Un sac sur le dos
Amandine

Article non approprié pour les véganes

Depuis juillet 2017, Un sac sur le dos est 100% végane. Cet article a été publié avant cette date, et contient du contenu non-végane. Nous avons décidé qu'il représentait nos choix lors de sa publication, et n'en avons par conséquent pas modifié son contenu.


Point de départ et point final de notre roadtrip : Ajaccio.

Au cœur de l’histoire impériale

Premier contact avec la Corse à la sortie de l’Aéroport d’Ajaccio-Napoléon-Bonaparte… Rendue célèbre par un sacré petit homme, Ajaccio attire l’œil par les couleurs chaudes de ses maisons et le ton cristallin de ses eaux.

Ajaccio en 4 coups de cœur

  1. La vieille ville

    J’aime cette ville au parfum « du Sud », pour ses ruelles étroites et colorées, ses vieux volets en bois, son air marin, ses balcons en fer forgé…

    Ruelle dans le centre-ville d’Ajaccio

  2. Le marché

    On ne découvre pas une ville comme Ajaccio sans faire un tour dans son marché !

    Les marchés d’Ajaccio

    Il existe deux marchés dans la ville d’Ajaccio :

    Le Marché central d’Ajaccio (Place Foch, appelée Place des Palmiers) : principalement fromages, confitures et biscuits  – Tous les jours (excepté le lundi) de 8 h à 12 h.

    Le Marché de la place Abbatucci (Place Abbatucci) : principalement charcuterie, fromages et poissons – Tous les jours (excepté le lundi) de 8 h à 12 h.

  3. Le port Tino Rossi

    Voir la ville sous un autre angle : celui de la mer ! Le petit port de Tino Rosi n’est ni le plus grand ni le plus actif des ports, mais il possède un charme nonchalant et une ambiance de vacances.

    Idée logement insolite

    Nous avons passé deux nuits dans un voilier amarré au port Tino Rossi : un logement original et bon marché dans le centre d’Ajaccio. Coup de cœur pour la vue au réveil sur la ville illuminée des premiers rayons du soleil (voir fin de l’article dans les « bonnes adresses »).

    Remarque :

    Il existe deux ports de plaisance à Ajaccio :

    — le port Tino Rossi (Quai de la Citadelle), face au centre-ville

    — le port Port Charles Ornano (Boulevard Charles Bonaparte), un peu plus éloigné du centre-ville

  4. Musée Fesch

    Cela faisait longtemps que je n’étais plus rentrée dans un musée d’art, et je regrette pas de m’être jointe à une visite guidée organisée par l’Office du Tourisme : un guide passionné qui rend l’art et les tableaux vivants. J’aime tout particulièrement les analyses symboliques autour des représentations et sens cachés dans les toiles… Un jeu de détective à la « Da Vinci Code » !

    Mention spéciale également pour les superbes collections de peintures italiennes et la photo originale du Che (exposition temporaire « ¡ HASTA SIEMPRE ! »).

    En pratique :

    Horaire : de mai à fin septembre, de 10 h 30 à 18 h lundi, mercredi et samedi, à partir de 12 h le jeudi et vendredi (et le 3e dimanche du mois) ; juillet-août, fermeture à 20 h le vendredi. (Horaires similaires d’octobre à fin avril, mais fermeture à 17 h). Toujours fermé le mardi.

    Tarif : 8 €

    Site web : Musée Fesch 

Circuits découverte

L’Office de Tourisme d’Ajaccio propose 3 circuits pour découvrir la ville : Ville génoise, Quartier des étrangers et Ville impériale.

  1. « Ville génoise » :

    À la découverte de la ville fondée par les Génois.

    Au programme : la place Foch, la citadelle, l’église Saint Érasme, la cathédrale et la maison Bonaparte.

    Ajaccio au bord de l’eau…

  2. « Quartier des étrangers » :

    Quartier créé au XIXe siècle pour accueillir les premiers touristes, avec des bâtiments luxueux style belle époque.

    Au programme : la place de Gaulle (ou place du Diamant), le château Conti, l’Église anglicane, la place d’Austerlitz (dite du Casone) et la Villa della Roca.

    Belles voitures sur la place Diamant à Ajaccio

  3. « Ville impériale » :

    Circuit autour de Napoléon Bonaparte.

    Au programme : le palais Fesch, la bibliothèque municipale, la chapelle impériale, le salon napoléonien, la place Foch et la statue de Bonaparte, le musée de la maison de Bonaparte, la place de Gaulle.

Plus d’informations sur les randonnées à Ajaccio sur cette page de l’Office du Tourisme d’Ajaccio.

Que faire à Ajaccio

En dehors du centre-ville, les environs d’Ajaccio sont propices pour s’essayer à certaines activités sportives, comme la randonnée ou le canyoning.

Bonnes adresses

Ajaccio, une découverte de la Corse en douceur

Première étape de notre séjour sur l’île de beauté et point de départ de notre roadtrip de 10 jours sur l’île, Ajaccio a été une très belle mise-en-bouche de notre découverte de la Corse !

Cadre pittoresque pour se promener dans la région d’Ajaccio…

En partenariat avec l’Office de Tourisme d’Ajaccio.

 

13 réponses à “Roadtrip en Corse : 2 jours à Ajaccio ”

  1. Bonjour Amandine,

    J’adore votre blog ! Les photos et les descriptions nous aident à s’imaginer la Corse.
    Mon conjoint et moi voulons partir environ 10 jours en Corse au mois de septembre. Nous adorons les plages ! J’aimerais savoir selon ton expertise l’itinéraire que tu conseilles. Nous allons louer une voiture.

    Évidemment, nous voulons faire Bonifacio, Porto Vechio. Est-ce que tu conseilles Ajacio et Sardene ? De plus, est-ce le détour de Porto pour une journée en bateau pour les calanches vaut la peine ?

    Merci d’avance pour ton aide.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies pour récolter des informations de votre navigateur, et rendues anonymes, á des fins de statistiques via le service Google Analytics.