Un sac sur le dos
Amandine

Lisboa. Ce nom chantant, avec un petit cachet d’exotisme, n’était rattaché dans mon esprit qu’à très peu d’images : je ne connaissais rien de cette capitale. Depuis plusieurs années, le Portugal nous faisait de l’oeil : nous l’avons contourné lors de notre roadtrip le long des côtes espagnoles il y a 2 ans.

Mais cette fois, une belle promotion aérienne a suffi à nous faire franchir le pas : Lisbonne nous voila !

Je vous livre mes premières impressions… et surtout mes surprises lors de la découverte de la capitale portugaise !

Elévateur de Bica

Sur nos cinq jours à Lisbonne, nous en avons réservé deux pour Sintra. D’autres villes et villages nous attiraient dans les environs, mais, à l’instar des touristes qui quittent la capitale pour une expédition d’une journée dans toutes les villes « à voir » de la région (Sintra, Cascais …), nous avons décidé de nous limiter afin de pouvoir nous imprégner de l’ambiance des lieux. Nous pensions avoir suffisamment de temps … et pourtant nous en avons manqué : il y a tant de choses à voir dans la région !

Avant de vous parler de nos découvertes, je vous livre un premier article « impressions », comme je l’avais fait pour le Cambodge. Est-ce que cela deviendra une habitude, un rituel littéraire ? Je ne sais pas. Mais j’aime partager avec vous mes premières impressions, mes surprises et mes coups de coeur sur le vif, afin d’immortaliser le vécu des premiers jours dans un nouvel endroit, car ce sont souvent les plus chargés émotionnellement et les plus déterminants sur l’appréciation du voyage.

Voici donc Lisbonne en 5 surprises.

  1. Lisbonne comme à la maison

    Nous avons été terriblement surpris dès le premier jour : nous ne nous sentions pas dépaysés. Ce n’était pas non plus ce sentiment d’être chez soi sur les routes. C’était bien un manque de dépaysement, un sentiment de familiarité, de déjà-vu … dans une ville (et un pays) dont nous ignorions pourtant tout.

    Sans doute que nos fréquents voyages dans le sud de l’Espagne (où vit la famille de François) y sont pour quelque chose : nous avons retrouvé la même ambiance.

    D’ailleurs Lisbonne ne dégage pas une ambiance de capitale, celle d’une grosse ville tout au plus. Ou plutôt Lisbonne dégage autant d’ambiances qu’elle a de quartiers : difficile d’en sortir une image homogène, Lisbonne est tellement pleine de contrastes et de variété.

    Rue colorée du quartier « Bairro Alto »

    Ce manque de dépaysement vient aussi de la langue : nous n’avons jamais pu (dû) parler portugais, car tout le monde parle toutes les langues (ou presque). C’est assez incroyable ! Je m’attendais à être bien comprise avec l’espagnol, mais cela va plus loin que cela : les Portugais parlent facilement français et anglais également (voire italien, allemand …). Ces derniers expliquent cette facilité et cette ouverture linguistique par le fait que les films qu’ils regardent sont toujours en version originale. Ce n’est pas comme en Espagne où les films sont tous doublés en espagnol : ici les films et séries sont uniquement sous-titrés, ce qui permet aux Portugais d’avoir d’autres langues dans l’oreille.

  2. Des hauts et des bas

    Lisbonne, comme la plupart des grandes villes anciennes (telle Rome), est construite sur 7 collines. Autant nous ne l’avions pas senti à Rome, la majorité du centre-ville étant assez plat, autant cela se remarque directement dans la capitale portugaise ! Certaines rues font penser au relief de San Francisco (mais en plus européen pour ses dimensions étroites). On ne cesse de grimper dans cette ville : assez étonnamment, on monte plus qu’on ne descend … Je ne cherche plus la logique !

    Ce relief fait aussi le charme de la ville, avec de magnifiques points de vue, ainsi que les célèbres trams et élévateurs.

  3. Une ville pour les (grands) enfants

    Ce n’est pas une ville à hauteur d’homme, mais bien d’enfant : tout est étonnamment bas. Cela se note particulièrement dans les rues fort en pente. Par exemple, la serrure du logement où nous nous trouvons est typique, comme vous pouvez le voir sur la photo.

    Paradoxalement, les interrupteurs pour la lumière sont placés très haut (allez comprendre …).

  4. Lisbonne la belle

    Lisbonne est une ville agréable à regarder sous toutes les coutures. Que ce soit dans ses rues moyenâgeuses de l’Alfama ou dans ses rues « modernes » du centre, le souci du détail se fait sentir.

    Par exemple l’emblème de la ville, le bateau de la légende de San Vincente, est représenté un peu partout dans la ville : sur le sol, les lampadaires …

    Les trottoirs et rues de Lisbonne méritent presque à eux seuls une visite de la ville : tous différents, tous travaillés. Les plus beaux exemples se trouvent place Rossio et dans les rues piétonnes aux alentours.

    Seule ombre à ce tableau : les graffiti. Curieusement, ce sont les ruelles des trams et élévateurs qui sont les plus ciblées par ces actes de délinquance … et les trams eux-mêmes ne sont pas épargnés.

  5. Une belle mondialisation

    Mes bâtiments préférés de ce voyage à Lisbonne ont tous un point commun : ils sont le résultat d’un mélange insolite entre les différentes influences qui ont nourri culturellement le Portugal.

    L’histoire portugaise ne peut se comprendre sans se pencher sur l’époque de ses conquêtes et occupations aux quatre coins du monde : Brésil, Inde, Maroc … Se promener dans Lisbonne, c’est se promener à travers l’histoire de ce pays et retrouver des signes des différentes grandes époques qui l’ont marqué : c’est comme jouer à cache-cache avec l’histoire.

    Une mondialisation comme on la souhaiterait : plutôt qu’une uniformisation, c’est un mélange de ce que chaque culture a de meilleur.

Au-delà des surprises, une belle rencontre

Découvrir Lisbonne a été comme découvrir un ami : quelqu’un d’étranger, mais que l’on a très rapidement l’impression de déjà connaître, et que l’on (re)découvre encore avec le temps, de surprise en surprise.

Lisbonne, mon amie, j’ai aimé te rencontrer et je sais que je te reverrai.

Dans de prochains articles, je vous présenterai plus concrètement les sites qui m’ont marquée à Lisbonne, mais aussi à Sintra, avec mes coups de coeur et des conseils pratiques.

Et vous, avez-vous déjà été à Lisbonne ? Quelles impressions vous a laissées la capitale portugaise ?

Commentaires

  1. Hello!

    Je n’ai jamais été à Lisbonne mais ce qui me marque dans vos photos ce sont les bâtiments colorés! Ces ruelles étroites et des maisons de toutes les couleurs… c’est beau!
    A bientôt.

    • Merci Marielle pour ton commentaire ^^

      Lisbonne est très variée : il y a de magnifiques ruelles colorées, comme celles que tu vois en photo, mais aussi d’autres qui son en piteux état (tag, abandon, squat …) et aussi de plus grosses artères, bien rangées, un peu à la parisienne ; des rues toutes plates et toutes droites, et d’autres qui serpentent et grimpent tellement qu’on l’impression de marcher plier en deux ! De tout en somme 🙂

      A bientôt 🙂

  2. Hello
    chouette de te lire, j’ai trés envie d y aller en escapade un jour prochain, les trottoirs sont comme ceux de rio. Et la bouffe qu’en est-il ? pour moi ce que l’on met dans l’assiette a une importance primordiale lors d’un voyage :=) à bientôt de lire la suite de ton voyage

    • Salut Vanessa, merci pour ton commentaire ^^

      Je ne suis encore jamais allée à Rio (ni réellement au Brésil, si ce n’est pour 1 journée aux chutes d’Iguazu), mais cela me tenterait bien !

      On mange pas mal du tout au Portugal (comme dans la plupart des pays méditerranéens !), j’en parlerai dans de prochains articles 😉

  3. Déjà 2 visites et je suis tjs aussi émerveillée, pour moi à Lisbonne il y a tout ce qu’on cherche : couleurs, monuments, histoire, fête et plages à moins d’1/2h en train, et des gens accueillants… bref la ville idéale

    • Salut Hilona, merci pour ton retour.

      Deux séjours au Portugal ? Je pense que ceux qui découvrent Lisbonne y reviennent souvent à ce que j’entends, ce n’est sûrement pas une coïncidence 😉

      Je n’ai pas été paresser sur les plages (la météo n’était pas suffisemment belle cette fois-ci), mais c’est sur ma « to do » pour la prochaine escapade 😉

  4. J’ai découvert Porto l’an dernier un peu par hasard, juste par souhait de profiter d’une promotion sur les billets d’avion et je suis tombée sous le charme. Du coup, cette année, Je n’ai pas été difficile à convaincre pour planifier un séjour à Lisbonne. J’y passerai donc 5 jours avec mon homme au mois d’août prochain… j’ai hâte !

    • Je n’ai encore jamais vu Porto, mais de ce que je vois d’habitude dans tes articles, je pense que tu vas aimer Lisbonne 😉

      Comme toi, nous avons profité d’une promotion sur les billets d’avion pour aller au Portugal (il ne fallait pas non plus grand chose pour nous convaincre de franchir le pas et d’y aller ! ).

      Nous sommes restés 5 jours, dont 2 à Sintra. Je parlerai encore de Lisbonne et de Sintra dans des articles à venir, mais si je peux te donner un petit conseil : ne manque pas Sintra ! Après, il y a beaucoup d’autres endroits intéressants à voir dans la région et que nous n’avons pas (encore) vu; comme autant « d’excuses » pour y retourner une prochaine fois 😉

  5. Sympa ton article. Moi qui ne me sens pas plus attirée que ça par le Portugal (à tort, je le sais !) tu me donnes envie d’aller y faire un tour. Tes photos en tout cas me donnent envie d’en savoir plus 😉

    • Salut Charlotte et Nicolas, merci pour votre commentaire ^^

      Il n’y a pas de mal ou de « honte » à ne pas être attiré par un endroit. C’est assez complexe de comprendre pourquoi telle ville/région/pays/partie du pays exerce une attirance ou au contraire une répulsion pour chacun d’entre-nous.
      Souvent cela se joue de manière assez inconsciente : difficile de formaliser des raisons objectives et rationnelles à ce sentiment pour un endroit dont on ne connait finalement rien ou pas grand chose.
      Ce ressenti est un beau mélange des images que l’on a pu voir, des personnes qui y sont allées ou en sont originaires et nous aurons parlé de l’endroit, de ce que véhiculent les médias … Bref, un beau mélange que chacun fait à sa sauce ! 😉

      Tout cela pour dire que c’est normal de ne pas être attiré par tous les pays du monde ! (Heureusement en même temps ^^)

      Le Portugal n’était pas un des pays qui m’attirait le plus à la base, mais ces dernières années j’en ai entendu beaucoup parlé en bien, et cela a éveillé ma curiosité : et je suis ravie d’avoir pu aller confronter le peu d’images que j’avais de Lisbonne à la réalité !

      Je parlerai plus en détail de Lisbonne, avec mes récits de voyage et conseil/bilan, et de Sintra également (j’ai hâte de réussir à coucher tout cela par écrit : je suis encre toute excitée par ce que j’y ai vu !).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies pour récolter des informations de votre navigateur, et rendues anonymes, á des fins de statistiques via le service Google Analytics.