Top 20 des petites pensées inutiles lorsqu’on prend l’avion

Vous est-il déjà arrivé d’analyser vos réflexions lorsque vous prenez l’avion ? Souvent, l’esprit s’égare à penser à des choses inutiles … voire absurdes ! Et le phénomène s’amplifie lors de vols long-courriers, les longues heures dans l’avion étant propices à laisser vagabonder l’imagination … Voici la compilation de mes égarements : mon top 20 des petites pensées inutiles en avion ! 

voyage, avion
En plein vol, mes pensées s’égarent…

20 petites pensées inutiles en avion

  1. Que deviennent les hôtesses de l’air une fois 45 ans atteints ?
  2. Est-ce qu’il y a réellement un gilet de sauvetage sous mon siège ?
  3. Si j’ouvre la porte de sortie de secours, est-ce que je peux rester en équilibre sur l’aile (voire faire un petit pas de danse) ?
  4. Est-ce qu’un parachute peut passer en bagage de cabine ?
  5. Est-ce qu’un jour je ferai l’expérience d’amerrir ? Ou de sauter d’un avion en plein vol au-dessus de l’océan … et à défaut de parachute, j’utiliserai le bateau gonflable, en mode Indiana Jones !
  6. Si l’avion venait à s’écraser, et que l’on était réduit au cannibalisme pour survivre, qui est-ce que je mangerais en premier ?
  7. Pourquoi est-ce qu’on ne voit pas de fumée sortir des réacteurs de l’avion lorsque loin est dedans, mais que depuis la terre ferme l’on peut suivre les avions à la trace avec leur trainée ?
  8. Est-ce que le GPS de mon smartphone peut servir à me localiser en cas de crash ?
  9. Si jamais l’avion devait se crasher, quel serait ma dernière pensée ou mon dernier mot ? Monde de merde ? (sic Georges Abitbol)
  10. Est-ce que le signal WiFi de mon téléphone ou de mon ordinateur peut réellement troubler les appareils de pilotage ? Si oui, est-ce que je peux hacker l’avion ?
  11. Pourquoi est-ce que quand il y’a le choix entre deux menus, l’un de plateau-repas est systématiquement mauvais … et pourquoi est-ce que je choisis systématiquement celui-là ?
  12. Pourquoi est-ce que lorsqu’on arrive à l’aéroport et que l’on connecte l’avion à la passerelle, on a l’impression, au bruit qui résulte de l’opération, qu’ils sont occupés à scier la porte ?
  13. Pourquoi est-ce que l’on met encore des signaux « interdiction de fumer » partout alors que cela fait des années que c’est interdit. Pourquoi ne met-on pas plutôt des signaux « interdiction d’écouter sa musique sans écouteurs » à la place ?
  14. Pourquoi dit-on quand il fait moche qu’il n’y a pas de soleil, alors qu’en réalité le soleil est toujours là, caché au-dessus des nuages ?
  15. Qui choisit les musiques qui passent dans les avions avant le décollage et après l’atterrissage ? A-t-il un lien de parenté avec celui qui choisit les musiques pour les ascenseurs ?
  16. Combien de fois le pilote s’endormira-t-il durant ce vol ? Et le copilote ? … Et les deux en même temps ?
  17. Que fait un claustrophobe dans un avion ? Comment résiste-t-il à l’envie d’ouvrir les issues de secours ?
  18. Il y a-t-il des stages pour apprendre à évacuer d’un avion en situation d’urgence ? Et, question cruciale, peut-on sauter en parachute et essayer les toboggans gonflables ? (Trop envie d’essayer !)
  19. Il y a-t-il réellement des couples qui, comme dans les films, font l’amour dans les toilettes des avions ?
  20. Comment décide-t-on des repas que l’on va servir et sur quel fuseau horaire se base-t-on : celui du pays de départ, du pays d’arrivée ou de la zone survolée ?
avion, voyage
Rêver de voyage en regardant les trainées dans le ciel

Et vous, quelles bêtes questions vous êtes-vous déjà posées pendant un vol d’avion ?

Pour en savoir plus sur notre année sabbatique :

Auteur: Amandine

Voyageuse passionnée, Amandine part découvrir le monde accompagnée de François, l'esprit et les yeux grands ouverts ! Elle est également psychologue et coach de vie, proposant à ceux qui le souhaitent de les accompagner dans leur projet personnel et leur cheminement vers l'épanouissement (voir page "qui sommes-nous" et contact).

