En un mois au Sri Lanka, nous serons passés deux fois par Kandy. Une ville incontournable de l’ile, tant par sa position carrefour que pour son importance historique et religieuse pour les Cingalais.

Que voir et que faire à Kandy ?

A Kandy pour la fête de la dent

Nous avons découvert Kandy à l’occasion de la plus grande cérémonie bouddhiste du pays : Esala Perahera (la fête de la dent).

Mais Kandy ne se limite pas à cette fête annuelle. Voici quelques informations pratiques pour la découvrir.

Esala Perahera, Sri Lanka, Kandy,
Éléphants à la fête de la Dent

 

Au pays de Kandy…

Située au cœur du Sri Lanka, Kandy porte bien son surnom : « la grande ville » (« Maha Nuwara »). Perdue au milieu des montagnes à seulement 500 mètres d’altitude, elle compte plus de 125 000 habitants.

Cette ville a une importance toute particulière pour les Cingalais, certains la considérant encore comme la capitale (car elle fut le cœur du dernier royaume cingalais). Durant les périodes mouvementées de l’histoire du Sri Lanka liée aux Néerlandais et aux Portugais, la ville de Kandy a su rester à peu près intouchée… jusqu’à l’arrivée des Anglais, en 1815, qui marquèrent la ville de leur influence.

Ces dernières années, l’évolution de Kandy semble avoir suivi une courbe exponentielle. Le havre de paix s’est considérablement modernisé, avec tout le bruit et la pollution que cela implique. Et à la période d’Esala Perahera, le nombre de personnes présentes semble se multiplier sans fin, et avec lui le nombre de tuk-tuk et le bruit environnant.

Esala Perahera, Sri Lanka, Kandy,
Beaucoup de circulation dans la ville et aux alentours de Kandy

Visiter Kandy

Kandy, ville sacrée

Deux choses frappent instantanément le touriste lors de son séjour à Kandy : son lac artificiel et la grande concentration de temples et sanctuaires. Ce n’est pas pour rien que Kandy est considérée comme la capitale religieuse de l’ile.

Le Temple de la Dent : Sri Dalada Maligawa

Le temple le plus important de Kandy : le Temple de la Dent, de son nom cingalais Sri Dalada Maligawa. Débuté au XVIIIe siècle et achevé en 1782, ce temple faisait partie du palais royal de Kandy. Contenu par une enceinte, il se compose de plusieurs bâtiments : le Vahahitina Maligawa, l’Alut Maligawa, le Sri Dalada Muséum et le Mangul.

Esala Perahera, Sri Lanka, Kandy,
Temple de la Dent

Le cœur de ce palais-temple est bien sûr « la dent de l’Eveillé », dans le sanctuaire (« Vahahitina Maligawa »). Mais ne soyez pas déçus : il est impossible d’apercevoir la fameuse dent. Elle est protégée par 7 coffrets dorés placés les uns dans les autres, telles des poupées russes. La seule chose que l’on puisse réellement voir est le spectacle cérémoniel, animé par un joueur de flute et des joueurs de tambours.

Esala Perahera, Sri Lanka, Kandy,
Musicien devant le Vahahitina Maligawa, jouant pour la dent de Bouddha
En pratique : le Temple de la Dent

Adresse : situé sur la rive nord du lac.

Horaires : ouvert tous les jours de 6 h à 20 h ; les cérémonies ouvertes au public ont lieu à 6 h, 10 h et 19 h

Tarifs : 1 000 Rs

Esala Perahera, Sri Lanka, Kandy,
Offrandes de fleur et prières devant la dent de Bouddha

Plus d’informations sur le Temple de la Dent dans l’article consacré à Esala Perahera.

Les quatre divinités protectrices

Le Temple de la Dent bénéficie de quatre divinités protectrices. Chacune de ces divinités est honorée dans un temple se situant aux alentours du Temple de la Dent de Kandy :

  1. Natha Devale : dédié à Natha (forme abrégée et locale de Mahayana la Bodhisattva Avalokitesvara, divinité bouddhiste de la compassion ultime), situé dans le Temple Square)
  2. Pattini Temple : dédié à Pattini, déesse de la chasteté et guérisseuse des maladies (situé dansTemple Square)
  3. Maha Vishnu Devale : dédié, comme son nom l’indique, à Vishnu, dieu protecteur (situé face à Temple Square)
  4. Kataragame Temple : dédié à Murugan (ou Skanda), dieu de la Guerre, situé à 350 mètres de Temple Square)
Esala Perahera, Sri Lanka, Kandy,
Dans l’enceinte du Temple de la Dent

Autres sites à visiter

Outre le Temple de la Dent, il existe d’autres sites intéressants à découvrir (et beaucoup se situent à côté du fameux temple).

©, Esala Perahera, Sri Lanka, Kandy,
Plan du Temple de la dent de Kandy © Flickr McKay Savage

International Buddhist Museum (IBM)

  • Quoi : ce musée présente une vision du Bouddhisme à travers le monde, pays par pays.
  • Adresse : à l’arrière du Temple de la Dent
  • Horaires : ouvert tous les jours de 9 h à 20 h
  • Tarif : 500 Rs

Archaeological Museum

  • Quoi : collection d’objets ayant appartenu aux rois de Kandy.
  • Adresse : King’s Street ; au nord du Temple de la Dent (accès par l’extérieur du temple)
  • Horaires : ouvert tous les jours (sauf le mardi) de 7 h 30 à 17 h 30
  • Tarif : Entrée libre.

Kandy National Museum

  • Quoi : collection d’objets d’art : costumes, vaisselle, armes, ébénisterie datant de la période de Kandy (XVIIe-XIXe siècle).
  • Adresse : au sud-est du Temple de la Dent, dans l’ancien palais des concubines royales
  • Horaires : ouvert tous les jours de 9 h à 17 h
  • Tarif : 500 Rs

Temple Square

  • Quoi : espace de verdure contenant plusieurs bâtiments ou lieux notables (dont deux des quatre temples des divinités protectrices de la Dent) : Natha Devale, Pattini Temple (et son imposant arbre Bo : Vel Bodhiya), L’Église anglicane Saint-Paul
  • Adresse : en face du Temple de la Dent.
  • Horaires : 24 h/24
  • Tarif : accès libre

Bahirawa Kanda Statue

  • Quoi : grande statue de Bouddha blanc surplombant la ville de Kandy
  • Adresse : Sri Pushpadana Mawatha, à 2 km à l’ouest du Temple de la Dent

Kandy Lake (Bogambara Lake)

  • Quoi : lac artificiel de 1,8 km de long sur 300 m de large, créé sur d’anciennes rizières en 1807 par le dernier roi de Kandy
  • Adresse : à l’est du centre-ville.
Esala Perahera, Sri Lanka, Kandy,
Vue sur le lac de Kandy et le Bouddha qui domine la ville (Bahirawa Kanda Statue)

D’autres lieux dans les environs de Kandy peuvent être intéressants si vous avez le temps, comme les jardins botaniques royaux de Peradeniya.

Kandy : informations pratiques

Se loger

Beaucoup d’offres d’hébergement sur Kandy : de l’hôtel « luxueux » jusqu’aux guesthouses plus familiales. Viser plutôt les hébergements sur les hauteurs des collines autour du lac : cadre plus agréable (et moins bruyant) qu’au centre-ville. Nous n’avons pas d’adresse particulière à vous conseiller.

Attention, lors d’Esala Perahera, les prix sont facilement multipliés par trois et beaucoup d’hébergements affichent complet des semaines avant l’évènement. Il y a toujours moyen de trouver, mais si vous souhaitez un logement bien précis, mieux vaut faire une réservation.

Remarque :

Comme partout sur l’ile, nous avons remarqué que les logements proposés étaient souvent très basiques ou luxueux : difficile de trouver un intermédiaire. De manière générale, méfiez-vous des photos sur internet et des belles entrées d’hôtel : la réalité dans la chambre est parfois très différente de ce à quoi on s’attend. N’hésitez pas à visiter une chambre avant d’accepter, et de vérifier l’état de propreté, tester l’électricité, l’eau chaude, le ventilateur… et vérifier s’il y a des moustiquaires aux fenêtres et/ou au-dessus du lit.

Se nourrir

À Kandy il y a le choix, pour tous les gouts et tous les portefeuilles, du plus local au plus « international » avec quelques fastfoods. Nous n’avons pas d’adresse particulière à vous conseiller.

Transport

  • Depuis Colombo : Kandy se situé à 118 km au nord-est de Colombo. On peut relier les deux villes en train ou en bus… ou en hydravion !
    En train : entre 2 h 30 et 3 h
    En bus : 4 à 5 h
  • Vers le « Triangle culturel » au nord : 2 h 30 de bus pour Dambulla
  • Vers Nuwara Eliya : 3 h en bus
hydravion, voyage, aventure
Voler en hydravion : une grande première !

Si vous avez des conseils ou expériences à partager, n’hésitez pas à les laisser dans les commentaires !

6 commentaires

  1. Vraiment top, les photos sont magnifiques en plus !

    Répondre
  2. Merci beaucoup pour cet article sur Kandy, il nous a beaucoup aider ! On va s’en servir pour visiter cette ville 🙂

    Répondre
    • Merci Simon pour ce gentil message, ça fait plaisir ! Bon voyage à vous ! 🙂

      Répondre
  3. Salut,
    On part lundi avec 4 amies pour découvrir le Sri Lanka. On va finir notre périple par Kandy avec la fête. On aurait voulu savoir si tu avais dût réserver des tickets pour assister à la fête où si elle est libre d’accès ?
    Merci beaucoup! =)

    Répondre
  4. Bonjour Lauriane, désolée pour le délai de réponse (j’ai été opérée tout récemment et était en convalescence, avec une petite cure forcée off du blog et des réseaux sociaux)… J’arrive sûrement alors que votre voyage est déjà fini !

    Mais au cas où (et pour d’autres potentiels lecteurs qui se poseraient la question) : il est tout à fait possible d’assister à la fête de la dent sans réserver quoique que soit ni acheter de billets. Il suffit d’arriver tôt pour réserver son bout de trottoir (des gens « campent » dans les rues des heures à l’avance) ou être rapide à se faufiler au dernier moment – ce qui n’est pas évident : nous n’avons pas réussi à le faire le 1er soir où nous avons essayé d’assister à la fête et n’avons même pas pu nous approcher du quartier tant il y avait de monde.
    Du coup, le second soir, nous avons payé des places assises à une terrasse, histoire d’être sûrs de ne pas manquer une fois de plus le spectacle. L’avantage, c’est que nous étions assis tout le long, et non debout dans la foule pendant des heures… Mais c’est vraiment un luxe absolument pas nécessaire, du moment qu’on gère bien le timing ! 😉

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest