Qui dit voyager en Corse dit roadtrip ! Premier volet de notre séjour de 10 jours à rouler sur l’ile de beauté… et tout commence par les origines

Sartenais Valinco : la Corse des origines

Départ d’Ajaccio, cap vers le Sud. Premier arrêt : la région de Sartenais Valinco, surnommée « la Corse des origines ». Au programme : un site archéologique, des découvertes gastronomiques, le plus corse des villages corses et la plus massive des tours génoises.

C’est parti !

Sartene, Corse, Roadtrip
Sartène vue de loin

Histoire et gastronomie : une expédition depuis Ajaccio

Notre aventure dans la région de Sartenais Valinco commence avant le début de notre roadtrip. Accompagnés de notre guide, Xavier, nous partons depuis Ajaccio découvrir les environs avec d’autres blogueurs (Nathalie, Lucie, Souroure et Violaine) venus participer au Salon des Blogueurs Voyage. Au programme : de l’histoire et de la gastronomie. Une journée parfaite !

  1. Filitosa, un voyage dans le temps

    Cap sur la région du Taravo et le petit village de Sollacaro, pour découvrir le site de Filitosa, l’un des plus importants sites archéologiques de Corse. Une belle surprise pour nous : jamais nous n’aurions imaginé visiter des ruines préhistoriques du VIIe millénaire A.C. ici ! Pas étonnant que la région de Sartenais Valinco se surnomme « la Corse des origines ».

    Situé entre Propriano et le port de Porto Pollo, ce site est situé dans un écrin de nature qui, à lui seul, vaut le détour. Une belle balade d’une heure en perspective, sur un sentier serpentant entre les menhirs anthropomorphes, les vieux arbres noueux propageant une ombre rafraichissante et les larges étendues de prairie.

    Filitosa, Corse, roadtrip, Ajaccio, Sartenais Valinco
    Filitosa, un site archéologique en pleine nature

    Si ces pierres pouvaient parler, que nous raconteraient-elles ? Figée devant ces témoins immobiles, je pense alors aux moaïs de l’ile de Pâques. Les similitudes que je trouve dans les mystères qui entourent ces sites me font sourire.

    Que signifient ces statues de pierre ? Avaient-elles une fonction religieuse ou plus pragmatique ? Et comment ont-ils fait pour déplacer des poids de plusieurs tonnes ?

    Filitosa, Corse, roadtrip, Ajaccio, Sartenais Valinco
    Filitosa, site archéologique corse

    Selon certaines théories, ces statues-menhirs pourraient être des symboles phalliques érigés pour fertiliser la terre. Pour d’autres, elles représentent des « paladini » : des chefs guerriers.

    Bientôt un musée viendra compléter la visite, proposant également un atelier de reproduction de céramiques préhistoriques.

    En pratique :

    Adresse : Station Préhistorique de Filitosa, 20140 Sollacaro, Corse-du-Sud

    Horaire : ouvert de 9 h au coucher du soleil, d’avril à fin octobre

    Durée : compter environ 1 h de visite

    Tarif : 7 €

    Site web : Filitosa 

     Pour aller plus loin :

    Autres sites archéologiques en Corse :

    • Alignements de Palaggiu (près de Sartène) : 258 monolithes, dont 3 statues-menhirs
    • alignements d’I Stantari et de Rinaghju, avec le dolmen de Fontanaccia (sur le plateau de Cauria) : le dolmen corse le mieux conservé de l’ile
    • exemple de castelli de l’âge de Bronze, comme Cucuruzzu et Capula (plateau de Levie)
    • Musée de Levie et Sartène : explications de plusieurs années de recherches archéologiques
  2. Un rendez-vous gastronomique à ne pas manquer

    L’histoire, ça creuse ! Depuis Filitosa, nous nous dirigeons vers l’étape gastronomique de ce tour : la Villa Guidi.

    Moi qui prenais ce point du programme pour un bref arrêt pour me restaurer. Jamais je ne me suis autant trompée. Car la Villa Guidi, c’est un lieu à déguster, apprivoiser, admirer, savourer… Un lieu pour prendre son pied tout en prenant son temps !

    Villa Guidi, Corse, roadtrip
    La voiture de Christian à la Villa Guidi

    Marianne et Christian nous accueillent chez eux avec chaleur et fierté. Ici, il est question de transmettre et d’apprendre, mais surtout d’apprécier. Apprécier la vue. Apprécier l’histoire. Apprécier l’ambiance…

    Tout ce qui n’est pas transmis est perdu, nous dit notre hôte à notre arrivée.

    Et c’est bien de transmission dont il est question ici. Si Marianne nous transmet les saveurs typiques d’antan, Christian quant à lui nous emmène par ces récits à la découverte de la culture corse, sa gastronomie, ses coutumes, ses anecdotes historiques… Il nous enseigne par exemple à distinguer les 3 types de charcuterie corse (nous en reparlerons dans un prochain article).

    Corse, roadtrip, maison d'hôte, Ajaccio, Sartenais Valinco
    La Villa Guida : un accueil chaleureux et un repas savoureux !

    Nous apprenons également qu’une maison corse possède toujours ces quatre éléments :

    1. une liqueur de myrte,
    2. une guitare,
    3. une cheminée
    4. Et… une arme !

    Au menu du jour, nous avons dégusté les petits plats faits maison avec des produits locaux :

    • un velouté de courgettes à la menthe
    • omelette au brocciu (prononce « broutche », un fromage corse au lait de brebis), un plat typique de l’ile
    • veau corse et pommes de terre,
    • tomme de brebis
    • et crème dessert au citron

    Coup de cœur spécial pour le morceau de guitare que Christian nous a joué au moment du désert : une pause douceur tout en douceur… « A ghitarra », la complainte d’une guitare désespère de ne plus être utilisée. Un chant corse pour un voyage multisensoriel : nous avions le gout, la vue, l’odorat, l’ouïe… de quoi être particulièrement touchés !

    Lorsque l’on se pose à la terrasse de cette maison d’hôte, on sait quand on arrive… mais on ne sait pas quand on repart ! Attention, Christian est un grand bavard… et son enthousiasme est contagieux ! Une chose est sure, tant le charme de la maison, la beauté de son cadre que la chaleur de nos hautes ont su conquérir nos cœurs. Un jour, nous reviendrons poser nos sacs dans une des chambres d’hôtes de cette grande demeure…

      En pratique :

    Tarif : table d’hôte : 40 € (menu complet) ; chambre à partir de 118 € la nuit

    Plus d’informations dans la rubrique « bonnes adresses » en fin d’article. 

Roadtrip à Sartenais Valinco

Après Filitosa, nous avions encore deux grandes découvertes qui nous tenaient à cœur dans la région de Sartenais Valinco : la tour Campomoro et la ville de Sartène.

Sartene, Corse, Roadtrip
Entrée de la ville de Sartène
  1. Sartène, le cœur pittoresque de la Corse

    Si j’aime les grandes balades en pleine nature, j’adore également me perdre dans les ruelles étroites et serpentantes de cités médiévales. Retrouver le contact des vieilles pierres, le charme des anciennes cités perchées sur les hauteurs… Et à Sartène, je me suis immédiatement sentie dans mon élément.

    « La plus corse des villes corses » mérite bien son surnom !

    Sartene, Corse, Roadtrip
    Sartène, la plus corse des villes corses

    Armés d’un audio guide, nous visitons les principaux points d’intérêts de la vieille ville et avons un aperçu de son histoire : depuis l’époque médiévale de sa construction sur l’éperon rocheux du Pitraghiu, jusqu’à l’époque moderne en passant par l’époque d’occupation génoise à partir de 1520, les grands moments de la cité sont narrés au fil des rues.

