Les smartphones sont de plus en plus présents dans nos poches. Pourtant tous ne sont pas adaptés aux voyageurs. Existe-t-il un smartphone idéal pour voyager ?

Deux modèles

Nous avons décidé de prendre 2 smartphones qu’à peu près tout oppose pour répondre à la question : l’iPhone 5S d’Apple et le Liquid E3 d’Acer.

  • L’iPhone 5S coûte 700€
  • Le Liquid E3 coûte 200€, existe aussi en dual SIM

Pour les comparer sur tous les angles, nous les avons testés lors de notre voyage à Lisbonne, et avons retenu 7 points de comparaison.

  1. La photo

    Sans surprise, l’optique de l’appareil le plus cher l’emporte. Apple a fait le choix de la qualité de l’objectif et de la sensibilité du capteur plutôt que la course aux pixels (8MP contre 13MP pour le Liquid E3). Cela se ressent énormément dans les photos sans flash quand il fait sombre (dans un bar, dans une rue le soir …).

    Acer a pris le pari quant à lui de mettre en avant les « selfies », ces fameuses photos que l’ont prend de soi-même à bout de bras : il y a un flash sur chaque face du téléphone ! Pour les fans de selfies qui voyagent en solo, ce n’est pas négligeable.

    La question à se poser : plutôt beau paysage immortalisé ou plutôt selfie ?

  2. L’écran

    L’avantage tend à être donné à Acer pour ce point : plus grand (4,7 pouces contre 4 pouces pour l’iPhone 5S), donc plus de place pour afficher les pages web, le texte des mails …

    Mais l’iPhone a quand même ses atouts, à commencer par un verre qui n’accroche presque pas les traces de doigts, et par un écran plus lisible au soleil.

    La question à se poser : plutôt « check rapide » des messages dans la rue ou plutôt lecteur assidu ?

  3. En poche

    Ce qui était un avantage pour le Liquid E3 au niveau de l’affichage, devient un inconvénient une fois l’écran éteint : c’est grand ! Cela peut sembler anodin, mais marcher une journée complète dans une ville avec cet appareil en poche aura tendance à vous fatiguer plus vite, il faut « forcer » un pas sur deux. Cela se ressent nettement moins avec l’iPhone. D’un autre côté, pour ceux et celles qui glissent le téléphone dans un sac, le problème est neutralisé.

    La question à se poser : plutôt grand marcheur ou plutôt balade en transport en commun ?

  4. Les situations délicates

    Parfois, ce que vous souhaitez photographier ne se trouve dans un lieu « sûr » : dégainer un appareil, au look et à la valeur mondialement connus comme l’iPhone 5S, dans un bidonville ou dans un quartier chaud le soir, n’est pas nécessairement une bonne idée.

    La question à se poser : plutôt trek dans la nature ou reportage social ?

  5. Localisation

    Un avantage de l’iPhone 5S est que son GPS est autonome, il n’a pas besoin de réseau GSM, WIFI ou 3G/4G pour fonctionner. En revanche, pour se situer sur une carte, il faudra tout de même au préalable avoir téléchargé ladite carte. Il existe d’autres téléphones qui possèdent un GPS autonome, selon votre type de voyage, ce n’est pas un point inintéressant à vérifier lors de l’achat du téléphone.

    La question à se poser : plutôt balade en montagne au fin fond de la Patagonie ou citytrip ?

  6. Les autres points

    Pour moi, il existe toute une série de points qui n’ont pas vraiment d’importance à mes yeux. Par exemple, je n’ai pas parlé de 3G ou 4G … Le roaming étant encore pour quelques années un facteur important à ma non-utilisation de ces technologies en voyage à l’étranger.

    Un autre point, je ne fais pas partie de ces fanboys qui pensent qu’il faut absolument Android plutôt qu’Apple (ou l’inverse), prêts à partir en croisade. Le plus important dans un système est qu’il nous convienne, chacun des systèmes à ses avantages et ses inconvénients.

    Par contre je trouve l’iPhone 5S trop cher : le téléphone pourrait être vendu 200 euros de moins qu’il me semblerait encore surévalué !

Mais quel smartphone choisir alors ?

Sans grande surprise, nous pouvons dire que chaque téléphone a ses avantages et ses inconvénients. Le smartphone idéal est celui qui, selon vos besoins, rassemble le plus de points positifs et le moins d’éléments négatifs. C’est finalement le but de cet article, déterminer quels sont vos besoins selon le type de voyageur que vous êtes.

Bref il n’y a pas de réponse toute faite, l’essentiel est pour chacun de se rendre compte des points importants sur lesquels porter attention, en fonction de ses besoins sa manière de voyager.

Dernière remarque : bien entendu, rien ne nous oblige a voyager avec un smartphone, ni même un quelconque téléphone. Mais il faut bien se rendre à l’évidence que le smartphone en voyage devient le nouvel appareil photo du touriste : un indispensable qui s’impose peu à peu.

Et vous ? Partez-vous en voyage avec votre téléphone ?

Avez-vous choisi votre smartphone par rapport à vos besoins sur les routes ?

20 commentaires

  1. Qu’est ce que je suis vieux jeu avec mes cartes en papier !
    Elles ont l’avantage du prix, de l’écran, des situations délicates, de la localisation, de me faire sentir être un aventurier! mais c’est vrai que pour les mails je n’y suis pas encore arrivé :).

    Répondre
    • Tu me fais penser à une vidéo au j’avais découverte il y a quelques mois : « MAP », la super invention technologique! https://www.youtube.com/watch?v=ZCp-JSVSNZM
      Tu devrais t’y retrouver 😉

      L’acquisition d’un smartphone est assez récente, et je dois avouer que je n’en ressentais pas l’absolue nécessité. Depuis le Cambodge, nous emportons le smartphone en voyage, et si c’est vrai que cela nous a déjà été utile, c’est aussi vrai que nous aurions pu nous débrouiller sans ^^

      Je pense que pour notre voyage « Back To America », il ne sera utilisé qu’occasionnellement : cela fait du bien aussi de tout couper et de se perdre !

      Répondre
      • Ne rigoles pas, le courrier papier ça m’arrive aussi :).

        Je regrettes de ne pas avoir eu l’idée de cette vidéo moi même !

  2. Coucou François,
    Je n’ai jamais été une « fangirl » d’Apple non plus, mais je pense de plus en plus à investir dans un Iphone, essentiellement pour la qualité des photos et du GPS. Ca sera sans doute mon prochain grand investissement 😉

    Répondre
    • On est rarement déçus par les produits Apple, c’est souvent le prix le nerf de la guerre 😉

      Répondre
  3. Pour moi 2 éléments non négligeables pour les voyageurs au long cours :
    – la garantie internationale (donc on oublie les produits Google Nexus par exemple)
    – l’ouverture du produit, point faible d’Apple. Par exemple, si la carte SIM que vous achetez en Malaysie ne renseigne pas les éléments de connection nécessaires à l’accès internet, il faudra renseigner vous-même l’APN, ce qui n’est pas (facilement) possible sur un iPhone mais ne pose aucun problème sur un Android.

    Répondre
    • Hello Guillaume,

      pour le premier point, je suis d’accord avec toi pour les voyages assez longs seulement. Je me vois mal déposer mon appareil dans un pays pour réparation si je n’y reste pas encore au moins 2-3 semaines 🙂

      Pour le second point, je ne comprends pas bien ton exemple, qu’appelle-tu APN ? Pour moi c’est appareil photo numérique mais alors je ne saisis pas le sens 😀

      Répondre
      • APN c’est Access Point Name. La configuration necessaire a un téléphone pour accéder au réseau de données.
        J’ai eu 3 fois le problème en voyage, une fois avec un iPhone, 2 fois avec des Android. J’ai pu facilement entrer moi-même les configurations sur Android (Sri Lanka et Indonésien), mais sur iPhone il a fallu chercher une solution de contournement, et c’était bien plus long. (les débuts de Virgin Mobile en France)

      • Hello Guillaume, merci pour l’explication. Par contre je ne suis pas vraiment d’accord avec toi sur le point de l’ouverture/fermeture d’Apple. Pour moi c’est un argument de fanboys basé sur peu de chose. Sur base de quoi qualifie-t-on un système d’ouvert ou de fermé ? Pour moi Android a misé sa communication là-dessus au début, en rendant tout ouvert ce qui a amené un grand n’importe quoi. Google a ensuite dû fermer peu à peu le système, et aujourd’hui on est bien loin d’un système ouvert. Des projets comme Cyanogen n’auraient pas de raison d’exister à mon humble avis. Enfin … débat stérile puisque subjectif 😀

        Par contre je te rejoins sur ton autre point, pour le voyage au long cours, une garantie internationale peut être très intéressante !

  4. Salut François,
    Bonne idée, de comparer différents smartphone en situation de voyage.
    Pendant longtemps je ne voyais absolument aucun intérêt au smartphone, on n’allait pas prendre un beau truc cher alors qu’on allait le malmener en voyage (surtout quand on est aussi maladroite que moi :p ). Puis quand mon bon vieux petit mobile a rendu l’âme, Ben m’a convaincue d’acheter le Nokia Lumia 520. Franchement, j’ai été très agréablement étonnée. Puisque c’est encore un autre candidat, je te fais un petit retour selon tes critères :
    1. Photo : pour des sujets immobiles en plein jour c’est bien 😉 Plus sérieusement, le rendu des couleurs est potable, en général l’exposition est pas mal. En basse lumière ou en situation très contrastée c’est vraiment pas ça, ce qui n’a rien d’étonnant. Mais je ne cherche pas, à titre personnel, un super appareil dans un téléphone puisque je privilégie mon petit Reflex Canon et le (merveilleux monde du) mode manuel.
    2. Ecran : 4 pouces comme l’iPhone, je trouve ça bien pour lire sans tomber dans le zoom/dézoom à tout bout de champ, pour écrire ça commence à être juste mais OK. Reflets au soleil horribles, par contre.
    3. En poche : comme pour l’iPhone, c’est un bon format. D’ailleurs je viens d’arpenter les rues d’Erevan pendant des heures avec le Nokia en poche !
    4. Situations délicates : j’ai peu d’hésitations niveau vol ou dégâts puisque’il s’agit d’un smartphone low cost (acheté en Australie environ 102€). Je le sors parfois à la place de l’appareil photo pour cette raison.
    5. Localisation : GPS autonome aussi (Here maps), à condition de télécharger les cartes (ce que j’oublie souvent). Testé en divers points d’Australie, performance satisfaisante.
    6. Autres : ici c’est Windows Phone, ça fonctionne bien et la prise en main est agréable, je trouve toutes les apps que je veux, pour moi c’est ce qui compte. Je laisse les « fanboys » à leurs débats 😉 Le prix (environ 110€ en France) est franchement super : on a les avantages d’un smartphone en voyage sans avoir un objet de très grande valeur vu les risques accrus (casse, vol).
    Bref, ce téléphone a la réputation d’avoir un très bon rapport qualité-prix et j’en suis très satisfaite pour voyager avec, je le trouve adapté.
    Si on est assez à commenter tu auras de quoi faire un guide complet des différents smartphones en voyage 🙂

    Répondre
    • Merci Anne pour ta réponse détaillée 😀

      Les Nokia Lumia sont de bons téléphones également, j’avais pensé à m’en procurer un, mais j’ai craqué pour l’iPhone au Cambodge, vendu bien moins cher (mais encore trop cher).
      Prochainement dans les kiosques : « Test de 125 smartphones par des voyageurs pour des voyageurs » 😉

      Répondre
  5. Au delà des capacité du téléphone en terme d’appareil photo, ce qui nous a décidé nous, c’est l’autonomie de la batterie. Et là le constat est sans appel : un smartphone, ça tient pas franchement la route ^^

    Du coup, on a gardé notre iPhone (car on l’avait déjà avant), mais on a surtout investit dans un petit portable tout simple pour pouvoir être constamment joignable, même si on ne peut pas recharger notre iPhone pendant 2 ou 3 jours. Par contre c’est vrai que la fonction GPS de l’iPhone, couplé à une appli type CityMapToGo est excellente !

    Répondre
    • Hello Camille,

      c’est vrai je n’ai pas parlé, parce que pour moi ce point n’est pas important pour le choix du smartphone … puisqu’ils sont tous mauvais niveau batterie ! 🙂
      L’idée d’un « vrai » téléphone à l’autonomie 5 à 10 fois plus grande est une bonne solution si l’on n’a pas de quoi recharger quelques jours. Ou alors il faut commencer à jouer avec le mode avion du smartphone, voire le laisser éteint quand on ne l’utilise pas.

      Répondre
  6. Je n’ai jamais encore apporté mon téléphone en voyage. Remarque que même à la maison, j’ai fait désactivé les données (bref, mon téléphone, il appel, il reçoit les appels et il se branche sur le wifi de temps en temps).

    Je trouve que je l’ai déjà trop avec moi ici, quand je vais ailleurs, je ne ressens pas le besoin d’en avoir un.

    Ça fait plus de 10 ans que je survis en voyage sans… quoiqu’il ne faut jamais dire jamais, ce n’est pas impossible qu’il nous suive lors du prochain périple

    Répondre
    • En effet, ne jamais dire jamais … Il y a 5 ans nous sommes partis en Amérique du Sud sans téléphone, et cela ne nous a pas manqué le moins du monde. Pourtant cette fois-ci nous partirons avec, mais sans doute que sans le blog on aurait été libéré de cet appareil 😉

      Répondre
  7. Moi, je pars sans tél car on peut téléphoner de partout,
    + parce que pour les photos je préfère un bon appareil,
    + parce que j’apporte un petit ordinateur pour mes photos et autre …

    Répondre
    • Bonjour Danielle,
      autant je te suis pour les 2 derniers points, autant je ne suis pas vraiment d’accord sur le 1er point : la disparition rapide des cabines téléphoniques et les grands espaces naturels rendent, d’après moi, l’omniprésence de la téléphonie impossible.

      Répondre
  8. Article intéressant mais je trouve que niveau smartphones il y a beaucoup de choix et qu’ils sont tous assez bien ! Personnellement j’ai opté pour le sony Xperia Z2 car waterproof, bon appareil photo, et possibilité d’allonger l’autonomie de la batterie avec le « mode stamina » qui réduit le téléphone aux fonctions de base (appels, sms). Bon le seul reproche est sa taille car il est quand même un peu grand…
    Après c’est subjectif ! Enfin bref merci pour cet article très intéressant ! 🙂

    Répondre
    • En effet, ce mode d’économie de batterie ainsi que l’aspect waterproof peut être très intéressant suivant l’usage que l’on a. 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest