Un sac sur le dos
Amandine

Faire son sac, partir, découvrir le monde, revenir. Un cercle infini. Un enchainement devenu notre routine : notre sac à dos n’a pas le temps de regagner son armoire, il git la moitié du temps, éventré sur le sol de notre chambre. Mais est-ce le seul signe tangible de nos voyages dans ces contrées lointaines ? Vu la question, vous vous doutez de la réponse… Et vu le titre de cet article, vous vous doutez également qu’il sera un peu spécial. Car oui, aujourd’hui, « happy happy happy », on souffle nos trois bougies !

D’un voyage à l’autre

D’un voyage à l’autre, le regard oscillant sans cesse, se perdant dans la contemplation du « droit devant », vers la prochaine destination, tout en jetant des coups d’œil par dessus l’épaule, vers les voyages passés. Regarder vers où on va et ne pas oublier d’où on vient. Prendre le temps aussi de digérer toutes ces images et toutes ces expériences de vie qui façonnent le voyage…

Voyager est un triple plaisir : l’attente, l’éblouissement et le souvenir. (Ilia Chase)

Fushimi Inari : beaucoup d’attentes, un rêve éveillé… et beaucoup de souvenirs !

9 ans de voyages, 3 ans de blogging

Neuf ans. Cela fait plus de neuf ans que François et moi sommes ensemble et avons lié nos destins autour d’un axe fort et mouvant tout à la fois : celui du voyage. Nos pieds ont foulé beaucoup de sols, nagé dans beaucoup de mers, survolé beaucoup de pays…

Québec, Espagne et iles Canaries, Paraguay, Bolivie, Chili et Ile de Pâques, Pérou, Équateur et Galapagos, Argentine, France et Corse, Pays-Bas, Jordanie, Italie et Sicile, Portugal et Madère, Cambodge, Royaume-Uni, Irlande, Salvador, Honduras, Guatemala, Belize, Mexique, Sri Lanka, Thaïlande, Japon, Serbie, Allemagne…

Et si peu en même temps ! Encore tant à découvrir ! 

En même temps, nous ne sommes pas des champions de l’optimisation, cédant à la tentation de retourner dans un pays qui nous a plu plutôt que de continuer à parcourir le monde et voyageant souvent très lentement. Mais « tout voir » ne fait pas partie de notre « Bucket List ». Notre seule idée en voyage : vivre le moment présent ! Réaliser des rêves, improviser, laisser libre court à nos impulsions et sensations, baisser le volume de la raison et monter celui de la passion.

Les folies qu’un homme regrette le plus dans sa vie sont celles qu’il n’a pas commises quand il en avait l’occasion. (Helen Rowland)

D’ailleurs beaucoup de projets sont en train de germer dans nos têtes ! Certains qui vont se réaliser très bientôt (départ mi-juillet pour un voyage que j’attends depuis longtemps) et d’autres dans les mois à venir…

Nos jambes démangent, nos pieds fourmillent : c’est l’appel du voyage !

Avion s’envolant au-dessus du Mont-Blanc

Se souvenir des belles choses

Et de ces 9 ans de voyages, qu’est-ce que je garde ? Très peu de souvenirs matériels : quand on voyage avec un sac à dos pendant des mois, on n’a pas trop l’opportunité de s’encombrer et de ramener beaucoup des souvenirs. Et quand on a un style de vie semi-nomade comme le nôtre, on apprend à vivre avec un minimum, à acheter peu et à posséder le nécessaire.

Mes principaux trésors de voyage sont mes souvenirs. Souvenirs que je chéris (presque) plus que tout au monde. Ma plus grande crainte ? Qu’ils ne s’effritent, qu’ils perdent de leurs couleurs et de leur essence.

Mais pour éviter cela, je ramène aussi beaucoup de photos de mes voyages. Quelques-unes ont été imprimées après les premiers grands voyages… Mais plus on voyage, moins on prend le temps d’immortaliser ses photos ! La grande majorité stockée sur des disques durs qui prennent la poussière dans un tiroir.

Jusqu’à ce qu’un matin, par un jour gris et pluvieux, j’ai eu envie de plonger dans mon tiroir, dépoussiérer mes photos et en imprimer quelques-unes. Mais ce jour-là, ce n’était pas d’un livre de voyage dont j’avais envie. Non, c’était de donner vie à mes murs, de les orner d’un de mes plus beaux souvenirs, d’une de mes plus belles images…

Le choix a été difficile. Mais après quelques heures d’hésitation, une photo est apparue comme une évidence.

Un peu de zen dans mon quotidien. Un peu de Japon dans mon salon !
Voilà qui ne va pas m’aider à me guérir de mon manque du pays du soleil levant ni de mon syndrome postreturnum !

