1693 par un redoutable tremblement de terre, a été entièrement reconstruite dans un style baroque sicilien, lui conférant un cachet unique qui lui vaut le statut de Patrimoine de l’Humanité à l’UNESCO. Construite en deux agglomérations, Ragusa Ibla et Ragusa Superior, une petite vallée sépare les deux entités. Les hauteurs de Ragusa Superior offrent un beau point de vue sur la partie « Ibla », qui regroupe la majorité des églises et palais.

On fait le tour de Ragusa Ibla assez rapidement, mais il est très agréable de se promener dans les petites rues. À ne pas manquer :

  • l’impressionnante église Duomo di San Giorgio.

Agrigente

La ville d’Agrigente (Agrigento) en elle-même ne possède pas de réel attrait, mais à ses abords se trouve la Vallée des Temples (qui n’est, en réalité, pas du tout une vallée), inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Sur ce site se trouvent des temples grecs typiques, avec leurs colonnades, en très bon état de conservation. Les plus beaux temples (en tout cas les mieux conservés) sont ceux :

  • de la Concorde
  • et de Junon (ou Héra).

Pour voir notre album photo : Raguse et Agrigente.

Marsala

Marsala … Si ce nom vous sonne familier, c’est sûrement grâce à son fameux vin ! Située à la pointe ouest de la Sicile et considérée comme la « Sicile africaine », Marsala date de la fin du IVe av. J.-C. Les amateurs de vin ont une bonne raison de s’y arrêter, et pour les autres, le charme du centre historique piéton propose une belle balade.

À voir à Marsala et dans les environs :

  • visite de caves à vin et de vignobles
  • la cathédrale et du Musée archéologique « Baglio Anselmi »
  • expéditions : aux marais salants et à la réserve naturelle « Il Stagnone », à l’île de Mozia et aux îles Égades.

La côte sud de Sicile … tant de choses à découvrir !

Bien sûr, la côte sud de l’île n’est qu’une partie de la Sicile, il y a encore tant de lieux que nous aimerions prendre le temps de découvrir, comme les îles Éole, qui ont l’air absolument magnifiques et dont certaines sont encore très sauvages.

Pour préparer votre voyage en Sicile, jetez un oeil à l’article « Sicile : informations pratiques ».

Et vous, déjà voyagé sur la côte sud de la Sicile ? Des expériences et des bons plans à partager ?

Auteur: Amandine

Voyageuse passionnée, Amandine part découvrir le monde accompagnée de François, l'esprit et les yeux grands ouverts ! Elle est également psychologue et coach de vie, proposant à ceux qui le souhaitent de les accompagner dans leur projet personnel et leur cheminement vers l'épanouissement (voir page "qui sommes-nous" et contact).

27 commentaires

  1. Vous n’avez pas chaumé dis donc durant votre séjour!
    Moi je n’ai pas été aussi fan de Noto que vous par contre j’ai beaucoup Ragusa et puis Scicli et Modica que tu n’as pas cité mais qui sont au patrimoine mondial au même titre que Noto et Ragusa.
    Egalement à Syracuse je recommande la scala dei turchi… il faut voir une photo pour s’en rendre compte, un lieu assez unique!
    A bientôt

    Répondre
    • Merci Amélie pour ton commentaire et tes ajouts d’information.

      Affectivement, nous n’avons pas pu « tout voir », ce qui n’est jamais possible (!), et ce du à notre mode de voyage : le voilier. Nous étions principalement à bord, avec quelques escales où nous faisions des expéditions, comme pour Raguse et Agrigente.

      J’ai beaucoup aimé ce mode de voyage, mais je me suis dit en même temps que je retournerai bien en Sicile, déjà pour voir la côte Nord, mais aussi pour découvrir plus à mon aise les richesses de cette île pas si petite que cela !
      Nous y sommes effectivement retournés quelques années plus tard, mais n’avons vu que Taormina et ses alentours. Bref, on sera obligés d’y retourner encore ! 😉

      Répondre
  2. Ah merci pour ce petit reportage 🙂 J’aimerai bien aller en Sicile un de ces quatre !

    J’aime bien les îles en ce moment. Les couleurs des Gorges d’Alcantara sont splendides !

    La vie est plus chère qu’en Italie où cela revient au même ?

    Répondre
  3. La vue depuis le théâtre de Taormina est très belle. J’ai eu la chance de voir (de loin!!), l’Etna en éruption c’est assez impressionnant. Par contre, je ne suis pas allé voir Raguse et Agrigente j’aurais dû. Surement la prochaine fois.

    Répondre
  4. Mon île d’origine. Je la connais pourtant si peux. Ce sera sûrement mon prochain voyage.. le plus important, un voyage qui me tiens à coeur! Merci pour l’article.

    Répondre
    • Merci Adelina pour ton retour 🙂
      Je te souhaite de découvrir plus en profondeur cette magnifique île (je me le souhaite à moi aussi ! 😉 ), surtout si tu en es originaire.
      Beau voyage à toi, et n’hésite pas à partager ton vécu au retour de voyage 😉

      Répondre
      • J’espère pouvoir réalisé ce projet l’an prochain.
        Pour le moment je me dédie à celui que je suis en train d’effectuer en ce moment.
        Continue à nous faire rêver avec tes articles Amandine.

      • Je découvre ta page « adedado » avec plaisir 🙂 Profitez bien de votre voyage ! 😉

  5. Superbe et merci pour toutes ses infos utiles sur la Sicile !

    Répondre
    • Avec plaisir Françoise, merci pour ton retour positif !

      Répondre
  6. Ton article et tes photos donnent vraiment envie d’y aller et de découvrir tout ça ! Je vais ajouter cette destination à ma bucket list ! ^^
    Merci aussi pour les infos pratiques que tu as partagées ! 😉

    Répondre
  7. C’est là où je suis allée en vacances l’année dernière, j’ai beaucoup aimé !

    Répondre
  8. Merci beaucoup ! cet article tombe bien car la Sicile sera la destination des vacances 2015 .

    Répondre
  9. Super article ! Qui donne envie d’aller visiter cette belle île italienne. Les photos sont superbes 🙂

    Répondre
  10. Merci beaucoup pour vos retours positifs Françoise, Caroline, Sylvie et Magaly !
    Je vois que la Sicile fait toujours l’unanimité ! 😉

    Ravie de voir que l’article vous plait (et merci pour le retour sur les photos !).

    Bon voyage Sylvie !

    Répondre
  11. La Sicile est l’une des îles les plus fascinantes du monde et ses paysages sont repris dans de nombreux films.
    J’ai partagé ton article Amandine 🙂

    Répondre
  12. On ne connait que Palerme mais ca nous avait enchanté, on bookmark votre article pour le prochain trip en Sicile !

    J’aime beaucoup comment sont affichées les photos, vous utilisez un plugin ou c’est directement avec wordpress ? Elles d’ailleurs très inspirante et ca donne envie de s’envoler tout de suite pour cette magnifique destination 😉

    Répondre
    • Salut Nico, je vois que vous avez apprécié Palerme 😉 Ville qu’il me reste à découvrir …
      Merci pour ton retour sur nos photos; pour les galeries et le plugin, je te contacte en MP.

      Répondre
  13. Salut,
    Merci beaucoup pour ton post sur la Sicile qui est je dois dire vraiment bien fait ! Je dois y partir d’ici une 10aines de jours, et j’hésite encore entre visiter Syracuse ou Taormina, par manque de temps nous ne pouvons pas faire les deux, que me conseillerais tu ?

    Merci d’avance pour ta réponse 😉

    Répondre
    • Hello, les 2 sont superbes, mais je pencherais personnellement plutôt pour Syracuse et Ortigie, je te conseille d’en lire le coup de coeur d’Amandine pour t’en persuader 😉

      Répondre
  14. Et bien… que de merveilles à découvrir… je rentre de Corse mais à cause de ce post, j’ai envie de repartir illico..; Heureusement que Lisbonne m’attend dans une semaine 😉

    Répondre
  15. Merci Amandine pour tous ces précieux conseils. Nous partons pour la Sicile le 21 novembre prochain. Bien sûr pas idéal pour les ballades et la baignade mais nous aimons surtout les villages et les gens, la bonne cuisine et le poisson!
    Conseils bienvenus quant à la période de voyage si quelqu’un a quelque chose. Nous serons en voiture.

    Répondre
    • Quelle belle destination, la Sicile !
      Parfait pour profiter du doux soleil d’hiver 🙂

      Nous y étions l’an passé en octobre, et c’était encore l’été : petite robe et repas à l’extérieur.
      Pour info, j’ai écris d’autres articles sur la Sicile, dont un avec les spécialités culinaires et quelques bonnes adresses (parfait avec une voiture de location !).
      Bon voyage, profitez bien … Et mangez bien 😉

      Répondre
  16. Merci pour l’article. Je pars pour l’Italie demain, Rome tout d’abord puis la Sicile, à Catane, je pensais aller visité Taormina puis Syracuse et peut-être l’Etna si cela est possible. Merci des conseils et des idées.

    Répondre
  17. Je voudrais savoir quel temps il fait à Catane fin décembre. Je compte y aller cette année. Et que doit ton emmener comme vêtement ?

    Répondre
    • Bonjour Marques, pour ce genre d’informations, je vous invite à faire la recherche directement sur Google (genre « quand partir à Cantane »). En regardant rapidement, je vois que c’est une saison relativement agréable, pas trop de pluie et des températures avoisinant les 15°. Bons préparatifs et beau voyage.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Current ye@r *

Pin It on Pinterest