Un sac sur le dos
Amandine
Article non approprié pour les véganes

Depuis juillet 2017, Un sac sur le dos est 100% végane. Cet article a été publié avant cette date, et contient du contenu non-végane. Nous avons décidé qu'il représentait nos choix lors de sa publication, et n'en avons par conséquent pas modifié son contenu.


Lima, capitale du Pérou, ne laisse jamais indifférent … et gagne rarement les faveurs des touristes. Mon premier voyage dans cette ville tendait plutôt à rejoindre l’avis général … Mais ce deuxième séjour à la capitale m’a permis de découvrir de nouveaux attraits et de la voir d’un oeil nouveau.

Que penser de la capitale péruvienne ?

Lors de notre premier séjour à Lima (en 2013), mon ressenti de la capitale était assez négatif. J’en parlais alors en des termes peu élogieux :

Comme toutes les capitales, Lima est grande, trop peuplée et bruyante. Le petit centre piétonnier vous offre un peu de servepit, entouré de bâtiments qui ont une âme et une histoire. Mais dès que vous vous en éloignez, vous voilà entourés de grattes-ciel et de grandes chaînes de magasins et fast food, les mêmes que chez nous.

Bien sûr, le centre de Lima correspond toujours à cette description. Mais Lima est une ville gigantesque, aux quartiers très contrastés. Lors de ce second séjour, nous avons été accueillis à Miraflores et avons découvert de nouveaux aspects de la ville.

Lima est aussi une ville pleine d’Histoire : Pizzaro et les conquistadors espagnols, les incas … Des étapes de l’histoire de l’humanité à explorer comme on pèle un oignon, couche après couche …

Centre-ville de Lima

Que voir à Lima

Les églises

La cathédrale est superbe et, concernant les couvents et églises du centre-ville, je vous en conseille deux : San Francisco et Santo Domingo (fondateurs des ordres franciscains et dominicains).

Les musées

Lima regorge de musées : impossible de les visiter tous ! Il y a par exemple : le Musée National Afropéruvien, le Musée de la Nation, le Musée de l’Or, le Musée de l’Art Italien, le Musée des Arts et Traditions Populaires, le Musée de la Culture Péruvienne, le Musée de l’Immigration Japonaise … Bref, il y en a beaucoup et pour tous les goûts. Ici je vous donnerai un aperçu de ceux que nous avons visités.

Je vous conseille principalement deux grands musées de la ville : le musée Rafael Larco Herrera surtout connu pour sa collection érotique, et le musée d’archéologie et d’anthropologie du Pérou.

  1. Musée Larco

    Fondé par Rafael Larco Hoyle, ce musée expose des pièces des civilisations précolombiennes, avec une belle collection de céramiques mochicas.

    Deux grands coups de coeur pour ce musée :

      • sa réserve, où sont rangées des milliers de pièces sur des étagères, du sol au plafond. Cela permet de se rendre compte à quel point les musées n’exposent qu’une toute petite partie de leur collection … et à quel point le Pérou est riche en vestiges archéologiques !
      • sa collection érotique, où les positions reproductives et non reproductives sont représentées à des fins didactiques. Je n’en avais jamais vu ailleurs, et j’ai trouvé cela très intéressant !
    En pratique :

    Adresse : avenida Bolivar 1515, Pueblo Libre, Lima

    Tarif : 30 soles

    Horaires : 9 h à 22 h, ouvert tous les jours (y compris jours fériés)

  2. Musée National d’Anthropologie, Archéologie et Histoire du Pérou

    Un musée à ne pas manquer, qui permet de retracer l’histoire du Pérou depuis les premières traces d’activités humaines. Une très belle collection également.

    En pratique :

    Adresse : Plaza Bolivar, Cnr San Martin & Vivanco, Pueblo Libre, Lima

    Tarif : 10 soles

    Horaires : 9 h à 17 h du mardi au samedi, 9 h à 16 h le dimanche

    Joueur de flûte de pan

  3. Musée de la gastronomie

    Le musée de la gastronomie péruvienne permet de retracer l’histoire des aliments, consommés depuis les premières civilisations … Et donne des idées de plats à tester !

    En pratique :

    Adresse : Jr. Conde de Superunda 170, près de la Plaza de Armas

    Tarif : à l’époque, l’entrée était libre, en 2014 apparemment, le prix serait de 3 soles

    Horaires : 9 h à 17 h, fermé le lundi

    Céramique du Musée de la Gastronomie

  4. Pour sortir des sentiers battus :

    Nous avons eu la chance d’aller admirer une petite partie de la collection privée d’un homme qui, en 30 ans, a rassemblé plus de 2000 pièces en provenance de tout le pays. Avec des gants, nous avons même pu toucher ces pièces : une expérience unique !

    Pour cette visite, prenez contact avec Guy Vanackeren, de l’agence Aventura Latino America (informations en bas d’article).

    Collection archéologique privee

Les sites archéologiques

Il existe beaucoup de sites archéologiques à visiter dans les alentours de Lima, comme Huaca Pucllana, Pachacamac, Puruchuco, Incahuasi, Paramonga, Cajamarquilla, Huallamarca, Huaca Julliana, Maranga, Pariachi … Plus d’informations sur le site Visita Lima de la Municipalité Métropolitaine de Lima.

  1. Pachacamac

    Pachacamac est sans doute le site archéologique le plus connu de Lima. Situé à 31 km de la capitale, ce site préinca s’étend sur plus de 460 hectares. Pachacamac a été un centre religieux de pèlerinage important, occupé par plusieurs civilisations : Lima, Wari, Yshma et Inca. De nos jours, on peut admirer plusieurs pyramides, palais, temples, places et rues.

    Pachacamac est le nom d’un dieu signifiant « l’âme de la terre, celui qui anime le Monde ». Lorsque celui-ci se mettait en colère, pouvait provoquer de terribles tremblements de terre.

    Les Incas ont eu l’intelligence, lorsqu’ils ont conquis le territoire, de ne pas détruire les croyances locales, mais de construire un temple encore plus haut et plus imposant que ceux qui existaient déjà, dédié à leur dieu, afin de représenter sa suprématie.

     En pratique :

    Adresse : km 31.5 de l’ancienne Panaméricaine Sud – Lurín

    Tarif : 10 soles; 20 soles pour un guide (espagnol, anglais et français)

    Horaires : 9 h à 17 h (du mardi au samedi), 9 h à 16 h le dimanche ; fermé le lundi

    Pachacamac

  2. Huaca Pucclana

    La Huaca Puccllana est un site situé en pleine ville, dans le quartier de Miraflores. Avant qu’il ne bénéficie de l’attention des archéologues, il était très prisé par les jeunes de la région pour y faire … du vélo et de la moto tout terrain ! Les pyramides ont bien souffert de ces activités, certaines parties du site sont recouvertes par les habitations aux alentours. Mais les parties déblayées, tout comme le petit musée du site, méritent une petite visite.

    Pour la visite, il est obligatoire de se faire accompagner par un guide du site.

     En pratique :

    Adresse : calle General Borgoño cuadra 8, Miraflores, Lima

    Tarif : 12 soles ; 5 soles pour les étudiants

    Horaires : 9 h à 16 h 30 (fermé le mardi)

    Huaca Pucllana

  3. Puruchuco

    Plus de 2000 momies bien préservées ont été découvertes sur ce site : un cimetière inca. Une des plus belles découvertes du genre ! Et lors de notre visite du site, les archéologues avaient encore trouvé de nouvelles momies.

    Le musée n’est pas très grand, mais est très intéressant, clair et didactique.

    En pratique :

    Adresse : à 13 km du centre de Lima (mieux de prendre un taxi)

    Tarif : 5 soles ; 20 soles pour un guide

    Horaires : 9 h à 16 h (fermé le lundi)

    Puruchuco

Lima et ses quartiers

Le centre-ville vaut bien sûr la peine d’être visité, mais ne passez pas par Lima sans vous promener dans les quartiers de Miraflores et Barranco.

  1. Miraflores

    Quartier apprécié des voyageurs et expatriés, j’ai beaucoup aimé sa promenade en bord d’océan, avec son parc de l’amour et ses bancs aux airs du parc Guell venus de Barcelone. Son centre commercial est étonnant : on se croirait en occident.

    Miraflores

  2. Barranco

    Barranco et le quartier des artistes, avec ses petites maisons colorées toutes différentes, ses ruelles et ses cafés … Une ambiance que j’adore ! L’endroit idéal pour sortir un soir de fin de semaine.

Pour plus d’informations sur Lima et ses quartiers, je vous invite à visiter le blog de Vanessa (Voyage Pérou) : une blogueuse qu’on adore et qui connait Lima comme sa poche !

Dans la région

Dans les environs de Lima, plusieurs sites valent le détour, par exemple Callao, Huancayo ou plus vers le Nord, Caral, et vers le Sud, Paracas.

Activités

Outre les visites classiques et la découverte de la gastronomie péruvienne, certaines activités sont proposées aux touristes pour découvrir la ville et la région : vélo, parapente, surf, plongée … C’est apparemment le seul endroit au monde où l’on peut voler en parapente si proche des buildings : une expérience à part que nous espérons tenter une prochaine fois !

Comment se déplacer

Se déplacer à Lima peut se faire en taxi, micro (minibus) ou en bus. Des lignes de bus (« metro ») ont été créées pour rallier le centre-ville rapidement.

Il n’existe pas de terminal de bus central pour la capitale. Les compagnies de bus ont chacune leur terminal ou sont rassemblées selon les destinations, vers le Nord ou le Sud du Pérou. Beaucoup de compagnies sont concentrées au Terminal Plaza Norte et sur l’avenue Javier Prado.

Nos bonnes adresses à Lima

Restaurants

La gastronomie péruvienne vaut le détour. Bien sûr, tester la cuisine de rue pour 5 soles est une aventure intéressante en voyage … Mais au Pérou (comme ailleurs), les prix varient selon la qualité et la finesse de la cuisine.

Voici quelques bonnes adresses où vous pourrez les yeux fermés découvrir la gastronomie péruvienne en lui laissant toutes ses chances de vous séduire !

Agence de tourisme

Aventura Latino America

Je conseille en toute confiance cette agence à tous ceux qui, depuis nos pays occidentaux, hésitent à se lancer dans l’aventure d’un voyage au Pérou. Partir par ses propres moyens ou avec un tour ? Cette agence propose une formule entièrement sur mesure, en fonction des attentes des voyageurs, tout en leur procurant des conseils. Habitant au Pérou depuis des décennies, Guy Vanackeren et sa femme Carine, gérants de l’agence, sont également guides et de grands passionnés de la culture et de l’Histoire péruvienne et sud-américaine. Un plaisir de parler avec eux : ce sont de vraies encyclopédies vivantes !

Leur site internet : Aventura Latino America

Et pour les curieux, voici un site très instructif réalisé par cette même agence, où vous découvrirez leur grand projet touristique : Inka Llacta. Nous n’avons qu’une envie : qu’ils parviennent à réaliser ce projet grandiose !

Lima, une ville, des milliers de découvertes !

Lima est une ville gigantesque, aux quartiers très distincts et regorgeant d’activités pour le touriste : ne vous détournez pas trop vite de la capitale péruvienne, vous manqueriez beaucoup de l’histoire et de la culture de ce beau pays.

Et vous, avez-vous visité Lima ? Des conseils et bons plans à partager ?

, , , , ,

Commentaires

    • Références belges obligent ! 😉 Tu ne penserais pas à Tintin et le Temple du Soleil par hasard ? ^^

      C’est marrant que tu parles de Tintin : on a croisé Milou il y a quelques jours (à Wilkahuain), un chien tout blanc … Le plus drôle, c’est que sa nouvelle famille d’accueil (qui n’a donc pas choisi le nom) ne connaissait pas du tout Tintin … Il a fallu que deux Belges passent par là !

    • Je comprends ça Bruno ! 🙂

      Notre premier séjour ne m’avait pas convaincue. Mais, à présent, je vois Lima d’un autre oeil, en partie grâce à des voyageurs passionnés et des expatriés amoureux du pays (qui se reconnaîtront sûrement ^^).

  1. Ça c’est du carnet de voyage. C’est étonnant de découvrir la Huaca Puccllana en pleine ville, le contraste doit être saisissant.
    La cuisine péruvienne n’a pas l’air mauvaise du tout 🙂

    • Salut Thomas, merci pour ton commentaire. Cela nous a demandé un peu de travail de rassembler ces infos et de les coucher par écrit, mais le travail en valait la peine je pense 😉

      Oui, les temples en pleine ville, comme Huaca Pucclana ou Puruchuco, cela a un cachet assez particulier. Cela confirme le dicton populaire au Pérou « o^que tu creuses, tu trouves quelque chose ! ». Ici, c’est surtout le fait que la ville se soit construite sur d’anciennes ruines, sans en tenir compte. Les maisons ont envahit peu à peu les sites, et seule une petite partie a pu être préservée et restaurée pour en faire un site touristique.

      Et la gastronomie péruvienne vaut vraiment le détour. Si cela t’intéresse, j’ai écrit un article sur ce sujet : « À la découverte de la gastronomie péruvienne (+ 3 recettes) ».

  2. Il y a aussi « El parque de las leyendas » et « El circuito de las aguas ». Sinon la gentillesse et la curiosité enfantine avec « los gringos » est tellement surprenant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies pour récolter des informations de votre navigateur, et rendues anonymes, á des fins de statistiques via le service Google Analytics.