41 commentaires

  1. Je me suis fait quelques réflexions parmi celles que tu cites, notamment celle des « interdiction de fumer », certains avion récent ont d’ailleurs fini par remplacer ce signe par l’interdiction d’utiliser un smartphone ! Par extension, je me demande comment font les (gros) fumeurs pour se retenir aussi longtemps ?

    Concernant la trainée des avion, ta photo répond à ta question 😉 La trainée n’apparait pas juste derrière les réacteurs mais au niveau de l’aileron arrière, donc on le voit pas depuis l’avion !

    Il y a bien des stages pour apprendre à évacuer, mais c’est pour le personnel… et le parachute ça n’arrivera probablement jamais.

    Parmi mes pensées je rajouterai « à quel point ça les gonfle les hôtesses de se taper les consignes de sécurité à illustrer alors que tous le monde s’en fout ou presque… »

    Répondre
    • En fait, la fumée n’en est pas, c’est de la condensation de vapeur d’eau. C’est la raison de la couleur blanche et non grise/brune. Bien entendu il y a aussi de la fumée de pollution, mais nous ne la voyons pas à cette distance 🙂

      Le phénomène, bien que rapide, n’apparaît en effet pas juste derrière les réacteurs, c’est possible qu’au niveau des ailerons cela soit déjà visible par contre. 😉

      Répondre
  2. Eh ben, vous vous en posez des question ! Je ne me suis jamais posé une seule de ces questions en avion mais j’ai toujours rétorqué que le soleil ne disparaissait jamais !
    Moi ce qui m’étonne ce sont tous ces destins qui se retrouvent cloisonnés au même moment dans un avion à destination d’un même lieu. C’est le meilleur endroit pour vivre l’expérience du « On est tous UN » ;).

    Répondre
    • Merci Bertrand pour ton commentaire ^^ Et oui, de longues heures passés enfermée dans un avion, cela me fait cogiter dans tous les sens (pour un résultat parfois assez étrange !). Il faut dire, 11 h sans pouvoir bouger, le tout accompagnée d’un hyperactif … on s’occupe comme on peut ! 😉

      J’aime beaucoup ta vision des choses, de ces destins unis. Ce genre de réflexion ne m’étonne pas venant de toi 😉

      Répondre
  3. Très mignon, les questions 1, 6, 15, 19 m’ont bien fait rire…
    La 1 reste en effet très mystérieuse… et la 19 tu parles des films de M6 du dimanche soir ?

    Répondre
    • Merci pour ton message ^^ Comme quoi, pas besoin d’avoir un enfant à ses côtés pour se retrouver avec ce genre pensées décalées 😉 (ou alors avoir une âme d’enfant assez présente ! :p)

      Pour la 19 … je peux pas répondre : j’ai pas la télé ! ^^ Mais on voit ce genre de scène « sexy » dans tout un tas de films (soit y a des espions, soit des lunes de miel …). Dans tous les cas, je ne comprends pas comment faire l’amour dans les toilettes d’un avion peut faire fantasmer ! Mais chacun son truc 😉

      Répondre
    • la 19, cela existe. Il y a même des couples qui ont été condamnés pour cela 😉

      Répondre
      • Merci pour ton commentaire Piotr 🙂
        Oui, je sais que cela existe … C’était plus dans le sens de « mais comment est-ce possible que cela existe ? »
        Bon après, chacun son truc … !

  4. Une fois de retour de NY et de nuit je n’ai pas voulu dormir au cas où le pilote s’endort … c’est comme si je savais piloter !

    Répondre
    • Haha ! Katou, tu m’as fait bien rire 😀
      Genre « je vais remarquer un changement de cap & aller prendre les commandes » 😉 #onatousunpiloteennous

      Répondre
      • je suis la fille de Leslie Neilsen #yatilunpilotedanslavion lol

  5. Qu’est-ce que je ferais en cas de crash imminent annoncé? Embrasser le type à côté de moi? Prendre quelqu’un dans mes bras et le/la réconforter? Perdre les pédales et hurler, me tétaniser? Filmer le chaos dans l’espoir qu’un jour mes images seront retrouvées? Essayer d’envoyer un dernier SMS à quelqu’un? => Oui, j’ai peur des avions :p

    Répondre
    • Tu as peur de l’avion Corinne ? Pour un oiseau nomade, cela ne doit pas être évident tous les jours 😉

      Moi je n’ai pas particulièrement peur (j’ai tendance à être assez inconsciente des dangers quand il y en a !), mais prisonnière dans un espace clôt pendant des heures … cela donne ce genre de résultat !
      Le pire, c’est qu’avec François (qui ne dort jamais en avion, sauf au décollage, allez comprendre !), on s’entretient dans ce genre de pensées absurdes des heures durant !
      Folie partagée, à moitié pardonnée … ou quelque chose du genre ! 😉

      Répondre
      • Non effectivement, c’est pas simple tous les jours mais je (sur)vis ma foi assez bien avec ^^

  6. Heu Amandine ? T’as pensé au doliprane j’espère 😀 Ou/et au somnifère aussi .

    Répondre
    • Ni l’un ni l’autre Astrid ! :p
      Par contre, on était assez fatigués en arrivant à Lima … C’est normal ou pas ?!

      Répondre
  7. L’avion sera t il plein? De quelle nationalité est mon voisin… et pleins d’autres questions 😉

    Répondre
    • Ah oui, « l’avion sera-t-il plein » ou encore « est-ce que mon voisin de devant baissera son siège en permanence ? » et « est-ce que cet enfant qui crie va s’asseoir juste derrière moi ? » … toutes des grandes questions en avion, mais avant le décollage 😉

      La nationalité de ses voisins aussi, c’est sympa comme petit jeu de patience (mais c’est souvent assez répétitif : pays de départ ou pays de destination de l’avion faussant quelque peu la variété des résultats ! 😉 )

      Répondre
  8. Ark…faire l’amour dans les toilettes franchement ça me paraît être le truc le plus dégueu à faire dans un avion hahaha

    Répondre
    • On est bien d’accord, c’est dégueu ! Maintenant la question à deux soles (à la mode péruvienne :p) : est-ce vraiment LE plus dégueu ? … :p

      Répondre
      • haha dis donc j’aimerais que tu me dises à quoi tu penses!
        Pour ma part, tout ce qui implique le pipiroom d’avion me dégoûte (ça doit être parce que les seules peu de fois que je me trouve obligée d’y aller après avoir bu non stratégiquement un café ou une bouteille d’eau avant de monter, je me retrouve derrière des gens à l’estomac fragile).

  9. J’ai déjà pensé à la 1, 7, 12 & 20 et aussi :
    « qu’est-ce qui se passe si l’un des hublots casse? » (va savoir pourquoi) 🙂

    Répondre
    • Ha oui ! Les hublots ! Je l’ai aussi déjà imaginé qq fois ^^
      Merci pour le rappel Lucie, j’y penserai au prochain vol d’avion !

      Répondre
  10. La seul question utile quand on voyage seule est de se demander si son voisin sera sympathique.Surtout pour les longs voyages

    Répondre
    • Tout à fait vrai !
      Et même quand on voyage en couple, souvent les rangées sont pour trois personnes : qui sera le 3ème de la rangée ? Être bien accompagné, c’est toujours plus sympathique ^^

      Répondre
  11. J’aime beaucoup vos interrogations. La mienne, rituelle après le décollage est une pensée de François Cavanna : »Il suffit qu’une seule personne dans un avion pense -ce n’est pas possible, ce machin est trop lourd, il ne peut pas voler- pour que l’avion s’écrase immédiatement.

    Répondre
  12. Vous me faites toujours autant rire ! ^^
    C’est François qui a déjà pensé à « Si l’avion venait à s’écraser, et que l’on était réduit au cannibalisme pour survivre, qui est-ce que je mangerais en premier ? »

    Répondre
    • Haha trop drôle Audrey ! 😀
      C’est effectivement une des questions de François (et il n’y en a pas beaucoup dans la liste) : impressionnant ! Une vraie détective !
      Tu as su reconnaître l’esprit de François … estomac sur pattes ! :p

      Répondre
  13. Mes questions:
    – Elle sert a quoi cette ceinture de sécurité? (Si l’avion pile en plein vol? Freine parce que y a une mémé qui traverse un passage piéton sur les pistes? C’est con, ça finit toujours la tête dans le siège de devant (Elle sert a rien, sauf en cas de turbulences))
    – Est ce que si d’un coup tous les passagers se mettent a penser qu’un truc plus lourd que l’air ce n’est pas normal, est ce que l’avion arrête de voler?
    – C’est comment vu depuis la cabine de pilotage? (ça je peux répondre maintenant 🙂 )

    Répondre
    • Haha, merci pour ton partage de questions aériennes Martin ! 😉

      Ta deuxième question me fait penser à ces personnages de cartoon en pleine course poursuite qui, tout un coup, se rendent compte qu’ils sont au-dessus du vide et qui s’écrasent alors sur le sol !

      Génial que tu aies eu l’occasion d’aller voir l’envers du décor dans une cabine de pilotage ! Ça me plairait bien aussi je crois ^^

      Répondre
  14. Si on considère le temps d’attente pour aller aux toilettes à chaque fois dans l’avion, j’en suppose que la 19 est souvent vérifiée haha !
    D’ailleurs dans la continuité, je me suis toujours demandé si on fume dans les toilettes, est-ce qu’il y a vraiment des détecteurs et, dès lors, qu’est-ce qu’il arrive au crétin qui aura voulu essayer ?

    Répondre
  15. Tu t’es gavé Amandine ahah
    En général tu penses à comment ça va se passer après la douane au moment de l’atterrissage seulement et tu regrettes de pas avoir peaufiner ton anglais dans l’avion ^^

    Répondre
    • Haha, disons qu’enfermée dans un avion pendant des heures à côté d’un hyperactif qui ne dort jamais … l’esprit s’occupe et délire parfois de temps à autre ! ^^
      C’est vrai que, surtout la première fois que j’ai voyagé sur un autre continent, je me suis posé pas mal de questions sur la douane et surtout, les médicaments que j’avais gardés dans mon sac à main : allaient-ils penser que je faisais un trafic de quelques substances … ?!

      Répondre
  16. J’ai, pour des raisons professionnelles, beaucoup pris l’avion et j’avoue avoir eu toutes les pensées citées (même la 19) ainsi que celles énoncées dans les commentaires. Il faut dire qu’en avion on a le temps de penser !

    Répondre
    • Terrible Guy ! 🙂
      Tu dois être le premier que je vois à avoir partager toutes nos réflexions farfelues ! Bienvenue au club ^^

      Répondre
  17. Hahahaha j’adore ton article! Vraiment génial!!! Je pense qu’à chaque voyage je me pose la question numéro 1. Hahaha
    J’aime beaucoup observer les gens et essayer de connaître leur histoire 🙂
    J’ai aussi une peur incompréhensible. Je garde toujours le hublot fermé quand je voyage de nuit. Je ne peux pas regarder dehors. C’est stupide mais j’ai toujours peur de voir que quelqu’un me regarde 😀

    Répondre
    • Ah ah ! Le coup du hublot est terrible ! Mais du coup, pourquoi que la nuit ? Imagine la même chose de jour (oui je suis méchant, maintenant tu vas vouloir fermer le hublot de jour comme de nuit :D).

      Répondre
  18. Il y en a quelques uns qui me traversent l’esprit pendant un vol. Et aussi d’autres comme en cas de turbulence, qu’est-ce que l’hôtesse a fait comme danse de départ ? Un autre avion pourrait nous rentrer dedans? Pourquoi des gilets de sauvetage et non pas des parachutes? Si jamais il y avait un problème dans le cockpit, je pourrai piloter puisque je joue à ça constamment… Mais dès qu’on atterri, on pense tout de suite au boulot ou à un casse-croûte.

    Répondre
    • Ahhh, enfin un autre qui est d’accord avec moi : pourquoi ne pas prévoir des parachutes pour les passagers ?!
      Je ne dirais pas « à la place » des filets de sauvetage, mais en plus : au cas où l’avion se pose dans l’eau…

      Merci Léon pour le partage de ces petites questions insolites (et parfois dérangeantes en plein vol !), ravie de voir que nous sommes nombreux à « laisser courir notre imagination » dans un avion 😉

      Répondre
  19. Je viens vous demander conseil, je dois bientôt partir en voyage 12 heures d’avion et je suis claustrophobe.
    Et ma hantise c’est les toilettes j’ai toujours peur de rester enfermé. C’est un vrai cauchemar, doit-on prévenir les hôtesses
    de ce problème en montant dans l’avion ? On me l’avait conseillée, je ne sais pas comment faire, je vous remercie à l’avance de vos conseils. Merci beaucoup

    Répondre
    • Bonjour Adet,

      le mieux c’est d’en parler au personnel de bord en effet. A mon avis le meilleur moment pour cela c’est au comptoir d’enregistrement des bagages, c’est un moment privilégié pour parler face au personnel de cabine de ton vol, ou quand ce n’est pas le cas, eux feront le nécessaire pour le prévenir. Sinon au moment de rentrer dans l’avion, quand le personnel vérifie juste après la porte de l’avion si tunas bien ton ticket et parfois te guide dans les couloirs lorsque l’avion est grand, tu peux aussi leur en parler à ce moment là. 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest