Un sac sur le dos
Manu

Saviez-vous qu’à l’étranger, les Français n’ont pas bonne réputation ?

Avant de partir pour l’Australie, je savais que les Français n’avaient pas bonne réputation, mais je ne m’attendais pas pour autant à voir cela…
 Aujourd’hui je veux vous parler du « French shopping », terme qui désigne le vol à l’étalage dans les magasins, stands de rues ou toutes autres actions de voler par des Français.

Les Français voleurs en Australie

Cet article sera sans nul doute choquant, mais il faut faire le constat de la réalité sur place : les Français sont très mal vus par les Australiens. Et après un an à l’autre bout du monde, je trouve cela justifié.

Beaucoup de jeunes Français tentent chaque année l’aventure du Working Holiday Visa en Australie. Ils étaient plus de 28.000 en 2014. Avec ce visa vous pouvez vous rendre sur le territoire Australien pour une durée d’un an. Ce visa vacances-travail vous donne le droit de travailler, mais aussi de profiter des merveilles de l’Australie durant votre année.

Plage paradisiaque en Asutralie

Vous pourrez vous réveiller chaque matin dans un endroit magique, proche d’une plage paradisiaque et vivre en nomade.

Que demander de plus ?

Le « French shopping » à la mode ?

L’histoire aurait pu s’arrêter là, un peu de nourriture volée, quelques cigarettes, mais ce n’est pas le cas !

Le French shopping à prit tellement d’ampleur en Australie qu’en 2013, le consul général de France à Sydney a demandé aux compatriotes Français de surveiller leurs jeunes homologues nomades dans une lettre ouverte.

« N’hésitez pas à sensibiliser les jeunes Français autour de vous au comportement qui est attendu d’eux, dans un pays où l’honnêteté, le respect des valeurs et des autorités sont primordiaux », indique-t-il.

Ces histoires sont difficiles à croire, mais pourtant ce n’est que la stricte réalité.

Seulement les Français ?

Est-ce seulement les Français qui commettent ces vols ? Nous aurions pu dire oui au début de notre séjour, mais plus nous avons passé de temps en Australie, plus nous avons entendu d’histoires concernant des Allemands, des Belges et bien d’autres nationalités.

Roadtrip en Australie

Pour la petite histoire, nous avons acheté un 4×4 lors de notre arrivée à des Belges. Ils nous ont alors directement parlé du comportement des Français en Australie.

Quelques mois plus tard, perdus au milieu de nulle part, nous nous sommes arrêtés faire le plein d’essence. Le pompiste est alors sorti nous parler et pour savoir quand est-ce que nous avions achetés le 4×4 ? Surpris, il m’explique alors que ce même 4×4, 5 mois auparavant, a fait le plein dans différentes stations de la région et que les occupants sont toujours partis sans payer…

Belges, Français ou autres nationalités, il est temps de se réveiller. L’Australie est un pays magnifique et c’est une expérience de voyage incroyable, alors il faut protéger tout cela. Vous ne pensez pas ?

Voyager en Australie : une chance à préserver
© imcomkorea
, , ,

Commentaires

  1. C’est déplorable ce genre de personnes et de comportements, qu’ils soient français, belges, allemands, anglais, chinois ou peruviens… Quelle belle image on donne de nos pays… Et pour quelles raisons en plus ? Parce que le gars se croit tout permis, inadapté à la vraie vie, incapable de planifier quelque chose ou de s’organiser…

    • Salut Karine ! Effectivement c’est souvent car les jeunes pensent que tout est permis loin de chez eux. C’est aussi l’effet « tout le monde le fait » qui pousse à faire comme les autres au final.

  2. Bonjour, je voyage à travers vos reportages. Et je tombe sur cet article « les Français sont des voleurs en Australie » qui me surprend énormément. Je suis mariée à un australien et nous vivons en France. Mon marie m’a déjà parlé de ce phénomène et j’ai quand-même du mal à y croire. C’est honteux de faire cela car déjà que les Français sont mal vus pour d’autres tares mais là c’est du vol de gros butins et de la malhônneteté !
    Bref, merci pour ces reportages. Hier soir j’étais à Turin en Italie et j’ai mangé dans 1 pizzéria (pâtes aux fruits de mer) tenue par des chinois… Le restaurant était bondé !!! Les mets étaient drôlement bons… Eux ils gagnent de l’argent à la sueur de leur front.

    • Bonjour Émilie !
      Effectivement si votre mari est Australien, vous avez déjà du entendre de belles histoires.
      C’est surtout ces dernières années que le phénomène prend encore plus d’ampleur.

  3. Je suis bien d’accord, et je trouve ça « déguelasse » car c’est à cause de petits cons de français comme ça que l’on se fait mal voir, et pourtant nous ne sommes pas tous pareil, c’est malheureux… Il finiront par supprimer le PVT un jour si ça se trouve car ils en auront marre de se faire voler et je les comprendrais complètement! Le PVT à ses atouts mais c’est vrai qu’il y a pas mal de jeunes qui voient uniquement l’opportunité d’aller faire la fête et « se la mettre » dans un autre pays.. Il serait temps qu’il contrôle tout ceux qui rentre sur le territoire en ce qui concerne les 3000€ à avoir sur son compte, ça ferait du tri déjà !
    Personnellement nous sommes en NZ en ce moment et il y a aussi certains comportements français qui nous énervent… (c’est tout con mais un collègue français qui volent de la lessive au camping où nous travaillons et qui en plus se fait prendre…. Au final les patrons beh ils finissent par cataloguer les français..)
    En tout cas merci pour cet article, nous devons aller passer quelques mois en Australie mais nous ne ferons certainement pas partis de ces français là…
    A bientôt

    • Malheureusement comme tu le dis Aline, tout le monde n’est pas pareil mais c’est une étiquette qui nous colle après : « Français = voleurs ».

      Il n’y a qu’à voir comme le PVT change déjà en Australie.
      A l’époque tu pouvais te garer n’importe où pour passer la nuit. Aujourd’hui dans les villes c’est quasiment impossible, la police fait des rondes et réveil systématiquement.

      Même s’ils sont gentils en général, nous avons du changer de lieu de « dodo » plusieurs fois durant notre séjour.

      Certain backpackers partent le matin en laissant détritus et déchets… La belle image !

      Le phénomène est aussi présent en Nouvelle-Zélande effectivement. Bon séjour à vous ! Vous êtes où en ce moment exactement ?

  4. Un super article qui explique très bien cette triste réalité…
    Je suis québécoise et j’ai vécue 7 mois à Cairns. Chaque fois que nous allions faire les courses,
    les gardiens nous suivaient discrètement à la trace car ils nous entendaient parler français.
    Au début, je me disais que ce devait être normal, jusqu’à ce qu’on m’intercepte parce
    que je mangeais une pomme (dont le reste du paquet était dans mon caddie, chose totalement banale par chez nous) et qu’on m’explique cette nouvelle tendance, le french shopping, et comme ils nous avaient entendu parler français, ils ne voulaient pas prendre de chance… J’étais choquée.
    Déjà, on te donne une opportunité en or de pouvoir vivre dans un pays super ouvert, pourquoi te permettre de dépasser des limites que tu ne franchirais même pas dans ton propre pays ?
    En espérant que la sensibilisation se fasse dans les prochaines années pour éradiquer ce problème.
    C’est tellement un point qui revient souvent quand on repense à notre voyage down under, l’amabilité et la confiance que les habitants nous portent… Il faudrait pas qu’une bande d’insouciants change tout ce bel héritage.

    Je partage ce bel article et je souligne votre beau geste pour faire évoluer la situation ! 🙂

    • Bonjour Claudia, 7 mois à Cairns ! Tu as du voir ces phénomènes effectivement. C’est encore plus présent dans les grandes villes.
      Si tu parles français dans un magasin, les vendeurs et vigiles font beaucoup attention soudainement !

      C’est effectivement une opportunité en or de pouvoir aller en Australie mais comme il est un peu plus difficile de trouver du travail en ce moment, le phénomène est encore amplifié.

      Merci pour ton commentaire.

  5. Triste réalité, mais en effet, c’est bien ça ! On n’a passé que quelques jours à Sydney, et déjà le second soir j’aurai pu mettre des claques à bons nombres de nos « compagnons » d’auberge!
    Je n’aime pas trop quand on fait des généralités et des clichés, mais la ca allait simplement trop loin… une dizaine de français, tous entre 18 et 23 ans, venus en Australie pour trouver l’Eldorado mais aucun n’avait encore franchement réussi à décrocher un boulot (avaient-ils vraiment cherché, c’est une autre histoire…)
    Quoiqu’il en soit, tous les matins ils se levaient 5 minutes avant la fin du petit déj en libre service, dévalisait la table, en mettait plein les poches et les sacs et repartaient terminer leur nuit de sommeil… vers 14h la joyeuse équipe émergeait pour aller faire « le shopping du jour ». A la table commune ils s’échangeaient les bons plans « ouaaaaiiis tu vois, dans ce supermarché tu passes pénard si tu sors côté boucherie… yep, là bas y a personne au rayon cosmétique, ouaaaiss troooop bien meeeec! »

    Là où ça me dépassait totalement c’est que tous les soirs ils avaient tout à coup assez d’argent pour aller au liquor shop (où il est plus difficile de voler, car plus contrôlé), s’acheter des bières, du vin en brique et autre spiritueux. Un petit paquet de clope à 20$ ? pas de problème ! Par contre, la journée ça part voler des spaghettis et de la sauce tomate !!! Bref, c’est révoltés qu’on a quittés les français en Australie!

    • Salut Fabienne, content de lire ton message.

      Pour te répondre, nous avons eu le même sentiment en partant d’Australie.
      C’était bien, mais c’est tellement dommage !!!

      Se lever à 14h00 ? C’est le point commun de ces nombreux backpackvoleurs j’ai l’impression.

      Le soir tu as de l’argent pour sortir en boîte ou pour boire des bières. La journée c’est tranquillement au soleil et avec un appareil électronique en plus c’est mieux 🙂

      Dévaliser le petit déjeuner ? Facile !
      J’ai même vu des backpackers voler de la nourriture dans les frigos çà d’autres backpackers…

      C’est impensable ! Pourtant cela existe.

      Vous avez quand même passé un bon moment à Sydney ?

      • haha ouiiii bien sur!!! Sydney est une ville génialissime!!! Et pour être honnêtes ces personnes là on n’a pas spécialement interagit avec… on comprenait ce qu’ils racontaient à la table voisine, c’était déjà amplement suffisant pour me faire erminer mon café en express et partir faire un tour!

        Bon après le vol dans les frigos ça c’est malheureusement international! On a réussi à se faire voler des plats qu’on avait pré-cuisinés et mis au frigo dans des boîtes plastiques pour le lendemain… Les mecs (ou nanas) avaient tout mangé, mais laissé les boites sales dans le frigo! Mais ca c’était au Chili… 🙂 Alors pas de généralités sur les dévaliseurs de frigo (grrrrr….)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies pour récolter des informations de votre navigateur, et rendues anonymes, á des fins de statistiques via le service Google Analytics.