    À voir à Sartène :

    • la Place Porta (ou Place de la Libération), au centre de la vieille ville, et la Place Paoli adjacente, ancienne place du marché
    • l’échauguette : le petit poste de guet du XVIe siècle
    • le quartier de la Manichedda (ou A Manighedda), ancien centre-ville à l’époque médiévale, qui débute une fois franchie la voute de la place Porta
    • la maison de Rocca Serra, aux airs de petit palais, et l’hôtel de ville de Sartène, ancien palais des Gouverneurs génois où l’on peut voir le blason de la ville (une tour crènelée cernée de deux mouflons et surmontée d’une tête-de-Maure, encerclée de deux mains représentant les deux saints prospectus de la ville : Saint François et Sainte Anne)
    • Le couvent Saint Côme et Saint Damien ainsi que l’église Santa Maria Assunta, dans laquelle sont exposés des images de la célèbre procession du Vendredi Saint (Castenacciu) où un homme anonyme, le pénitent, reproduit le calvaire du Chemin de la Croix pour expier ses pêchés, sous le poids d’une croix de 35 kg et alourdie par une chaine de 17 kg, sanglée à sa cheville.
    • Et lorsque nous y retournerons, nous irons visiter également le musée de préhistoire et d’archéologie corse de Sartène, l’un des plus importants de l’ile.
    Sartène en pratique

    Audio guide : propose un parcours « Ville d’Art et d’histoire »

    Durée estimée : 1 h 30

    Prix : 5 €

    Langue : français, anglais, italien

    Lieu de retrait : à l’Office de Tourisme de Sartène, cour Sœur Amélie n° 14

    Note :

    Outil intéressant, mais descriptions un peu longues à mon gout. Belle volonté de vouloir rendre vivant le parcours, avec des animations sonores… mais dosage à revoir ! Si l’histoire vous intéresse et que vous ne voulez pas passer à côté des beaux côtés de Sartène, prenez-le… mais sentez-vous libre d’écouter ce qui vous intéresse et d’accélérer certains passages.

    Conseil :

    Préférer un parking extérieur à la ville pour ne pas tourner dans les ruelles étroites et encombrées.

  2. Campomoro et sa tour génoise

    Si les tours génoises ne sont pas rares sur le littoral corse, celle de Campomoro est sans conteste la plus massive et l’une des plus belles de l’ile. Et c’est aussi (et surtout) l’occasion d’une belle randonnée le long de la côte.

    Campomoro, Corse, Roadtrip
    Vue sur la tour génoise de Campomoro depuis les sentiers de randonnée
    • Randonnées à Campomoro

      Au pied de la tour, 3 grands sentiers sont possibles, certains menant jusqu’à la tour de Senetosa. Il y a en a pour tous les gouts, avec des petites boucles d’environ une heure jusqu’à de belles balades de 7 h 30.

      Campomoro, Corse, Roadtrip
      Vue depuis la tour génoise Campomoro

      Campomoro en pratique :

      Tour génoise : ouverte au public d’avril à début octobre de 10 h à 16 h 30 (entrée payante : 3,5 €)

      Accès à la randonnée : gratuit

      Parking : laisser sa voiture à l’entrée du village ou devant la plage, à 20 minutes de marche de la tour.

      Adresse : Tour de Campomoro – Village de Campomoro, 20110 Belvédère Campomoro

A faire dans la région de Sartenais Valinco

À côté du mignon village de Sartène et de belles balades autour de la tour de Campomoro, la région de Sartenais Valinco propose d’autres activités intéressantes.

  1. Pour découvrir les villes et villages de la région :

    À côté de Sartène et Campomoro, les autres villes, villages et ports principaux de la région sont : Propriano, Almeto et Porto Pollo.

  2. Pour se chouchouter :

    Pour tous ceux qui cherchent un moment zen et détente, je vous invite à faire un tour aux bains d’eau chaude sulfureuse de Baracci : un (très) petit complexe familial avec une piscine d’eaux sulfureuses à 38° ainsi que d’autres soins classiques (sauna, hamac, jacuzzi).