Un peu de Japon dans ma maison

Et puis, imprimer ses photos pour les exposer dans son salon, c’est aussi une façon de partager ses voyages avec ses proches et ses amis lorsqu’ils viennent nous rendre visite. Ou comme dirait Sacha Guitry :

En somme, je m’aperçois que les voyages, ça sert surtout à embêter les autres une fois qu’on est revenu.

Concours

CONCOURS CLÔTURÉ

 

Merci de nous suivre, spécialement pour ceux qui nous lisent depuis trois ans, et merci à tous de nous soutenir par vos commentaires et gentils messages : un plaisir de partager nos aventures avec vous… Et comme on dit dans ma famille :

Les festivités ne font que commencer !

36 réponses à “Souvenirs de contrées lointaines”

  1. Pour commencer: Joyeux anniversaire!!!!
    Quelle bonne idée d’imprimer ses photos de vacances sur toile. On fait chaque année un calendrier avec nos plus beaux clichés mais on n’a jamais sauté le pas sur la toile. Peut-être qu’on devrait finalement…
    Si je devais choisir un seul article, il s’agirait de « En regardant défiler les paysages de Patagonie… » parce que c’est l’article qui m’a le plus ému aux larmes et si je devais en ajouter d’autres, il s’agirait de la série sur la Sicile. Pour la photo, j’adore celle avec la montagne et les deux personnes qui escaladent ce roc.
    Prenez Place vous fait des becs!

    • Merci Letizia ! ça me fait très plaisir de te lire et, c’est drôle, quand j’ai vu ton nom, je me suis dit que ton article préféré devrait sans doute être sur la Sicile 😉

      Très touchée que l’article « En regardant défiler les paysages de Patagonie » t’ait ému ; c’est sans doute l’article le plus personnel et le plus chargé en émotion de tout le site. Merci de l’avoir amené sur cette page parmi les articles préférés des lecteurs, cela me fait très plaisir.

      Ah, et la photo, c’est quand nous avons été faire notre première via ferrata, en Espagne (et le personnage du haut, c’est moi ! ^^) : de très bons souvenirs et un super point de vue depuis là-haut ! 😉

      Encore merci pour ta participation et bonne chance !

  2. La photo que j’adore c’est celle dans les meilleures photos pour lesquelles il fallait voter, avec le Fushimi Inari, car j’ai adoré le traverser ! Et biensûr mon article preferé à eté « Kyoto en 5 coups de coeur » car depuis que je suis allée au Japon en avril, je suis tombée amoureuse de cette ville, et je vois que vous aussi 🙂
    Une ville qui allie ancien et modernisme, culture et innovation, tout en gardant son charme au fil des années. Et je respecte au plus haut point la population japonaise, qui malgré leur attitude réservée, s’est montrée aidante et très sympathique envers nous etrangers 🙂

    • Bonjour Cynthia, merci pour ton commentaire. J’aime aussi beaucoup cette photo, ses tons chauds, son charme mystique… et tous les souvenirs qui y sont liés !

      On sent la fan absolue du Japon avec le choix de ton article préféré ! 😉
      C’est sûr, on retournera un jour au Japon… et à Kyoto ^^

      Merci encore pour ta participation et bonne chance !

    • Merci Claire, ravis que nos photos de voyage te plaisent autant !

      Si tu souhaites en remporter une imprimée sur une toile, n’hésite pas à participer en concours en mentionnant ta photo préférée et l’article du blog qui te plait le plus.

  3. Bonjour Amandine, ton blog est une découverte qui remonte a presque un an. Un vrai plaisir de te suivre, tant pour vos voyages que pour la qualité de votre blog. Je dois dire que je vois une belle amélioration dans vos textes et dans vos photos : félicitations !

    Les articles qui m’ont le plus plu sont ceux de ton dossier « mystère et archéologie » à l’île de Pâques : passionnant ! Difficile de n’en choisir qu’un… mais je dirais celui sur la disparition du peuple de l’île.

    Et passionné d’archéologie, je me devais de choisir votre belle photo du Machu Picchu dans la brume (je ne l’avais pas reconnu tout de suite, pour votre angle original).

    Merci pour ce beau concours et bonne chance à tous les voyageurs !

    • Bonjour Claude, un tout tout grand merci pour ce beau commentaire ! Tes compliments sur l’évolution de la qualité de notre blog, tant photo que texte, nous touche infiniment, car nous mettons beaucoup d’énergie et d’efforts à vouloir nous améliorer sans cesse.

      Contente que le dossier archéologie & mystères sur l’île de Pâques plaise autant (surtout qu’il m’a demandé beaucoup de travail de recherches – mais je trouve ça tellement passionnant !). C’est noté donc pour l’article « Les mystères de l’île de Pâques : L’extinction ».

      Et je prends note aussi de ta photo préférée, une photo prise il y a déjà quelques années, lors d’une journée que je ne suis pas près d’oublier… Oui, sous la brume, l’aura mystérieuse du Machu Picchu est comme démultipliée. Magique !

      Merci encore de nous suivre dans cette aventure, et bonne chance pour le concours !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *