La Méditerranée fait rêver les voyageurs du monde entier pour ses plages et ses paysages. Et si la Croatie est rarement dans les premiers pays qui viennent à l’esprit, c’est pourtant une destination de choix pour se lancer dans un nouveau mode de voyage : le bateau.

Jamais il n’a été aussi facile de sortir des sentiers battus, car ici, point de sentiers : à vous de tracer votre voie !

Pour les amoureux de la mer qui s’ignorent et les marins novices, nous avons testé une formule parfaite : une semaine à bord d’un voilier de la flotte Naleia.

voile, voilier, bateau, Croatie, voyage
Voyager en bateau en Croatie : de super vacances !

Voyager avec Naleia, toute une philosophie…

  1. L’origine du concept

    Les yeux bleus clairs et le regard rêveur, Dominik nous parle de son changement de vie et de son projet. Son bébé. Naleia.

    Comme d’autres, Dominik a compris que l’argent ne fait pas le bonheur et qu’un compte en banque bien rempli n’est pas synonyme d’une vie réussie. Cela fait trois ans qu’il travaille sur ce projet et, cette année, il s’est lancé corps et âme dans cette aventure, quittant la sécurité d’un emploi fixe pour réaliser son rêve.

    Et quel beau rêve !

    « Cette année, j’ai pris une GRANDE décision. Je quitte le monde de l’informatique pour réaliser un grand rêve : l’organisation de “The One Dalmatia Discovery”. Il s’agit d’un voyage à voile de sept semaines pour découvrir toute la côte de la Dalmatie avec des gens ouverts d’esprit et intéressants.

    Soyez les bienvenus pour faire partie de mon rêve ! »

    voile, voilier, bateau, Croatie, voyage
    Dominik, le concepteur de Naleia

    Beaucoup de personnes aiment faire de la voile, mais très peu ont un bateau ou suffisamment d’amis pour en louer un. C’est à partir de ce constat que Dominik décida de lancer une sorte de « couchsurfing des mers » pour rassembler les amoureux de voile, quel que soit leur niveau.

  2. Le nom

    « Naleia » a un sens : c’est le diminutif d’un prénom hawaïen, Naleialoha, qui signifie « colliers de l’amour ». Selon les études des prénoms, les porteurs du doux nom « Naleia » ont un profond désir pour le voyage et l’aventure ainsi qu’un grand sens de la communauté, de l’harmonie et de la paix. Ils font preuve d’équilibre émotionnel et sont des personnes fiables.

    Et finalement, Naleia représente ce sentiment que l’on ressent lorsque l’on arrête de se préoccuper du passé ou du futur pour être en paix, bien dans le présent.

    Tous ces bons présages derrière ce nom ont fini de convaincre Dominik : Naleia était née !

  3. La philosophie

    Naleia est une agence de voyages en voilier sans but lucratif ayant pour objectif de faire voyager et découvrir le monde.

    Sa devise :

    Découvrir le monde à travers le sport. Se développer à travers le voyage.

    Ce voyage se veut avant tout être une aventure collective : les voyageurs la vivent et la construisent ensemble. Pas de programme ficelé : le voilier progresse en fonction de la météo et des envies de l’équipage. Pas de service à bord : chacun participe, tant pour les courses, la vaisselle et la cuisine que pour border la grand-voile.

    Aucun niveau de compétence n’est requis pour embarquer et, sur place, le skippeur se propose de donner quelques cours théoriques et pratiques aux intéressés.

    L’idée de Naleia est d’encourager le partage d’une expérience commune à travers la voile, de rencontrer de nouveaux amis et de découvrir d’autres cultures, d’apprendre à naviguer sur un voilier, de découvrir un pays… et de passer un bon moment ensemble sous le soleil !

    voile, voilier, bateau, Croatie, voyage
    La philosophie de Naleia exprimée dans ce beau texte affiché dans le voilier

Croatie : 7 jours en mer

    • De vraies vacances…

      Voyager au long cours, ce n’est pas la même chose que de partir en vacances pour une semaine. Si je suis une fan inconditionnelle du premier type d’escapade… Dieu sait si cela fait du bien parfois d’être en vacances !

      Dormir tous les jours dans le même lit, se lever sans réveil, se la couler douce… Tout un autre rythme que celui de nos pérégrinations lors de notre projet « Back to America ». Ce n’est qu’une fois avoir passé la première nuit à bord que je me suis rendu compte à quel point j’avais besoin de cela. De vraies vacances !

      De celles où l’on vit au rythme du soleil et des apéros, avec ces doux moments pour ne rien faire… Une semaine de totale relâche où, j’avoue, je n’ai presque ni lu ni écrit (ce qui m’arrive très rarement). J’en reviens rassérénée et assoiffée de livres et de désir d’écrire.

      voile, voilier, bateau, Croatie, voyage
      Ma place préférée à bord du bateau : la mer rien que pour moi !
    • Comment vit-on sur un voilier ?

      Je vous en ai déjà parlé dans l’article « Voyager autrement ? Équipier sur un voilier ». Pour ce voyage-ci, nous étions à bord d’un Bavaria 47 Cruiser, un bien beau bateau ! Et, cerise sur le gâteau, nous avions la cabine à l’avant : la plus belle chambre que nous ayons eue à bord d’un voilier jusqu’à présent !

      Le quotidien sur un bateau dépend de son équipage. Un groupe humain dans lequel il faut apprendre à trouver ses marques… Si certains sont plus timides les premiers jours, ces réserves s’effacent bien vite et une grande convivialité s’installe. Les personnalités se dévoilent et le puzzle s’emboite : vivre ensemble, quand chacun se respecte et respecte l’autre, ce n’est pas si difficile finalement !

      La philosophie participative de ce genre de vacances induit une implication personnelle au quotidien : préparer les repas, mettre la table, faire la vaisselle… Mais ces petits rituels seront rapidement adoptés, l’équipage fonctionnant à la fin du séjour comme les rouages d’une machine bien huilée.

      voile, voilier, bateau, Croatie, voyage
      Les grosses courses avant le grand départ !

      Mais un bateau, ce n’est pas qu’une maison : c’est une maison mobile ! Le skippeur a la responsabilité de nous amener à bon port et de nous faire participer… selon nos envies. L’occasion pour nous de dépoussiérer nos cours de théorie et de mettre tout cela en pratique.

      À côté des moments de manœuvres, je me réservais des petits moments pour moi seule lorsque nous naviguions. Je me glissais alors jusqu’à l’avant du bateau pour occuper « ma place » et veiller sur la mer. Personne à l’horizon, si ce n’est quelques voiles bien tendues ou des iles aux rondeurs suggestives. Je peux rester ainsi des heures à contempler le bleu de la mer, guettant l’apparition de dauphins au loin.

      Et en dehors des temps de navigation, le bateau s’arrête chaque jour dans de belles criques ou de petits ports, afin de passer la nuit à l’abri. L’occasion de nager, bronzer, lire, grimper, marcher… et tomber !

    • Notre itinéraire : les 250 iles

      Au programme pour la semaine : les « 250 iles », nom bien trouvé pour cette région peuplée d’innombrables iles, certaines ne dépassant pas les 2 min 2 s. Nous sommes partis depuis le port de Biograd et avons terminé notre croisière à Trogir, en passant par les Kornates.

      1. Jour 1 : arrivée au port de Biograd : rencontre de l’équipage et opération course !
      2. Jour 2 : Biograd – Vrgada – Island Zut, Bay Strunac
      3. Jour 3 : Bay Strunac – Telascica Cliffs – Vrulje
      4. Jour 4 : Vrulje – Bay Potkucina (Island Kakan)
      5. Jour 5 : Bay Potkucina (Island Kakan) – Primośten
      6. Jour 6 : Tatinja Bay (Island Śolta)
      7. Jour 7 : arrivée à Trogir et dernière soirée tous ensemble avant les grands adieux !
      voile, voilier, bateau, Croatie, voyage
      Itinéraire de notre semaine de voile en Croatie : à nous les 250 iles !

      Naviguer entre ces iles, c’est jouer à zigzaguer, tirant de bord pour se faire la main (et les bras !) et profiter de chaque souffle de vent. C’est également se retrouver face à des falaises impressionnantes dans certains parcs naturels, de petites criques désertes et des ports de villes pittoresques (coup de cœur spécial pour Trogir !).

      voile, voilier, bateau, Croatie, voyage
      Panorama depuis Vrulje
      voile, voilier, bateau, Croatie, voyage
      Crique tranquille pour passer la nuit en pleine nature
      voile, voilier, bateau, Croatie, voyage
      Un arbre en position insolite…
      voile, voilier, bateau, Croatie, voyage
      Charmant village de Trogir

    • Le jour où je suis tombée… sur l’ile de Zut !

      Mais une semaine sur un voilier, cela ne se limite pas qu’à la mer ! Les mouillages (quand le bateau est ancré) permettent d’aller explorer les environs et de se livrer à mon rituel préféré : admirer le coucher du soleil.

      L’occasion d’une belle balade pour trouver un point d’observation en hauteur… même s’il faut pour cela improviser des marches « hors des sentiers battus » (ou « hors piste » tout court !). Notre première balade restera dans les annales et tout le monde se souviendra du jour où j’ai acquis mon surnom de Terminator en tombant… sur l’ile de Zut !

      voile, voilier, bateau, Croatie, voyage
      Expédition sur l’ile de Zut pour admirer le coucher du soleil
      voile, voilier, bateau, Croatie, voyage
      Expédition sur l’ile de Zut : hors des sentiers battus !
      voile, voilier, bateau, Croatie, voyage
      Grimper la colline la plus proche pour observer le coucher du soleil

      Comme quoi, oui, le bateau c’est dangereux… surtout lorsque l’on pose pied à terre !

    • Top 10 des moments forts de la semaine

      La semaine a été riche en rires, détente et émotions ! Voici une petite compilation de nos meilleurs moments.

      1. Le concours de gâteaux entre les deux bateaux : une guerre impitoyable pour déterminer qui est le meilleur bateau pâtissier !
      2. Les instants de contemplation de la mer depuis mon poste préféré, à l’avant du bateau
      3. les moments de discussion entre filles dans le carré
      4. le cours improbable de Taïchi sur le bateau
      5. la fabrication d’un jeu d’échecs maison
      6. l’invention de la danse d’intimidation de la régate : des cris de guerre au rythme d’un nœud de chaise… Effrayant !
      7. la première fois où nous avons pu éteindre le moteur et naviguer uniquement à la voile
      8. les succulent repas et encas mijotés à bord, comme les quésadillas maison et le ice coffee
      9. la contemplation des étoiles depuis une petite crique
      10. le rituel d’admiration du coucher du soleil
      voile, voilier, bateau, Croatie, voyage
      Coucher de soleil sur l’ile de Primośten
      voile, voilier, bateau, Croatie, voyage
      Moment de partage et de tranquillité sur l’ile de Vrulje

      voile, voilier, bateau, Croatie, voyage
      Coucher de soleil sur l’ile de Zut
  • Bilan du séjour : Great Succes !

    1. Points forts

      • Ce séjour aura été riche sur plusieurs niveaux. Humainement parlant, j’ai rencontré des personnes aux histoires de vie incroyables et riches culturellement : une Mongole de Suède, un Suisse de retour des États-Unis, une Argentine vivant en Allemagne, un Belge bourlingueur, un Québécois aux envies nomades…
      • Mention spéciale pour la qualité des cours et leur adéquation aux niveaux (et aux envies) de chacun : des moments conviviaux et studieux tout à la fois, un challenge réussi.
      • Une formule idéale pour ceux qui sont seuls, mais ne désirent pas voyager seuls.
      • Nous avons été également impressionnés par l’organisation de ce voyage : les informations fournies avant et pendant le séjour étaient parfaites, tout comme l’esprit de convivialité développé dès la réservation, avec l’accès à une communauté Facebook pour mettre les futurs « naleians » en contact avant le départ, et après avec le partage en ligne des photos de vacances de chacun.
      • Mention spéciale également pour le formulaire à l’inscription, servant à définir le type de voyageur et les attentes de chacun, afin de les répartir au mieux sur les différents bateaux pour favoriser une belle harmonie à bord.
      • Concernant le bateau en lui-même : rien à redire, il est juste parfait !
      • J’ai été séduite également par la volonté de Dominik d’offrir « autre chose » que ce qui existe déjà sur le marché et de s’éloigner des deux grandes tendances que l’on retrouve dans les vacances à bord d’un bateau. Généralement, l’on retrouve d’un côté l’ambiance « festive », où l’alcool et les décibels occupent tout l’espace, et de l’autre le club de voile motivé et studieux, où la technique et l’apprentissage sont au cœur du séjour. Naleia n’est donc ni l’un ni l’autre. Elle se retrouve sans doute au centre de ces tendances, avec une ambiance décontractée (mais non-alcoolisée, ou de manière très raisonnable) et la possibilité de faire de la voile et d’apprendre, sans que cela ne prenne le pas sur les autres activités du séjour : à savoir la baignade, la lecture, la sieste, la promenade, l’échange… et le farniente !

       

      voile, voilier, bateau, Croatie, voyage
      Le bateau : parfait !
    2. Points faibles

      • Face à tous ces retours enthousiastes, difficile de pointer du doigt les points faibles. Ils dépendent principalement de l’équipage et du skippeur sur lesquels on tombe. L’esprit d’équipe est primordial et nécessite la bonne volonté de tous.
      • Les eaux croates ne sont pas aussi riches en faunes et flores marines que je l’espérais (peut-être est-ce dû aussi au contraste avec les images de mes dernières plongées au Mexique que je garde en tête).
      • Un léger bémol : la langue. Devant un équipage réuni des quatre coins du globe, l’Anglais devient la solution pour communiquer facilement. Sur notre bateau, nous mélangions l’Anglais, le Français et l’Espagnol ; mais parler la langue de Shakespear est un atout non négligeable pour naviguer avec Naleia (et ce dès le départ, car la réservation se fait également en Anglais).
      • Mal de mer : personne n’a été sujet au mal de mer à bord (à vrai dire, il a été plus difficile de s’adapter au mal de terre, à la fin du séjour !), donc pas d’inquiétudes à ce sujet, cela se passe généralement très bien !
    voile, voilier, bateau, Croatie, voyage
    Une très belle eau… mais peu de faune et de flore à observer

    Donc en résumé, comme dirait notre équipage : « Great Succes » !

Une semaine dans le bleu azur de la Croatie

Nous avons vécu une superbe semaine à bord d’un voilier de Naleia : une expérience marine… et profondément humaine. Rencontrer Dominik a également été très enrichissant et rafraichissant : quel plaisir que de côtoyer quelqu’un qui se donne les moyens de vivre ses rêves !

De la Croatie, nous n’avons vu qu’une partie de sa côte… Mais ce n’est que partie remise ! Peut-être nous laisserons-nous tentés par un second voyage sur la thématique de Game Of Thrones

Et l’année prochaine, Dominik pense agrandir son projet Naleia à d’autres destinations, comme la Grèce… Une aventure que nous aimerions beaucoup tenter l’année prochaine !

Pour ceux qui ne sont pas tentés par l’esprit couchsurfing et les vacances à bord d’un bateau avec des inconnus, mais qui ont envie d’aller naviguer en Croatie avec ou sans skippeur, vous trouverez votre bonheur sur le comparateur de location de bateau Beboats.

voile, voilier, bateau, Croatie, voyage
Observer le coucher de soleil l’ile de Vrulje

En partenariat avec Naleia.

22 commentaires

  1. Je connais « assez » bien cette région, ayant passé plusieurs été à Primošten, malheureusement à part quelque bacs et autres bateau de pêcheurs, je n’ai pas (encore) eu la chance de faire du voilier, qui je pense, est le meilleur moyen d’apprécier la beauté de l’endroit…

    Répondre
    • Merci Patrick pour ton commentaire. J’ai beaucoup aimé Primošten et son petit village : de belles ruelles où il fait bon se perdre et un souvenir de magnifique coucher de soleil !

      Le bateau est, je pense, une voie royale pour découvrir la région… mais j’avoue que j’aimerais m’aventurer à présent un peu plus dans les terres, à la découverte des paysages et de la culture croates. Un jour… 🙂

      Répondre
  2. Bel article qui incite au voyage et à la découverte de ce type de séjour !
    tenté, tout comme vous par ce mode de transport, j’ai récemment un site intéressant pour ceux qui souhaiteraient tenter l’aventure : « vogavecmoi ».
    Il s’agit d’une bourse d’échange entre skipper et équipiers (novices ou expérimentés)…
    Des offres d’embarquement allant de la ballade à la journée au tour du monde (« TDM », pour les initiés)…
    Pour moi, ce sera croisière sur un week end sur la côte catalane du parc naturel du cap Creus et Cadaques…
    Un grand merci pour vos articles toujours passionnants…

    Répondre
    • Merci Stéphane !
      Je connais (bien) « Vogavecmoi », pour avoir plusieurs fois utilisé ce site et pour avoir, tout récemment, rencontré le fondateur de cette plateforme. Nous avons eu quelques belles vacances via les annonces que nous y avons trouvé !

      J’en parle d’ailleurs, avec également d’autres sites du même genre, dans l’article « Voyager autrement ? Équipier sur un voilier ».

      Un beau projet devant toi : je ne connais pas du tout (ou presque) la côte catalane ; je te souhaite une belle découverte et… bon vent ! 😉

      Répondre
  3. Ca a l’air bien sympa. Par contre, j’aurais peur du mal de mer. Je fais du bateau tous les étés en Bretagne, et je me suis déjà retrouvé par mauvais temps bloqué avec le mal de mer, c’est assez horrible et tu n’attends que de rentrer…mais par beau temps ça doit être vraiment sympa !

    Répondre
    • Oui, des vacances très sympa 🙂
      François est aussi sujet au mal de mer, mais pour ce séjour-ci, rien à signaler ! Il faut dire qu’on a eu beaucoup de chances pour la météo et que l’on adaptait notre rythme et notre itinéraire aux variations climatiques : deux soirs, nous avons écourté notre navigation pour nous mettre à l’abri dans une crique et profiter de la mer tranquillement. Bref, relax !

      Effectivement, l’expérience du mal de mer en pleine tempête, coincé à bord, ça ne doit pas être parmi les meilleurs souvenirs de voyage ! Nous avons déjà vécu une belle tempête en voilier (il y a 4 ans environ), sur un trajet justement depuis la Croatie vers l’Italie, et je pense que je m’en souviendrai toute ma vie (heureusement, j’avais juste très peur, pas de mal de mer !).

      Répondre
      • J’ai eu vraiment 1 ou 2 fois le mal de mer en voilier, et je savais que je n’étais pas loin des côtes, après une fois en Norvège, vers le Cap Nord, on était sur le ferry et ma copine était vraiment malade, tellement le bateau (pourtant énorme) tanguait ! Là ça allait…mais c’est vrai que si je ne suis pas spécialement sujet, je l’ai déjà ressenti et je réfléchirais à 2 fois à une traversé ! Après, si vous aviez la possibilité de vous abriter, c’est la bonne solution je pense.

  4. Fiiiiiiou, ça fait rêver… Tu racontes cette semaine d’une façon qui donne véritablement envie!! Je connais en plus les côtes croates donc j’imagine très bien les paysages que vous avez pu observer, c’est juste superbe… Une bien belle aventure, merci pour le partage!

    Répondre
    • Merci pour ton retour Lydia 🙂 Ravie que l’article et les photos te plaisent !

      Les paysages sont très beaux : falaises, petites îles aux tons verts ou jaunes, très rocailleuses… et puis une eau pleine de teintes différentes.

      Les meilleurs moments pour moi sont ceux où l’on a croisé la route de dauphins : je suis toujours une vraie enfant à ces moments-là, à pousser des cris de joie et appeler les dauphins pour qu’ils viennent plus près (même si, bizarrement, ils comprennent rarement l’invitation !). 😉

      Répondre
  5. Quelle expérience ca a dû être ! Ca doit être magique « la contemplation des étoiles depuis une petite crique » !

    Répondre
    • Merci pour ton message Nicolas. Oui, la contemplation des étoiles est un de mes moments préférés…

      Et particulièrement cette soirée, où, protégé dans une petite crique, l’équipage était descendu à terre pour manger dans un petit restaurant. En fin de soirée, je me suis couchée sur le quai, entourée d’eau, et j’ai observé les étoiles. Seule d’abord, puis rejointe par d’autres voyageurs, pour un cours d’astronomie improvisé. Un très bon moment !

      Répondre
  6. Oh merci pour ce beau voyage ! Je suis partie avec vous… Moi qui adore la plongée, la mer, être sur un bateau, cela me plairait beaucoup… Très bel article… Tu me donnes envie de vacances… Encore un peu de patience et dans quelques semaines je serai à Bali.

    Répondre
    • Merci Nath pour ton message, ravie que ce retour de voyage te plaise !

      Bali ? Super voyage en perspective ! Tu vas pouvoir combler ce manque de mer et de plongée 😉
      D’ici là, un peu de patience… et déjà bon voyage !

      Répondre
  7. Quelle belle manière de découvrir la Croatie !

    Répondre
    • Une très belle manière oui !
      Maintenant, j’aurais aimé prolonger un peu le séjour pour visiter la Croatie « côté terre », pour ses paysages, sa nature et ses villes et villages… Ce sera pour une autre fois 😉

      Répondre
  8. Hello,
    Une fois de plus, tu nous montres qu’il y a 1001 façons de voyager ! L’expérience a dû être super enrichissante d’un point de vue humain : par contre mieux vaut tomber sur des personnes avec qui « le courant passe » parce que sinon ça peut vite devenir l’enfer dans un espace restreint, non ?
    Magnifiques photos en tout cas !

    Répondre
  9. Ca a l’air d’avoir été un bien beau séjour tout ça! J’ai adoré l’idée du rituel du coucher de soleil, super sympa de partir à l’aventure comme cela j’imagine. J’espère que ton genou s’est bien rétabli :S Quel rêve de scruter l’horizon en pleine mer aussi, j’adorerai vivre ce genre d’expérience! 🙂

    Répondre
    • Oui, c’était de très belles vacances, une belle ambiance (dont les rituels du coucher de soleil ^^) : bref, on recommande et on recommencera ! (Partants pour l’année prochaine ? 😉 :p )

      Répondre
      • Honnêtement, si on est dans le coin, ce serait avec grand plaisir 🙂

Trackbacks/Pingbacks

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Pin It on Pinterest