  3. Pour faire du sport :

    Envie de bouger ? Plusieurs activités sportives sont proposées dans la région, principalement : kayak de mer, plongée, quad, équitation, canyoning et via ferrata.

  4. Pour marcher en pleine nature :

    Car il n’y a pas que les sentiers de Campomoro, pour ceux qui souhaiteraient se laisser tenter par une journée (ou plus) de randonnée pédestre, il existe 12 sentiers de randonnée dans cette région : par exemple ceux dans le Taravo, l’Alta Rocca ou le Parc Naturel Régional de Corse (GR20 – par exemple 5 jours de Proprio à Porto Vecchio ou à Porticcio).

Conseil Roadtrip à Sartenais Valinco

Et sur la route, dans les environs de Sartène, faites un arrêt au fameux Lion de Roccapina : avec le bon angle et un peu d’imagination, vous pourrez admirer ce lion de granite trôner fièrement sur les montagnes du territoire du Sartenais Valinco.

Nos bonnes adresses

  • Logement et restaurant

    • Villa Guidi

      Coup de cœur pour la maison d’hôte « La Villa Guidi »… et ses propriétaires, Marianne et Christian ! Cette demeure en pierre du début du 19e siècle est édifiée sur un promontoire entre mer et montagne, dominant la basse vallée du Taravo. Pila-Canale est un village corse typique et convivial de 300 habitants, « loin de rien et près de tout ».

      Les petits plus : la vue panoramique à 180°, des cimes du Mont San Petru aux plages de la baie de Cupabia ; les chambres personnalisées sur des thématiques de voyage ; l’accueil chaleureux ; le cadre splendide ; la table d’hôte excellente.

      Adresse : avenue Jerôme Guarnieri (face à la mairie), 20123 Pila-Canale

      Site web : La Villa Guidi 

    • Camping Tikiti

      Une option économique pour un roadtrip en Corse abordable. Situé à l’entrée de Propriano en venant d’Ajaccio, ce camping intéressant pour ses grands espaces de campement ombragés et, à cette période-là de l’année (début mai), très peu de monde : très agréable ! Sanitaires basiques, mais propres. Piscine.

      Adresse : Route d’Ajaccio, 20110 Propriano

      Site web : Camping Tikiti

  • Activité et tourisme

    • Authentic Tour :

      Xavier, gérant d’Authentic’Tour Excursions, nous emmène à bord d’un beau monospace à la découverte de « La Corse au Cœur ». Depuis plus de 10 ans, avec passion et professionnalisme, Xavier propose, toute l’année, des circuits découverte de Bonifacio, Bavela, Cap Corse, Corte, Calvi et Piana.

      Adresse : 36 Cours Lucien Bonaparte, 20000 Ajaccio

      Site web : Authentic’Tour

Sartenais Valinco : au cœur des origines

Commencer notre découverte de l’ile par « les origines » : quoi de plus logique ?

La Corse est une ile qui se découvre et se redécouvre à chaque virage… Après ce second volet de notre roadtrip dédié à la région de Sartenais Valinco, je vous parlerai des autres belles découvertes de ce roadtrip. À suivre !

Campomoro, Corse, Roadtrip
Vue sur la baie de Campomoro

Et vous, déjà voyagé dans la région de Sartenais Valinco ? Des conseils ou des souvenirs à partager ?

Merci à l’Office de Tourisme de Sartenais Valinco pour son accueil et ses conseils pour découvrir ce petit bout de Corse à l’occasion de notre séjour sur l’ile de beauté pour le Salon des Blogueurs Voyage

2 commentaires

  1. J’adore cette île ! Je suis passée dans la région, entre Bonifacio et Ajaccio : superbes paysages !
    Merci pour vos jolies photos 🙂

    Répondre
    • Merci Mireille 🙂 Un roadtrip qui nous a permis de découvrir des paysages vraiment sublimes ! D’autres articles sur la Corse sortiront encore dans les semaines à suivre, avec entre autres au menu Bonifacio et Porto Vecchio 😉

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest