Nous nous sommes dévoués corps et âmes pour vous faire un reportage spécial gastronomie d’El Salvador. Résultat ? On adore les spécialités salvadoriennes !

El Salvador : une mine d’or gastronomique

Le Salvador n’a pas la cote pour les touristes… Et sur certains points, comme la sécurité, on peut comprendre. Néanmoins, il y a beaucoup de choses intéressantes à découvrir… et à dévorer !

Impossible d’être exhaustif : ce pays est d’une richesse gastronomique insoupçonnable. Tous les jours, l’on nous a fait goûter de nouvelles spécialités nationales… et nous sommes pourtant loin d’en avoir fait le tour !

Voici donc un aperçu des spécialités salvadoriennes avec, au menu :

  • les aliments clés de la gastronomie salvadorienne
  • 9 spécialités culinaires
  • 7 boissons typiques
  • 5 desserts pour terminer en beauté

Attention à ne pas baver sur vos claviers !

gastronomie, salvador, manger, spécialités, cuisine

La gastronomie salvadorienne : les aliments clés

La gastronomie d’El Salvador se décline à l’infini… tout en utilisant un nombre limité de produits. En tête apparait, sans grande surprise, le maïs. Ce qui, par contre, est surprenant, c’est le nombre de plats à base de maïs que les salvadoriens ont été capables d’inventer !

tortilla, tamales, atol, pasteles de picadillo, pupusa, riguas, empanadas, enchiladas, pacalla, yuca frita, pollo guisado, pescado empanizado, pollo encebollado…

Mais d’autres aliments composent également la base de l’alimentation des Salvadoriens, comme :

légumes (haricots, yuca…), fruits (papaye, noix de coco… ), riz, viande et poisson (poulet, fruits de mer… ), produits laitiers (fromages… ), soupe (de viande, poisson… )…

9 des spécialités culinaires salvadoriennes

  1. Pupusas

    Impossible de ne pas commencer par la pupusa ! Déclarée plat national, la pupusa est une institution. Quand nous rencontrons des Salvadoriens, une des premières questions qu’ils nous posent est toujours « avez-vous déjà mangé des pupusas ? » !

    La pupusa est un plat qui hérité des ancêtres salvadoriens. Son nom serait une « espagnolisation » d’une contraction de deux mots Nahuat (ou pipil, langue amérindienne d’origine Maya):

    pupusa viendrait de popotlax, un mélange de popoti (grand, rempli) et de tlaxkalli (tortilla).

    Une grande tortilla fourrée en somme !

    La pupusa est donc une grosse galette de maïs faite à la main, fourrée avec différents ingrédients, selon les goûts : fromage frais, fromage et locoro (une épice), chicharrón (porc frit), ayote (courge), haricots… voire une combinaison de plusieurs de ces ingrédients (pupusa revuelta).

    Orgie de pupusas !
    Orgie de pupusas !
  2. Riguas

    Plat typique d’El Salvador, les riguas sont également à base de maïs. Elles se mangent chaudes, traditionnellement servies avec une feuille de bananier. Elles peuvent être nature ou agrémentées d’un complément, comme du fromage, et sont souvent accompagnées d’une boisson d’atol de elote (dont je vous parle plus bas).

    gastronomie, salvador, manger, spécialités, cuisine
    Riguas en préparation
  3. Petit déjeuner typique

    De quoi prendre les forces pour la journée à venir, car le petit déjeuner salvadorien est copieux et riche : des œufs, des haricots, du riz, des bananes frites et des galettes de tortilla.

    Délicieux !

    gastronomie, salvador, manger, spécialités, cuisine
    Le petit déjeuner typique du Salvador : haricots, œufs et tortillas
  4. Pan con pavo

    Une autre institution d’El Salvador : el pan con pavo, un sandwich de dinde. Tout simple… ou presque, car sa particularité qui le rend « typique du Salvador » est la sauce tomate qui l’accompagne. Impossible à manger sans se tacher (je vous aurai prévenu !).

    gastronomie, salvador, manger, spécialités, cuisine
    Pan con pavo, une spécialité toute simple
  5. Gallo en chicha

    Sorte de version latino du Coq au vin, le gallo en chicha peut se commander salé, sucré ou sucré-salé (la dernière option étant plus appréciée des Salvadoriens). Jusqu’il y a peu, ce plat était réservé au diner de Noël, car il est très compliqué à préparer et nécessite de nombreux ingrédients.

    Ce plat, mélange de cuisine exotique et d’influences européennes, se compose de viande marinée avec des fruits et légumes (maïs, olives, bananes…) et d’un bouillon sucré.

    gastronomie, salvador, manger, spécialités, cuisine
    Un des meilleurs plats d’El Salvador : gallo en chica
  6. Tamales

    Les Tamales, on en trouve dans beaucoup de pays d’Amérique latine, chacun apportant sa variation. À base d’une pâte de maïs (pourquoi changer une recette qui marche ?), il est fourré de… ce que l’on veut ! Sucré ou salé (poulet, canard, porc, haricots… ), il y en a pour tous les goûts. Enrobés dans des feuilles de bananier, ils sont cuisinés plus généralement pour les fêtes.

    gastronomie, salvador, manger, spécialités, cuisine
    Tamales, préparation dans une feuille de bananier
  7. Nuegados

    Les Nuegados (ou buñuelos dans les pays voisins d’El Salvador) sont un plat sucré typique du pays… et délicieux ! Servis avec une sauce au miel, il s’accompagne d’une boisson typique également : el atol de maiz (voir dans les boissons).

    L’origine de ce plat vient d’une fusion de la culture culinaire indigène et de la cuisine espagnole.

    gastronomie, salvador, manger, spécialités, cuisine
    Nuegados, friture et sauce au miel accompagné d’une boisson de maïs : vive les calories !
  8. Coctel des camarones

    Au bord de la mer, rien de mieux que du poisson ou des fruits de mer frais. Dans les restaurants salvadoriens, vous trouverez partout des cocteles de camarones, un plat de crevettes baignées dans une sauce (au choix) et accompagnées de tomate, avocat…

    gastronomie, salvador, manger, spécialités, cuisine
    Coctel de camarones : un bon bol de crevettes !
  9. Yuca con chicharrón

    La yuca est un plat typique du Honduras et d’El Salvador (ressemblant au « vigoron » de Nicaragua). Fait à base de manioc sauté ou frit, il est accompagné généralement d’une sauce créole avec des morceaux de couenne de porc, et servi dans les feuilles.

Mais encore beaucoup d’autres plats sont appréciés des Salvadoriens, comme :

tortillas (galettes de maïs), tamales (papillotes amérindiennes préhispaniques à base de farine de maïs), totopostes (boulette de maïs rôtie au four à bois ou sur des charbons ardents), empanadas (petit chausson farci de viande, de poisson, d’œuf, de pomme de terre…), sopa de gallina (soupe de poulet), sopa de frijoles (soupe de haricots)…

7 des boissons typiques d’El Salvador

  1. Atol

    El atol, une des boissons les plus typiques et anciennes d’El Salvador, se prépare à base de maïs et d’eau. Il existe différentes variations de l’atol, les plus connues étant :

    atol de semilla de marañón (noix de cajou), atol de piña (anana), atol de elote (maïs), atol de piñuela et le traditionnel atol chuco.

    • Atol de Chuco

      Aussi simplement appelé « chuco », se boit chaud et se fait avec du maïs fermenté (« chuco » signifiant fermenté), de l’eau, du sel et de l’alguashte (épice d’assaisonnement typique d’El Salvador, fabriqué à partir de graines moulues de citrouille). La recette traditionnelle se fait avec des haricots noirs, le tout s’accompagnant de « pain français » et de chili (sauce piquante). Son goût est aigre et légèrement salé, et son aspect fait penser à de l’eau sale… Hum, bon appétit !

    • Atol de semilla de marañón

      Cet atol se prépare à base de graines de noix de cajou toastées et moulues, mélangées avec du lait, du sucre et de la cannelle.

    • Atol de elote

      Héritage de la culture maya, l’atol de elote était, à ces temps anciens, une manière rapide et efficace d’ingérer les calories nécessaires pour la journée… Vous voilà prévenus !

      Cette boisson se prépare avec du maïs frais mélangé avec du lait, du sucre, de la cannelle, le tout agrémenté de cacao, d’herbes et de miel.

      gastronomie, salvador, manger, spécialités, cuisine
      Atol de elote, boisson chaude à base de maïs
  2. Chilate

    Le chilate, présent dans différentes parties d’Amérique Centrale, est une boisson de… maïs, oui, encore !

    Cette boisson n’a pas beaucoup de goût : elle présente une tonalité très neutre, mais une texture épaisse. De quoi compenser avec le sucré des plats comme le nuegado, qu’il accompagne traditionnellement.

  3. Agua de coco

    Rien de mieux, sur le retour de la plage, que de s’arrêter sur le bord de la route pour acheter une noix de coco et y planter une paille. L’eau de coco rafraîchi et réhydrate efficacement… et en plus, cela fait vacances !

    gastronomie, salvador, manger, spécialités, cuisine
    Agua de coco, pour se réhydrater après la plage !
  4. Tamarindo

    Entre le jus de fruit et la horchata, le tamarindo est une boisson sombre à base de tamarin, fruit parfois appelé « dattes de l’Inde ».

    gastronomie, salvador, manger, spécialités, cuisine
    Le fruit exotique « tamarindo »
  5. Cebada

    La cebada surprend par sa couleur rose fluo ! Les ingrédients de la cebada sont : de l’eau, de la cannelle, du poivre, du sel, de la farine d’orge, de la vanille, de la fraise, du sucre et des clous de girofle.

    Un verre de cebada, rose fluo
    Un verre de cebada, rose fluo
  6. Jus et frozen de fruits

    Jus de fruits frais et « frozen » (jus glacé) à gogo ! Il y en a pour tous les goûts, avec des parfums qui nous sont méconnus sur le vieux continent, comme :

    arrayán (fruit de l’arbre du même nom !), guanabana (ou corossol), marañón (noix de cajou), mamey (abricotier des Antilles), cocotte (prune d’Espagne, mombin rouge ou cirouelle), ensalada (un jus type salade de fruit, à base d’ananas)…

    gastronomie, salvador, manger, spécialités, cuisine
    Frozen de coco, un délice
  7. Café

    Moins connu que celui de Colombie, le café est pourtant une culture d’importance au Salvador (et plus que tout sur le volet historique). Souvent exporté, les habitants commencent néanmoins à avoir le goût du bon café.

    Le café salvadorien est un café qui pousse sur le versant des nombreuses collines de ce pays valoné.

    gastronomie, salvador, manger, spécialités, cuisine
    Le café, culture d’une grande importance historico-socio-culturelle

En bonus : le Kolashanpan

Une boisson locale, équivalente de l’Inca Kola au Pérou, hyper sucrée et avec un goût de bonbon !

gastronomie, salvador, manger, spécialités, cuisine
Kolashanpan, boisson du Salvador au nom barbare

Mais aussi beaucoup d’autres boissons typiques comme :

chan (boisson à base d’une plante du même nom), tiste (boisson à base de maïs et de cacao qui peut se boire froide ou chaude), Vinagre de Piña (boisson à base d’écorce d’ananas), licor de nance (à base d’un fruit tropical d’Amérique Centrale), carao (boisson à forte odeur, à base du fruit cassia grandis), minutas (boissons à base de glace pilée au sirop de fruit goût fraise, ananas, vanille…), horchata (boisson de consistance laiteuse à base de fruits secs, avec différentes variantes du Salvador : calebassier, cacao, cannelle et sésame)…

5 desserts typiques d’El Salvador

  1. Quesadillas

    Comme moi, vous pensiez que les quesadillas étaient quelque chose de salé ? Eh bien non, pas au Salvador ! Ici, c’est un dessert bien particulier, ressemblant par son aspect et sa consistance à un cake, avec un fort goût de fromage.

    gastronomie, salvador, manger, spécialités, cuisine
    La quesadilla : un dessert au Salvador !
  2. Pastel de platano

    Ça, c’est du gâteau ! Ce gâteau aux bananes, haricots et fromage a de quoi caler le plus vide des estomacs : mieux vaut se la jouer stratégique pendant le repas !

    gastronomie, salvador, manger, spécialités, cuisine
    Dessert typique : le gâteau de banane
  3. Canoa de platano

    On comprend aisément le nom de ce dessert en observant sa forme. Ce canoë de banane est recouvert de crème (à base de maicena, de lait et de cannelle) et parsemé de quelques raisins.

    gastronomie, salvador, manger, spécialités, cuisine
    Canoé de banane : un dessert qui porte bien son nom !
  4. Empiñada

    La empiñada est un dessert typique du Salvador, qui se présente sous la forme d’une grande galette ronde, de couleur jaune, rosée ou orangée, fourrée au miel. Vendue dans la rue sur la route de retour de la plage, elle offre un encas sympa.

    gastronomie, salvador, manger, spécialités, cuisine
    Les empiñadas, spécialité à manger sur le retour de la plage
  5. Les fruits

    Tout simplement ! Le plus sain et le meilleur des déserts. Les plus populaires sont la mangue, noix de coco, papaye et banane.

Il me reste beaucoup d’autres desserts à découvrir, comme :

semita ou pan dulce (Pâtisserie salvadorienne fourrée de confiture), conservas de coco (recette à base de coco, de sucre, de cannelle et penela – jus de la canne à sucre), melcochas (espèce de confiture à base de miel ou de panela), dulce de nance (désert à base de nance, petit fruit jaune), dulce de tamarindo, dulce de panela, ayote en miel, torrejas en miel (gâteau aux œufs, cannelle, miel…), marquesotes et salpores (déserts à base de froment et de sucre), arroz con leche (riz au lait), empanadas de plátano (empanada sucrée à la banane)…

La gastronomie salvadorienne : une succulente surprise !

Le Salvador nous a étonnés à plus d’un titre, mais c’est sans doute sur le volet gastronomique que nous avons été le plus surpris : jamais nous n’aurions pu imaginer ! Nous nous sommes régalés… et serons obligés de retourner dans ce beau pays pour poursuivre notre découverte de la cuisine salvadorienne !

gastronomie, salvador, manger, spécialités, cuisine
Dégustation de riguas au marché

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest