Que voir à Valparaiso 

Visiter Valparaiso se fait à la force de ses mollets ! Pour percevoir les différentes ambiances des quartiers de la ville, l’idéal est de se promener, à pied, et de se perdre dans les dédales des ruelles.

Cette jolie ville aux maisons colorées perchées sur les collines en bord de mer ne laisse pas indifférent.

Valparaiso, nous dit notre guide, peut se résumer en 3 mots.

Portuaire. Bohème. Estudiantine.

Visiter Valparaiso

L’aspect le plus prégnant de Valparaiso est, sans conteste, sa morphologie. Une ville en bord de mer ont collines ondulant, telles des vagues. Et pour avoir une jolie vue sur la ville, rien de tel que les « miradors » (point de vue).

Les miradors

Les plus beaux points de vue (mirador) de la ville sont :

  • mirador Paseo 21 de Mayo (quartier Artilleria, au-dessus de l’ascenseur du même nom)
  • mirador Yugoslavo (quartier Alegre, au-dessus de l’ascenseur El Peral)
  • mirador Diego Portales (quartier Baron, au-dessus de l’ascenseur du même nom)
  • au sommet de l’ascenseur Polanco (dans le quartier du même nom)
Valparaiso, mirador, point de vue
Vue sur la baie de Valparaiso

Valparaiso par quartier

Il y a mille et une manières de découvrir Valparaiso, et un itinéraire touristique n’y suffirait pas ! Voici un coup d’œil des attraits de la ville, par quartier.

  1. Quartier du port et cerro Artilleria

    Pour comprendre l’histoire de cette ville, toute visite devrait commencer dans le quartier du port, le plus ancien de Valparaiso.

    Peuplé de marins et de pêcheurs, le quartier du port était, à l’image de bien d’autres ports dans le monde, un endroit de « réconfort » pour les hommes de la mer.

    Quelques-uns de ses points d’intérêt :

    • la plus vieille église de Valparaiso, plaza Echaurren
    • son marché, situé proche de la place Echaurren
    • un des plus beaux points de vue : le mirador Artilleria
    • son port et le muelle (quai) Prat, d’où partent les excursions en bateau pour les touristes
    • le plus vieux bar de la ville : le Liberty (voir en fin d’article dans les bonnes adresses)
    • ses bâtiments déclarés patrimoine, comme celui de la Douane
    • et à l’arrière du quartier Artilleria (Playa Ancha) : le quartier estudiantin et le cimetière n° 3.

    Remarque :

    Quartier populaire par excellence, mieux vaut ne pas s’y rendre aux petites heures ni seul ; le mieux étant d’être accompagné d’un habitant ou d’un guide local. 

  2. Ville basse et quartier Almendral

    Le long de la mer, un centre-ville s’étend, entre bâtiments modernes et anciens. Ses principaux intérêts sont d’y voir rouler les vieux trolleys ainsi que le train-tram en bord de mer, et de pouvoir relier les quartiers dans les collines sans monter et descendre sans arrêt !

    Quelques places méritent également le passage, comme le Parque Italia : un endroit de vie de la ville, particulièrement pour les enfants, venant jouer aux voiturettes sorties d’une autre époque.

    Dans ce bas quartier, n’hésitez pas à rentrer dans l’une ou l’autre galerie d’art, et prolonger la balade jusqu’à la fin de la promenade en bord de mer, pour admirer la mer au bout de son estacade (Paseo Muelle Baron).

  3. Cerro Concepcion 

    Le cerro Concepcion, avec celui Alegre, est sans doute le quartier le plus « carte postale » de Valparaiso. Ses rues en pente et ses maisons colorées sont peuplées de jolies boutiques, petits cafés et restaurants, faisant de ce quartier l’un des préférés des touristes. C’est aussi un bon quartier pour commencer une visite de Valparaiso sur le thème du Street Art.

    Valparaiso, Chili, graffiti, Street Art
    Street Art dans le cerro Concepcion

    Pour monter sur cette colline, une belle alternative aux escaliers est le vieil ascenseur Concepcion.

    Remarque :

    Si ce n’est pas celui-là, je vous conseille d’emprunter au moins une fois un ascenseur de la ville lors de votre séjour : une expérience pour découvrir les facettes historiques de Valparaiso et se laisser pénétrer par son charme. 

    Deux églises se partagent la vedette des bâtiments historiques du quartier :

    • l’église luthérienne
    • et l’église anglicane, connue pour ses concerts d’orgue le dimanche midi. Cette expérience fait partie des choses à faire à Valparaiso : la puissance de ces instruments est impressionnante, les sons des basses faisant vibrer de l’intérieur.

  4. Cerro Alegre

    Le Cerro Alegre s’étend dans la continuité du Cerro Concepcion. Il possède lui aussi de jolies maisons colorées et d’impressionnantes rues pentues. Ses deux principaux atouts sont son mirador (mirador Yugoslavo) et le Musée des Beaux Arts (Bellas Artes) ou Baburizza.

    La visite du Museo Baburizza, guidé par un étudiant en histoire de l’art, en vaut la peine. L’on découvre l’intérieur d’une vieille maison typique de la région, mais aussi des œuvres touchantes retraçant l’évolution du paysage de Valparaiso. Des œuvres d’artistes chiliens sont exposées, depuis les impressionnantes et énormes toiles aux modestes sacs de jute peints.

    En pratique :

    Adresse : Paeso Yougoslavo 176, Cerro Alegre, Valparaiso

    Tarif : 2 000 pesos

    Horaire : fermé le lundi ; ouvert de 10 h 10 à 17 h 30 en hiver, de 10 h 30 à 19 h en été.

  5. Cerro Panteon

    Le cerro Panteon possède comme attraits ses deux cimetières :

    • le cimetière n° 2
    • et le cimetière des dissidents, accueillant les dépouilles des défunts non catholiques

    Visiter des cimetières ? Quelle drôle d’idée !

    Visiter Valparaiso sans entrer dans l’un de ses cimetières vous ferait perdre tout un pan de la culture chilienne et porteña (de Valparaiso). À l’image de certains cimetières célèbres de France, les cimetières de Valparaiso sont impressionnants par leur taille, la variété des tombes, la vie de ces cimetières… et les légendes qui peuplent ces lieux. Ils font définitivement partie de l’âme de Valparaiso !

  6. Cerro Carcel

    Le quartier « Carcel », littéralement « prison », tire son nom de la première prison de la ville. Au départ construite en périphérie, elle s’est rapidement retrouvée entourée par les maisons de Valparaiso, la ville s’étendant peu à peu dans les collines face à la mer.

    La prison qui a donné le nom à ce quartier a aujourd’hui perdu sa fonction première : elle a été recyclée en salle d’exposition. Étrange de se promener dans sa cour intérieure, de voir des étudiants négligemment allongés sur l’herbe… et de s’imaginer les premiers occupants de ces lieux.

    Valparaiso
    Ancienne prison de Valparaiso
  7. Cerro Bellavista

    Les trois grands attraits du cerro Bellavista (« belle vue ») sont :

    • l’ascenseur « Espiritu Santo »
    • le musée à ciel ouvert
    • et la maison de Pablo Neruda « La Sebastiana »

    Le musée à ciel ouvert :

    J’en parle également dans l’article « A la découverte du Street Art à Valparaiso »

    En pratique :

    Pour se rendre au musée à ciel ouvert, deux possibilités :

    • depuis l’avenue Alemania, en descendant la rue de La Sebastiana
    • depuis l’ascenseur Espiritu Santo
  8. Valparaiso, street art, musée à ciel ouvert
    Plan du Musée à ciel ouvert

    La Sebastiana :

    Visiter les maisons de personnalités célèbres n’a jamais été ma tasse de thé. Mais les échos si positifs que j’avais reçus de ce musée avaient fini par éveiller ma curiosité.

    Dès le début de la visite, mes réserves ont vite été abandonnées, le charme de la maison opérant.

    La visite se fait à l’aide d’un audioguide. Si les explications sont parfois trop longues, cassant le rythme de la visite, les informations contées sont intéressantes et entrecoupées par de petites d’anecdotes et des extraits avec la voix de Pablo Neruda. Entendre les mots du célèbre écrivain dans sa maison, en observant la même vue que celle qu’il admirait des heures durant… m’a fait vivre une étrange expérience de communion avec le lieu.

    Comme Pablo Neruda avant moi, l’aura de la maison m’a séduite. Je me suis vue, l’espace d’un moment, vivre la vie du célèbre auteur, écrire à son bureau et me laisser emportée par l’inspiration qui émane de Valparaiso…

    En pratique :

    Adresse : Ferrari 692, Valparaiso

    Tarif : 5 000 pesos

    Horaire : fermé le lundi ; ouvert de 10 h 10 à 18 h de mars à décembre, et de 10 h 30 à 18 h 50 en janvier et février.

  9. Cerro Polanco

    Le quartier du cerro Polanco est l’un des plus dangereux de la ville… ce qui empêche beaucoup de voyageurs de faire l’expérience de ce quartier particulier.

    Il n’est plus question de quelques fresques sur des maisons éparpillées : ici, c’est tout le quartier qui s’habille de Street Art ! Cette colline populaire est envahie par la végétation et les débris de bouteille de fêtards, mais aussi par le linge pendant aux fenêtres et les enfants jouant dans les rues.

    Mis à part les façades de ses maisons, Polanco a deux intérêts principaux :

    • son ascenseur, l’un des plus beau de toute la ville, qui offre un point de vue sublime
    • et le musée des antiquités.

    Ce Musée des Antiquités, situé au pied de l’ascenseur Polanco, ne sera pas ouvert avant fin 2015 – 2016, mais nous avons eu la chance de pouvoir y entrer en catimini, guidés par les ouvriers nous présentant fièrement le résultat de leur dur labeur.

    Ce musée sera simplement extraordinaire ! Son bâtiment recoupe plusieurs maisons, toutes de vieilles demeures restaurées de façon artistique. L’idée principale : la récupération. Tout est antiquité et mélange de styles, de genres et de matières. Le résultat promet d’avoir un charme fou !

    Remarque :

    Quartier populaire, mieux vaut ne pas s’y rendre seul ; le mieux étant d’être accompagné d’un habitant ou d’un guide local. 

Valparaiso : côté pile et côté face

  • Le Valparaiso de carte postale

    Au-delà de ces quelques recommandations de lieux à visiter, Valparaiso est une ville qui se découvre en se promenant dans ses petites rues, à pied, mais aussi à bord de son trolley, vestige d’une autre époque qui continue à transporter les Porteños.

    L’âme de Valparaiso est dans ses « cerros », nous a dit un Porteño.

    Perdez-vous, tournez dans les ruelles, montez dans les hauteurs de Valparaiso ! C’est là que vous trouverez le Street Art le plus intéressant, ainsi que ses ruelles en pente et ses maisons colorées : tout ce côté « typique carte postale » de Valparaiso.

  • L’autre visage de Valparaiso

    Mais Valparaiso, ce n’est pas qu’une jolie carte postale colorée. J’ai été surprise de l’apprendre, cette ville a mauvaise réputation auprès des Chiliens : c’est une ville de fêtards, une ville sale où l’on retrouve des débris de bouteilles partout… et une ville dangereuse.

    Le mieux, pour découvrir les endroits moins touristiques (et moins sûrs) de Valparaiso, c’est d’être accompagné d’un Porteño. Nous avons eu la chance, accompagnés d’un guide Porteño, de nous promener dans les quartiers de Valparaiso moins recommandables, comme celui du Port ou de Polanco. Ces quartiers populaires ont leur charme, et il serait dommage de les oublier. D’une part parce qu’ils participent à l’image globale de la ville, et d’autre part, car ils ont chacun leur atout et particularité.

Les alentours de Valparaiso

Valparaiso n’est pas qu’une ville culturelle, c’est aussi une région dans laquelle on peut s’essayer à différentes activités, depuis la dégustation de vin au kayak de mer en passant par le farniente sur la plage !

À faire

  • Prendre le métro/train pour Omué et le parc de La Campana : et du haut du sommet de la colline, profiter d’une vue sur les Andes et la mer à la fois.
  • Prendre le bateau dans le vieux port pour une promenade touristique.
  • S’adonner aux plaisirs de la mer : voile, plongée (dans la région de Quintay) et kayak de mer.
  • Faire bronzette à la plage de Zapallar ou de la Laguna Verde.
  • Passer un Nouvel An à Valparaiso : tous les Chiliens s’accordent à dire que c’est une expérience à vivre au moins une fois dans sa vie !
  • Faire du VTT dans les vignes  : une belle promenade et une belle manière de profiter des meilleurs vins chiliens. Nous avons visité le domaine de Matetic dans la vallée Casablanca, un magnifique souvenir dont nous vous reparlerons prochainement.

Nos bonnes adresses à Valparaiso

  1. Hôtels

    • Hotel Sutherland

      Un hôtel qui a du charme, dans une belle maison du cerro Alegre. Le propriétaire accueille ses hôtes pour qu’ils se sentent chez eux dans son ancienne maison familiale. Petite chambre intimiste avec une superbe vue sur la baie de Valparaiso !

      Adresse : Av. Alemania 4966, Cerro Alegre, Valparaíso

      Site web : Sutherland

      Valparaiso
      Se prendre pour Pablo Neruda…
    • TerraNostra

      Un hôtel pour ceux qui cherchent à retrouver un standard européen. Nous avons décidé de nous faire plaisir pour les fêtes et nous n’avons pas été déçus ! Tout a des dimensions gigantesques : les portes, le lit, la douche… et le petit-déjeuner !

      Adresse : calle Esmeralda 978, Valparaiso

      Site web : Terranostra

    • PazZHotel

      Un hôtel assez étonnant ! Construit dans une ancienne maison, l’ambiance particulière obtenue est due au mélange de matières recyclées (principalement du bois) couplé à un style moderne et des matériaux en métal. Très chaleureux et original, à l’image de ses propriétaires !

      Mention spéciale pour le petit-déjeuner sur la terrasse sur le toit, préparé avec style, à déguster avec une vue sur la mer.

      Adresse : Abtao 644, Cerro Concepción, Valparaíso

      Site web : Pazzhotel

      Valapraiso
      PazZhotel
    • Ferrari 406

      Un petit hôtel orienté plus « voyageurs sac à dos » situé dans le cerro Bellavista, près de la maison de Pablo Neruda.

      Ici aussi, une terrasse sur le toit offre une vue panoramique sur la ville. Les chambres sont petites et toutes différentes, suite aux différentes étapes de construction de la bâtisse, qui réunit deux anciennes maisons.
      Le propriétaire est charmant et plein de bons conseils pour visiter la région.

      Adresse : Ferrari 406, Cerro Bellavista, Valparaíso

      Site web : Ferrari 406

  2. Bars et restaurants

    • Zamba y Canuta

      Le meilleur restaurant où nous ayons mangé à Valparaiso ! L’accueil et le service y sont impeccables, la nourriture excellente, présentée avec raffinement… et le tout avec l’une des plus belles vues sur la mer de Valparaiso. Les recommandations du chef sont à suivre les yeux fermés ! L’endroit idéal pour célébrer (un anniversaire, le Nouvel An… ) sur les routes.

      Adresse : Blanco 1065Valparaiso

    • Liberty

      Situé dans le quartier du port, le Liberty est le plus vieux bar de la ville. Ambiance typique et rétro à la fois, avec une décoration originale. Venir y boire une bière permet de fréquenter les marins, pêcheurs et autres Porteños qui vivent dans ce vieux quartier de Valparaiso.

      Adresse : Plaza Echaurren, Valparaiso

    • Casa Cerveceria Altamira

      Une excellente adresse pour venir déguster des bières locales. Cette brasserie propose également des visites touristiques.

      Adresse : Elias 126, au pied de l’ascenseur Reina Victoria

    • Irlandes

      Une seconde bonne adresse pour les bières, l’Irlandes possède une carte avec un choix étonnant… On se croirait presque en Belgique ! Bières locales et étrangères : il y en a pour tous les goûts.

      Adresse : Blanco 1279, Valparaiso

    • Color Café

      Un de mes endroits préférés ! Je suis tombée sous le charme de cette petite pièce, à l’ambiance intimiste et aux murs décorés jusqu’au moindre centimètre carré d’affiches, peintures et petits mots des clients. Leur choix de thé est superbe, avec un coup de cœur pour le thé blanc au romarin et au miel… Un délice !

      Ils proposent également une petite restauration bon marché, avec des soupes du jour qui suffisent amplement comme repas, et beaucoup de sandwichs. Chaque fois que nous y sommes allés, un artiste, que ce soit poète, chanteur ou musicien, est venu partager ses talents pour une courte représentation.

      Adresse : Papudo 526, Valparaiso

    • Empanadas famosas

      Les Chiliens raffolent des empanadas ! Pour un repas de midi facile, typique et bon, je vous conseille « Empanadas Famosas (littéralement les empanadas célèbres !), un petit restaurant qui permet de manger sur place ou à emporter… et qui est toujours plein ! Le service n’est ni des plus agréables, ni des plus rapides… mais il parait que cela fait partie du cachet typique de l’endroit !

      Adresse : Salvador Donoso 1379, Valparaiso

    • Puerto sushi

      Parce que nous sommes accros aux sushis, nous avons testé le restaurant japonais Puerto Sushis… et nous avons adoré ! Le personnel est d’une gentillesse incroyable, leur menu du jour n’est pas cher, et leurs sushis/makis sont excellents. Petite mise en garde toutefois (valable pour tout le Chili) : par défaut, tous les makis sont préparés avec du “queso crema” (fromage crémeux). Nous demandons systématiquement qu’ils nous les préparent sans ce fromage (même si cela nous vaut des regards étonnés.

      Adresse : Esmeralda 1138, Valparaiso

    • Moneda de Oro

      Restaurant typique fréquenté par des Chiliens, ce restaurant propose sur le temps de midi un menu bon marché avec la fameuse “cazuela” : plat typique avec de la viande de bœuf, des pommes de terre, du riz et des légumes, le tout baignant dans son jus.

      Adresse : O’Higgins 1252, Valparaiso

  3. Agences de tourisme

    • Viajes PlanV

      Viajes Planv est une agence de voyages de confiance, qui propose ses services dans tout le pays. Son concept clé : le voyage sur mesure. Elle est à l’écoute du voyageur pour l’aider à construire son projet de voyage au plus prêt de ses envies… et de son budget. Ses guides proposent une expérience à la fois professionnelle et proche de la vie quotidienne des Porteños.

      Site web : Viajes PlanV

Valparaiso, un paradis arc-en-ciel

Valparaiso restera pour moi un endroit à part au Chili : une ville qui a son âme propre, son histoire et ses légendes. J’en garde une belle image, semblable à ses cartes postales : même si cette ville ne se limite pas à ses beaux côtés et aux quartiers plus touristiques, le charme de l’âme de cette ville est plus fort que ses imperfections.

Valparaiso
Vue sur les collines de Valparaiso

Et vous, avez-vous déjà visité Valparaiso ? Des coups de cœur et conseils à partager ?

Auteur: Amandine

Voyageuse passionnée, Amandine part découvrir le monde accompagnée de François, l'esprit et les yeux grands ouverts ! Elle est également psychologue et coach de vie, proposant à ceux qui le souhaitent de les accompagner dans leur projet personnel et leur cheminement vers l'épanouissement (voir page "qui sommes-nous" et contact).

15 commentaires

  1. Alors ça, c’est un article que j’aurais aimé lire avant de visiter Valpo! Super complet… Malheureusement pour nous, nous n’avons pas eu la chance d’avoir ce ciel bleu qui met si bien en valeur ses couleurs.

    Ca donne évidemment envie d’y retourner!

    Bonne continuation dans votre voyage! Un conseil, ne revenez plus jamais ici!!! :-p Je suis en train de me dire que quitte à vivre fauché, vivons fauchés au soleil et loin de la morosité européenne!

    Répondre
    • Merci Nena pour ton commentaire ! ça me fait plaisir de savoir que tu suis notre voyage comme j’ai suivi le tien 😉
      Et merci pour le retour sur l’article; je dois dire qu’il m’a demandé pas mal de travail et il est assez long au final … Et pour être franche, il devait être encore plus long, mais j’ai vite compris qu’il fallait couper !
      Un autre article donc sortira plus tard, sur l’âme de Valparaiso (la partie que je préfère ! ^^) … À suivre 😉

      Oui, on a eu pas mal de chance avec la météo, seulement les derniers jours les nuages se sont installés en matinée, puis toute la journée, mais dans l’ensemble : splendide ciel bleu ! 🙂

      Effectivement, à voir les nouvelles en Belgique … on a pas trop envie de rentrer :s
      Tu me fais penser à une chanson … « Emmenez-moi au bout de la terre … Il me semble que la misère serait moins pénible au soleil » …
      Courage au plat pays et à bientôt !

      Répondre
      • Yes je suis à fond mais je sais pas si c’est une bonne chose car ça me donne juste envie de partir bien loin!!! 🙂 Qui sait à votre retour, je repartirai peut-être ? 😉

      • Haha, mais ça c’est le risque en lisant des blogs de voyage, Nena ! 😉

        Et non, cette fois tu dois nous attendre, qu’on puisse au moins avoir le temps de boire un verre ensemble avant votre prochain voyage : on ne va as continuer à se louper comme cela éternellement ! 😉

  2. Idem, nous n’avons pas eu ce joli soleil mais nous en avons tout de même profité, cela donnait une ambiance plus mystérieuse et portuaire.
    Tu as oublié une petite chose dans les choses à voir et qui fait partie de l’insolite de Valparaiso … Ce sont tous ses chiens et chats errants qui se baladent dans la ville 😉 et peuvent parfois suivre les voyageurs au gré de leur pérégrination. Pour ceux qui n’aiment pas les bêtes à poils, la visite de la ville peut devenir un vrai casse tête. Pour moi, ça rajoute au charme bohème de la ville même si pour les habitants en revanche ça devient un problème de santé et aussi de sécurité mais la SPA locale fait beaucoup de lobbying pour empêcher la ville de s’en débarrasser. Pour enrayer le phénomène la ville procède maintenant à la stérilisation de ces animaux et ils sont ensuite remis en liberté, on peut les reconnaître à la couleur de leur médaillon.

    Répondre
    • Merci Laura pour ton message. Nous n’avons pas eu grand soleil tous les jours non plus, mais nous avons su profiter un maximum des beaux jours !

      Tu as raison, je n’ai pas parlé des chiens… mais ils font tellement partie de notre quotidien depuis des mois qu’ils font partie du paysage et que, si j’en parle ici, je devrais en parler pour toutes ces autres villes chiliennes (et péruviennes), comme Iquique, l’île de Pâques, San Pedro d’Atacama…

      Nous adorons les chiens, et les chiens que nous voyons ici ne sont pas des chiens perdus : loin d’être « à personne », ils semblent plutôt être « à tout le monde » ! Il suffit d’un regard, d’un sourire ou d’un petit mot joyeux adressé au chien pour qu’il nous suive pendant des heures (et même parfois, ils suivent sans aucune raison !).

      Je suis d’accord avec toi, cela ajoute au charme bohème de la ville.

      Répondre
  3. Merci beaucoup pour ton article si complet, nous sommes juste arrivés à Valparaiso et cette lecture va bien nous aider pour la visite 😉

    Répondre
    • Avec plaisir Jo, merci pour le message : ça fait toujours plaisir !
      Bons préparatifs et surtout beau voyage 🙂

      Répondre
  4. Bonjour Amandine !

    Merci pour ce beau blog auquel j’ai eu recours – bien que d’origine chilienne – pour trouver de bonnes adresses « porteñas » lors d’une visite avec mon chéri français. Belles photos et bons conseils! Pour info, les ascenseurs El Peral et Artilleria sont en cours de réparation depuis un moment déjà. De plus, nous sommes passés à Zamba y Canuta jeudi dernier et ils étaient fermés depuis 2 jours. Nous ne savons pas qui reprendra l’affaire mais ça sent que les récentes élections municipales et la victoire d’un jeune homme issu du vote populaire (et non pas des vieux pontes de gauche et de droite) y est pour quelque chose… Affaire à suivre !

    Répondre
    • Bonjour Antonia, merci pour ton commentaire et les compliments ^^ et désolée pour le délai de réponse : la mononucléose (dont j’ai presque réussi à me débarrasser) m’a fait prendre beaucoup de retard dans la réponse aux mails et commentaires !

      Merci pour la mise à jour et le complément d’information ! (y) 🙂
      Au plaisir d’échanger dans de futurs commentaire, je te souhaite une très belle année 2017 et, j’espère, quelques beaux voyages… 😉

      Répondre
  5. Super article !
    Je suis à Valpo en ce moment et il fait un soleil de malade depuis mon arrivée.
    Aujourd’hui je me suis perdu dans les ruelles du Cerro Polanco, et je n’y ai fait aucune rencontre douteuse. Au contraire, les quelques habitants rencontrés ont été d’une gentillesse incroyable. Par contre je n’y traînerais pas la nuit c’est certain !
    Un détour par le port de pêche, à la Caleta Portales, accessible par le Micro 612, est un must pour déguster un ceviche frais et observer les énormes lions de mer sous la jetée.

    Répondre
    • Bonjour Christophe, merci pour ce retour d’expérience et les infos 🙂
      Je vois que Valparaiso t’a plu au moins autant qu’à nous ! Une superbe ville et un vrai plaisir de s’y perdre ^^

      Répondre
  6. C’est la deuxième fois que je viens à Valparaiso. C’est une ville qui a une âme; ça ne s’explique pas, ça se sent. On y est bien, on a envie de s’y perdre, on regarde à droite un bougainvillée magnifique, à gauche un chat à caresser, en face un vieux assis qui vous sourit…C’est beau et humain. On sent qu’il y a des millions d’histoires de vies attachées à cette ville. Ce sera dur de partir.

    Répondre
    • Bonjour Rosemarie, merci pour votre message et votre partage de ressenti.
      Une ville vivante, aux couleurs chaudes : impossible d’y rester indifférent !
      Je vous souhaite un beau voyage, courage pour repartir… d’ici à votre 3e voyage là-bas ! 😉

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest