Dernière étape de notre magnifique roadtrip en Corse : Castagniccia. Cette région du territoire de la Haute Corse est souvent oubliée des voyageurs… Et pourtant c’est sans doute la région que nous avons préférée !

Coup de cœur inattendu en Castagniccia

Un coup de cœur inattendu pour une région inconnue ! Oui, sans doute, ce ne sont pas les plus belles plages de Corse… Mais cette région à d’autres atouts pour séduire les voyageurs.

  • la chaleur de ses habitants, si accueillants et si profondément passionnés par leur ile et leur région
  • l’art de la table : nous nous sommes plus que régalés !
  • la beauté de ses paysages : « mer et montagnes », comme l’évoque si bien le surnom de la région
  • et surtout la Castagniccia est LE cadre idéal pour un roadtrip !

Avec ses routes étroites et sinueuses à flanc de montagnes, les paysages se dévoilent peu à peu, cédant par instant la place à de pittoresques villages. Mon coup de cœur pour la région se décline ainsi en un menu de découvertes… En entrées : les activités, en plat principal : les routes de roadtrip, et en dessert : la gastronomie !

Castagniccia, Corse, roadtrip
Au milieu des chèvres !

Activités coup de cœur en Castagniccia

Si je devais résumer ma découverte de la Castagniccia en deux activités coups de cœur, ce serait :

  • la balade à cheval en bord de mer sur plage d’Anghione
  • et la randonnée jusqu’au sommet du mont San Petrone

À ce top aurait dû s’ajouter du parapente… mais des vents contrariants en ont décidé autrement. À charge de revanche ! Et côté activité, la Castagniccia n’est pas en manque de sentiers de randonnée pédestre et VTT.

À cheval entre mer et dunes

Entre les vagues bleues de la mer et les vagues dorées des dunes, en selle sur mon fidèle destrier du jour, je laisse le mouvement m’emporter et ferme les yeux. Les cheveux en bataille, je me sens grisée par la vitesse et ce petit air de liberté si typique au sport hippique. Je me sens bien, tout simplement. 

Derrière moi, François souffre. Presque en silence. Je ris de le voir mordre sur sa chique, sadique que je suis. Je le sais pourtant, qu’il n’a jamais été très à l’aise à cheval. En plus il semblerait qu’il ait hérité du plus caractériel des chevaux. Tel maitre tel cheval… À ses côtés, Manu rit d’un rire franc et généreux. Un gigantesque sourire qui lui mange tout le visage et découvre ses belles dents blanches.

Notre guide, après s’être assuré de l’assurance des cavaliers, reprend la tête du cortège pour marquer la cadence. Ça y est, les choses sérieuses vont pouvoir commencer. Je suis aux aguets, les sens en alerte, les pieds prêts à donner l’impulsion de départ à mon partenaire à quatre pattes. Mais il n’en a pas eu besoin : le voici qui s’élance au galop à la suite des chevaux de tête. Rester derrière, rester derrière… Je tente quelques secondes d’endiguer l’enthousiasme de mon cheval… Mais excité l’un comme l’autre, je décide de ne pas bouder notre plaisir.

Yiha ! Au galop, et que ça saute !

Un pur moment de bonheur. Des amis. Du soleil. La mer. La vitesse. Le vent dans mes cheveux. Je souhaiterais que ce moment ne finisse jamais…

 En pratique

Une bonne adresse, avec de beaux chevaux, des cavaliers patients et passionnés : Domaine d’Angione – Centre équestre

Adresse : Route de la mer, Anghione, 20 213 Castellare di Casinca 

Au sommet du monde… ou de la Castagniccia

Ce n’est pas le sommet du monde que l’on nous promet, ni même celui de la Corse. Mais celui de Castagniccia. Presque pareil. Une belle randonnée depuis le col de Prato au village de Quericello pour atteindre le sommet du San Petrone.

Première épreuve : faire grimper notre voiture dans ces lacets sinueux jusqu’au point de départ de la randonnée. Deuxième épreuve : trouver le début de la randonnée ! Après cela, les épreuves à venir sont des broutilles… ou presque : juste quelque 1767 mètres à vaincre pour atteindre la cime !

La marche débute dans un sous-bois fait de mousses et de troncs de sapin. Ce paysage vert et brun semble sans fin, m’entourant dans tous les sens et toutes les directions. Mais cette harmonie de couleur ne m’étouffe pas. Elle me baigne dans un univers doux et dur à la fois. Une forêt aux airs épiques et enchantés… Je m’imagine ici et là des petits animaux des bois tapis dans l’ombre… À moins que ce ne soit des animaux de contes et livres de science-fiction. Après vérification, pas de Hobbit dans les parages.

Je marche d’un bon pas, heureuse de fouler ce sol avec la régularité d’un métronome. Le mouvement me porte sans que je m’en rende compte. Possédée par le mouvement. Mais soudain, après une heure trente de marche, les arbres laissent place à une vaste clairière : un plateau. Une première vue. Mais qu’on ne s’y trompe pas. Ce n’est ni le sommet ni la fin de notre épopée. Les choses sérieuses ne font que commencer !

À partir de ce point, le terrain change, les racines se croisent et s’entrecroisent, les pierres se multiplient et le sol tangue dangereusement jusqu’à atteindre des pentes aux angles épuisants. Aux pieds fatigués viennent se joindre les mains. S’agripper. S’accrocher. Continuer. 

Et enfin… le sommet. En haut de ces gros rochers gris, une vue s’offre à nous… Tout aussi grise. Pas de chance, une météo capricieuse accompagne notre ascension. Mais pas abattus pour si peu, nous entamons alors la dernière phase de ce challenge. La vraie raison de notre venue :

Faire un « selfigatellu » !

Challenge proposé par l’Office de Tourisme de la Costa Verde que nous avons pris très au sérieux ! Nous voilà donc, avec notre plateau de charcuterie (corse, bien sûr), pour un pic-nique avec vue (ou presque). Un moment convivial, insolite… et délicieux !

San Petrone, Castagniccia, Corse, Roadtrip
Au sommet du San Petrone : pause charcuterie !

Départ : sur le versant Est du hameau de Campodonico,
ou sur le versant Ouest des villages de Saliceto et de Gavignano, ou par le col de Prato
Distance : 6 km par trajet
Durée : 3 h en montée et 2 h en descente
Difficulté : dénivelés de 900 m (Campodonico), 1000 m (Saliceto ou Gavignano) ou 800 m (col de Prato).[/box]

Routes coup de cœur en Castagniccia

La Corse entière semble être faite pour s’adonner aux plaisirs du roadtrip… Mais la région de Castagniccia plus encore ! Deux balades roulées m’ont particulièrement plu :

  • celle passant par le barrage d’Alesani, Ortale, Valle d’Alesani, avec un arrêt à la cascade de la Struccia (village Carcheto-Brustico) et aux eaux d’Orezza pour gouter l’eau minérale locale à l’état brut
  • et la fameuse route de la corniche (réputée pour ses panoramas et cascades)

Ces routes sillonnent des paysages variés débouchant par moment sur des vues panoramiques impressionnantes, dominant la mer et offrant sur plateau un horizon bleu peuplé de petites iles italiennes. Elles s’insinuent également entre de vieilles maisons de pierres nichées dans de petits villages de montagne, tel Cervione qui m’a particulièrement plu. D’un paysage à l’autre, un village après l’autre, la voiture passe aux abords de restes de viaduc, de cascades, vieilles églises et moulins puis se faufile ensuite dans des tunnels creusés dans la roche.Castagniccia_roadtrip_riviere_pont

Et côté village…

Coup de cœur spécial pour Cervione, ses pierres chaudes, sa cathédrale et son musée d’art et traditions populaires.

Cervione, Castagniccia , Corse
Village de Cervione

Gastronomie coup de cœur en Castagniccia

En Corse, on mange bien. J’ai déjà parlé de sa charcuterie et de ses fromages à la réputation internationale… Mais la Castagniccia a d’autres atouts dans son jeu. Deux touts particulièrement :

  • la noisette
  • et la châtaigne, qui donne son nom à la région !

Toutes deux ont servi de base à l’alimentation des Corses de la région durant des années. On les retrouve déclinées sous toutes les formes possibles et (in) imaginables : un challenge et un plaisir de les découvrir toutes !

 En pratique :

Pour visiter des ateliers de fabrication de produits à base de noisette ou châtaigne, voici deux bonnes adresses :

  • châtaigne : l’Acqualina où nous avons rencontré Christine, passionnée par son métier
  • noisette : L’Atelier de la Noisette à San Guiliano, pour rencontrer Charles Sforzini, artisan, transformateur de noisette
Corse, WeAreTravel15, Ajaccio
La châtaigne, une icone de la gastronomie corse en Castagniccia

Bonnes adresses

Logement

Camper en Corse est un vrai plaisir niveau décor de rêve et météo agréable. Nous avons donc opté pour un petit camping familial. Au Camping Calamar, avons été ravis de son accueil chaleureux, de sa situation en bord de plage et de ses installations. Une bonne adresse !

Adresse : Prunete, 20221 Cervione, Corse
Site web : Camping Calamar 

Et pour plus d’informations, n’hésitez pas à vous adresser à l’Office de Tourisme de la Costa Verde : super chaleureux et compétents, ils sont d’excellent conseil !

Adresse : Maison du développement, RN 198, Moriani Plage, 20 230 San Nicolao
Site web : Office de Tourisme de la Costa Verde

La Castagniccia : une région de Corse à découvrir !

En 3 jours, nous n’avons fait que l’effleurer, mais cela a suffi pour tomber sous son charme ! C’est sûr, si nous retournons en Corse, nous reviendrons retrouver les paysages et la chaleur de Castagniccia.

Corse, Roadtrip
Voiture de location pour le roadtrip

6 commentaires

  1. C’est une région que je ne connais pas mais en lisant ton article, je le regrette…

    Répondre
    • Merci pour ton message, ça fait plaisir de te revoir par ici 😉
      On te souhaite d’aller découvrir cette région de Corse, c’est sans doute celle où nous avons eu nos plus beaux souvenirs !

      Répondre
  2. J’irais comme Un cheval Fou,

    Entre les vagues bleues de la mer et les vagues dorées des Dunes,
    En selle sur mon fidèle destrier du jour,
    Je laisse le mouvement m’emporter et ferme les yeux,,
    Les cheveux au vent en bataille,
    Je me sens grisée par la vitesse de cet air de Liberté,
    Me sens bien, tout simplement,
    Le voici qui s’élance au galop
    A la suite des chevaux de tête
    Rester derrière,
    Rester derrière,
    Je tente quelques secondes
    D’endiguer l’enthousiasme de mon cheval,
    Mais excité,
    L’Un comme l’autre,
    Je décide de ne pas bouder nôtre plaisir.

    Je n’ai fait que « lire »…………:-)
    Autrement,
    En savourant et prenant le temps de voir des images,
    De Liberté,
    Et
    De Corse,
    Que, que j’Aime

    Superbe,
    Merci

    Répondre
    • Merci Gérard pour ton commentaire, toujours un plaisir de te lire et de suivre tes envolées en mots et en émotions. Au plaisir 🙂

      Répondre
  3. Merci beaucoup pour votre blog, mon mari et moi même partons en direction de la corse du Sud à la fin du mois et votre blog nous a apporté des informations importantes pour notre « trip » ! merci 🙂

    Répondre
  4. Merci beaucoup Milla pour ce gentil message ! 🙂
    Ravie que notre blog vous ait aidé à préparer votre voyage : c’est le plus beau compliment qu’on puisse nous faire !
    Très beau voyage à vous deux, profitez bien de l’ile de beauté !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest