Le Mexique, j’en rêve depuis tellement longtemps que je ne compte plus les années. Et ce rêve, nous le vivons aujourd’hui ! Après El Salvador, le Guatemala, de brefs passages au Honduras et au Belize, nous voici en terre promise : México !

Cela fait exactement 2 semaines que nous avons passé la frontière. L’occasion de coucher par écrit mes premières impressions.

Mes premiers jours au Mexique en 7 impressions

Notre arrivée au Mexique depuis le Belize est loin d’avoir été parfaite ! Un trajet inconfortable en bateau (de Caye Caulker à Chetumal), un passage de frontière lent et long, une chaleur étouffante… Même la pluie était au rendez-vous !

Dans le bus nous emmenant de Chetumal à Tulum, je regardais glisser les gouttes sur ma vitre, me demandant ce que je faisais là et si la pluie allait durer…

Mais ma morosité fut de courte durée : à peine arrivés à destination, la pluie cessa, laissant derrière elle une empreinte fraiche dans l’air. Il ne nous a pas fallu une nuit pour savoir que nous aimerions ce pays, sa gastronomie (miam !), ses paysages, ses couleurs… et ses habitants.

Mexique, impressions, voyage, plage, archéologie
Premières impressions au Mexique : ce pays va nous plaire !
  1. Gentil comme un Mexicain

    Mes premières impressions et mon premier coup de cœur au Mexique vont pour les Mexicains. Leurs visages rayonnants m’ont apaisée. Leurs sourires contagieux m’ont touchée en plein cœur.

    Quel plaisir de reparler espagnol après le Belize, de ne plus se faire harceler à tout bout de chant par les vendeurs ambulants et de se sentir accueillis avec bienveillance !

    « Gracias, adios y que les vaya bien ! » (Merci, au revoir et tout aille bien pour vous !)

    Que cette phrase m’avait manquée. Je ne la reçois plus comme une simple formule de politesse, mais comme un réel souci de l’autre, une envie que tout se passe bien pour lui.

    Je n’aime pas les généralisations (et je n’ai pas envie d’appuyer sur la tête de nos hôtes du pays précédent), mais le changement au passage de frontière fut radical et étonnant. Une chaleur humaine au-delà des mots. Impossible de dire quel peuple est le plus accueillant ou le plus gentil, mais les Mexicains ont une place dans notre top liste (avec les Siciliens, les Salvadoriens, les Guatemaltèques… ).

  2. Un pays gigantesque

    Avant d’y poser les pieds, il m’est toujours difficile de juger de la taille d’un pays. Souvent, je m’amuse à voir combien de fois le territoire de la Belgique peut entrer dans le pays que je visite (ce qui amuse également souvent nos hôtes, se riant de notre petit pays !).

    Belgique : 30 528 km2

    Mexique : 1 964 375 km2

    Plus de 64 fois ! La Belgique rentre plus de 64 fois dans le territoire du Mexique !

    Et pour se limiter à la région que nous visitons actuellement, la Belgique est encore 5 fois plus petite que la péninsule du Yucatan (145 000 km²). Et puisqu’une image vaut mieux qu’un long discours…

    Mexique, impressions,
    Voyager au Mexique : un vaste projet !

  3. Un humour bien à eux

    Les Mexicains aiment les doubles sens et possèdent des expressions et un humour… bien à eux !

    Dans le vocabulaire quotidien, certains mots frappent autant que le « cachái ? » (« compris ? ») au Chili. Par exemple : « güey » (ou « wey »), qui se prononce « weil », et désigne quelqu’un, équivalant au « che » argentin ou au « tio » espagnol.

    Certaines expressions à double sens sont faciles à comprendre… et d’autres, pratiquement impossibles à déchiffrer ! Par exemple :

    1. « Comerse la torta antes del recreo »

      • Littéralement : Manger le gâteau avant la pause.
      • Réellement : Tomber enceinte à un très jeune âge, avant d’être prête.
    2. « Andar con el Jesús en la boca »

      • Littéralement : Marcher avec Jésus dans à la bouche.
      • Réellement : Être préoccupé.
    3. « Esta noche cena Pancho »

      • Littéralement : Ce soir Pancho dîne.
      • Réellement : Ce soir, il a un rendez-vous où il compte conclure (sexuellement).

    Les Mexicains utilisent également une gestuelle différente : le code change (tout comme d’autres pays d’Amérique centrale et d’ailleurs). Que ce soit pour faire signe à quelqu’un ou pour l’insulter (ce qui n’est pas recommandé !), ce sont de nouveaux gestes à apprendre à décoder.

  4. Un air de Caraïbe

    Les côtes Mexicaine de la péninsule du Yucatan, c’est déjà les Caraïbes ! François rêvait de voir la mer des Caraïbes avant ses 30 ans… C’est un pari (presque) réussi (à quelques mois près !).

    • Les plages de sable blanc : check !
    • Les eaux turquoise : check !
    • Les pirates : check !
    • … Les algues qui envahissent les rivages : check ! (dommage)
    Mexique, impressions, voyage, plage
    Plage de l’île de Cozumel : eau turquoise, sable blanc et algues à volonté !

    Si découvrir ces eaux chaudes en plongée est un réel plaisir… plonger dans les cénotes fut une expérience encore plus marquante ! Ces puits d’eau douce sont une fierté de cette région du Mexique, et font partie intégrante de l’histoire du pays et des Mayas (pour voir la vidéo, c’est par ici).

  5. Influences occidentales

    Souvent, en voyageant dans les pays d’Amérique latine, j’ai ressenti une empreinte plus ou moins forte de l’Occident, parfois plus des États-Unis, parfois plus de l’Europe.

    Ici, l’influence des USA est indéniable, que ce soit dans les formats alimentaires (la « petite » portion relevant déjà du challenge !), la mode, les marques de voitures, la musique…

    Mais, assez étonnamment, c’est le premier pays latino d’Amérique centrale et d’Amérique du nord où nous percevons autant cette présence européenne : voitures européennes, cuisine réellement italienne (et non une imitation nord-américaine), vocabulaire au mi-chemin entre l’espagnol d’Espagne et celui d’Amérique latine…

  6. Des histoires et un peuple bien vivant

    Si vous nous suivez depuis longtemps, vous savez que nous avons un faible pour le Pérou, où nous sommes allés déjà à trois reprises. Nous aimons, bien sûr, la variété des paysages de ce pays, sa gastronomie… mais surtout, l’archéologie et l’histoire omniprésente (lire l’article « Pérou, Disneyland des archéologues »).

    Arrivés au Mexique, nous nous sommes sentis comme au Pérou : une nouvelle terre promise, une nouvelle maison. Tant de sites archéologiques à parcourir, une histoire si riche, des civilisations précolombiennes si passionnantes !

    Mexique, impressions, voyage, plage
    Les ruines de Tulum surplombant la plage de sable fin

    Et notre plus grande surprise lors de ce voyage a été de découvrir à quel point la culture maya est toujours bien vivante. Les Mayas n’ont pas disparu ! À travers la langue, les croyances… la culture maya suit son chemin, au milieu de ce monde en pleine phase de mondialisation et d’uniformisation.

    Tant de choses à vous dire sur la culture maya ! À suivre dans de prochains articles…

  7. Au Mexique, tout pique !

    Dernier point, mais non le moindre : la gastronomie ! Et bonne surprise : la cuisine mexicaine n’est pas celle que l’on mange en Europe !

    Adieu le Tex-Mex, bonjour la vraie cuisine mexicaine !

    Beaucoup plus variée que ce que l’on peut imaginer, elle est également plus fine et raffinée. Oui, il y a les tacos, burritos, quesadillas… Mais ces spécialités ne ressemblent que vaguement à leurs homologues européens et sont bien meilleures de ce côté-ci de l’Atlantique !

    Par contre, oui, le mythe autour de la cuisine mexicaine semble se vérifier : tout, mais absolument tout, pique au Mexique ! Pour les amateurs de plats relevés, c’est un vrai plaisir : une variété de saveurs et de styles de piquant incroyable. Pour les autres (comme moi)… Aïe !

    Tout pique : les bonbons, les sodas, les chips, les sauces, les sushis (véridique !), le chocolat, les glaces, les thés, les soupes… Et même ma gentille et innocente salade de fruits, sur laquelle l’on rajoute par défaut de la sauce piquante !

    Vérifiez bien votre plat, jusqu’au moindre sandwich : à coup sûr s’y cachent de petits jalapeños, qui vous arracheraient quelques larmes s’ils n’étaient pas repérés à temps !

Le Mexique : des premières impressions aux coups de cœur

J’aime écrire sur mes premières impressions, cela me permet de figer un état d’esprit fugace, qui s’évapore au fur et à mesure que le voyage se poursuit et que ma connaissance du pays s’approfondit.

Je voulais, en toute bonne foi, vous livrer mes premiers ressentis, mais cet article s’est vite transformé, bien malgré moi, en une liste de coups de cœur ! Cela promet une belle histoire d’amour…

Mexique, impressions, voyage, archéologie
Découverte de l’archéologie mexicaine : une nouvelle histoire d’amour !

Et vous, avez-vous déjà voyagé au Mexique ? Des impressions ou coups de cœur à partager ?

25 commentaires

  1. Rholala vous êtes en train de me faire avoir un gros coup de coeur pour l’Amérique latine… A chaque fois que vous publiez un article, je rajoute un point sur ma liste (à part la plongée, je crois que ça sera plus fort que moi…) J’ai bien rigolé avec la cuisine mexicaine (très) épicée. Nous sommes allés en Californie, à San Diego, à la frontière avec le Mexique et nous avons pensé que manger mexicain était une bonne idée… Aïe aïe aïe, mon palet s’en souvient encore…

    Répondre
    • Ah ah Letizia, ravie de savoir que nous parvenons à partager nos coups de coeur et à donner envie d’y voyager ! 🙂

      Je compatis pour ton expérience gastronomique (trop) épicée… J’ai actuellement une gastrite et dois éviter tout ce qui pique : je me retrouve donc à devoir attendre que François teste tous mes plats, par mesure de sécurité !

      Cela donne aussi quelques conversations assez surréalistes avec les serveurs dans les petits magasins de rue ou restaurants :

      – bonjour, je voudrais ça, est-ce que ça pique ?
      – non, non, rien de piquant ici.
      – Donc, vous êtes sûrs, ce plat-là il ne pique pas ?
      – Non, pas piquant !
      – Ok je prends !

      Résultat ? Super piquant ! (Enfin, pour moi qui suis très « délicate » sur le sujet, à peine relevé pour François et les Mexicains 😉 ).

      Répondre
      • Oh mince, désolé d’entendre ça. J’espère que tu guériras vite, c’est pas très marrant les gastrites et oui, vaut mieux éviter le piquant 🙂 Je suis aussi très fragile avec le piquant, je ne supporte pas grand chose et après j’ai le nez qui coule… Et si ça pique François mange pour deux alors? 😀

      • Merci Letizia 🙂 Ne t’inquiète pas, j’apprends à vivre avec et à faire attention à mon alimentation ^^ Et puis, j’ai mon gouteur officiel 😉
        Si ça pique, soit François mange pour deux, soit il y a un plat que nous devons laisser (monsieur a de l’appétit, mais il ne faut pas exagérer 😉 ).
        Nous avons aussi la technique de ne commander qu’un plat à la fois (et viser deux plats différents), au cas où…

  2. Tout pourrait me plaire excepté la cuisine qui pique, aïe aïe aïe moi qui n’aime pas les plats piquants… Pourtant ce pays m’attire tant, surtout pour son histoire et ses ruines !

    Répondre
    • Ne t’inquiète pas Valérie, quand je dis que « tout pique », c’est sans doute un peu exagéré : disons que les Mexicains sont très portés sur le piquant et qu’il se dissimule partout, même aux endroits les plus inattendus 😉
      Mais il y a quand même moyen de manger facilement même si l’on craint le piquant (comme moi avec mon petit estomac fragile ^^).

      Nous venons de visiter les ruines de Chiche Itza… un vrai coup de foudre ! Je vous raconterai ça bientôt 🙂

      Répondre
  3. J’ai eu un gros coup de coeur pour le Mexique également et pour les mexicains 😉
    Très sympa.
    Par contre je n’ai pas trouvé la nourriture trop épicée, moins qu’en Inde par exemple!

    Répondre
    • Merci pour ton message et ton partage d’expérience Aurélien 🙂

      Je ne suis encore jamais allée en Inde (pour l’instant !), je ne peux donc pas comparer… Ici, il n’est pas question d’épice, mais bien de piquant : il en existe une variété impressionnante (en goûts, saveurs et intensités) mais, surtout, ils sont dissimulés à des endroits assez inattendus : comme un thé froid d’accueil dans un hôtel, un sandwich à la charcuterie servi par un centre de plongée après l’activité, la salade de fruits vendue dans la rue…

      Bref, il faut rester sur ses gardes (surtout si, comme moi, l’on a l’estomac fragile !) : le piquant est partout ! 😉

      Après, « trop piquant », pour les amateurs de plats relevés, ça ne l’est que rarement (car François, qui adore le piquant, est rarement brulé… même si c’est ici qu’il a goutté le piquant qui l’a le plus marqué, lui désinfectant lèvres et gencives au passage 😉 ! ).

      Répondre
  4. Trop bien ! Je t’avoue que la photo des ruines maya sur la plage, ça donne envie de rentrer dans l’ordinateur…
    Excellentes aussi leurs expressions et que tu les ai relevées, elles sont aussi fun que des québécoises !
    Niveau bouffe entre le Pérou et le Mexique, lequel se vaut ?

    Répondre
    • Merci Jordane pour ton message 🙂
      Oui, j’adore repérer ces expressions de langage propre à une culture ou un lieu. Lors de mon séjour de quelques mois à Québec, j’avais commencé une liste de vocabulaire et expressions : j’adorais les récolter, et cela fait un beau souvenir une fois rentré chez soi ^^

      Pour ce qui est de la gastronomie, difficile de faire une comparaison entre celle du Pérou et celle du Mexique. Nous aimons beaucoup les deux. Et ces deux cuisines sont beaucoup plus fines et variées que ce que l’on peut penser au premier abord.
      Mais, là où la cuisine péruvienne est réputée sur le plan international; celle du Mexique est souvent associée à la cuisine grasse des Tex-Mex (à tort !)… Bref, pas une que je préfère : j’aime beaucoup les deux !

      J’ai encore énormément à découvrir sur la cuisine mexicaine, et je suis impatiente de goûter de nouveaux plats et d’assister à un cours de cuisine (c’est pour bientôt, je vous raconterai tout cela 😉 ).

      Répondre
      • Cool, c’est ça que je voulais entendre 😉
        Ce sera surement l’une de mes prochaines expéditions : le Péru avant que ça ne soit fermé au publique pour X raison.
        Thanks

  5. Le Mexique m’a touché à travers ta plume. les expressions, l’humour, sont bien plus qu’une carte postale. Tu m’as invité à prendre place à tes côtés, à écouter, parler et manger dans ce gigantesque pays. Merci Amandine

    Répondre
    • Merci beaucoup pour ton message Abdelhamid 🙂 Toujours un plaisir d’échanger avec toi. Ravie de savoir que ces quelques premières impressions t’ont touché… Bientôt la suite, avec mes découvertes archéologiques, culinaires, culturelles… Bref, aventure en cours : à suivre ! 😉

      Répondre
  6. Ah qu’est-ce que j’aimerais voyager comme ça !
    Ce voyage est une merveille, je suis totalement fan de la culture Maya, j’adorerai découvrir tout ça sur place, sans toutes les « attrapes touristes ».

    Répondre
    • Je te le souhaite Laura !

      Je suis aussi une grande fan de la culture maya (sans en connaître pour l’instant autant que je le souhaiterais – mais j’espère réparer cela petit à petit 😉 ).

      Cela fait depuis mon adolescence que je rêve de voyager au Mexique; puis, à mon mariage, j’avais prévu un voyage de noces au Mexique -mais il n’a pas pu se concrétiser. Bref, frustration et attente très longues !

      J’avais peur d’être, du coup, un peu déçue (comme on l’est parfois pour ce que l’on attend depuis trop longtemps ou avec trop d’impatience). Mais au final, pas du tout ! Je suis ravie d’être là, étonnée de voir à quel point je me sens bien dans ce pays (à part pour la chaleur : j’ai vraiment beaucoup de difficultés à passer les heures chaudes de la journée et je me mets à vouer un culte aux nuages !).

      En tout cas, je suis sûre d’une chose : ce ne sera pas notre seul voyage sur le territoire mexicain ! 😉

      Répondre
  7. C’est une destination qui me tente beaucoup… Quel dépaysement !

    Répondre
    • Merci pour ton message LadyMilonguera 🙂 Ravie d’avoir pu te dépayser avec ces quelques premières impressions; j’espère réussir à faire de même avec les prochains articles, car j’ai tant de choses à vous raconter ! 🙂

      Répondre
  8. Je partage tes impressions, surtout en ce qui concerne la gentillesse et le sourire des gens.

    Voilà plus de quatre mois que nous sommes au Mexique et nous ne nous en lassons pas : mer, campagne, montagnes, jungle… Les paysages sont à couper le souffle, la culture est tout simplement passionnante et la gastronomie maya (végétarienne)… absolument délicieuse !

    Ah, et au sujet du piquant des plats, ne t’en fais pas, on finit par s’y faire 😉

    Répondre
    • Merci Ombeline pour ton message. La gentillesse des Mexicains semble légendaire ! 😉

      Merci pour ton soutien pour le côté « spicy » du Mexique… je m’accroche ! 😉

      Répondre
  9. Salut, juste pour savoir au niveau de la sécurité, ça donne quoi ? Sinon, les autres touristes et voyageurs que vous croisez sont de quelles nationalités ?

    Répondre
    • Salut Mat, pour le moment, nous ne pouvons parler que pour ce que nous avons vu : c’est-à-dire surtout la côte de la Péninsule du Yucatan (Tulum, Playa del Carmen, Cancun). Et niveau sécurité : rien à dire, c’est tout à fait tranquille, un vrai plaisir 🙂

      Les touristes dans cette région sont en très très grosse majorité d’Amérique du Nord (USA en premier lieu, Canada également, et puis des Mexicans en vacances pour la Semana Santa !).

      Répondre
  10. Bonjour Amandine et François

    Merci de nous amener avec vous dans vos explorations archéologiques et gastronomiques.

    Gracias, adios y que les vaya bien ! ; -)

    Répondre
    • Gracias Mohammed !
      Un plaisir de te lire ici ^^ Contents de savoir que tu nous suis et que tu apprécies notre travail 🙂
      Saludos !

      Répondre
  11. Je suis allé travailler plusieurs fois et à des années différentes : insécurité à Mexico, MAIS gentillesse des habitants. Le Yucatan une merveille et les Indiens mayas toujours présents, la beauté des sites, la cuisine sauf le lapin au chocolat (trop amer)… Tout est beau : un pays où s’allie la culture (voir Teotihuacan et les musées de Mexico), les églises baroques, les maisons colorées, les marchés et les gens…. Avantage quand on parle espagnol au Mexique (et c’est plus facile à comprendre qu’en Argentine !).
    Hasta Luego !

    Répondre
    • Merci Etienne pour votre message et retour d’expérience. Nous sommes tombés sous le charme du Mexique et de la région du Yucatan pour tant de raisons… et nous avons hâte d’y retourner (avec notre projet « Connais ta Maison ») !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest