Un sac sur le dos
François

La curiosité. C’est ce qui m’a amené à tester le sac à dos Osprey Levity 45. Car je possède déjà un sac (Osprey Aether) de 60 L et un sac (Osprey Stratos) de 34 L. Oui, mais la différence, c’est le rapport poids/volume (0,83 kg pour 45 L). Au détriment de la qualité ? C’est ce nous allons voir !

Prise en main

Comme vous en doutez, la première impression, c’est l’étonnement du poids du sac par rapport à sa taille. Avec ses 830 g, le sac Osprey Levity 45 permet de porter, par rapport à un sac à dos classique de taille équivalente, jusqu’à 1,5 kg. Mine de rien, au bout de quelques heures sur le dos, cette différence n’est vraiment pas négligeable.

La structure porteuse, étonnement, semble trop rigide, mais à l’utilisation cela ne m’a pas dérangé du tout en fin de compte.

La toile extérieure semble un peu légère pour tenir sur le long terme, et d’emblée on se rend compte qu’il faudra éviter de mettre dans le sac un objet trop anguleux si on ne veut pas se retrouver avec une déchirure au milieu du sac. Bon point : sa texture est idéale contre les pluies légères et l’humidité en l’absence de housse de pluie.

Utilisation

Nous avons emmené le sac à dos pour notre voyage au Japon de 2 semaines, pour faire le test de voyager encore plus léger et optimisé que d’habitude. La première étape du test a consisté à protéger le Levity 45 pour le transport dans la soute à bagages de l’avion. Oui, car malheureusement, le sac est fourni sans housse de pluie ou de rangement comme le Osprey Ultralight Pack Liner S. Et vu que nous ne voulions pas risquer de voyager 2 semaines avec un sac déchiré, nous avons gardé le test de la soute sans protection pour le trajet retour !

Sur 2 semaines d’utilisation, la seule chose qui nous a un peu ennuyé·e·s, mais qui est logique sur ce type de sac ultra léger, c’est le fait qu’il n’est possible de récupérer un élément dans le sac que par en haut. Le système AirSpeed pour le dos aéré est toujours aussi pertinent et agréable.

Ce sac a été conçu pour les expéditions en montagnes de quelques jours, et non pour des voyages de 6 mois dans les bus d’Asie ou d’Amérique latine. Malgré tout il peut aisément être utilisé pour des courts et moyens voyages ainsi que les treks. Il semble idéal par exemple pour le chemin de Saint-Jacques de Compostelle ou le GR20.

Les poches élastiques latérales et frontales sont parfaites pour y glisser ou récupérer rapidement une gourde, une veste, un pull… Parfait donc pour ne pas s’éterniser à chaque changement de température, pluie, soif…

Grandes poches latérales

Au retour, le sac n’a pas été abimé dans son transport en soute, même sans protection ! La toile est nettement plus résistante qu’il n’y parait.

Le sac à dos Osprey Levity 45 est une version adaptée à la morphologie masculine ; la version pour femme n’existe pas pour le moment, mais arrivera certainement dans les mois à venir.

Si malgré la légèreté, le sac ne convient pas car porté sur le dos (problèmes de dos, épaule, genou…), jetez un oeil sur mon test du sac Osprey Rolling Transporter.

Conclusion

Le Osprey Levity 45 est un sac à dos plus léger et plus robuste qu’il n’y parait. Un réel plaisir à porter, parfois énervant à utiliser quand l’on doit récupérer un élément tout au fond du sac. Ne pas fournir une housse de pluie pour un sac d’expédition est, pour moi, une aberration et son principal défaut (mais on peut facilement palier cela avec cette housse de pluie Osprey Ultralight Raincover, qui pèse 80 g). La seule couleur proposée est le gris, ce qui n’est pas ma couleur préférée, et qui, surtout, est dommage pour un sac initialement orienté expédition à la montagne.

Le produit testé : Osprey Levity 45

Les plus

  • Un poids incroyable
  • Suffisamment résistant
  • Tenue et rigidité de la structure

Les moins

  • Pas de housse de pluie/transport
  • 1 seule couleur

En partenariat avec Osprey Europe.

,

Commentaires

  1. Intéressant, à tester. Compte tenu de son poids plume, il peut être un bon atout pour de la randonnée ultra légère. J’utilise personnellement le modèle EXO 58. Très bon modèle, mais plus lourd (1.2kg). Par ailleurs, Osprey garantie à vie ses sacs (réparation ou échange si pas possible de réparer). Ils m’ont remplacé mon sac lors d’une longue randonnée durant laquelle la ceinture commençait à lâcher sans faire d’histoire.

    • Merci Dorian pour ton retour d’expérience avec la garantie Osprey 🙂
      Personnellement je n’ai pas encore eu le besoin de les contacter, malgré la multitude de sacs que nous avons de cette marque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies pour récolter des informations de votre navigateur, et rendues anonymes, á des fins de statistiques via le service Google Analytics.