Un sac sur le dos
François

Lorsque l’on est de retour de voyage, il arrive fréquemment qu’une dépression s’installe… Quelles en sont les raisons et, surtout, quelles solutions apporter à ce « syndrome postreturnum » ?

François vous répond avec humour pour que cette maladie incomprise ne fasse plus autant de ravages !

À chaque stade sa folie !

Le voyageur traverse bien des épreuves émotionnelles : après le syndrome prédepartum, frappant juste avant un grand départ en voyage, voici le syndrome de dépression postreturnum !

La dépression du retour de voyage

Après 6 mois de voyage en Amérique latine pour notre projet Back to America, changement de programme : nous voici de retour en Europe.

Or rentrer, quitter le mouvement et renoncer à l’appel de la route… cela ne se fait pas sans douleur ! À côté des joies de retrouver ses proches, une douche chaude et une bonne connexion à internet, le voyageur de retour résiste difficilement aux affres de la déprime postvoyage !

Grâce à cette vidéo, vous saurez tout ce qu’il y a à savoir sur la dépression post-returnum :

Si vous avez aimé cette vidéo…

N’oubliez pas de mettre un pouce vert ! Et abonnez-vous à notre chaîne YouTube pour être prévenu des prochaines sorties vidéo !

Remerciements

Un tout grand merci aux blogueurs-voyageurs-youtubeurs, tout aussi fous que nous, qui ont répondu à notre appel et participé à cette vidéo !

Voici les sites et chaînes YouTube des invités de cette vidéo :

Pour aller plus loin…

Avez-vous déjà vécu la dépression postreturnum ? Vous êtes-vous reconnus dans certains de ces signes et solutions de guérison ? Et en connaissez-vous d’autres ? N’hésitez pas à les partager dans les commentaires !

, , , , ,

Commentaires

  1. Ici, je me suis dit : non, non, ça le fera pas… cette mélancolie post-voyage, beurk.

    J’ai donc pris un moment pour réfléchir à la vie que je désirais ici et comment y intégrer le voyage sans que celui-ci ne devienne un événement attendu de tous les instants et que le retour ne continue à être synonyme de déprime. Ça a passé par une remise en question de mes valeurs et une réorganisation de vie, beaucoup de projets captivants, passionnants… tout ça fait que maintenant, j’ai littéralement autant hâte du départ que du retour, une fois rendue là ! Ma vie en voyage n’est que la prolongation de ma vie «entre-deux-voyage», qui elle aussi, me semble intense, passionnante et me comble. Le voyage n’est plus une parenthèse, ni un moment d’arrêt, et quand je reviens je ne dis plus «retour à la réalité», car ma réalité me suis. Bref, je l’explique peut-être mal…

    Ça n’a pas toujours été comme ça. Et je ne prends pas cette façon de le voir comme acquise, car je sais très bien que de façon imprévue, les choses pourraient changer, me surprendre lors du prochain retour. Un retour à la fois, donc 😉 Mais j’avoue être bien heureuse de ce changement dans la façon de le vivre, pour le moment.

    • Merci Bianca pour ton message et le partage de ta réflexion. Très intéressant !
      Et quel beau changement de vie pour arriver à ce sentiment de bien être tant avec l’idée du départ que du retour ! Un rêve encore pour beaucoup d’entre nous (dont moi, j’y pense j’y pense…).
      Félicitations 🙂

  2. Oh! et la vidéo, très drôle et amusante, vraiment trop bien 🙂

    « Le chat a bouffé le canari » = HAHA!

    Amandine les cheveux roses = pas mal 😉

    Belle participation des autres blogueurs, j’ai beaucoup apprécié !

    • Ah ah, merci ! 😀 Ravie que la vidéo t’ait amusée… et que ma perruque te plaise 😉
      Et oui, encore merci à tous ces blogueurs-youtubeurs-voyageurs qui se sont prêtés au jeu ^^

  3. Hey les voyageurs ! Je peux vous aider !!! Non j’déconne ^^

    Plus sérieusement, il y a quelques mois, j’avais écrit ceci à l’un des blogueurs « dépressifs » présents dans votre vidéo : « Parce qu’il y a des gens qui ont su me toucher, de différentes façons, que j’aime <3 (oui... j’adore mettre des coeurs lorsque c’est sincère et profond). Certains ont su conserver leur âme d’enfant... D’autres me donnent le sourire dans les moments de doutes... Tous me font rêver et me donnent l’envie de croire qu’il est encore possible de se surpasser et qu’il n’y a pas d’âge pour réaliser ses rêves...

    Je n’ai pas fait de TDM mais ces symptômes me sont bien familiers. Mon voyage prend forme... Chaque jour... Lentement... Très lentement...

    Alors en attendant l’ouverture des inscriptions pour ce collectif, je vais continuer de savourer vos divers blogs et vous dire à tous.... MERCI !!!! Bravo pour votre vidéo 😉

    Soyez fous ! Soyeux heureux !
    Dépréssivement... Non, amicalement... ! 😉

  4. Je viens de découvrir votre blog est, franchement, j’adore ! Vos vidéos sont trop sympa et elles mettent de bonne humeur ! Moi qui pensais être la seule à déprimer au retour de voyage en ayant l’impression que rien ne bouger plus, je suis rassurée et excitée de repartir. Merci beaucoup pour la vidéo !

    • Merci pour ton message 🙂
      Et non : nous ne sommes pas seuls à souffrir du retour ! On en parle peu, on souffre chacun dans son coin, mais nous avons tous laissé un bout de notre âme et de notre cœur à différents endroits du globe…
      Au plaisir d’échanger encore dans les commentaires, belle continuation à toi 🙂

  5. J’adoooooore ! J’ai tellement rigolé, vous êtes magiques ! J’ai adoré la scène du métro : le voyage au quotidien ! C’est vrai que j’aime bien me balader en bus… C’est grave docteur ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies pour récolter des informations de votre navigateur, et rendues anonymes, á des fins de statistiques via le service Google Analytics.