En 7 ans, nous avons acquis 7 appareils photo. Si certains ont rendu l’âme ou ne nous convenaient plus, ils ont tous participé aux plus de 20.000 photos de voyage qui aujourd’hui sont les témoignages et les souvenirs de nos escapades passées.

Nos choix et leurs évolutions avec le temps

Avant tout chose, je vous propose le « Hall of Fame » :

Je ne pense pas qu’il y ait un appareil photo qui soit meilleur qu’un autre pour voyager. Tout dépend de ses connaissances en photographie, de son budget et de ses envies. Je préfère donc vous proposer un historique des appareils que nous avons eus, avec leurs points positifs et négatifs, et les apprentissages que chacun d’eux nous a apportés pour les appareils suivants.

Le moins cher

En 2007, j’avais un Medion MD-9700. Autant dire qu’aujourd’hui rien que son look mérite de figurer dans un musée ! C’était un appareil photo horrible, tant extérieurement que pour son utilisation. Il fallait 4 piles AA qui se déchargeaient à la vitesse de l’éclair. Lent au démarrage, il l’était tout autant à la prise de vue. On finira par l’oublier sur un banc de Fuerteventura, et lorsque nous sommes revenus 10 minutes plus tard, il avait disparu. Nous n’avons pas pleuré sa perte, peut-être aura-t-il fait un heureux !

La peur de la complexité

Mais nous avions déjà le plan de partir en janvier 2009 en Amérique latine, il nous fallait donc un nouvel appareil. En allant dans un supermarché, j’ai souhaité en avoir un plus performant et plus « pro », mais les réflex me faisaient toujours peur, alors j’ai opté pour un bridge Sony DSC-H3. Il nous a rendu de fiers services jusqu’à son décès dans l’eau de mer aux Galapagos. Le seul point qui nous a embêtés pendant le voyage était sa batterie au Salar d’Uyuni : 4 jours sans pouvoir la recharger nous a restreint sur le nombre de photos. C’est décidé, dorénavant nous aurons au moins une batterie de rechange. Nous récupérerons de cet appareil uniquement sa batterie, qui était toujours en état.

Le plan B

Aux Galapagos, nous nous sommes donc retrouvé sans appareil photo, et nous bourses presque vides. Avec un petit commerçant sympathique de l’île, nous avons pu commander un appareil peu onéreux depuis le continent, le Samsung M110. Autant dire que cet appareil nous a laissé d’aussi bons souvenirs que le Medion tant il était mauvais. Son seul point positif par rapport au Medion était son poids et son encombrement réduits.

L’apprentissage

Une fois rentré d’Amérique du Sud, j’ai franchi le cap, je me suis payé un réflex Canon 450D. C’est avec lui que j’ai appris réellement la technique photo et que j’ai suivi des cours l’année passée. Nous avons acheté une batterie de plus, et avons échangé l’objectif grand-angle (18-55) par un grand-angle zoom (18-200). Le choix est lié à notre mode de vie. En voyage, pas question de rater un animal parce qu’on doit changer d’objectif. Pas question non plus de commencer à nettoyer le capteur en plein désert parce que du sable ou de la poussière a volé pendant l’échange d’objectif. Le résultat est un peu moins bon qu’avec un 18-55 et un 55-200, mais la facilité et les ennuis valent pour moi largement le parti pris du « tout-en-un ».

La multiplication

Amandine a commencé à s’intéresser également à la photo, nous avons alors acheté un successeur à notre Sony DSC-H3, le Sony DSC-H55. Et bonne nouvelle, le pack contient une 2e batterie. Mieux : c’est la même batterie que le DSC-H3, nous avons donc 3 batteries ! Le choix a été fait pour une question de poids et de discrétion. Avec le Canon, nous étions parfois mal à l’aise de le sortir en rue dans certains quartiers. De même, en voyage de noces, au soir à Venise, nous préférions nous balader léger.

Mais les vacances d’été sur un voilier en 2012 lui ont été fatales : après moins de 2 ans, il rend l’âme et Sony refuse de le réparer sous garantie pour des raisons obscures. Je pense que du sable est entré dans le mécanisme d’ouverture de l’objectif et l’a empêché de s’ouvrir. Dommage, on l’adorait cet appareil !

L’optimisation

Il nous fallait donc un nouvel appareil (une fois de plus !),d’autant plus qu’un voyage au Pérou nous attendait quelques mois plus tard, en janvier 2013. Après moult réflexions, c’est l’hybride Sony NEX-5N qui a fait chavirer nos coeurs. On avait là un appareil aux capacités quasi identiques à un réflex, mais sans l’encombrement et le poids de celui-ci. Nous sommes donc partis, une batterie de réserve en plus, tester cette affirmation au Pérou : moi avec le Canon 450D, Amandine avec le NEX-5. Cet appareil est un véritable plaisir ! Seul le manque d’une roulette de réglages s’est ressenti. Sony l’a compris et a rectifié le tir : depuis le NEX-5R, une roulette s’est greffée sur le haut de l’appareil.

Aujourd’hui, nous sommes convaincus par l’efficacité des hybrides face aux réflex, du moins dans notre manière de voyager toujours plus légère et moins encombrante. Aussi, nous avons décidé de ne plus partir en voyage avec le Canon 450D, et nous avons fait l’acquisition la semaine dernière d’un étrange appareil pour le remplacer : le Sony Alpha 3000.

L’appareil photo non identifié

Cet APN est surprenant sur bien des points. Il a un look de réflex, mais est bien plus petit et plus léger. Comme les hybrides, il ne comporte pas de miroir. La batterie est identique à celle des NEX et, enfin, il partage les montures d’objectif des NEX et non celles des réflex Alpha. Son capteur, lui, est celui d’un Alpha. Nous avons donc actuellement 2 appareils Sony, aux mêmes montures d’objectif et aux mêmes batteries (au nombre de 3 temporairement). L’Alpha 3000 a tout de même quelques défauts, à commencer par l’écran bas de gamme (je ne parle même pas de l’oeillet électronique, une catastrophe !), et du plastique en deçà de la qualité normale d’un appareil photo Sony.

L’Alpha 3000 est monté sur un objectif 18-200 pour les mêmes raisons que le Canon. Le NEX-5N garde le 18-55 de base, c’est que le 18-200 n’est pas donné d’une part, et que le poids et l’encombrement du 18-200  face au 18-55 ne sont malgré tout pas négligeables.

Un peu de recul

C’est ainsi qu’en 7 ans nous avons eu 7 appareils photo. Seuls le Medion et le Samsung n’ont jamais eu nos faveurs. Nous avons également eu un appareil photo de plongée, mais son choix n’a, jusqu’à présent, jamais influencé celui des « terrestres », je n’en parlerai donc pas ici.

D’un compact bas de gamme à l’appareil hybride et son cortège de batteries en passant par les réflex, nous avons essayé énormément de combinaisons avant d’arriver à ce qui, aujourd’hui, est notre arsenal quasi idéal de voyage. Il ne nous manque plus qu’un appareil photo encore plus portable et discret : un compact. Nous attendons cet été pour en trouver un qui sera capable de faire de belles photos aussi bien hors que dans l’eau, car notre appareil de plongée a rendu l’âme lors de notre dernier séjour en Sicile.

Je vous laisse avec ces 4 photos, le Medion MD9700 (en 2007) pour les 2 premières, le Canon 450D (en 2010) pour les 2 suivantes. Il s’agit bien entendu des mêmes endroits, mais 3 ans plus tard, difficile de reprendre exactement le même angle !

 

Et vous, quel(s) appareil(s) prenez-vous en voyage ? Et sur quel(s) critère(s) vous basez-vous pour faire votre choix ?

MAJ 20/01/2014 : nous avons finalement renoncé au Sony Alpha 3000 : l’écran externe était de trop mauvaise qualité (image qui tremble), et l’oeillet électronique une catastrophe (image bleutée). Nous l’avons échangé par un Sony NEX-5T, un pur délice !

Sony NEX-5T
Sony NEX-5T

MAJ 14/01/2015 : pour cette huitième année de photo, un huitième appareil est venu compléter notre collection : le Canon EOS 6D. Pour l’explication de ce choix et le test, c’est par ici.

Canon EOS 6D
Canon EOS 6D

MAJ 24/02/2016 : pour cette neuvième année de photo, un neuvième appareil est venu compléter notre collection (la grande question : mais que nous prépare la 10e année ?) : l’Olympus OM-D E-M5 MARK II. Pour l’explication de ce choix et le test, c’est par ici.

Olympus OM-D E-M5 Mark II
Olympus OM-D E-M5 Mark II
Pour poursuivre la lecture

59 commentaires

  1. Bonjour,

    Après huit mois de roadtrip en Amérique du sud, je reste sur un choix de deux appareils.
    Perso je suis parti avec un 650 D avec son zoom de base et mon leica.

    D’abord pour avoir un back up en cas de soucis, ensuite pour la vidéo avec le Canon. J’étais pas très vidéo et j’avoue que j’ai piqué au truc durant ce voyage.

    Après, le réflexe pour de la photo de rue, je suis pas fan…trop gros, trop visible, trop beaucoup de choses. C’est là que mon Leica prends le dessus sur tout ce qui existe sur le marché. Mais bon au vue des compacts qui existent aujourd’hui, il est dommage de s’en priver durant un voyage. Passe partout, ils savent faire pas ma de choses et le font bien.

    Ha oui, l’iphone 5 s’avère aussi un excellent compris photo/vidéo. Si je ne devais partir qu’avec un seul device, ce serait celui là (Iphone ou autre Smartphone hein, je ne suis pas sectaire :p).

    Dernier point que j’ajouterais à cet excellent article. Ne partez pas avec un matériel que vous ne connaissez pas 🙂

    Répondre
    • Bonjour Joselito,

      je te joins parfaitement sur l’idée de l’iPhone, malheureusement quant à avoir un appareil petit et discret, vu le prix, l’iPhone me semble être juste à l’opposé de la discrétion pour les quartiers « chauds ». Dommage car sinon je prendrais sans doute aussi cet unique appareil tellement portable et tellement capable de faire de belles photos simplement !

      Pour la vidéo, on n’a jamais vraiment pris le temps de regarder ça correctement, sans doute lors de prochains voyages (car comme tu le dis si bien, ne jamais partir avec du matériel qu’on ne maîtrise pas) !

      Répondre
  2. Juste une petite remarque (je peux pas m’empêcher ! ) : le décès du Sony DSC-H3 dans l’eau de mer aux Galapagos … Tu n’es pas innocent dans l’histoire !

    Mais non, monsieur veut traverser une crique à la nage pour aller voir ce qu’il y a derrière, et « aucun risque », on emballe l’appareil photo dans des sacs plastiques et tuperware et ça passera …
    Bon, ok, c’est passé à l’aller, mais malheureusement pas au retour ! Je te retiens … ! :p

    Répondre
  3. C’est drôle, je reviens à l’instant de chez le marchand 😉
    Pour le voyage, nous sommes passés en Full Frame (capteur plein format), c’est à dire un 5D Mark II car certes nous avions un peu de budget mais pas tant.
    5D Mark II 1250€ (Occasion) contre 1600€ le 6D (neuf), le 5D Mark II est de meilleure fabrication (moins fragile) d’où notre choix (et surtout Mark II car le III c’est tout de suite le double…) Notre chance c’est que l’appareil n’a que très peu servi 2000 DCL donc je vous conseille de regarder les occasions ça vaut le coup.
    Il sera assisté par un petit compact Sony pour les pénuries de batteries et les endroits un peu chauds 😉

    Répondre
    • Ah si ce n’était pas pour le poids et l’encombrement, j’aurais visé le Mark II aussi 😉

      Répondre
    • Le rapport Encombrement / Performance est tellement grand (ou petit je ne sais pas trop) que nous avons décidé d’investir un peu. Nous avions le 450D jusqu’à lors. Le poids est une autre histoire je te l’accorde, mais après 2-3 kg en moins (physiquement) on ne le sentira plus 😉 (enfin on espère… retour d’expérience d’ici peu…)

      Répondre
      • J’attends de tes nouvelles !

  4. Salut François,

    Un vrai casse-tête chinois ces appareils. Et quand tu es décidé sur le modèle il reste toujours le même problème : attendre le nouveau modèle ou acheter le vieux qui est déjà vieux le jour même de sa sortie tant ils les font évoluer au compte goutte et ils les renouvelles vite 🙂

    Entre mon frère et moi tu as deux pro reflex, surtout mon frère qui ne voulait surtout pas entendre parler de ces « jouer de compact ».

    Résultat, il est en train de revendre tous son matos reflex pour acheter probablement un Canon G1X qui pour un compact à un capteur quasi APS-C.

    Pour ma part, je pense au compact depuis longtemps, j’étais même à deux doigt d’acheter le G1X lorsqu’il est sorti, mais j’étais en voyage là où ils en sont toujours à la pellicule 🙂 Ensuite le temps et passé, j’arrivais trop proche de la fin alors j’ai laissé tomber.

    Aujourd’hui le prochain voyage n’est pas pour tout de suite donc j’ai encore un peu de temps pour réfléchir, mais une chose de sûr ce sera un compact. Soit un Canon S120 qui a bonne presse et qui n’est vraiment pas cher (si je suis trop hésitant et veut tester le compact avant de mettre le prix). Sinon le Sony RX100 (I ou II) semble faire l’unanimité parmi les compacts avec son gros capteur. Et pour finir j’aime le Fuji X20 qui est de loin le compact le plus ergonomique que j’ai eu en main avec un viseur utilisable et un zoom manuel, mais qui reste moins compact qu’un Sony ou Canon. Je ne pense pas qu’il tienne dans une poche. On parle déjà du X30 qui aurait un plus gros capteur semble t-il mais je n’ai pas bien suivi l’actu à vrai dire et tout cela en est encore au stade des rumeurs.

    Pourquoi ce passage au compact ? Trop encombrant, trop lourd, trop insupportable d’avoir sans cesse des taches sur le capteur (quand tu as gouté à la focal fixe, tu n’arrive plus à revenir au zoom !), et une envie de photos à la baisse qui ne me donne plus envie de me contraindre avec les inconvénients du reflex, ni d’y mettre le prix.

    En tous les cas, 20 000 photos, même en 7 ans, vous m’impressionnez. Il faudrait que je voyage 20 ans pour en faire autant !

    Répondre
    • Ah le Sony RX100 ! S’il était étanche, je le prendrais tout de suite ! Comme tu le dis, il semble faire l’unanimité, si ce n’est qu’apparemment, la version II ne vaut pas la différence de prix de la version I. Enfin, chacun son avis après, j’ai pas testé 🙂

      Répondre
    • C’est exactement ça Bertrand, pis quand tu sais pas qu’un nouveau modèle sortait, tu fulmines.
      Boh quand tu savais aussi, tu le regardes en grognant toujours un peu:)

      Répondre
  5. Perso je tourne à l’Iphone quand je ne veux pas galérer avec la bête… Sinon bah c’est la bête: Canon 550d avec objectifs 50mm, 10/24mm, 18/55mm et 55/250mm … Un peu chiant a tranporter mais ça permet de tirer des bons trucs

    Répondre
    • Pour avoir testé le 550D et comparé avec le 450D, quelle différence niveau qualité ! Pour ma part, tout dépend d’où et de comment on voyage, mais je me vois mal sortir un iPhone pour prendre une photo dans certains quartiers. Limite je pense que sortir le reflex est conseillé. 😉

      Répondre
  6. je ne saurais plus compter le nombre de mes appareils photos mais une chose est sure depuis les numériques ça va beaucoup beaucoup plus vite et plus souvent à les changer ! moi je tourne toujours au bridge par manque de technique mais j’ai toujours un tout petit compact dans la poche pour éviter l’encombrement et pouvoir dégainer discrètement (et pour une question de poids aussi) votre critique sur les nouveaux hybrides m’a intéressée car si jamais je venais à évoluer, ils m’intéressent pour une question de poids aussi)

    Répondre
    • Si tu n’es pas un pro de la photo, passer d’un bridge à un hybride ne devrait pas trop te perturber, et tu gagneras l’avantage du poids et de l’encombrement par rapport à un reflex. Par contre, il n’est pas toujours possible de tout faire comme sur les reflex, véritables 4×4 de la photo. Par exemple le NEX-5 n’a pas d’entrée micro, à moins de passer par un micro proprio de Sony. Idem pour le flash, pas de griffe de flash (ce n’est pas le cas de l’Alpha 3000, ni des NEX-6 et NEX-7).

      Répondre
  7. Complètement d’accord sur le musée & le Medion MD-9700 pourtant 2007 c’est pas non plus la préhistoire

    Répondre
  8. Je suis rassuré, je ne suis pas le seul à casser mon matos photo. En 15, j’en ai cassé 2 reflex et m’en suis fait voler 3 🙁
    Alors là François, +1000 pour les hybrides. Pour moi c’est l’avenir. Mon dernier reflex, c’est un Sony A700 que … je me suis fait … volé (ça alors !). Et là, je suis passé à l’hybride micro 4/3, un Pana GH1. J’avais longuement hésité à cause du viseur électronique. Je suis incapable de prendre de bonnes photos sans un viseur. C’est sans doute une question d’habitude, mais avec l’écran, mes photos sont ratées, je n’arrive pas à me mettre « dans » la scène au moment de la prise de vue. Eh bien je n’ai pas regretté mon choix. Plus léger, c’est un critère essentiel pour moi. Je n’y vois que des avantages à ces hybrides. Même le viseur électronique est un avantage par rapport à un viseur optique de reflex milieu de gamme, car il est beaucoup plus large.
    Je viens de le remplacer par un Olympus OMD-EM1 (j’ai cassé ma tirelire !) sans qu’on m’ait volé ou que j’ai cassé le GH1, c’est une première !!
    Pour le choix des optiques, c’est toujours compliqué. C’est clair que le zoom unique, c’est très pratique. C’est ce que j’avais sur mon GH1, un 14-140. Mais je n’étais plus satisfait de la qualité et de l’ouverture. Du coup, je passe à 2 zooms complémentaires, un 12-40 et un 35-100 (il faut faire x2 pour les équivalences full frame) à ouverture f2.8. Ça reste relativement compact et léger. Les full frame, ça a des avantages, mais le poids des optiques de qualité à ouverture f2.8, en voyage, c’est juste inadapté pour moi.

    Répondre
    • Sur le double du temps tu en as cassé autant que moi, pour les vol j’en suis à 1 parce que oublié … Finalement tu t’en sors pas si mal tu sais 😉

      Pour les viseurs électroniques, le seul que j’ai testé c’est celui de l’Alpha 3000, que tout le monde s’accorde à dire catastrophique. Apparemment celui des NEX 6 et 7 sont excellents. Pour ma part, je me suis largement habitué à photographier avec un écran plutôt qu’au viseur, jusqu’à l’arrivé de mon 450D. Là j’ai vraiment eu du mal à passer au viseur, mais quand je suis passé au NEX-5, le viseur est la première chose qu’il me manquait ! Après je me suis réhabitué à viser à l’aide de l’écran, ça revient tout seul. Les premières semaines étaient pénibles quand-même …

      Répondre
  9. Je me suis amouraché de mon Nikon D5100 + 35mm pour de la street et 70-300 pour les paysages. Merci pour cet article très sympa.

    Répondre
  10. Pour l’instant je tourne à l’iPhone…parce que j’ai cassé mon autre appareil en début d’année et je sais pas par quoi le remplacer donc pour le moment j’attends de me décider. Après l’iphone c’est pratique mais j’ai toujours peur qu’il m’échappe…la prise en main est nulle.

    Répondre
  11. Pareil que Laurent, je suis passé du gros pack reflex à l’OMD EM1. L’EM2 me fait bien baver mais… vraiment trop cher.

    Je dirais pas que l’hybride à changé ma vie, mais c’est un pur régal à tous les niveaux. Les optiques sont toujours un peu grosses, et le boitier presque trop petit. J’ai pourtant pas de grandes mains, plutôt des mains de nerd. Sans les ongles c’est parfois difficile.

    En dehors de ça, un bonheur incroyable, jamais eu un reflex aussi rapide et l’optique de base est excellente, polyvalente et bien lumineuse. Solide, bien trempé pour le voyage. Je le conseille vivement.

    Répondre
    • Je dirais que ce qu’il peut encore manquer aux voyageurs chez les hybrides, ce sont les modèles tropicalisés, comme on en trouve chez les reflex.

      Idem pour nous, les hybrides, un pur bonheur pour le voyage, la taille des objectifs … je sais que Sony est passé du 18-55 à un 16-50 de base qui est rétractable : l’encombrement (une fois l’appareil éteint) est réduit de plus de moitié par rapport au précédent. Je ne sais pas si Canon et Nikon ont des objectifs avec cette particularité.

      Répondre
    • L’Olympus OMD-EM1 (comment ont-ils pu choisir un nom si compliqué) est tropicalisé ainsi que certains objectifs. Par contre, il est pas donné 🙁

      Répondre
      • Ah je ne le savais pas, merci pour l’info 😉

  12. Bahh ben nous on est 100% pour les hybrides (même 300%)… On a un Sony NEX-5R et on est ravi. Bon après on est encore loins de maitriser la bête mais on apprend tous les jours. Mais c’est tellement cool d’avoir un appareil aussi flexible, petit et léger. Par contre, on a seulement un 18-55 pour le moment. On se questionne pour acheter qqch comme un 55-200 mais c’est pas donné ces bêtes là (et pas petit non plus…)

    Répondre
    • Je ne me doutais pas que les hybrides étaient si populaires auprès des voyageurs ! Mais c’est vrai que leur prix n’est pas donné ! Surtout au niveau des objectifs …

      Répondre
  13. Bonsoir,
    En ce qui me concerne, mon plaisir en voyage étant la photo et particulièrement la photo animalière, je ne me vois pas voyage sans mon réflex + 3 objectifs dont un 100-400 mm : cher à l’achat mais un très bon investissement dans le temps quand on fait de la photo de faune.
    J’ai également le canon compact G11, quand je ne veux pas que mon appareil soit trop voyant et puis, pour ne pas me retrouver sans appareil photo si le réflex venait à avoir un problème.
    Mais je n’ai pas le même plaisir à prendre des photos avec le compact qu’avec le réflex.
    Certes ce matos est encombrant (mon sac à dos lui est dédié) mais je ne me vois pas partir sans.
    Je rêve d’un objectif grand angle pour quand je pourrai ! 😉

    Répondre
  14. Bonjour,

    Merci pour cet article, mais je suis surpris que vous ayez pas developper plus le coté téléphone.
    même si je comprend l’argument que vous developpez dans les commentaires.

    Mon sac idéal pour moi c’est:
    – un petit appareil sans réglage, sans valeur (smartphone ou compact) pour le pluspart du temps
    – un canon 5D pour les grosses sessions photos.
    – et puis surtout un carnet de voyage avec moi en permanence pour croquer chaque instant.

    Répondre
    • Bonjour,

      en effet je n’ai pas vraiment développé ce point, pour 2 raisons :
      – je n’ai qu’un vieux portable avec un appareil photo déplorable, et encore c’est le boulot qui me l’a payé, si ce n’entait que de moi, je n’en aurais pas du tout.
      – je n’ai jamais eu de téléphone avec un appareil photo acceptable et pour qu’il le soit, j’estime que le prix du doit être suffisamment élevé pour qu’il ne soit pas assez discret pour être sorti n’importe où.

      Et comme je n’ai pas envie de me balader avec 2 appareils photos (un hybride ou reflex, et un compact) en plus d’un smartphone, je n’ai pas trouvé de bonne solution avec un téléphone dans mon cas.

      Mais c’est vrai que les téléphones modernes peuvent largement égaler au moins les compact … si on en met le prix.

      Répondre
  15. Hello les gens…
    C’est vrai qu’au niveau qualité rien ne remplace un bon réflex, ou hybride. Mais il est vrai que le téléphone est un bon compromis.
    Pour ma part je voyage et prends mes photos et vidéos avec mon smartphone Nexus (photo) ainsi qu’une Gopro (vidéo).
    Ce qui me fait prendre ceci c’est le gain de place, la simplicité, la discrétion.
    Quand je fais des festivals durant mes voyages, c’est vraiment plus pratique qu’un bon gros reflex ! Je fais pas mal d’activités qui bougent et de sport lors de mes trips, ce qui justifie mon choix également.
    Le choix de l’équipement dépend de la manière dont on voyage je pense.
    Merci pour cet article intéressant.
    A bientôt
    Fredo

    Répondre
    • Bonjour Fredo,

      comme tu le dis, tout dépend des situations et de la manière de voyager (et donc des besoins) de chacun.
      Ta GoPro fait-elle de bonnes photos ? J’ai un peu peur de la même manière qu’un appareil photo n’est pas une bonne caméra, que l’inverse soit aussi vrai … même si aujourd’hui les appareils photos font des vidéos tout à fait acceptable pour la plupart des utilisations !

      Répondre
  16. J’ai voyagé au canada avec un compact Panasonic TZ3 avec zoom 10x. Pas si compact mais hyper polyvalent et parfois il faisait de meilleurs photos que mon reflex Canon 350D avec obj 75-300. Malheureusement il est tombé dans la neige et depuis la pellicule de l’objectif ne se ferme plus mais il marche encore !
    Mon reflex me sert que pour la photo animalière aussi mais je me suis trimballé l’obj 15-80 qui finalement ne m’a jamais servi. Le poids est quand même un problème, et mon obj s’est cassé au Costa-Rica.
    Bref depuis, j’aimerai passer au Bridge (un Panasonic FZ72 zoom optique x60! et grand angle) et acheter un petit compact étanche. Je n’ai pas regardé du côté des Hybrides puisque que je ne veux pas à avoir à changer d’objectifs.
    Sinon, je me sers aussi de mon téléphone un samsung galaxy SII qui fait de super photos de nuit contrairement au deux autres.

    Répondre
    • Merci Coralie pour ton partage d’expériences. Comme tu le dis, en voyage pas question de changer d’objectif … entre le temps perdu et les risques de poussière … une horreur !

      Répondre
      • bonjour,
        moi j ai un bridge panasonic FZZ50 , il commence a dater , et je vais investir dans un bridge ;j habite la réunion et
        je cherche un appareil , pour la rando et le trail .
        vu le climat ici un appareil tropicalisé est vraiment conseillé ,
        je vais prendre un sony a7 ou un olympus om-M5 . ces appareils ne sont pas donnés , mais ils sont solides , légers, et sont de très bonnes qualités ,il restera le choix des optiques . pour moi un fixe pour les portraits ,j adore ça et un zoom jusque a 80 . pour la plongée , j ai investi dans une gopro , plongée avec les baleines a madagascar
        c est le top .
        a bientôt pour de nouvelles aventures , sympa le site et bons voyages a tous .

  17. alpha 200 + GO PRO, des objectifs, une tablette pour lire les photos quoi un fourre-tout sur le dos …

    Répondre
  18. Pour ma part je suis peut être chanceux mais en 5 ans de voyages on m’a jamais rien volé. J’ai juste cassé un objectif l’année dernière, trop concentré sur mes photos j’ai pas vu un canal d’evacuation des eaux, vide à ce moment là mais je tombe tout droit d’une hauteur d’un bon 1m50, l’apparaeil a touche le sol malgré le fait que j’ai essayé de lever mon bras pour le préserver… L’appareil à survécu, l’objectif aussi concrètement mais il déconnait. L’appareil 1 an et demi plus tard est en train de rendre l’âme après 4 ans de bons et loyaux service, un Nikon D90.

    Ma femme s’est pris un Sony NX5N et je dois dire qu’il a pas mal d’argument (dont le poids) Si pour remplacer le D90 je lorgne pour l’instant sur le D7100 toujours chez Nikon, il y a le Sony RX10 qui me tape dans l’oeil sérieusement !

    Répondre
  19. Oui, les hybrides sont le nouvel eldorado de la photographie de voyage : légers, discrets et pourtant capable d’une même qualité que les reflex, ils sont parfaits pour shooter sans attirer l’attention.
    Dans ton article, tu dis « nous étions parfois mal à l’aise de le sortir en rue dans certains quartiers », je comprends tout à fait, ça m’est déjà arrivé et c’est frustrant de louper la bonne photo parce « qu’on attire trop l’attention ». C’est même ça qui tue le plaisir de photographier ! Sans compter que le sujet est plus à l’aise face à un « petit » appareil que face à un reflex (et son 18-200 intimidant).

    En tout cas, très bon article, qui parle de la vraie vie, pas uniquement des spécificités techniques, et merci pour ton blog qui donne envie de boucler son sac et de partir voir ailleurs comment ça se passe 😀

    Répondre
    • En effet les hybrides ne sont peut-être pas aussi efficaces à 100% que les reflex, mais la différence de poids et d’encombrement valent pour moi largement le sacrifice (rare !). Je suis heureux d’apprendre que mon approche peu technique et plutôt vécue ait été appréciée 🙂

      Répondre
  20. Bonjour, nous partons cet été pour un tour du monde. Bien que je connaisse les avantages du réflex, leur taille me pose probleme quand notre maison se limite à un sac a dos pour 10 mois !

    Du coup je pars avec un Sony Rx100 (et une tablette 8 pouce qui remplace mon ultrabook). Le Rx 100 est tres compact avec un gros capteur pour un compact. Les photo sont superbe, seul défaut : son zoom à 105mm mais la qualité du capteur 20Mpix permet d’agrandir un peu les photos sans perdre trop de piqué.

    On verra à notre retour…

    Répondre
    • Bonjour Christophe,

      en effet le RX-100 (I et II) est un très bon appareil et je pense que malgré ses quelques limitations, il sera en mesure de te fournir un résultat digne de certains réflexes.

      Prends-tu aussi une ou plusieurs batteries de rechange ?

      Répondre
  21. Merci pour ce billet très intéressant.
    Je possède un reflex Sony alpha 100 que j’utilise depuis 7 ans maintenant et j’avoue que c’est pas l’idéal en voyage avec tout l’attirail d’objectifs et compagnie pour chaque situation ^^
    Je cherche donc un hybride (moins encombrant) qui me servirait davantage lors de mes voyages. J’ai vu que tu parlais du Nex-5T. Tu en es satisfait ? Merci de ton avis !

    Répondre
    • Bonjour Sarah, oui j’en suis pleinement satisfait, le seul soucis que j’ai eu mais qui est fréquent chez les appareils à objectifs interchangeables, c’est de la poussière sur le capteur. C’est arrivé au Cambodge, pour la première fois depuis 6 ans que j’ai ce type d’appareil. Il faut dire que je n’ai jamais vu un pays avec autant de poussière ! Ce n’est pas lié proprement parler au NEX-5T mais bien au fait que ce soit un appareil « non-tropicalisé ».

      Répondre
  22. après plusieurs refex avec la collection d’optiques, j’ai opté pour les randos un bridge LUMIX FZ 45. avantages : compact, léger et surtout on a pas a changer les optiques.
    j’ai aussi un Canon Reflex 450 qui m’a permis de réutiliser mes 2 optiques de 18 à 300 mais je l’évite à cause du poids et de la visée.
    Pour tous ces appareils, il faut connaître le mode d’emploi par cœur pour faire les réglages immédiats et profiter pleinement des possibilités des appareils;

    Répondre
    • Merci Jean Pierre pour ton retour d’expérience. En effet, comme dis un peu plus haut dans un commentaire, le meilleur appareil photo reste celui que l’on maîtrise.

      Répondre
  23. Bonjour,

    Je vais rajouter mon grain de sel 😉

    Le problème de l’appareil photo qui se « périme » est un faux problème… Un appareil qui était réputé pour sa qualité d’images il y a 5 ans fait toujours les même images aujourd’hui, c’est à dire des images de grandes qualités !

    Pour preuve, je suis photographe pro et j’ai gardé mon avant-dernier reflex 5 ans, ok sur certains points il était dépassé technologiquement mais en même temps je n’avais pas besoin de plus. Je connaissais ce boitier sur le bout des doigts et je n’aurais jamais eu le temps de faire certaines photos si je n’avais pas su instinctivement comment changer les paramètres en un éclair…

    Ceci est encore plus vrai en 2014. Si vous achetez un appareil photo aujourd’hui, à part dans certaines conditions extrêmes toutes les modèles se valent et la différence ne sera pas flagrante… Il faut vraiment le vouloir pour pousser un boitier récent dans ces derniers retranchement…

    J’ai fais pas mal de reportages en conditions lumineuses difficiles, je me suis rarement dit qu’avec un autre appareil j’aurais pu faire mieux…

    Si vous devez changer d’appareil je vous conseillerais de rester dans la marque pour ne pas avoir à changer tous les accessoires et surtout de prendre l’appareil qui vous convient niveau ergonomie (taille, poids, et accessibilité des réglages). Pour la qualité d’images, dans la vie de tous les jours c’est un peu pareil, surtout si vous-vous contentez de regarder les photos sur un écran ou de faire des tirages petits formats… Pour une utilisation pro, la donne change…

    Répondre
    • Bonjour Julien,

      merci pour ton message. Je suis plutôt d’accord avec toi, les appareils d’une même gamme (entre réflex, entre compact …) sont aujourd’hui très similaires. Pour celui qui ne s’y connait pas, qui n’est pas capable de pousser l’appareil dans ses derniers retranchements, pas besoin d’acheter le plus cher (qui est d’ailleurs souvent le plus lourd à porter), ni de faire un update matériel chaque année. Après s’il faut faut changer le maths au bout de 5 ou 10 ans, ça dépend aussi des avancées technologiques.

      Le numérique est finalement assez récent, et en 10 ans on a beaucoup évolué (montée en ISO …). Mais je ne pense pas que dans 10 ans il y aura une même si grande différence.

      Répondre
      • Le matos le plus cher n’est pas forcément le plus lourd 😉 Les hybrides sont bien plus cher que les reflexs entrés de gamme mais plus compact…

        Les avancées technologiques oui il y en a c’est clair. Mais il y a 10 ans c’était la préhistoire, En 2007, Nikon sort le D3 (celui que j’ai gardé 5 ans) une révolution, largement surpassé de nos jours point de vue performances mais toujours aussi bon en 2014 en qualité d’images.

        Je pense que pour changer de boitier il faut attendre les gros sauts technologiques pour en avoir pour son argent. Entre ces sauts les différences ne sont pas flagrantes…

        Le D3 était une révolution, le D800E en est une autre. Il faudra attendre encore un peu pour voir la prochaine et en attendant rien ne sert de changer de boitier si le votre fonctionne…

      • Tu as raison, les hybrides sont plus chers, je me suis mal exprimé, je voulais dire dans une même gamme (entre réflex de la même marque). 😉

  24. Hybride, bof bof, je déconseille toujours perso. J’ajouterais même un autre élément : une fois qu’on a goûté au full frame, difficile de revenir vers le reflex d’entrée de gamme.

    J’ai commencé avec un petit compact avant de passer au D3000, et finalement craquer pour le D600. Depuis, je suis devenu beaucoup trop exigeant.

    J’utilise le full-frame pour la ville, avec un objectif 24-85, l’ultra-wide angle dans les grands extérieurs, mon Lumia 1020 lorsque je ne veux pas trop m’encombrer (et oui, le bougre met K.O. pas mal de compacts et même d’hybrides), et c’est à peu près tout. Certes, l’encombrement dérange un peu parfois, mais si l’on a un bon sac à dos, le matos se transporte facilement.

    Les hybrides sont très bien pour débuter en photo, mais ont également vraiment le don de frustrer je trouve. Après, tout le monde n’a pas forcément le budget pour un reflex et ses optiques, ni l’envie de progresser en photo. Mon objectif ultra grand angle m’a par exemple couté près de 1.500€, un budget que je ne regrette absolument pas pour visiter le grand ouest!

    Répondre
    • Merci Etienne pour ton avis.

      Je comprends ton point de vue, et le partage en partie. J’essaie de garder à l’esprit que la plupart des gens est avant tout un voyageur qui photographie qu’un photographe qui voyage. Dans cette optique-là, photo faciles, d’une meilleure qualité qu’un compact, et d’un point acceptable, les hybrides sont une bonne solution je pense. Par contre, comparé à un Full Frame comme le Canon 5D, si je puis me permettre, il n’y a clairement pas photo ! 🙂

      Ces dernières années, je vois sur le marché des « gros » compact qui sont largement capable de rivaliser avec les hybrides, mais souvent ceux-ci sont aussi chers si pas plus encore que les hybrides, eux-même plus cher que les reflex « à matériel égal ».

      Le choix du sac de transport est un point important, surtout avec des appareils lourds. Pour ma part je n’ai jamais été déçu des sacs Lowe Pro.

      Répondre
  25. Bonjour,
    Parmi vous, est-ce qu’il y en a qui ont utilisé la camera Fuji X20 ?
    Si oui, j’aimerais savoir ce que vous en pensé !

    Merci,
    Céline

    Répondre
    • Pour la part jamais essayé, mais un ami a moi, photographe de concerts, l’utilise pour ses sorties « de tous les jours » et en est satisfait, il me l’a même recommandé pour partir en voyage (mais comme je n’écoute jamais les conseils …) 😉

      Répondre
  26. Très bon article qui peut aider de nombreux voyageurs! Ce n’est pas toujours facile de lier le pratique et la qualité!!
    Un bon appareil photo et une GoPro et le tour est joué !

    Répondre
    • Merci pour ton message 🙂

      C’est vrai que la GoPro a un petit côté magique : si petit et pourtant si efficace ! Nos premières prises avec cette caméra nous ont étonnés !

      La question de l’appareil photo à emporter est toujours délicate, car très personnelle, dépendant d’une part des besoins et de l’expérience du photographe-voyageur), et d’autre part de la volonté de voyager léger et de s’encombrer un minimum… ou non !

      Répondre
  27. Intéressant article. Pour ma part (et mes besoins) je viens de me faire offrir un Panasonic TZ 60 à la carte de visite technique complète et à la qualité sans défaut majeur si ce n’est, c’est vrai, en basse luminosité. Accompagné d’une carte sdxc classe 10 – 1 de 64 Go. Il a, de plus, l’avantage de tenir à la ceinture (Ce que je voulais sans trop sacrifier la qualité). N’ayant pas vos connaissances techniques en la matière et l’ayant depuis trop peu de temps, je n’ai pas le recul nécessaire pour l’évaluer dans toutes les situations et réglages possibles. Ceux-ci étant même un peu trop nombreux à mon goût.. Continuez, toujours des articles et sujets intéressant. Et…Bon voyage…?!

    Répondre
  28. Merci Eric pour ton commentaire et ton partage d’expérience. C’est toujours intéressant de comparer les pratiques et choix des autres, afin d’étayer sa réflexion personnelle dans la recherche du matériel le plus adapté à ses besoins et limites.

    Personnellement, je suis vite perdue quand il y a trop de réglages/boutons/options… mais je n’ai ni l’expérience ni la patience de François avec ces choses-là ! ^^

    Au plaisir de te lire… le voyage continue 😉

    Répondre
  29. De l’eau à coulé sous les ponts depuis la sortie de cet article !
    Les marques ne sont pas resté bras croisés !

    So certains se demandent quoi acheter à ce jour en voilà 3 qui ont retenus mon attention dans la catégorie encombrement réduit :

    Nikon 1 J5 : Nikon revoit sa gamme hybride et trouve enfin sa voie. Un appareil simple à utiliser, très bonne qualité d’images. Possibilité de l’utiliser en mode expert. Le capteur de taille 1″ le rapproche plus des compacts haut de gamme que des hybrides mais avec l’avantage d’un petit prix. Pour les amateurs de longues focales il existe une bague qui vous permet d’adapter les objectifs de la gamme Nikon reflex, avec un coefficient multiplicateur de 2,7 vous transformez un 70-300 en 190-810, de quoi aller titiller les animaux ! Le meilleur, vous pouvez prendre un objectif de base, ce système n’utilise que la partie centrale des lentilles, comme c’est la meilleure…

    Fuji : la gamme x est complète il y en a pour toutes les bourses, du compact X30 (testé et approuvé, pour un compact c’est du bon) au XT1, l’hybride pour lequel les photographes pros craquent beaucoup en ce moment. Attention, en entrée de gamme ce ne sont pas des capteurs dit x-trans, privilégié ces derniers.

    Le meilleur pour la fin, Sony alpha : Sony revoit sa gamme et nous sort un Sony alpha 7 décliné en 3 versions. Tous sont en capteur full frame avec un encombrement réduit d’appareil hybride. Le alpha 7 pour tous les jours, le alpha 7 S pour la très haute définition et le alpha 7 R pour la très haute sensibilité et des vidéos en vrai 4K. Une gamme complète et très efficace…

    ‘espère avoir aidé se qui se pose des questions…

    Répondre
  30. Bonjour,
    Dans un premier temps, votre blog est vraiment très bien, vous donnez de bons conseils et ça fait plaisir =)

    Dans un second temps, et bien le choix de l’appareil photo… Cela fait 5 ans que j’ai mon reflex Nikon D3100 et donc 5 ans que je fais de la photo avec un reflex. Et j’ai commencé à plus m’éclater avec depuis environ un an en passant en mode manuel/vitesse/ouverture et à tester les autres options (ISO, option spot ou matricielle, exposition etc) plutôt que mode auto. Je ne suis pas pro mais c’est pour donner un aperçu de mon profil « photographe ».
    Mais voilà, avec mon ami, nous avons décider de partir en voyage pendant 6 mois en Asie du Sud-Est en sac à dos. Et ça sera notre premier grand voyage. Donc n’ayant pas d’expérience dans le voyage au long cours et après avoir lu plusieurs articles sur le choix de l’appareil photo, je me tâte à prendre un hybride (car à priori c’est mieux pour le voyage, plus léger plus discret) mais en même temps j’ai peur de me trouver limitée au niveau de la prise de photos (je n’ai jamais essayé un hybride de ma vie). Vous êtes parti avec des reflex puis ensuite avec un hybride, en tant que voyageur et passionnée de photographie, quel est le meilleur choix?

    Répondre
  31. Bonjour,
    J’utilise depuis quelques années un Sony DSC-HX50, compact à zoom puissant, pas très lumineux donc, mais de bonne qualité.
    Le plus: moins encombrant qu’un bridge, pas d’objectif à changer dans des conditions parfois peu adaptées à un appareil sophistiqué, excellente correction du bougé, possibilité de prendre des photos de loin, ce qui permet de les prendre discrètement, et même de les prendre tout court quand on est en mer et qu’il est risqué de s’approcher d’une côte magnifique, donc souvent rocheuse.
    Cependant, j’avoue que les Olympus OM me tentent vraiment, mais le prix est un peu dissuasif! J’aime également utiliser mon iPhone 5S, beaucoup plus rapide à mettre en oeuvre dans une situation imprévue.

    Répondre
    • Merci Thierry pour votre partage d’expérience. C’est toujours intéressant de s’échanger ses préférences et conseils entre photographes voyageurs.
      Olympus, cela fait un peu plus d’un an maintenant que nous sommes « chez eux », et nous sommes plutôt contents de nos appareils, tant dans l’utilisation au quotidien (poids, taille, plaisir à manier, look…) que du résultat dans nos photos ensuite. Mais François, comme toujours, continue à garder un oeil attentif sur le marché de la photo, toujours à l’affut d’un meilleur compromis poids/qualité en photo et vidéo… Qui sait ce que l’avenir nous réserve du côté de notre matériel photo, avec lui, tout est possible ! Nos Olympus, nous les avons acheté en occasion au Japon et avons ainsi fait de très bonnes affaires… et justement, nous retournons bientôt au Japon ! 😉
      Nous avons aussi un iPhone (le 7) qui nous sert également, davantage pour filmer que prendre des photos. Et à tout cela s’ajoute, au niveau prise de vue, la caméra Dji Osmo et le drone Dji Mavic : ça fait beaucoup de matériel, mais chacun à son rôle à jouer !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest