Prolonger l’été, ne pas le laisser filer… Résistance active mise en pratique par un petit voyage dans le sud de la France. Quoi de mieux que la Côte d’Azur pour rêver d’un été éternel ?

Cap sur Sainte-Maxime, une station balnéaire où nous nous sommes sentis en vacances dès les premiers instants.

Le village provençal

Sainte-Maxime fait partie de la région de Provence-Alpes-Côte d’Azur, et cela se sent : un mélange de parfums méditerranéen et provençal, procurant à la ville un cachet sympathique. Saint-Tropez est tout proche, et pourtant on est loin de l’ambiance m’as-tu-vu et des foules. Ici, tout le monde semble se connaître, tout le monde vit à son rythme, dans une ambiance familiale.

Cette ambiance de village, très dépaysante pour nous, s’est ressentie en filigrane tout au long de notre séjour, à travers des scènes anodines du quotidien.

Sur le bateau de plongée, de retour dans le port : la patronne du centre, le regard dans le lointain, mène le zodiac sous un soleil radieux. Son visage s’illumine soudain, elle lâche d’une main le volant et fait de grands gestes aux pêcheurs : « Hé, tu m’en laisses aussi (des poissons) ? ».

Sainte-Maxime en deux itinéraires

Pour une première découverte de la ville, je vous conseille de suivre les itinéraires proposés par l’Office du Tourisme : deux parcours, avec un volet patrimoine et histoire du paysage urbain, de quoi remettre l’architecture des bâtiments dans leur contexte.

Lieux et bâtiments emblématiques :

  • l’église et la Tour Carré
  • le pont
  • le Casino
  • la place du marché et le centre piétonnier

Sainte-Maxime côté mer

À toute heure du jour, les Maximois de tout âge viennent profiter de la plage du centre-ville. La plage à la ville : Bruxelles-les-bains, mais en « vrai » ! Quel plaisir d’ôter ses chaussures et d’enfoncer ses orteils dans le sable tout en dégustant une glace. Les vraies vacances !

La plongée sous-marine

Les fonds marins de Sainte-Maxime nous attiraient : le golfe de Sainte-Tropez abonde de petits trésors. Pas moins de soixante sites de plongée sont recensés, chacun avec ses spécificités : épave de bateau, réserve naturelle… Pour une belle première découverte des lieux, nous avons plongé sur les sites de l’épave du Relax et de la Pyramide des Sardinaux.

  1. Le Relax

    Immergée volontairement dans les années 1980 au large du cimetière de Saint-Tropez, cette épave se situe à quelques encablures de l’Aritay.

    Il est interdit à présent de se rendre dans l’épave (qui menace de s’effondrer), mais l’on peut traverser son pont supérieur. Les gorgones ont colonisé l’épave et beaucoup de petits poissons et crustacés y trouvent abri.

    En pratique :

    Situation : à 10 minutes en bateau du port de Sainte-Maxime

    Particularité : épave de bateau (27 mètres de long, 5 mètres de haut)

    Profondeur : 30 à 35 mètres

    Niveau de difficulté : la visibilité n’est pas toujours claire (eau trouble) et les fonds vaseux impliquent une bonne stabilisation (ne pas toucher le sol !) ; pas de courant.

  2. La Pyramide des Sardinaux

    Sans doute l’une des plus belles plongées de la région ! C’est vers l’embouchure du golfe de Saint-Tropez que nous nous dirigeons cette fois, au large de la baie de Bougnon. Le relief du site donne une impression d’alpinisme sous-marin et abrite un large éventail de faune et flore, avec des gorgones, mérous, murènes, étoiles de mers, oursins…

    En pratique :

    Situation : à 15 minutes en bateau du port de Sainte-Maxime

    Particularité : faune et flore

    Profondeur : canyons profonds (jusque 60 mètres)

    Niveau de difficulté : niveau 3, réservée aux plongeurs ayant de l’expérience.

Pour vous partager Sainte-Maxime sous l’eau, voici une courte vidéo de notre plongée à la Pyramide des Sardinaux.

Les sports nautiques

Pas besoin d’aller « sous l’océan » pour profiter des eaux de Sainte-Maxime : un club nautique propose de nombreuses activités classiques : dériveur, planche à voile, jet ski, voilier ou goélette… Dans les activités plus insolites, j’aimerais un jour tester le parachute ascensionnel !

Côté port

Le port de Sainte-Maxime est un endroit plein de vie, où l’on retrouve tout autant le bateau du plaisancier que celui du pêcheur. Pour les amateurs de poissons, allez faire un tour tôt le matin au bord du port. Les pêcheurs de retour de leur sortie en mer vous ramènent leurs prises du matin : poisson frais !

Depuis le port, des bateaux navettes partent en direction d’autres stations balnéaires du golfe, comme Saint-Tropez ou Port Grimaud. C’est ce que nous avons fait, nous vous en reparlerons prochainement.

Sainte-Maxime côté Terre

Sainte-Maxime, ce n’est pas que la plage et la mer : c’est aussi le charme de la Provence ! Pour goûter à cette ambiance du Sud, il suffit de s’enfoncer un petit peu dans les terres : très vite l’on est entouré de pins et d’oliviers. Les collines dessinent le paysage vallonné et offrent de nombreuses possibilités de randonnées à pieds ou à vélo.

Une belle manière de découvrir la région tout en s’intéressant aux produits régionaux est de visiter une oliveraie. Nous avons ainsi rencontré le bien nommé Monsieur Olivier et visité son domaine « La Pierre Plantée ». De la récolte à la mise en bouteille, notre guide nous enseigne les méthodes utilisées… avant de goûter l’huile du domaine. Une huile de caractère qui surprend, après une première impression de douceur, par son arrière-goût naturel poivré.

Nos bonnes adresses

Le front de mer et le vieux quartier dans le centre piétonnier rassemblent les principaux commerces, bar et restaurants de la ville. On y trouve de tout, et surtout la preuve que l’été n’est pas fini : terrasses, pantalons blancs en tissus légers, chapeaux de soleil, maillot de bain, sandales de plage… Je garderai d’ailleurs, de ces promenades dans les ruelles de la ville, un nouveau chapeau qui m’accompagnera lors de notre voyage « Back To America » : un bout de Sainte-Maxime avec moi !

Où dormir ?

Nous vous recommandons chaleureusement l’hôtel où nous avons séjourné : Le Chardon Bleu.

Hôtel 2 étoiles, il a pourtant un service irréprochable, une situation parfaite et un personnel charmant. L’ambiance familiale se ressent à tous les niveaux. Mention spéciale pour le petit déjeuner : magnifique ! Ne vous risquez pas à quitter la table avant d’avoir fini votre morceau de gâteau : le propriétaire de l’hôtel, qui l’a cuisiné lui-même, le remarquera !
Adresse : 29, rue de Verdun

Où (bien) manger ?

  • Les Tourelles

    Envie de bien manger tout en se retirant du front de mer et de la vie de la ville ? Le site des Tourelles bénéficie d’un cadre splendide, chic et discret. Sa belle une terrasse donne en contre bas sur un petit jardin tout à la fois protégé des regards et ouvert sur la vallée avec vue sur la mer. Petite surprise : beaucoup d’Allemands à cet hôtel-restaurant !
    Adresse : 5–7, Boulevard des Cistes

    Le Domaine des Tourelles
    Les Tourelles au coucher du soleil
  • La Réserve

    LE restaurant pour manger du poisson à Sainte-Maxime. J’y ai dégusté une bouillabaisse dont je me souviendrai longtemps ! Situé en front de mer, ce restaurant est très prisé des touristes comme des Maximois : mieux vaut réserver. Le cadre chic laisse néanmoins place à une ambiance conviviale, portée par un personnel charmant.
    Adresse : 8, place Victor Hugo

    Bouillabaisse, fruits de mer et poissons
    La Bouillabaisse, la spécialité à goûter à la réserve
  • La Tarte Tropézienne

    Une spécialité à goûter absolument : la tarte tropézienne ! Prévoyez de la place, cette brioche fourrée de crème n’est réservée qu’aux plus courageux des gourmands. La boulangerie de La Tarte Tropézienne propose également des sandwichs et pains-bagnats succulents.
    Adresse : 112 avenue Charles de Gaulle

    Une petite part de tarte tropézienne à déguster en bord de mer
    La Tarte Tropézienne, une institution à Sainte-Maxime

Autres bonnes adresses

  • Plongée sous-marine :

    Jetez-vous à l’eau en toute confiance avec le club Ketos et ses moniteurs souriants ! Un accueil chaleureux, un encadrement professionnel de qualité, du bon matériel… et un petit verre à la fin pour se remettre de ses émotions : que demander de plus ?

    Adresse : vous trouverez l’équipe du Ketos directement sur leur grand bateau bleu et jaune, dans le port, et à l’adresse suivante : 112 avenue Charles de Gaulle

    Site web : Ketos

  • Visite d’une oliveraie : le domaine de La Pierre Plantée

    Visite guidée gratuite sans rendez-vous le mardi et vendredi matin à 10h (durée 1h30), d’avril à septembre.

  • Les marchés

    Les marchés de Sainte-Maxime

    • Pour acheter les produits du terroir, rendez-vous au marché couvert de Sainte-Maxime, qui a l’avantage d’être ouvert tous les jours. Adresse : 2 accès, rue Fernand Bessy et Montée de l’Épagneul.
    • Le jeudi matin est le jour du marché alimentaire dans le centre-ville et, le vendredi, celui des produits manufacturés.
    • Pour les amateurs, chaque mercredi de 8 à 18h se tient la brocante « Les greniers de Sainte-Maxime » sur la promenade en bord de mer.

Sainte-Maxime, la Provence à la plage

Ces quelques jours à Sainte-Maxime sont passés à la vitesse d’une glace fondant au soleil ! Nous avons testé un peu de tout, tant dans les lieux et les activités que les différents visages de la météo, et, surtout, nous nous sommes sentis en vacances. Les Maximois ont encore de beaux jours d’été devant eux !

Je remercie l’Office du Tourisme de Sainte-Maxime et Brussels Airlines de nous avoir permis de prolonger l’été et de nous immerger dans le charme de la côte provençale !

4 commentaires

  1. C’est vraiment très joli…

    Répondre
  2. Ce village est vraiment très joli et offre pas mal de possibilité de journée. Comme tu l’indiques si bien, les pieds dans l’eau, la tête dans les oliviers.
    Un bon bol d’air provençal, j’adore!

    Répondre
    • Merci Valérie pour ton commentaire 🙂
      Ravie que l’article te plaise et rejoigne ton ressenti sur ce belle ville provençale en bord de mer ^^

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest