Un sac sur le dos
Amandine

C’est un article un peu particulier que je vous propose… Je vous invite à partager une de mes rêveries le long des routes en Patagonie chilienne et argentine, en mots et en photos.

Rêveries Patagoniques…

Rêveries le long des routes de Patagonie

Tic tic. Le cliquetis des graviers choquant la carrosserie me sort de ma somnolence. Dormais-je ? Où suis-je ? Le bus, oui. En voyage.

Quelqu’un a tiré mes rideaux. À mes côtés dort ma moitié d’un sommeil profond, bercé par le ronronnement du moteur. Entrouvrant les rideaux rouges, c’est une Patagonie jaune qui m’accueille. Plate. Vide. Immense.
Sommes-nous seuls sur cette route du bout du monde ?

Cela fait plusieurs mois que nous voyageons en Amérique du Sud. Encore.
Pourquoi ? Un appel. Un désir. Des envies. D’étendues, de couleurs, de rencontres.

Le mouvement est ma routine. La route, mon horizon. Plus loin. Marche avant.

Une autruche court au loin, suivie par ses petits. Pas si vide que cela, la Patagonie.

Le sommeil me guette, m’enveloppe. Puissante attraction. Mais je ne veux pas. Ne pas dormir. Ne pas en manquer une miette. Le moindre buisson, le moindre caillou. Je veux tout voir. Ne pas dormir.

Tic tic. Le cliquetis des graviers rythme mes pensées. Le paysage continue à s’enfuir, mes yeux ne parvenant pas à satisfaire leur soif d’images. Ne rien louper, en profiter comme si chaque paysage était unique, chaque jour le dernier. Combat perdu d’avance, le temps file, les paysages défilent… Et Morphée emporte ce bras de fer.

Quand vais-je me réveiller ? Et où ? Le paysage aura-t-il beaucoup changé ? Perdrais-je ces étendues jaunes comme j’ai déjà perdu le désert orangé d’Atacama, la forêt humide d’Amazonie, les fjords aux eaux froides de Chiloé, les montagnes de la Cordillère et ses lagunes cristallines ?

Avancer. Quitter. Rencontres éphémères. Mais j’aime à penser que ces images sont en sécurité, nichées dans ma mémoire, disponibles dès les paupières fermées.

Tic tic. Le cliquetis des graviers poursuit sa mélodie, dans le tohu-bohu de notre bus. Là-bas, un autre paysage m’attend. Là-bas, demain. Un autre jour. Un autre voyage.

Sur les routes de Patagonie
On the Road Again
Autruches de Patagonie
Patagonie sur rail
Moutons de Patagonie
Roadtrip en Patagonie
Saisi en plein mouvement
Se promener dans les environs de Futaleufu et se retrouver en pleine nature
Un habitant de Patagonie
Paysage insulaire de Patagonie
Sur les routes de Patagonie

À revoir ces images, je me replonge dans mes rêveries patagoniques…

Si cet article fait écho chez vous à des envies ou des difficultés personnelles, n\'hésitez pas à me contacter pour une demande de coaching. Psychologue de formation et coach de vie, je propose d\'accompagner les (futurs) voyageurs pour un bout de cheminement personnel, à travers un coaching personnalisé selon vos envies, besoins et objectifs.

Commentaires

  1. Amandine, merci d’avoir donné corps, ne serait-ce que quelques instants, à l’un de mes rêves de voyage les plus chers à mon coeur…
    Je sais très bien que je ne pourrai jamais effectuer cette merveilleuse ballade, mais grâce à vos photos, vous m’avez permise de faire un petit bout ce ce voyage…

    Excellente soirée à vous, et merci de votre générosité 🙂

    • Merci Claude pour votre message touchant. Je suis heureuse de partager mes voyages (et rêveries, réflexions…) avec d’autres passionnés de voyage.

      Certains ont la chance de se lancer sur les routes, d’autres voyages à travers les mots et les images rapportées du bout du monde…

      Si la Patagonie vous passionne, j’ai également écrit un article sur mes premières impressions dans cette contrée du bout du monde; et bientôt sortira une vidéo sur notre séjour en Patagonie chilienne et argentine : à suivre…

      Très bonne soirée également et au plaisir d’échanger encore !

  2. Bonjour, nous rentrons de voyage Chili/Argentine et ces écrits me font revivre cette merveilleuse sensation d’immensité.Dans ces étendues nous n’avons envie que d’admirer respirer VIVRE.C’etait une fanstastique expérience. Merci Amandine

    • Merci Apicella pour ton message. Ravie d’avoir pu toucher, avec ces mots et ces images, des voyageurs qui ont déjà parcouru ces belles étendues 🙂
      Je vois que nous sommes sous le même charme !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies pour récolter des informations de votre navigateur, et rendues anonymes, á des fins de statistiques via le service Google Analytics.