Kyoto en 5 coups de coeur

Après mes premiers pas au Japon dans la grande Tokyo, il était temps pour moi de m’élancer à la découverte du pays du Soleil Levant. Cap sur l’ancienne capitale, découvrir ses ruelles, ses temples, ses cuisines… et son hôpital ! Une semaine à Kyoto, pour mille souvenirs et 5 coups de cœur.

Premières impressions à Kyoto

Moi qui pensais que mon voyage ne commencerait véritablement qu’à Kyoto… Que j’ai eu tort de sous-estimer Tokyo ! J’appréhendais les grandeurs de la capitale et me projetais avec envie dans les ruelles intemporelles de la douce Kyoto. Je savourais les images de maisons en bois que je glanais sur Internet, impatiente de fouler les pavés de cette ville.

Si Tokyo a été bien plus pour moi qu’une étape entre l’aéroport et le début de mon voyage, Kyoto a marqué un virage dans cette aventure. Celle du début du mouvement : quitter la ville d’accueil, partir à l’inconnu, prendre le train

Mais ce n’est pas le seul virage opéré avec ce changement de cadre : c’est en allant vers Kyoto que François est tombé malade (et même tombé tout court, après un malaise dans le Shinkansen). C’est donc épuisés et quelque peu préoccupés que nous arrivions dans cette ancienne capitale, à la recherche de réconfort… Et c’est tout cela et bien plus encore que Kyoto nous a offert ! Pendant une semaine, elle a été notre abri, notre cachette secrète.

Voyager une semaine à Kyoto hors de la saison touristique en ce mois mars, c’est profiter des premiers bourgeons et voir éclore les fleurs de cerisier les plus précoces. Et c’est aussi sortir le bonnet et se faire baptiser par les derniers flocons de neige !

Japon, Kyoto, voyage
Coup de cœur, Kyoto sous la neige

Une semaine marquée sous le sceau de la lenteur, pour laisser le temps à François de reprendre des forces. Une lenteur qui nous amenée à nous perdre dans des ruelles à la recherche des petits gestes de la vie quotidienne. Une semaine qui nous parut durer un mois, tant on se sentait chez nous là-bas. Une semaine qui nous sembla durer 3 jours tant il nous reste de choses à découvrir !

Mes 5 coups de cœur à Kyoto

Kyoto garde un statut particulier dans mon cœur… Entre habitudes et découvertes, ce séjour d’une semaine à Kyoto a figé dans mon esprit 1001 images chaudes comme jaunies par le temps, sortant d’une autre époque. Et pourtant c’était il y a quelques semaines à peine… Je vous parlerai plus en détail dans un prochain article des sites intéressants à voir ; ici je souhaite vous partager avant tout mes plus grands coups de cœur !

Fushimi Inari

Carte postale emblématique de Kyoto et du Japon, Fushimi Inari est un des deux lieux du pays que je souhaitais voir absolument. Son aura mystique, ses couleurs chaudes, son cadre en pleine nature exerçaient sur moi une attirance au-delà des mots.

Et c’est tôt le matin que nous sommes allés gouter à cette aura de mystère, renforcée par les premières lueurs du jour et les flocons de neige qui semblaient flotter en apesanteur tout autour de nous. Des marches, des toriis, des marches, des torii… et presque personne en vue. Un pur régal en toute intimité. Monter, respirer un peu plus bruyamment à chaque volée de marche puis s’arrêter, captivée par la danse des flocons et se dire que le monde est beau et les paysages du Japon si poétiques. Ma carte postale s’anime, prend vie en douceur et volupté.

Mon premier rêve japonais réalisé. Mon premier coup de cœur à Kyoto !

Plus d'informations : Fushimi Inari ?

Sanctuaire shinto dédié au dieu Renard, dieu autrefois prié par les cultivateurs pour bénéficier des récoltes et aujourd’hui principalement honoré par des hommes d’affaires dans l’espoir de contrats juteux. Partout à Fushimi Inari, des statues de renard observent passer les marcheurs d’un air espiègle.

Je parle de Fushimi Inari plus en détail dans cet article : « Fushimi Inari : voyage entre deux mondes à Kyoto »… Tant à en dire et surtout tant de photos à vous partager !

Japon, Kyoto, voyage

 En pratique

Adresse : 68 Fukakusa Yabunouchicho, Fushimi Ward, Kyoto

Tarif : entrée gratuite

Horaire : ouvert en permanence

Conseil : vu sa popularité, mieux vaut arriver à l’aube pour éviter les foules

Quartier Gion

Arrivée à Kyoto, je m’étonne de la grandeur et de la modernité du décor : une gare immense, des immeubles tout autour… Où est donc passée la Kyoto des cartes postales que je m’attendais à voir ?

À Gion !

Ce quartier de Kyoto offre un paysage totalement différent avec ses petites maisons de bois (machiya). S’il est agréable de s’y promener en journée pour échapper à la circulation des grosses artères, c’est surtout à la tombée de la nuit que Gion semble prendre vie. Les lumières s’allument, les passants avancent le regard curieux, tentant d’apercevoir une des fameuses Geishas (ou plutôt Meiko et Geiko) qui peuplent le quartier.

Japon, Kyoto, voyage

 En pratique

Adresse : depuis le centre-ville, de l’autre côté de la rivière Kamo-Gawa ; j’aime particulièrement le quartier autour du croisement de la rue Shirakawa-minami Dori, Tatsumi-kyo et Shinbashi Dori.

Accès : Depuis la gare de Kyoto, prenez le bus 100 ou 206, arrêt Gion. Comptez environ 20 minutes de trajet. Par métro/train, vous pouvez prendre la ligne Keihan et descendre à la station Gion Shijo, ou bien la ligne Hankyu et descendre à la station Kawaramachi.

Daigo Ji

Mon temple préféré ? Daigo-Ji ! C’est réputé auprès des voyageurs japonais, mais vraiment pas connu des touristes étrangers ! Et c’est beau toute l’année…

C’est sur ces recommandations de notre « Travel Angel » (notre personne de contact avec l’agence « Vivre le Japon » : j’en parle dans un prochain article sur Kyoto avec nos bonnes adresses) que nous avons décidé de visiter ce site Shingon bouddhiste du sud-est de Kyoto, en revenant de Fushimi Inari. Et quelle bonne idée !

Réputé pour ses cerisiers en fleurs et ses arbres rougeoyant à l’automne, nous l’avons découvert sous la neige et c’était absolument magique ! Une ambiance féérique, l’impression de toucher à une carte postale, si immobile, si parfaite. Nous osions à peine nous approcher du petit temple et de son pont tant nous avions peur de briser le charme du lieu.

Datant du IXe (et ayant souffert des incendies lors de la guerre d’Onin au XVe), il a été déclaré Patrimoine Mondial par l’UNESCO en 1994. Plusieurs bâtiments du site sont classés trésors nationaux du Japon : dont la pagode à cinq étages, datant de 951 et mesurant 38 mètres de haut, qui est le plus vieil édifice de Kyoto encore debout. Si les amateurs d’histoire y vont pour les pagodes, les amoureux de photos ne décolleront plus du petit temple Bentendo dans le Shimo-Daigo.

Japon, Asie, voyage, coup de coeur

 En pratique

Adresse : 22 Daigohigashiojicho, Fushimi Ward, Kyoto

Accès : en métro : Tôzai line – arrêt Daigo, puis 10 minutes de marche ; en bus : Keihan Bus direction Yamashina – arrêt Daigo-ji-mae

Tarif : 600 yens pour chaque site pris individuellement ; 1000 yens pour deux lieux et 1500 yens pour la combinaison des trois (l’enceinte, le musée, le temple secondaire Sanpo-in)

Horaire : ouvert tous les jours de 9 h à 16 h (jusqu’à à 15 h de décembre à fin février)

Les ruelles de Kyoto

Se perdre dans les ruelles de Kyoto est une activité à temps plein dans cette ville à la fois intime et énorme ! Son centre animé donne l’impression d’une grande cité alors que ses ruelles aux vélos posés nonchalamment sur les murs et ses arbres fleuris donnent l’impression de se retrouver dans un village d’une autre époque.

Tout attire le regard, tout donne envie d’être admiré, étudié, senti ou gouté… Car il n’y a pas que le célèbre chemin des philosophes qui mérite d’être parcouru à pied, loin de là ! En choisissant des logements en dehors du centre, nous en avons profité pour nous balader dans différents quartiers tout autour de Kyoto, certains plus résidentiels et absolument pas touristiques : l’occasion de saisir quelques scènes de la vie quotidienne japonaise…

Japon, Kyoto, voyage

Les restaurants de Kyoto

Oh, que de bons, délicieux, succulents souvenirs à Kyoto ! Nous en parlerons plus dans les bonnes adresses (voir le prochain article sur Kyoto), mais nous avons vécu à Kyoto certaines de nos meilleures expériences gastronomiques : les sushis les plus fondants, notre première (et unique à ce jour) viande de Kobe, les meilleurs taiyaki, les meilleurs udon, de succulents ramens… J’en salive encore !

Japon, Kyoto, voyage

Japon, Kyoto, voyage

En bonus : le Musée international du manga de Kyoto

Ce musée n’est absolument pas un coup de cœur. Plus une bibliothèque qu’un musée, ce grand bâtiment aux étagères remplies de livres en japonais n’est pas très attrayant pour une novice en manga comme moi…

Mais, car évidemment il y a un mais sinon je n’en parlerais pas ici : j’ai plus qu’adoré le spectacle auquel nous avons assisté ! Rien que pour cela, le musée en vaut la peine. Cela se passe dans la galerie 5 (deuxième étage) et fait référence à un art japonais : le kamishibai (« paper play » ou « théâtre de papier »). Ne pensez pas que cela soit destiné uniquement aux enfants : lors de notre passage, nous n’étions que des adultes assis sur les petites chaises devant le conteur, moitié japonais et moitié étrangers. Le spectacle se déroulant en deux langues, alternant japonais et anglais avec une aisance relative. Mais même les passages uniquement en japonais sont savoureux, juste pour le jeu du conteur, sa voix, sa prestance et ses mimiques ! À mourir de rire même en ne comprenant rien !

 En pratique

Adresse : Karasuma-Oike, Nakagyô-ku

Accès : en métro : ligne Karasuma ou Tozai, arrêt Karazuma-Oike (sortie n° 2) ; en bus : 15, 51, 61, 62 ou 6, arrêt Karasuma Oike

Tarif : 800 yens

Horaire : tous les jours de 10 h à 18 h, fermé le mercredi

Remarque : Le dimanche, des étudiants proposent de dessiner votre portrait façon manga : si ça vous tente, mieux vaut y aller) l’ouverture, pour ne pas vous retrouver dans une file d’attente

Bien sûr, Kyoto et mes bons souvenirs ne se limitent pas à cela ! J’ai encore beaucoup à vous en dire, mais je réserve cela pour le prochain article avec mes conseils de visites et les bonnes adresses que j’ai pu rassembler après une semaine à Kyoto.

Kyoto : arigatô !

Merci Kyoto ! Arigatô ! J’attendais beaucoup de toi, avec tes maisons de bois, tes temples démultipliés et tes jolis toriis… et tu m’as comblée au-delà de mes espérances. J’ai vécu beaucoup d’émotions fortes chez toi, touchant tour à tour tous les extrêmes : la peur (merci à François, son malaise dans le Shinkansen et notre expédition à l’hôpital), la surprise, la joie et la plénitude…

Arigatô, nous reviendrons, c’est promis !

Japon, Kyoto, voyage
Sur les rives de Kyoto

Auteur: Amandine

Voyageuse passionnée, Amandine part découvrir le monde accompagnée de François, l'esprit et les yeux grands ouverts ! Elle est également psychologue et coach de vie, proposant à ceux qui le souhaitent de les accompagner dans leur projet personnel et leur cheminement vers l'épanouissement (voir page "qui sommes-nous" et contact).

14 commentaires

  1. Je vous rejoins sur tous les points ! Kyoto est une superbe ville et le Japon dans son ensemble a été un énorme coup de coeur pour nous. Beau résumé sur Kyoto en tout cas.

    Répondre
    • Merci Cédric pour ton message 🙂 Ravie de savoir que tu retrouves tes impressions de Kyoto dans cet article coup de coeur.

      Dans pas longtemps, je sortirai un prochain article avec plus d’infos pratiques sur les lieux intéressants à découvrir à Kyoto (il y en a tant) et nos bonnes adresses pour bien manger (là aussi, il y en a trop !).

      Kyoto aura toujours une place particulière pour nous, pour le temps que nous y avons passé, et pour tout ce que nous y avons vécu !

      Répondre
  2. Vos articles donnent littéralement envie de partir, maintenant, tout de suite. Partir au Japon, le visiter, le contempler et le découvrir est un rêve pour moi. Lorsque je partirai je prendrai soin de relire chacun de vos articles pour avoir les meilleurs bons-plans et les meilleurs conseils pour partir sereinement !
    D’ailleurs, aviez-vous planifiez entièrement votre voyage (je veux dire, aviez-vous déjà l’idée de visiter ceci ou cela avant de partir) ou vous êtes-vous laissez le plaisir de découvrir des choses, comme ça, par hasard ? 😁

    Répondre
    • Merci beaucoup Kevin ! Ton message m’a fait super plaisir ! 🙂

      On te souhaite vraiment de réaliser ce rêve de partir au Japon : un de nos plus beaux voyages !

      Pour répondre à ta question : ce voyage est un peu arrivé par surprise (suite à de belles promotions sur les vols) et nous ne l’avons presque pas préparé… Parce que c’est notre habitude 😉 et puis comme on voyageait hors saison, on pouvait se permettre de changer de plan et de réserver un logement une ou deux nuits plus tôt (voir le matin même). On l’explique un petit peu ici : https://www.unsacsurledos.com/voyager-au-japon-demystification-et-informations-pratiques/

      En tout cas, quand tu prépareras ton voyage, n’hésite pas à nous poster tes questions dans les commentaires, nous y répondrons avec plaisir 😊✌️👍

      Répondre
  3. Bonjour,

    Vos articles m’ont récemment redonné envie de partir au Japon, ce qui se fera peut être dans 2-3 mois.
    Quel serait la durée idéale du passage à Kyoto sur un voyage de 3 semaines ? 3, 5, 7 jours ?
    Vous parlez d’un « Travel Angel » mais il n’est plus mentionné dans les adresses (tout comme les restaurants).

    Merci

    Répondre
    • Bonjour Voras, merci pour ton message.
      Difficile de te donner un conseil sur la durée de ton séjour à Kyoto : nous avions prévu d’y rester 4 jours et y avons passé plus d’une semaine… et ce n’était toujours pas suffisant (mais bon, dans ces jours là, il y a eu le passage à l’hôpital pour François et sa convalescence qui l’a cloué au lit plusieurs jours et a nécessité un rythme de découverte assez lent et léger). Quoi qu’il en soit, en 5 même 7 jours, tu n’auras normalement pas l’occasion de t’embêter tant il y a de belles choses à voir !

      Le « Travel Angel », c’est notre personne de contact de l’agence « Vivre le Japon » (via qui nous sommes passés pour la location de la maison à Kyoto, mais aussi l’obtention des JRPass -j’en parle dans cet article– et de la Pocket Wifi -j’en parle ici-).

      J’avais prévu de ne parler de Kyoto qu’en un seul article, mais vu sa longueur j’ai dû me résoudre à le couper en deux (j’ai rectifié du coup dans l’article suite à ta remarque : merci !). Les infos pratiques et bonnes adresses seront dans le prochain article sur Kyoto qui sortira fin juin… donc encore quelques jours de patience 😉

      Répondre
  4. Rhooo lalala, faut vraiment que je vienne au Japon !!!

    Répondre
    • On te le souhaite : un superbe voyage qu’on n’est pas prêts d’oublier… et qu’on aimerait répéter au plus vite ! 😉

      Répondre
  5. Ah, je suis vraiment déçue d’avoir loupé le Daigo-ji ! Je voulais y aller mais pas le temps. Tes photos sont magnifiques !
    Tu n’as pas aimé Arashiyama ? J’ai beaucoup aimé ce coin-là, très nature et dans une ambiance vraiment reposante. Une petite balade le long de la rivière est vraiment agréable. Bon, il faut s’éloigner un peu de la foule, mais très vite c’est super calme.

    J’aime bien tes coup de cœurs et ils recoupent à peu près les miens. J’ai aussi fait un compte rendu de mon séjour là-bas 🙂

    En tout cas, promis si j’y retourne je passe par le Daigo-ji, pas moyen de le louper !

    A bientôt !

    Répondre
    • Bonjour Claire, merci pour ton message 🙂
      Dommage que tu n’a pas vu le Daigo-ji… mais en même temps on ne peut pas « tout voir »… et c’est une bonne excuse pour y retourner 😉
      Et de notre côté, nous n’avons pas eu la chance de voir Arashiyama (comme François a été fort malade puis très faible pendant tout notre séjour à Kyoto, nous avons dû éviter les trop longues marches et l’enchaînement trop dense des visites). Ce sera pour la prochaine fois, assurément !

      D’ici quelques jours – semaines je sortirai la suite de cet article, avec plus d’informations sur les sites à découvrir et nos bonnes adresse… peut-être utile pour ton prochain voyage 😉

      Répondre
      • Hello 🙂
        Ah oui, comme ça vous avez aussi une bonne excuse pour revenir ! Je ne peux que vous conseiller d’y aller ! Je ne manquerai pas d’aller faire un tour sur ton article aussi, j’aime bien comparer ce que j’écris avec les avis des autres blogueurs. Tu peux aussi aller découvrir mes deux billets sur Kyoto 🙂

        Je vais à Nara dans dix jours par contre, tu aurais des bons conseils ou des bonnes adresses (pour manger notamment) ? Je commence à rassembler les choses à voir et où manger sur place :).

        A bientôt !

      • Salut Claire, pour Nara nous y sommes restés une petite journée en faisant l’aller-retour depuis Kyoto, mais quand François était encore assez faible, donc on n’a pas marché autant que je l’aurais aimé : il y a de quoi faire de belles balades !

        Pas de bonnes adresses non plus à partager, on est rentrer dans un des nombreux restaurant de l’avenue principale en arrivant parce que François était déjà mort de faim et de fatigue 😉 mais rien d’exceptionnel ou spécialement à conseiller…

        En tout cas, prends garde aux daims et à leur gourmandise ! 😉

  6. Merci pour ces souvenirs ! J’ai l’impression d’être revenu 8 ans en arrière. On était allé deux années de suite au Japon et chaque fois un passage par Kyoto avant d’affronter l’énorme Tokyo pour le boulot. On avait logé en chambre d’hôtes, la dame nous avait prêté ses vélos pour aller au Fushimi Inari. On avait bien aimé Nara aussi, assez proche de Kyoto, son Ryokan, son immense temple en bois, ses biches… point de départ pour le Koya san. Hirochima est aussi impressionnante et un peu plus loi l’ile de Miyajima et son fameux temple dans l’eau. Magique !

    Répondre
    • Merci Philippe pour ce retour, on sent que tu replonges dans tes souvenirs avec bonheur, ça fait plaisir à lire 🙂
      Nara, comme je le disais justement en réponse du commentaire de Claire, nous y sommes aussi allé une journée depuis Kyoto : très chouette ambiance, entre les parcs, les daims et les temples. J’y serais bien restée plus longtemps 🙂

      Oh, et Miyajima… une petite perle qui restera parmi mes plus beaux souvenirs, j’en parlerai encore dans un prochain article.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Current ye@r *

Pin It on Pinterest