Le sud de la France a un cachet unique à mes yeux : un parfum de vacances mêlé à une douce nostalgie… Après avoir été nous balader du côté de Sainte-Maxime, Port Grimaud et Saint-Tropez, nous voici à Cannes. La capitale française du 7e art !

À ma grande joie, je suis partie à la découverte de ses coulisses à l’occasion du premier Salon des Blogueurs Voyage francophones (#WeAreTravel14 – Cannes, septembre 2014).

Prêt pour découvrir le « côté salle obscure » de Cannes ? Moteur, action, ça tourne !

Cannes et le cinéma : une histoire d’amour… ou presque !

Cannes, dans l’imaginaire collectif, ce n’est plus une ville : c’est un festival énorme ! Sur une douzaine de jours, cet événement planétaire réunit quelque 4500 journalistes et des centaines de personnages du 7e art.

Mais quand à commencé le Festival de Cannes ? Et pourquoi avoir choisi cette ville ?

Le Festival de Cannes n’est pas que strass et paillettes : son histoire est aussi faite de scandales, d’affaires diplomatiques… et de guerre.

Guerre et cinéma

Le projet du Festival de Cannes n’est pas né sous le meilleur des auspices : c’est en 1939 que le concept émerge, aux aurores de la Seconde Guerre Mondiale, en réaction à la Muestra de Venise, qui était alors sous l’emprise du fascisme. Mais, vu le climat international, cette première tentative fut avortée.

L’on considère que le Festival de Cannes a réellement vu le jour en 1946. L’ambiance légère d’après-guerre et la curiosité des stars à découvrir la Côte d’Azur ont suffi pour faire de ce premier événement le premier jalon qui mènera Cannes à son statut de capitale du cinéma.

Cannes, cinéma
S’asseoir dans les célèbres fauteuils rouges

Le choix de Cannes

Cannes n’était pas la seule ville pressentie pour accueillir le Festival. Une de se plus sérieuses concurrentes était… Biarritz.

Ce qui a fait pencher la balance en la faveur de Cannes ? Ses hôtels ! Cannes avait l’infrastructure suffisante (en nombre et en confort) pour accueillir les stars du 7e art du monde entier.

Le Festival de Cannes : ragots et scandales

Lors du Festival, tous les regards sont tournés vers la Croisette et le tapis rouge du Palais des Festivals… Et, un des grands plaisirs des journaux et des curieux n’est autre que de découvrir les derniers ragots et scandales planant autour des stars.

Beaucoup d’histoires et anecdotes ont marqué les lieux, tissant l’histoire glamour du festival. Certaines sont romantiques et d’autres… plus controversées. Par exemple :

  • la rencontre de Grace Kelly avec son prince charmant
  • la grève des photographes : une star refusant de poser pour les photographes s’expose au risque de se faire tourner le dos ensuite par les photographes lors de la montée des marches, comme Paul Newman en 1975 et Isabelle Adjani en 1983
  • quelques dérapages diplomatiques, comme le cas de cet ambassadeur anglais monté sur le buffet en chaussettes pour danser le flamenco au son des guitares gitanes avec une actrice du festival
  • et bien sûr, les tenues luxueuses et audacieuses des stars, principalement celles des femmes, à la montée des marches !

Le Festival : une histoire de star… mais pas uniquement !

Non, je n’ai pas d’astuce pour vous permettre de rentrer aux projections du Palais des Festivals ! Par contre, voici quelques pistes pour les amoureux du 7e art qui souhaitent participer à l’ambiance festive de Cannes.

Au-delà des tirages au sort pour gagner des invitations à gravir les marches, la ville de Cannes organise différentes réjouissances pour vivre le Festival de Cannes sans entrer dans le Palais, comme le Cinéma de la plage. Ambiance garantie avec les projections de chefs-d’œuvre du 7e art sous les étoiles et au son des vagues…

À Cannes, le cinéma fait le mur !

Le cinéma n’est pas présent qu’à la période du Festival, enfermé dans les salles du Palais : il a envahi la ville entière, embaumant l’air et décorant ses murs. Un mouvement de « Street Art » qui a débuté en 2002 et compte aujourd’hui un nombre important d’œuvres.

Marcher à travers la ville, à la recherche de ces fresques murales qui peuplent Cannes, est une belle façon de découvrir les lieux tout en restant dans les thèmes du cinéma.

En dehors des peintures, le passant découvre également d’autres vestiges et clins d’yeux, comme le masque de fer, et profite tout simplement des ambiances de la ville, de la Croisette glamour aux petites maisons perchées dans les ruelles escarpées de Cannes.

Le petit jeu de cette promenade ?

Reconnaître toutes les stars du cinéma représentées !

Voici une petite sélection de mes 5 fresques préférées : il y en a tant… et puis, je préfère vous laisser le plaisir et la surprise de la découverte !

  1. Cannes et cinéma

    Le jeu commence en beauté avec cette fresque bien chargée ! À retrouver : R2-D2, Mickey, Fred Astaire, Bourvil, de Funès, Batman, Superman, Depardieu… et bien d’autres !

    J’attends la liste complète de vos découvertes dans les commentaires !

    Adresse : Place Cornut-Gentille – 2 quai Saint-Pierre

    Cannes, cinéma
    Saurez-vous reconnaître toutes les stars présentes sur ce mur
  2. Gérard Philipe

    Gérard Philipe est considéré comme l’un des comédiens français les plus populaires. Né à Cannes, il est célèbre pour son rôle dans Fanfan la Tulipe (de Christian-Jacque en 1952).

  3. Hôtel de la Plage

    Jacques Tati, le plus célèbre des oncles… J’aime beaucoup cette fresque dans laquelle on retrouve un peu de l’ambiance de ses films.

    Adresse : Place du Suquet, 7 rue Saint-Dizier

    Cannes, cinéma
    Hommage à Tati
  4. Charlie Chaplin

    Charlie Chaplin, un de nos héros du 7e art… et encore une fresque très réussie. Charlot et le Kid, en noir et blanc, le regard intemporel.

    Adresse : 10 boulevard Vallombrosa

  5. Marilyn Monroe

    Et le dernier, mais non le moindre : comment parler des murs peints de Cannes sans présenter celui de la belle Marilyn ? Emblème éternel du cinéma, le sourire coquin de Marylin Monroe accompagne les passants de Cannes.

    Adresse : 16 boulevard d’Alsace

En pratique :

Des visites sont organisées tous les vendredis par l’Office du Tourisme de Cannes.

Horaire : à 9 h 15 en version française et à 14 h 30 en version anglaise ; en juillet-août, départs simultanés à 9 h 15 en version française et anglaise.

Tarif : 6 € par personne ; gratuit pour les moins de 16 ans.

Cannes : vedettes et Croisette

Cannes ne serait pas Cannes sans son Palais, mais aussi sans la Croisette. Institution de la ville, cette promenade en bord de mer propose un véritable dilemme au passant : marcher en regardant la mer ou… les hôtels de luxe ?

Nous sommes entrés dans deux de ces imposants bâtiments au charme de la belle époque : l’Intercontinental Carlton (l’hôtel sur Booking et sur Agoda), où nous avons entre autres visité les suites Grace Kelly et Clint Eastwood, et le Majestic Barrière (l’hôtel sur Booking et sur Agoda). Pour se la jouer star ou princesse et avoir une vue sur la vie animée de la Croisette, c’est le lieu idéal !

 

Pour ceux qui rêvent star, luxe et suite avec vue sur mer : ne cherchez plus !

Il existe beaucoup de nombreuses autres possibilités d’hébergements, pour tous les goûts et tous les prix. Nous avons également logé au Cavendish (l’hôtel sur Booking et sur Agoda), qui nous a beaucoup plu : un savant mélange de chic et de familial. Coup de cœur pour son « open-bar » à l’heure de l’apéro.

Au-delà du glamour : le côté sauvage de Cannes !

Ma plus belle découverte lors de nos promenades dans Cannes ? Que cette ville n’est pas que strass, paillettes et glamour. Cannes possède aussi un côté nature et… sauvage !

Voici 3 bonnes raisons de découvrir Cannes (en dehors du Festival)…

  1. Cannes provençale

    Dans les ruelles au bord du port, l’air embaumant de doux parfums provençaux, je contemple les petites maisons colorées qui se succèdent sans se ressembler. Qu’elle me semble loin la Croisette, avec ses bâtiments démesurés, plus chics les uns que les autres. Ici tout est petit, à taille humaine. Du port au Suquet avec son vieux château, je respire le parfum des boutiques et marchés et savoure du regard les balcons en fer forgés et les couleurs passées des façades qui m’entourent. Ce Cannes a un cachet hors du temps… Un décor de film. Décidément, le cinéma est partout à Cannes !

  2. Le Cannes nature

    Cannes, ce n’est pas qu’une ville aux multiples ambiances : c’est aussi un bijou de la nature. Les plages bien rangées, parsemées de parasol et de transat, bondées de vacanciers ne sont pas celles que je préfère. C’est ainsi avec plaisir que nous avons pris un bateau pour découvrir les îles de Lérins :

    • îles Sainte-Marguerite, la plus grande de deux,
    • et l’île Saint-Honorat, réputée pour son monastère.

    Histoire, archéologie, architecture, culture, nature et paysage…

    Nous avons passé une magnifique journée à nous promener sous ses sentiers, à l’ombre des pins, humant l’odeur des arbres mêlée au parfum de la mer, et admirant les criques rocailleuses et l’eau turquoise. Un petit goût de paradis pour nos sens.

  3. Cannes gourmande

    Tous nos sens sont en éveil à Cannes… Il s’il y en a un dont je n’ai pas encore parlé, il n’est pourtant pas en reste : le goût.

    Nous avons fait de succulentes découvertes, que ce soit dans des restaurants d’hôtels de luxe, comme sur la plage de l’Intercontinental Carlton, ou dans le petit marché de la ville. Il y en a pour tous les styles, tous les budgets… et tous les goûts !

    Les spécialités de la région ? Les olives, les aromates, les légumes farcis, la pissaladière, la ratatouille et… la fameuse socca.

Je remercie l’Office de Tourisme de Cannes de nous avoir accueillis dans leur ville et nous permettre d’en découvrir des aspects aussi variés. Cette belle expérience a été possible également grâce au Salon des Blogueurs Voyage.

6 commentaires

  1. Bon article où vous avez su montrer la diversité, d’une manière concise certes, mais exhaustive et précise de Cannes. Il manque peut-être la visite dans le quartier du Suquet du vieux château de Cannes dû aux moines de Lérins et du musée de de la Castre qu’il abrite. À la fois lieu historique et siège d’un très beau panorama sur Cannes et ses alentours, surtout de la vieille tour de gué. Cordialement

    Répondre
    • Merci Eric pour votre message. Pas évident de rendre hommage à Cannes tout en étant complet : il y a tant d’aspects et d’ambiances différentes dans cette ville !

      Nous sommes montés jusqu’au vieux château de Cannes, qui offre une très belle vue sur la ville (et entre autres sur la peinture murale de Marylin Monroe).

      Répondre
  2. Je suis passée par Cannes un jour en voulant m’y arrêter, ce n’était pas possible faute de temps. Quand je lis ton article et découvre tout ce que j’ai loupé, je me dis qu’il faut absolument que j’y retourne. Merci de partager les coins et recoins de Cannes dans ton article car je vais largement m’en inspirer en me programmant une visite de cette ville cet été 🙂 à bientôt

    Répondre
    • Merci Romane pour ton message. Rassure-toi : l’on ne peut pas toujours tout voir !

      Je te souhaite déjà une bonne découverte de Cannes et de ses ambiances, entre le chic de la Croisette et le sympathique de la ville médiévale. Et, surtout, n’hésite pas à prendre un bateau pour découvrir les îles en face, cela en vaut vraiment la peine !

      Répondre
  3. Je viens de visiter, enchanté, l’Île de Saint-Honorat et son abbaye en face de Cannes par un temps idéal.
    Dépaysant malgré la proximité de la côte et de Cannes, visible depuis l’île. De plus, c’est la période idéale avant l’afflue massif des touristes pendant la saison estival. Je ne peux que conseiller cette ballade, à la fois spirituelle, intellectuelle mais aussi de profonde détente dans un cadre « paradisiaque » et, moines oblige, dans un respect de l’environnement et un silence qui tranche avec l’agitation de la côte.

    Répondre
    • Merci Eric pour ton commentaire et ton retour sur Cannes.

      C’est drôle de recevoir ton message sur cette ville, découverte lors premier Salon des Blogueurs Voyage, alors que nous sommes actuellement à Ajaccio pour la seconde édition du Salon !

      Les îles de Cannes ont un charme incroyable et une ambiance tellement différente de la ville ! Sûr que si nous retournons là-bas, nous irons nous promener sur l’île de SAint-Honorat 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest