Top 10 à quoi penser avant de partir ?

Que l’on soit du genre confiant à ne rien vouloir planifier pour garder la porte ouverte à l’imprévu, ou à l’inverse, du genre anxieux à désirer éviter les mauvaises surprises sur la route, partir en voyage demande un minimum de préparation.

François et moi avons deux approches assez différentes (je vous laisse deviner qui des deux est le «carpe diem» et qui est le prévoyant !), mais au final, nous avons appris à tirer partis de nos différences pour arriver à un juste milieu et se préoccuper de l’essentiel avant de partir, sans gâcher la surprise de la découverte sur place.

Certains, adeptes de l’anticipation, préconisent la réalisation d’un planning (itinéraire, jalons et dates buttoirs). Ici nous allons nous concentrer sur les 10 incontournables auxquels il faut penser dans la préparation d’un voyage à l’étranger.

  1. Santé

    Point crucial ! Quels vaccins faire ? Combien de temps avant ? Combien d’injections ? A quels intervalles ?

    Aller dans une unité de médecine du voyage permet, en plus de répondre à ces questions, de connaître également les risques de santé et les précautions à prendre sur place en fonction des régions que l’on a prévu de visiter, ainsi que d’obtenir des conseils sur la trousse de pharmacie à emporter.

    Pensez aussi à faire un contrôle chez le médecin et le dentiste avant de partir, par précaution.

  2. Visas

    Lesquels dois-je demander avant de partir? Quelle validité ? Lesquels demander en route ? A quelle ambassade ? Combien coûtent ils ? Y a t’il des conditions spéciales d’obtention ?

  3. Boulot

    Demander mon congé sabbatique ou poser ma démission : quelle est la législation, quel préavis ?

  4. Habitation

    Libérer ma location : quel préavis ? Si vous souhaitez garder votre appartement ou votre chambre, il faut alors trouver un locataire ou sous-louer votre logement. Si je suis propriétaire de mon logement, puis-je le louer pour une période déterminée ? Puis-je reporter les échéances de mon crédit ? Mais aussi comment m’organiser pour le suivi du courrier et des factures ?

  5. Administratif

    Résilier son opérateur mobile, son assurance, sa mutuelle… Copier et scanner les documents importants (documents de voyage, n° des travellers…) et réaliser une sauvegarde de ceux-ci.

  6. Budget et argent

    De combien d’argent puis-je disposer ? Quelles seront mes dépenses ? Comment obtenir ce montant (travailler plus, mettre de côté chaque mois, revendre la voiture…) ? Mais aussi avez-vous une/des carte(s) de crédit ? Si non, il serait intéressant de faire les démarches pour en posséder une avant le départ.

  7. Achats avant le départ

    Les 4 questions clés :

    • Quoi ? (de quoi ai-je besoin)
    • Quand ? (quand vais-je l’utiliser)
    • Combien ?
    • Qu’acheter ici et qu’acheter sur place ?

    Il faut également se poser ces questions pour le(s) billet(s) d’avion, un aller-retour, un aller simple et on verra où et quand on sera pour le retour ?

  8. Langue et coutumes

    Renseignez-vous un minimum sur les pays que vous allez traverser, apprenez si possible quelques mots du vocabulaire de base pour communiquer plus aisément avec la population locale.

    Renseignez-vous aussi sur les traditions et la culture : arrivez-vous à un moment de festivité (carnaval, fête religieuse), de haute période touristique ? Il y a-t-il des précautions à prendre pour ne pas froisser la population locale ?

  9. Assurance

    La plupart des assurances couvrent pour une durée maximale de trois mois à l’étranger : quelle est la durée prévue de votre voyage ? Avez/voulez-vous une assurance rapatriement ?

  10. Retour

    Me restera-t-il de l’argent pour revenir ? Quid du logement et du travail ?

    Mieux se poser ces questions avant de s’aventurer sur les routes, le retour risque d’être déjà suffisamment difficile !

Quels délais ?

Certaines démarches demandent un certain délai (par exemple le préavis pour le travail et le logement, les visas et les vaccins) : ne vous y prenez pas trop tard ! Établissez une ligne du temps : 3 mois avant, le mois avant, la semaine avant et lister les différentes tâches (vous pouvez vous créer votre «check list»).

D’une manière générale, plus l’heure du départ approche, plus vous aurez à faire. Il y a toujours des imprévus, sans oublier un temps pour les adieux aux familles, amis, collègues…

Un voyage au long cours est un projet qui demande de l’anticipation et un minimum d’organisation ! Un minimum de 6 mois semble raisonnable pour permettre à un néophyte de préparer son voyage au long cours sereinement. Et puis, préparer son voyage, c’est aussi une manière de s’y projeter.

Marek Halter disait :

« Certes, un rêve de beignet, c’est un rêve, pas un beignet. Mais un rêve de voyage, c’est déjà un voyage. »

Remarque : cette liste est à adapter à votre projet : par exemple, si vous compter louer une voiture, renseignez-vous sur le permis de conduire international , les documents pour passer les frontières…

Pour aller plus loin…

– Question Santé ASBL (Belgique) a édité un petit fascicule «Passeport Question Santé», reprenant par pays les vaccins conseillés et obligatoires. www.passeportsante.be

 – Et une référence française en la matière est l’Institut Pasteur. www.pasteur.fr

 

Auteur: Amandine

Voyageuse passionnée, Amandine part découvrir le monde accompagnée de François, l'esprit et les yeux grands ouverts ! Elle est également psychologue et coach de vie, proposant à ceux qui le souhaitent de les accompagner dans leur projet personnel et leur cheminement vers l'épanouissement (voir page "qui sommes-nous" et contact).

5 commentaires

  1. Bonjour,
    la question qui me tracasse c’est l’endroit où se domicilier car dans mon cas j’ai vendu ma maison et mon commerce et à partir du 1er septembre je serai libre de tout abonnement, assurances, prêts… Comme je compte voyager un bout de temps en Amérique central et en Asie, doit on obligatoirement avoir une adresse fixe? Merci

    Répondre
    • Bonjour Christophe, merci pour votre message et cette question intéressante… à laquelle je ne sais malheureusement pas répondre.

      Chaque pays à ses lois et étant en Belgique, je ne connais rien des règlementations françaises.
      En Belgique, par exemple, il n’est pas obligatoire d’être domicilié, mais bien d’avoir une adresse à laquelle on peut être contacté (chez un tiers).

      Je pense que le plus sûr pour être fixé est de rechercher l’information auprès des autorités.
      Bons préparatifs et surtout bon voyage.

      Répondre
      • Merci pour votre réponse et votre blog. Moi aussi je suis belge et je vis au Luxembourg depuis 15 ans. Je suis un peu perdu avec le système belge. 🙂

    • Merci de m’avoir répondu, cependant je voudrais vous poser une autre question à laquelle j’ai du mal à trouver la solution.

      Actuellement je vis et travail comme indépendant au Luxembourg, régime social Luxo. j’ai tout vendu et à partir du 1er septembre je n’ai plus aucune attache et plus de sécu. Je compte me domicilier chez mes parents en Belgique mais comment faire pour avoir une sécu en Belgique lorsqu’on ne travaille pas. Je pensais prendre une mutuelle mais j’ai lu sur votre blog que vous l’aviez résiliée avant de partir. Comment faites-vous pour voyager, une assurance voyage suffit-elle?

      Répondre
      • Bonjour Christophe, je ne peux malheureusement pas vous aider davantage, étant moi-même assez peu versée dans les domaines administratifs.

        La mutuelle, le conseil de vérifier s’il faut la résilier compte pour ceux qui partent « définitivement » ou pour une très longue période… Personnellement, je n’ai pas résilié la mienne : le risque étant sinon, au retour, de devoir cotiser plus/ne plus être couverts… Bref, l’on m’a conseillé de rester affiliée pour ces mois/année à l’étranger. Mais chaque cas est unique. Je vous conseillerai de vous adresser directement à votre mutuelle.

        Pour ce qui est des assurances, certaines peuvent être couvertes via votre carte de crédit/billet d’avion… (à vérifier en fonction de la durée) ; sinon, il existe plusieurs grandes agences d’assurance pour voyageurs, à vous de voir ce qui vous convient le mieux (acs, avi, chapka, euro assistance…).

        Désolée de ne pas pouvoir vous aider plus, je vous invite à aller chercher l’information à la source à chaque fois, afin d’obtenir une information pertinente et adaptée à votre cas particulier. Bons préparatifs et bon voyage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Current ye@r *

Pin It on Pinterest