Dernière étape de notre roadtrip hivernal au Québec : les Laurentides. Après avoir fait le plein d’émotions fortes et de romance, nous terminons ce voyage en allant voir des ami·e·s. Ambiance chaleureuse, tant par les rires partagés que les buches dans la cheminée…

Bienvenue dans les Laurentides

C’est ce que semblaient nous dire ces biches qui nous attendaient sur le bord de la route ! Alors que François ralentit la voiture avant d’arriver à leur hauteur, une première traverse, laissant les trois autres derrière. Complètement à l’arrêt, nous attendons que les retardataires l’imitent, mais elles semblent pétrifiées, sinon par le froid par la peur que nous leur inspirons. Nous avançons tout doucement pour leur laisser le passage libre, et allons nous mettre sur le bord de la route un peu plus loin, hors de leur vue. À peine sommes-nous sorti·e·s de la voiture sans faire le moindre bruit que nous les voyons toutes les trois s’élancer dans un bond gracieux par-dessus le tas de neige du bord de la route. Avec empressement, elles rejoignent la première biche. La famille au complet, nous restons encore quelques minutes à les observer discrètement, François l’appareil photo à la main… Jusqu’à ce que je ne puisse retenir une exclamation de bonheur :

Elles sont trop belles !

Canada, Québec, Authentique, Mauricie, Lanaudière
Rencontre avec des biches
Canada, Québec, Authentique, Mauricie, Lanaudière
Biche sauvage aux Laurentides

Ma version des faits est que ces mots se sont enfouis entre mes lèvres bien malgré moi, poussés par une trop grande joie intérieure devant cette scène adorable. La version de François est toute autre. Excitée comme une puce, je n’aurais, parait-il, pas été capable de tenir en place plus de 10 secondes et ces quelques mots étaient loin du discret murmure et se rapprochaient davantage du cri… Je vous laisse choisir votre version !

Toujours est-il qu’après cela, les biches ont redressé leur tête toutes au même moment, regardé dans notre direction et ont filé en sens inverse, sur un petit sentier s’enfonçant dans la forêt. Le moment de magie était déjà fini. Mais quelle belle entrée en la matière et quel comité d’accueil aux Laurentides !

Petits chalets entre ami·e·s

Vue sur le lac gelé

Les premier·ère·s ami·e·s que nous allons retrouver sont de nouveaux·elles ami·e·s, rencontré·e·s à Bruxelles grâce à une amie commune. C’est Chris et Lena, qui sont au Canada pour plusieurs mois. Iels passent l’hiver dans une grande maison au milieu de nulle part, avec le jardin donnant sur le lac gelé. Quel beau terrain de jeu ! Une maison, comme iels nous expliqueront, qu’iels gardent le temps de l’hiver, les propriétaires ayant préféré passer la saison au chaud en Floride. C’est le principe du housesitting ou gardiennage de maison, que nous avions déjà découvert via d’autres ami·e·s blogueur·euse·s, comme Lucie et Alizé et Max. Un concept que nous serions bien tenté·e·s de tester par nous-mêmes…

Bref, nous arrivons chez Chris et Lena, en quittant la grande route bien déneigée pour emprunter une rue moins fréquentée. Je sens les mâchoires de François se crisper et ses mains agripper le volant avec plus de poigne. Les sens en alerte, je guette à la fois le numéro de maison et le moindre bruit ou glissement suspect… Quand enfin nous trouvons le chemin vers la maison, François est loin de se détendre. Si la couleur de la rue jusque là avait une forte dominance blanche, celle du sentier est encore plus immaculée. On y voit la neige toute légère pas encore tassée sur celle qui semble recouvrir le sol depuis des mois. Nous entrons, patinons quelque peu, mais progressons, jusqu’à l’espace de stationnement devant le perron. Manœuvre, marche arrière pour se mettre dans le bon sens… et là, tout s’arrête. La voiture a décidé qu’elle n’irait pas plus loin. De biais au milieu du passage, elle semble nous dire qu’elle a déjà fait assez d’efforts comme cela et qu’on ne va pas chicaner pour les quelques derniers centimètres. Je suis si heureuse de voir cette grande maison accueillante devant moi que je chasse cette contrariété comme on envoie balader une mouche. Oui, bien sûr que ça attendra. François a un peu plus de mal à lâcher prise, mais finit par me suivre en ronchonnant dans sa barbe.

Ding dong. Embrassades. Bottes pleines de neige laissées dans l’entrée. Tasse chaude entre les mains. On est bien !

Nous passons quelques jours avec Chris et Lena, au rythme du soleil, des repas, des apéros, des brunchs, des conversations, des sifflements de la bouilloire, de soirées films ou jeux de société… Quelques jours ressourçants, comme si plus rien au monde ne comptait que l’instant présent, la lumière éclatante sur la neige recouvrant le lac et le plaisir de papoter.

Quand viendra le temps de nous quitter, nous rirons un peu jaune de cette voiture qui refuse d’avancer et ne fait que glisser sur place. Heureusement que nos hôtes ont appris à se dépêtrer de ce genre de situation. Nous nous promettons de ne plus tenter de stationner dans un tas de neige sans les avoir à portée de main !

Canada, Québec, Authentique, Mauricie, Lanaudière
Paysages blancs des Laurentides
Canada, Québec, Authentique, Mauricie, Lanaudière
Chalet où l’on se verrait bien passer l’hiver…
Canada, Québec, Authentique, Mauricie, Lanaudière
Rouler en hiver au Québec : une aventure !

Vue sur les pistes de ski

Après ces quelques jours et un bref passage par Montréal, nous repartons pour les Laurentides avec notre amie Jennifer et son chum (compagnon). Nous passerons la nuit à Saint-Saveur au Domaine Nymark, au pied du Mont Saint-Sauveur. J’avoue, cette dernière étape de notre roadtrip québécois, c’est entièrement Jennifer qui l’a préparée. C’est donc en toute confiance que nous nous sommes laissé·e·s conduire jusqu’à notre chalet, qui était en fait davantage un bel appartement au rez-de-chaussée avec une superbe vue sur le domaine et les pistes skiables.

Canada, Québec, Authentique, Mauricie, Lanaudière
Domaine Nymark à Saint-Sauveur

Alors que nous étions confortablement installé·e·s dans les fauteuils douillets, une tasse de thé fumant entre les mains, le feu crépitant dans la cheminée face à nous, nous regardions des petits points colorés descendre les pistes jusqu’à la nuit tombée et même plus encore. Une pensée m’effleure alors :

Existe-t-il quelque chose de plus réconfortant que de voir le froid derrière une vitre alors que l’on est bien au chaud ?

Papote jusqu’au bout du feu, rires et conversations pour refaire le monde. Un programme qui aurait pu durer encore quelques jours…
Quelle meilleure façon de terminer ce voyage au Québec ?

Pour réserver et comparer les prix pour dormir au Domaine Nymark, allez voir via ces liens sur Booking et sur Agoda

Laurentides, dernière étape avant le retour

Cette parenthèse aux Laurentides était notre dernière étape avant de rentrer à Montréal puis chez nous. Une dernière étape de ce grand roadtrip au Québec précédée d’un stopover en Islande et son mémorable roadtrip de 3 jours

Un voyage qui nous a semblé à la fois si long et si court, tant il fut dense en émotions et en images sublimes. Merci à nos ami·e·s qui nous ont permis de terminer ce roadtrip sur une touche chaleureuse, afin de quitter le pays le sourire aux lèvres et la promesse de se revoir…

roadtrip au Québec, Canada, Québec, roadtrip, voyage, hiver
Retrouver Montréal 10 ans plus tard


4 commentaires

  1. Ah le Québec j’avais tellement adoré! Merci, grâce à cet article, je me replonge dans de très jolis souvenirs!

    Répondre
    • Merci pour ton gentil message plein de douce nostalgie Amélie 🙂 Pour moi aussi, le Québec aura toujours une place particulière ; j’ai très envie d’y retourner et de continuer à l’explorer à toutes les saisons ! 😉

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest