Un sac sur le dos
Amandine

Vous est-il déjà arrivé d’analyser vos réflexions lorsque vous prenez l’avion ? Souvent, l’esprit s’égare à penser à des choses inutiles … voire absurdes ! Et le phénomène s’amplifie lors de vols long-courriers, les longues heures dans l’avion étant propices à laisser vagabonder l’imagination … Voici la compilation de mes égarements : mon top 20 des petites pensées inutiles en avion !

20 petites pensées inutiles en avion

  1. Que deviennent les hôtesses de l’air une fois 45 ans atteints ?
  2. Est-ce qu’il y a réellement un gilet de sauvetage sous mon siège ?
  3. Si j’ouvre la porte de sortie de secours, est-ce que je peux rester en équilibre sur l’aile (voire faire un petit pas de danse) ?
  4. Est-ce qu’un parachute peut passer en bagage de cabine ?
  5. Est-ce qu’un jour je ferai l’expérience d’amerrir ? Ou de sauter d’un avion en plein vol au-dessus de l’océan … et à défaut de parachute, j’utiliserai le bateau gonflable, en mode Indiana Jones !
  6. Si l’avion venait à s’écraser, et que l’on était réduit au cannibalisme pour survivre, qui est-ce que je mangerais en premier ?
  7. Pourquoi est-ce qu’on ne voit pas de fumée sortir des réacteurs de l’avion lorsque loin est dedans, mais que depuis la terre ferme l’on peut suivre les avions à la trace avec leur trainée ?
  8. Est-ce que le GPS de mon smartphone peut servir à me localiser en cas de crash ?
  9. Si jamais l’avion devait se crasher, quel serait ma dernière pensée ou mon dernier mot ? Monde de merde ? (sic Georges Abitbol)
  10. Est-ce que le signal WiFi de mon téléphone ou de mon ordinateur peut réellement troubler les appareils de pilotage ? Si oui, est-ce que je peux hacker l’avion ?
  11. Pourquoi est-ce que quand il y’a le choix entre deux menus, l’un de plateau-repas est systématiquement mauvais … et pourquoi est-ce que je choisis systématiquement celui-là ?
  12. Pourquoi est-ce que lorsqu’on arrive à l’aéroport et que l’on connecte l’avion à la passerelle, on a l’impression, au bruit qui résulte de l’opération, qu’ils sont occupés à scier la porte ?
  13. Pourquoi est-ce que l’on met encore des signaux « interdiction de fumer » partout alors que cela fait des années que c’est interdit. Pourquoi ne met-on pas plutôt des signaux « interdiction d’écouter sa musique sans écouteurs » à la place ?
  14. Pourquoi dit-on quand il fait moche qu’il n’y a pas de soleil, alors qu’en réalité le soleil est toujours là, caché au-dessus des nuages ?
  15. Qui choisit les musiques qui passent dans les avions avant le décollage et après l’atterrissage ? A-t-il un lien de parenté avec celui qui choisit les musiques pour les ascenseurs ?
  16. Combien de fois le pilote s’endormira-t-il durant ce vol ? Et le copilote ? … Et les deux en même temps ?
  17. Que fait un claustrophobe dans un avion ? Comment résiste-t-il à l’envie d’ouvrir les issues de secours ?
  18. Il y a-t-il des stages pour apprendre à évacuer d’un avion en situation d’urgence ? Et, question cruciale, peut-on sauter en parachute et essayer les toboggans gonflables ? (Trop envie d’essayer !)
  19. Il y a-t-il réellement des couples qui, comme dans les films, font l’amour dans les toilettes des avions ?
  20. Comment décide-t-on des repas que l’on va servir et sur quel fuseau horaire se base-t-on : celui du pays de départ, du pays d’arrivée ou de la zone survolée ?

Et vous, quelles bêtes questions vous êtes-vous déjà posées pendant un vol d’avion ?

Pour en savoir plus sur notre année sabbatique :

41 réponses à “Top 20 des petites pensées inutiles lorsqu’on prend l’avion”

  1. J’aime beaucoup vos interrogations. La mienne, rituelle après le décollage est une pensée de François Cavanna : »Il suffit qu’une seule personne dans un avion pense -ce n’est pas possible, ce machin est trop lourd, il ne peut pas voler- pour que l’avion s’écrase immédiatement.

  2. Vous me faites toujours autant rire ! ^^
    C’est François qui a déjà pensé à « Si l’avion venait à s’écraser, et que l’on était réduit au cannibalisme pour survivre, qui est-ce que je mangerais en premier ? »

    • Haha trop drôle Audrey ! 😀
      C’est effectivement une des questions de François (et il n’y en a pas beaucoup dans la liste) : impressionnant ! Une vraie détective !
      Tu as su reconnaître l’esprit de François … estomac sur pattes ! :p

  3. Mes questions:
    – Elle sert a quoi cette ceinture de sécurité? (Si l’avion pile en plein vol? Freine parce que y a une mémé qui traverse un passage piéton sur les pistes? C’est con, ça finit toujours la tête dans le siège de devant (Elle sert a rien, sauf en cas de turbulences))
    – Est ce que si d’un coup tous les passagers se mettent a penser qu’un truc plus lourd que l’air ce n’est pas normal, est ce que l’avion arrête de voler?
    – C’est comment vu depuis la cabine de pilotage? (ça je peux répondre maintenant 🙂 )

    • Haha, merci pour ton partage de questions aériennes Martin ! 😉

      Ta deuxième question me fait penser à ces personnages de cartoon en pleine course poursuite qui, tout un coup, se rendent compte qu’ils sont au-dessus du vide et qui s’écrasent alors sur le sol !

      Génial que tu aies eu l’occasion d’aller voir l’envers du décor dans une cabine de pilotage ! Ça me plairait bien aussi je crois ^^

  4. Si on considère le temps d’attente pour aller aux toilettes à chaque fois dans l’avion, j’en suppose que la 19 est souvent vérifiée haha !
    D’ailleurs dans la continuité, je me suis toujours demandé si on fume dans les toilettes, est-ce qu’il y a vraiment des détecteurs et, dès lors, qu’est-ce qu’il arrive au crétin qui aura voulu essayer ?

  5. Tu t’es gavé Amandine ahah
    En général tu penses à comment ça va se passer après la douane au moment de l’atterrissage seulement et tu regrettes de pas avoir peaufiner ton anglais dans l’avion ^^

    • Haha, disons qu’enfermée dans un avion pendant des heures à côté d’un hyperactif qui ne dort jamais … l’esprit s’occupe et délire parfois de temps à autre ! ^^
      C’est vrai que, surtout la première fois que j’ai voyagé sur un autre continent, je me suis posé pas mal de questions sur la douane et surtout, les médicaments que j’avais gardés dans mon sac à main : allaient-ils penser que je faisais un trafic de quelques substances … ?!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies pour récolter des informations de votre navigateur, et rendues anonymes, á des fins de statistiques via le service Google Analytics.