Pénichette sur le canal du Midi : mystère au fil de l’eau

Voyager en péniche, une idée qui a grandi et grandi dans nos esprits sans que nous nous en rendions compte jusqu’à nous surprendre un jour : « Hé, et si on partait naviguer sur un canal en péniche » ? Et pour notre première expérience, nous nous sommes offert l’un des plus célèbres des canaux d’Europe : le canal du Midi ! Retour sur notre expérience un peu particulière, avec le « mystère au fil de l’eau » qui a pimenté notre itinéraire à bord de notre pénichette

Souvenirs en vidéo

Avant de tout vous raconter, pour bien vous immerger dans notre aventure en péniche sur le canal du Midi, voici notre vidéo « Mystère au fil de l’eau » où vous retrouverez certains des indices qui ont pimenté notre voyage, mais aussi nos nombreux coups de cœur.

Mystère au fil de l’eau

Notre première expérience en péniche n’a pas été des plus classiques : Locaboat nous a proposé de tester le concept « Mystère au fil de l’eau », une navigation à la recherche d’indices pour percer l’énigme clé du voyage. Une sorte de voyage où se mêlerait la Course au Trésor et l’escape room : un mélange bien sympa, qui vient ajouter une petite touche pimentée au cadre relax et « slow travel » de ce genre de vacances.

Depuis sa construction au XVIIe siècle, le tunnel de Malpas est le théâtre d’une mystérieuse légende. Un ermite y aurait élu domicile et imposerait qu’on lui apporte à manger sous peine de recevoir une malédiction. Mais qui est réellement cet ermite ?

C’est sur cette introduction que débute notre aventure : direction le tunnel de Malpas ! « Mais heu, le Tunnel, c’est par où », se demande François, « on va à gauche ou à droite ? ». Si le canal ne nous offre que cette solution binaire, choisir le cap de départ n’en est que plus important ! Les dames à la réception de Locaboat nous regardent avec un regard inquiet, mais un sourire amusé aux lèvres : « Venez quand même nous dire dans quelle direction vous partez avant de larguer les amarres, juste au cas où… ». C’est sur ces bons conseils que, depuis le port d’Argens où nous attendait notre grande pénichette, nous partons en direction de Béziers, laissant le chemin vers Bordeaux dans notre dos.

péniche, canal du Midi, vacances, France
Lumières de fin de journée sur le canal du Midi et notre péniche

Petit pont de pierre et épicerie flottante

Aventurez-vous dans le petit hameau se partageant sur les territoires de Sallèles-d’Aude, Ginestas et Saint Nazaire. Son pont nommé Saint-Marcel a marqué le début de son histoire et maintenant la vôtre !  Rendez-vous autour de l’office de tourisme avant la tombée de la nuit.

Là où nous nous sommes amusés, c’est quand nous avons eu la brillante idée de jouer ce jeu « à l’ancienne », sans utiliser la Pocket Wifi (connexion internet à bord du bateau). Nous devions trouver les réponses uniquement dans les cartes de navigation laissées à bord, et en demandant aux personnes qui croiseraient notre route… ce que nous avons fait, même si cela n’a pas été toujours évident, particulièrement avec ce premier indice. Car « Pont Saint-Marcel » est l’ancien nom du Pont-Neuf dans le petit village Le Somail, ce qu’aucune personne de la région ne savait !

L’indice collé sur la vitre de l’office de tourisme nous invite, le lendemain à aller chercher un panier de victuailles « dans la plus insolite des épiceries »… qui ne fut pas difficile à identifier : la péniche épicerie Tamata. Quel plaisir de pénétrer dans cette caverne d’Alibaba flottante : un régal pour les yeux (et pour le ventre plus tard) ! Nous y avons trouvé notre panier qui nous attendait, rempli de bonnes choses et orné d’un petit papier brun, notre nouvel indice.

péniche, canal du Midi, vacances, France
Le Pont Neuf, Le Somail

Collégiale et grand étang

« Conservez précieusement ce panier » qu’il disait… Après un (bref) débat interne entre François et moi, qui peut se résumer par manger ou ne pas manger. François et la loi des estomacs ont été les plus forts. Nous avons drastiquement allégé notre panier et poursuivit notre quête vers le lieu suivant : « la ville où se côtoient collégiale gothique, château des archevêques et un étang de plusieurs hectares », Capestang !

L’indice récolté à l’office de tourisme nous invite à chercher l’indice suivant « dans le plus grand lieu de culte et de prières ». Là encore, facile de deviner le lieu de notre futur rendez-vous, la collégiale dominant la ville étant visible depuis le canal !

Nous gagnons le dernier indice à gravissant des escaliers à colimaçons et marchant entre les tuiles de la Collégiale Saint-Etienne, nous offrant une magnifique vue sur la ville, la campagne environnante et le canal du Midi serpentant dans le paysage.

péniche, canal du Midi, vacances, France
La collégiale de Capestang (intérieur)

Tunnel et ermite

Notre dernier indice :

On entend parfois dans la région certaines personnes raconter qu’une malédiction frapperait le tunnel de Malpas, qu’un mystérieux ermite hanterait ce lieu. La légende dit qu’il faut traverser le tunnel avec un panier de victuailles pour ne pas être maudit. Mais qui est donc cet ermite ? Rendez-vous à midi, prenez le panier de victuailles récemment trouvé et partez déjeuner avec l’ermite mystérieux qui vous racontera son histoire.

Dernière ligne droite : enfin, nous arrivons à l’entrée du tunnel de Malpas, non sans avoir été faire des courses afin de garnir le panier dans lequel nous avions généreusement pioché ! Et nous retrouvons, comme promis, notre fameux ermite, au détail près qu’il ne ressemble pas au père Fouras, mais à un jeune homme d’une trentaine d’années, vêtu d’un pull Locaboat pour ne laisser aucune place au doute. Soulagés de nous voir arriver avec le panier, nous sommes accueillis et récompensés, en plus d’un repas convivial, de l’histoire de l’ermite du tunnel de Malpas.

péniche, canal du Midi, vacances, France
Arrivée au tunnel de Malpas
péniche, canal du Midi, vacances, France
Fin du jeu : tous les indices du Mystère au fil de l’eau

La légende du tunnel de Malpas

Voici la légende qu’on nous a racontée. Et comme toujours avec les contes oraux, ce genre d’histoire possède toujours plusieurs versions.

Il était une fois le canal du Midi, creusé pour relier Toulouse à la mer Méditerranée. Une fois arrivés à la hauteur de la colline d’Ensérune, grande déconvenue : travaux interrompus, projet menacé. Que faire, abandonner ? C’était sans compter l’entêtement des hommes derrière ce grand projet, comme Pierre-Paul Riquet. Ce dernier ordonna qu’un tunnel soit creusé dans la roche friable d’Ensérune : aussitôt dit, aussitôt fait ! Si ce premier tunnel n’a demandé que 8 jours du travail, le reste du chantier prit plusieurs mois aux ouvriers. Et parmi eux, celui qui nous intéresse ici : notre futur ermite. Avec ses compagnons, il œuvra sans relâche, sans pouvoir rentrer auprès de sa femme. Lorsqu’enfin, arrivé au bout du dur labeur, notre homme retourne vers sa compagne, il la trouve remariée à un autre : vu la longue absence, sa femme l’a pris pour mort et l’a aussitôt remplacé ! Dépité, déboussolé et aigri, l’homme retourne dans sa deuxième maison : le tunnel où il a vécu ces derniers mois. Et c’est ainsi qu’il devint l’ermite du tunnel de Malpas, rançonnant les bateaux qui s’approchaient, obtenant de leur part des victuailles contre un laissez-passer en toute sécurité.

péniche, canal du Midi, vacances, France
À l’intérieur du tunnel de Malpas

Le canal du Midi : nos plus belles découvertes

Nous ne connaissions le canal du Midi que de nom et via quelques photographies de cartes postales : de grands arbres feuillus de part et d’autre de la rive du canal, se rejoignant à leurs cimes pour former un tunnel végétal dans lequel s’engouffrent les péniches, glissant sur une eau miroir.

Voici nos 3 grands coups de cœur sur la partie du canal du Midi que nous avons découverte, d’Argens au tunnel de Malpas. 3 lieux où nous avons amarré notre bateau pour passer une nuit.

Le Somail

Première nuit après notre départ d’Argens : Le Somail. Quelle bonne surprise ! Un parfum de sud et de vacances, avec ses maisons et son pont en pierres claires, ses façades recouvertes de végétation, ses terrasses au bord de l’eau… Et en plus, on arrive juste à l’heure de l’apéro, si ce n’est pas du parfait timing !

péniche, canal du Midi, vacances, France
Passer sous le pont Neuf, au Somail

Et ce soir-là était une date spéciale pour nous : nous fêtions notre 6e anniversaire de mariage ! Nous avons passé une soirée romantique au meilleur restaurant du village (d’après ce qu’on nous a dit !) : l’Ô à la Bouche.

Le lendemain nous avons découvert la Péniche Epicerie Tamata, où vous devez absolument vous rendre si vous passez par Le Somail ! En plus des très bons produits locaux, mention spéciale pour l’accueil chaleureux.

péniche, canal du Midi, vacances, France
La Péniche Epicerie Tamata

Nous avons également pénétré dans l’univers particulier de la librairie ancienne du Somail, « Le Trouve Tout du Livre ». Un lieu au croisement entre les cabinets de curiosité, les librairies de seconde main et… la bibliothèque de la Belle et la Bête !

péniche, canal du Midi, vacances, France
La librairie ancienne « Le Trouve Tout du Livre », Le Somail

Capestang

Après l’un des plus petits ponts de notre parcours, nous arrivons à Capestang, une ville chargée d’histoire. Il n’y a qu’à jeter un coup d’œil à ses principaux sites touristiques : la collégiale Saint-Etienne et le château de l’Archevêque ! La collégiale vaut vraiment le détour, si ce n’est pas pour son histoire riche en rebondissements et reconstructions, ou sa richesse architecturale, au moins pour le plaisir de gravir ses escaliers en colimaçons pour prendre de la hauteur et admirer le paysage.

péniche, canal du Midi, vacances, France
Le village de Capestang
péniche, canal du Midi, vacances, France
La collégiale de Capestang (extérieur)

Le canal du Midi

Voyager en péniche sur le canal du Midi, c’est le plaisir de découvrir des petits villages, mais, aussi, de s’arrêter au milieu de rien et dormir en pleine nature. Une sorte de camping dans une maison flottante : le confort de son lit et le plaisir du calme et des sons de la nature, que demander de plus ?

Une belle façon de prendre le pouls du canal du Midi : classé à l’UNESCO, il n’est plus occupé par le commerce, mais bien par les loisirs et la détente. Sur notre tronçon du canal, nous n’avons dû passer qu’une seule écluse : une expérience amusante pour les grands enfants que nous restons, et qui n’est pas si difficile ou technique, surtout qu’il y a toujours quelqu’un sur place pour gérer l’écluse et donner un coup de main aux débutants : ils ont l’habitude !

Le canal du Midi côté nature, rien que pour soi : en lassant glisser la péniche sur l’eau où se reflètent les platanes et peupliers, ou en coupant le moteur pour s’amarrer à la berge et profiter du chant des oiseaux et du vent en se reposant sur le pont ou en prenant les bicyclettes pour quitter le rivage le temps d’un tour dans les terres, à la recherche d’un village pittoresque avec, qui sait, un petit marché où déguster les produits régionaux avec.

péniche, canal du Midi, vacances, France
Naviguer sur le canal, entre les rangées d’arbres

En péniche, des vacances au fil de l’eau…

Nous avons adoré cette première expérience de vacances en péniche – je dis première, car nous imaginons bien répéter l’expérience, pourquoi pas dans un autre pays, pourquoi pas avec une bande d’amis…

Une très bonne première expérience donc, et un vécu très positif avec le « Mystère au fil de l’eau » : cette enquête nous a permis de donner un but à notre voyage, de chercher des informations sur les lieux que nous traversions, et donc de nous en imprégner davantage, et de faire des haltes qui nous ont nourris l’esprit, comme avec la collégiale, et le corps, avec la Péniche Épicerie.

péniche, canal du Midi, vacances, France
Sur le canal du midi à bord de notre pénichette

Nous remercions Locaboat pour cette belle expérience (vous pouvez retrouver les informations sur leur site pour voyager sur le canal du Midi), ainsi que les offices de tourisme de Capestang et Le Somail d’avoir joué le jeu ! Pour le moment, Locaboat ne propose pas ce genre de tours « mystère », mais si vous pensez que c’est un chouette concept et que vous aimeriez vous aussi vivre ce genre de vacances, n’hésitez pas à les y encourager dans les commentaires !

Je vous conseille également d’aller faire un tour sur le site de l’office de tourisme du Canal du Midi où vous trouverez toute sorte d’informations et pourrez télécharger une liste des « A voir/faire le long du canal du Midi » ainsi qu’un jeu de piste pour enfants et pour les grands enfants.

Dans un prochain article, nous aborderons les aspects plus concrets du voyage en péniche, avec toutes les informations à savoir avant de vous lancer dans cette aventure !

Pour poursuivre la lecture

Auteur: Amandine

Voyageuse passionnée, Amandine part découvrir le monde accompagnée de François, l'esprit et les yeux grands ouverts ! Elle est également psychologue et coach de vie, proposant à ceux qui le souhaitent de les accompagner dans leur projet personnel et leur cheminement vers l'épanouissement (voir page "qui sommes-nous" et contact).

8 commentaires

  1. Sympa comme expérience, ça change 🙂

    Répondre
    • Oui, ça change vraiment ! Tant pour le côté péniche que pour le côté mystère : un voyage très dépaysant tout en étant tout proche de chez nous 🙂

      Répondre
  2. Quelle nav’ magique ^^ Dans tous les sens du terme. Comment, dès lors, dire « non » à cette proposition enchanteresse ?

    Haha, excellent ce départ un peu… Hasardeux ! Heureusement que vous avez été secourus par les dames bienveillantes de la réception 😉

    Mpfffffmouarrfffff ! L’estomac de François a donc vaincu, ah les hommes, tous des ventres sur pattes (euh… Je peux parler 0.O’’’’’’ : honnêtement, je ne sais pas si j’aurais tenu moi non plus)

    Tu m’étonnes que l’ermite demande un « droit de passage » : il doit faire bien sombre et humide quand même, dans ce tunnel, et il doit surtout faire très faim 😉 Mais apparemment, il ne s’est pas montré ce jour-là : il a préféré vous laisser tranquillement roucouler sur votre jolie péniche, ce pauvre monsieur qui a vu son seul amour partir avec un autre… Surtout qu’il devait ressentir que c’était un moment spécial, pour vous : 6è anniversaire !

    Touchante histoire que vous nous livrez là, et que je ne connaissais pas.

    Et quelle splendeur, cette librairie !!

    La péniche est, à n’en pas douter vu votre témoignage, un moyen bucolique et très sympathique de passer quelques jours en flottant sur l’instant présent, dérobés au temps qui passe, au milieu d’une nature bienveillante et entourés du chant des oiseaux.

    Le concept de « tour mystère » est vraiment une idée géniale, et je pense que les gens de Locaboat devraient sérieusement y songer. Mais je suis sûre qu’ils auront d’autres retours enjoués de lecteurs d’ici quelques jours 😉

    Répondre
    • Merci Annajo pour ton commentaire 🙂 Oui, c’était une bien belle expérience, tant pour le fait de voyager en péniche, découvrir cette région et le faire sur le ton du mystère à percer : un mélange très sympa !

      Merci pour ton retour et tes encouragements pour Locaboat à généraliser ce genre d’expérience « mystère au fil de l’eau » ; ils nous ont dit que ça les encourageait à y réfléchir 😉

      Répondre
  3. Super article et superbe idée, cette histoire de jeu « mystère » ! J’adorerais expérimenter cela ! Et j’attends avec impatience la suite, afin de convaincre mes « hommes » (époux et fils) que la conduite d’une péniche est à leur portée. Car moi, bien sûr, je me vois parfaitement me prélasser sur le pont, à savourer les paysages rencontrés 😉
    Une question : les vélos sont-ils fournis avec la péniche ou faut-il s’en préoccuper séparément ?

    Répondre
    • Merci beaucoup Marie-Paule 🙂 et merci pour ton retour sur l’aspect « mystère » de ce voyage, on essaye d’encourager la compagnie à généraliser ce concept, et ton commentaire les y encourage ! 😉

      Les vélos sont une option lors de la réservation : nous les avions demandés, du coup on les a reçus au moment d’embarquer (avec le panier très pratique et un cadenas). Vraiment un plus pour ce genre de voyage, je trouve.

      Le prochain article sur nos conseils et nos retours d’expérience liés à la péniche est encore en écriture ; il devrait sortir dans les prochaines semaines 😉

      Répondre
  4. Je suis totalement fan de ce genre d’expérience : comment découvrir, apprendre, expérimenter, le tout de façon décalée ! C’est génial, et ça a l’air d’être très beau comme coin en plus !

    Répondre
    • Merci Stéphanie pour ton message 🙂 Oui, la péniche est un beau moyen pour découvrir une région autrement, et avoir vécu cette expérience avec l’aspect « mystère », ça n’a fait que pimenter le tout ! 😉 Et oui, la région est vraiment superbe !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Current ye@r *

Pin It on Pinterest