Un sac sur le dos
Amandine
Article non approprié pour les véganes

Depuis juillet 2017, Un sac sur le dos est 100% végane. Cet article a été publié avant cette date, et contient du contenu non-végane. Nous avons décidé qu'il représentait nos choix lors de sa publication, et n'en avons par conséquent pas modifié son contenu.


Notre saga en Jordanie se poursuit avec un volet spécial gastronomie. Après vous avoir parlé de Pétra et du désert du Wadi Rum, je vous propose d’embarquer pour un voyage savoureux …

Je ne connaissais rien des spécialités culinaires jordaniennes avant d’y goûter, et ce fut un véritable coup de coeur : un régal pour les yeux et le ventre !

Coup d’oeil sur les spécialités culinaires jordaniennes

La cuisine jordanienne se savoure tranquillement, sous l’ombre providentielle d’un arbre ou d’une tente bédouin : car en Jordanie, on mange bien, et ce n’est rien de le dire ! Les repas se surpassent en saveurs … et en opulence ! Tout est coloré et savoureux grâce au mélange des épices.

Voici un petit aperçu : entrées, plats et desserts, de repas typiques jordaniens …

Entrées

Pour se mettre en appétit, une kyrielle de petits plats vous attendent, tel un mezze géant où chacun pioche ce qu’il lui plait. Les entrées sont tellement copieuses qu’à plusieurs reprises nous avons été surpris d’apprendre qu’il y avait un second service… Mais ce n’est pas grave : c’est tellement bon qu’on reprend courageusement sa fourchette, et avec le sourire en prime !

Voici les 4 entrées qui m’ont le plus marquée.

  1. Le houmous

    Grand classique, le houmous (ou hommos, hoummous, houmos, oumos : bref, chacun l’écrit comme il veut !) est la star des entrées. Cette purée de pois chiches et de sésame parfumée à l’ail se mange accompagnée d’un peu de pain.

  2. Le mtabbal

    Tout aussi bon que le houmous (voire davantage si c’est possible !), j’ai nommé le mtabbal (ou moutabal ou encore baba ganoush), plus connu chez nous sous le nom « caviar d’aubergine ».

    Cette purée est typique de la cuisine méditerranéenne : on la retrouve dans d’autres pays comme la Turquie, la Grèce, la Syrie, le Liban (mtabbal ou moutabal). Nous avons pu préparer cette recette en grillant l’aubergine, placée directement sur le feu… pour un résultat assez étrange au premier regard !

  3. Le taboulé

    Plat qu’on ne présente plus, le taboulé orne également les tables jordaniennes. Apportant sa touche de fraicheur,  cette salade de boulgour est l’une des salades les plus populaires du Proche-Orient et du monde arabe. Et en plus, elle est parfumée à la menthe. Un délice !

  4. Les falafels

    Coup de fourchette spécial de François pour les falafels ! Spécialité culinaire arabe, ces boulettes de pois chiches (ou de fèves) épicées sont frites dans l’huile : pas des plus diététiques !

Et il y en a beaucoup d’autres encore , comme le foul (ou fuul, plat à base de fèves), les légumes grillés, la salade de roquette…

Plats

Les viandes cuisinées sont principalement le mouton, l’agneau et le poulet.
Le premier type de viande est généralement servi sous forme de brochettes : les kebabs. Le poulet, par contre, est le plus souvent grillé ou rôti.

Le poisson, quant à lui, se déguste principalement du côté d’Aqaba, en bord de mer rouge (où nous ne sommes pas encore allés). Nous avons testé plusieurs spécialités de viande, mais j’en retiens surtout deux : le maglouba et le mansaf.

  1. Le maglouba

    Son nom (signifiant « à l’envers ») explique très bien la préparation et la présentation de ce plat. Le poulet est cuit dans le fond d’une marmite. Lui sont superposés par la suite les légumes (souvent des pommes de terre) puis le riz. La marmite est ensuite retournée et apportée telle quelle à table : on soulève et magie, le repas apparaît ! Très bon !

  2. Le mansaf

    Le mansaf est un plat typiquement jordanien préparé avec des morceaux d’agneau mijotés en ragoût, arrosés d’une sauce au yaourt de chèvre fermenté (jamid) et accompagnés de riz agrémenté de pignons de pins. Après une première surprise (ah, la sauce blanche au goût prononcé n’est pas une soupe ?), nous avons pu apprécier ce plat … accompagné (avec modération !) de sauce.

Desserts

Les pâtisseries arabes, nous en raffolons et avons quelques adresses en Belgique pour nous notre cure (ou crise ?) de sucre mensuelle … Mais jamais, oh grand jamais, nous n’en avions mangé d’aussi bonnes qu’en Jordanie !

Pour les gourmands, amateurs de miel, de noix, de pistaches et d’amandes, c’est une véritable orgie gustative :

Mon grand plaisir en voyage est également de goûter aux fruits locaux, et je me suis fait plaisir, particulièrement avec les dattes et les figues.

Des plateaux remplis de pâtisseries arabes !

Le thé

Rien ne se fait sans commencer d’abord par un verre de thé. Véritable institution, il est servi très sucré et parfumé. Le thé jordanien est parfois agrémenté de sauge (miramiyé), qui lui procure un goût amer.

Mention spéciale aussi pour ma seconde boisson préférée : la limonade à la menthe. Très rafraîchissant. Attention : on y devient vite accro !

Mon coup de coeur

Le pain, tout simplement ! Je pourrais en manger tous les jours, à tous les repas. J’en suis folle ! Il en existe de plusieurs types et formes : galettes, pain pitta…

Je garde un merveilleux souvenir du camp bédouin, où un homme faisait voler les galettes en préparation, tel un pizzaïolo, avant de les étaler chacune à leur tout sur un dôme brûlant, les retirant ensuite pour les découper avec un mouvement emprunt de grâce, façon ninja.

Nous avons eu la chance d’apprendre à faire le pain nous-mêmes lors d’un cours de cuisine mémorable, dont je vous reparlerai prochainement.

Une gastronomie à découvrir

La cuisine jordanienne est sans conteste l’une des meilleures que nous ayons jamais goûtées ! À défaut de pouvoir vous partager les odeurs et les saveurs, j’espère avoir pu vous donner envie avec ces images… Et pour compenser votre frustration, je publierai prochainement un article avec des recettes de cuisine de Jordanie. À suivre et… bon appétit !

Et vous, avez-vous déjà goûté à la gastronomie de Jordanie ? Quels sont vos mets favoris ?

, , , , ,

Commentaires

    • Si tu n’as encore jamais goûté à la cuisine jordanienne, je ne peux que t’encourager à tester !

      Par contre, comme souvent, je pense qu’elle sera meilleure en Jordanie qu’importée à l’étranger.
      Pour cela, on a été très surpris en goûtant les pâtisseries arabes : elles n’ont rien à voir avec celles que nous avons déjà pu manger en Belgique et en France. Elles sont tellement plus savoureuses !

    • Et bien moi je peux vous dire qu’on trouve exactement la même chose en Arabie Saoudite. Pas vraiment jordanien tout ça. Moi qui reviens de Jordanie, j’ai été surprise de ne trouver aucun plat vraiment local.

  1. J’en bave, c’est tout ce que j’aime !!!
    La cuisine jordanienne, comme la cuisine libanaise font parties de mes préférées. Personnellement, je trouve qu’elles n’ont pas grand chose à envier à la gastronomie française.

    Belles photos, mais du coup mon déjeuner va me sembler tout nul à côté de ça…

    • Haha Claire ! 🙂 Merci pour ton commentaire, je suis aussi complètement sous le charme de cette cuisine. C’est simple, depuis notre retour de Jordanie, on tente de compenser en allant au restaurant syrien (aussi très bon !).

      Si ça peut te consoler, mon repas de ce midi me déprime aussi ! Je ne sais pas ce que je donnerais pour un peu de mtabbal ! 😉

    • On s’est dit la même chose (qu’on aurait du en ramener) mais en même temps, connaissant François … il aurait tout manger avant même de monter dans l’avion ! 😉

  2. Mes préférés : le pain également à manger toute la journée, le mansaf, et l’incontournable limonade menthe que j’ai bu dès que j’en avais l’occasion

      • Ça va je me refais des limonades de temps en temps 🙂

        Et j’ai reçu le mois dernier une box Kitchen Trotter sur … la Jordanie !

      • Sympa la box ! 🙂 Nous avions testé aussi et reçu une sur la cuisine d’Afrique du Sud (très bon !).

        C’est drôle ce que tu dis pour les limonades, parce qu’une des premières choses que j’ai faite en rentrant de Jordanie, c’est acheter des citrons et de la menthe fraîche : cure de limonade et thé obligatoire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies pour récolter des informations de votre navigateur, et rendues anonymes, á des fins de statistiques via le service Google Analytics.