Un sac sur le dos
Amandine

Lisboa. Ce nom chantant, avec un petit cachet d’exotisme, n’était rattaché dans mon esprit qu’à très peu d’images : je ne connaissais rien de cette capitale. Depuis plusieurs années, le Portugal nous faisait de l’oeil : nous l’avons contourné lors de notre roadtrip le long des côtes espagnoles il y a 2 ans.

Mais cette fois, une belle promotion aérienne a suffi à nous faire franchir le pas : Lisbonne nous voila !

Je vous livre mes premières impressions… et surtout mes surprises lors de la découverte de la capitale portugaise !

Elévateur de Bica

Sur nos cinq jours à Lisbonne, nous en avons réservé deux pour Sintra. D’autres villes et villages nous attiraient dans les environs, mais, à l’instar des touristes qui quittent la capitale pour une expédition d’une journée dans toutes les villes « à voir » de la région (Sintra, Cascais …), nous avons décidé de nous limiter afin de pouvoir nous imprégner de l’ambiance des lieux. Nous pensions avoir suffisamment de temps … et pourtant nous en avons manqué : il y a tant de choses à voir dans la région !

Avant de vous parler de nos découvertes, je vous livre un premier article « impressions », comme je l’avais fait pour le Cambodge. Est-ce que cela deviendra une habitude, un rituel littéraire ? Je ne sais pas. Mais j’aime partager avec vous mes premières impressions, mes surprises et mes coups de coeur sur le vif, afin d’immortaliser le vécu des premiers jours dans un nouvel endroit, car ce sont souvent les plus chargés émotionnellement et les plus déterminants sur l’appréciation du voyage.

Voici donc Lisbonne en 5 surprises.

  1. Lisbonne comme à la maison

    Nous avons été terriblement surpris dès le premier jour : nous ne nous sentions pas dépaysés. Ce n’était pas non plus ce sentiment d’être chez soi sur les routes. C’était bien un manque de dépaysement, un sentiment de familiarité, de déjà-vu … dans une ville (et un pays) dont nous ignorions pourtant tout.

    Sans doute que nos fréquents voyages dans le sud de l’Espagne (où vit la famille de François) y sont pour quelque chose : nous avons retrouvé la même ambiance.

    D’ailleurs Lisbonne ne dégage pas une ambiance de capitale, celle d’une grosse ville tout au plus. Ou plutôt Lisbonne dégage autant d’ambiances qu’elle a de quartiers : difficile d’en sortir une image homogène, Lisbonne est tellement pleine de contrastes et de variété.

    Rue colorée du quartier « Bairro Alto »

    Ce manque de dépaysement vient aussi de la langue : nous n’avons jamais pu (dû) parler portugais, car tout le monde parle toutes les langues (ou presque). C’est assez incroyable ! Je m’attendais à être bien comprise avec l’espagnol, mais cela va plus loin que cela : les Portugais parlent facilement français et anglais également (voire italien, allemand …). Ces derniers expliquent cette facilité et cette ouverture linguistique par le fait que les films qu’ils regardent sont toujours en version originale. Ce n’est pas comme en Espagne où les films sont tous doublés en espagnol : ici les films et séries sont uniquement sous-titrés, ce qui permet aux Portugais d’avoir d’autres langues dans l’oreille.

  2. Des hauts et des bas

    Lisbonne, comme la plupart des grandes villes anciennes (telle Rome), est construite sur 7 collines. Autant nous ne l’avions pas senti à Rome, la majorité du centre-ville étant assez plat, autant cela se remarque directement dans la capitale portugaise ! Certaines rues font penser au relief de San Francisco (mais en plus européen pour ses dimensions étroites). On ne cesse de grimper dans cette ville : assez étonnamment, on monte plus qu’on ne descend … Je ne cherche plus la logique !

    Ce relief fait aussi le charme de la ville, avec de magnifiques points de vue, ainsi que les célèbres trams et élévateurs.

  3. Une ville pour les (grands) enfants

    Ce n’est pas une ville à hauteur d’homme, mais bien d’enfant : tout est étonnamment bas. Cela se note particulièrement dans les rues fort en pente. Par exemple, la serrure du logement où nous nous trouvons est typique, comme vous pouvez le voir sur la photo.

    Paradoxalement, les interrupteurs pour la lumière sont placés très haut (allez comprendre …).

  4. Lisbonne la belle

    Lisbonne est une ville agréable à regarder sous toutes les coutures. Que ce soit dans ses rues moyenâgeuses de l’Alfama ou dans ses rues « modernes » du centre, le souci du détail se fait sentir.

    Par exemple l’emblème de la ville, le bateau de la légende de San Vincente, est représenté un peu partout dans la ville : sur le sol, les lampadaires …

    Les trottoirs et rues de Lisbonne méritent presque à eux seuls une visite de la ville : tous différents, tous travaillés. Les plus beaux exemples se trouvent place Rossio et dans les rues piétonnes aux alentours.

    Seule ombre à ce tableau : les graffiti. Curieusement, ce sont les ruelles des trams et élévateurs qui sont les plus ciblées par ces actes de délinquance … et les trams eux-mêmes ne sont pas épargnés.

  5. Une belle mondialisation

    Mes bâtiments préférés de ce voyage à Lisbonne ont tous un point commun : ils sont le résultat d’un mélange insolite entre les différentes influences qui ont nourri culturellement le Portugal.

    L’histoire portugaise ne peut se comprendre sans se pencher sur l’époque de ses conquêtes et occupations aux quatre coins du monde : Brésil, Inde, Maroc … Se promener dans Lisbonne, c’est se promener à travers l’histoire de ce pays et retrouver des signes des différentes grandes époques qui l’ont marqué : c’est comme jouer à cache-cache avec l’histoire.

    Une mondialisation comme on la souhaiterait : plutôt qu’une uniformisation, c’est un mélange de ce que chaque culture a de meilleur.

Au-delà des surprises, une belle rencontre

Découvrir Lisbonne a été comme découvrir un ami : quelqu’un d’étranger, mais que l’on a très rapidement l’impression de déjà connaître, et que l’on (re)découvre encore avec le temps, de surprise en surprise.

Lisbonne, mon amie, j’ai aimé te rencontrer et je sais que je te reverrai.

Dans de prochains articles, je vous présenterai plus concrètement les sites qui m’ont marquée à Lisbonne, mais aussi à Sintra, avec mes coups de coeur et des conseils pratiques.

Et vous, avez-vous déjà été à Lisbonne ? Quelles impressions vous a laissées la capitale portugaise ?

37 réponses à “Premières impressions : Lisbonne en 5 surprises”

  1. Chère Amandine, quel plaisir de lire tes premières impressions. J’adore Lisbonne ! Ce qui me touche le + chez elle, c’est sa capacité à surprendre le visiteur, à se renouveler… Et la lumière magnifique qui baigne la ville et le fleuve. Je suis d’accord avec toi : Lisbonne se laisse facilement apprivoiser. C’est ma ville de coeur. Mon papa était portugais et, cette année, j’ai publié un guide de 160 adresses à Lisbonne. Hâte de lire la suite des tes aventures 😉

    • Merci Sabrina pour ce message, quel plaisir de se savoir lu et même suivi !

      Cette ville doit te toucher encore différemment, vu les origines portugaises de ton père.
      Quel travail ce guide d’adresses à Lisbonne !

      Merci encore pour tes encouragements; entre temps une suite est sortie, un récit de voyage sur nos 3 jours à Lisbonne.
      Suivront encore un article « bilan pratiques » ainsi que nos retours sur Sintra, véritable coup de cœur de ce voyage !

  2. Très belles photos ! Cela me donne encore plus envie d’y aller. J’espère qu’on trouvera un bon plan pour le faire cette année 😉

    • Merci Daïnah, ravie que nos photos te plaisent !
      Tu peux retrouver notre album sur notre second site web : Sur la route du monde.

      Sois à l’affut des bons plan des compagnies aérienne, il y a parfois de bonne occasion à saisir 😉

  3. Du Portugal, je ne connais que Porto qui est déjà une très belle ville. Porto est aussi vallonné. En tout cas, tes photos donnent envie de passer quelques jours à Lisbonne.

    • Merci pour ton retour ^^ Je ne suis encore jamais allée à Porto, mais ce n’est pas l’envie qui manque

      Merci pour ton compliment sur les photos; l’album complet pour Lisbonne est disponible sur notre autre site « Sur la route du monde ».

  4. Article qui relate bien l’atmosphère de Lisbonne (j’y habite depuis 1 an), avec de très belles photos en prime.
    Toutefois, un point sur lequel je ne ressens pas du tout la même chose, c’est la ressemblance avec le sud de l’Espagne. En Andalousie, les gens vivent porte ouverte, et sont très présents dehors, les terrasses de bar et restaurants envahissent les places et les ruelles (j’aime me rendre en Espagne à la recherche de cette vie – enfin, sauf à l’heure de la sieste héhé!), tandis qu’à Lisbonne, tout se passe plutôt à l’intérieur, les terrasses ne courent pas les rues, il faut plutôt pousser des portes pour découvrir la vie de Lisbonne. Ce sont 2 univers différents, au charme différent 🙂
    Au plaisir de lire la suite !

    • Bonjour Jenzinha,
      merci pour ton commentaire; flattée d’avoir réussi à retransmettre l’ambiance de Lisbonne (compliment qui me touche d’autant plus de la part de quelqu’un qui y habite !).

      Quand je compare mon vécu du Portugal avec celui du Sud de l’Espagne, je pensais à la région où habite la famille de François : Murcia (et donc pas à l’Andalousie qui, je suis d’accord, dégage quelque chose de totalement différent).

      Merci pour ta précision ^^
      Au plaisir de prochains échanges

    • Salut Cindy, merci pour ton commentaire. C’est toujours un plaisir d’échanger avec toi et de te lire ^^

      Ravie de pouvoir partager mes découvertes et coup de cœur. Si la lecture de Lisbonne t’a plue, celle de Sintra (qui sortira prochainement) devrait te plaire également : c’est notre gros coup de cœur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies pour récolter des informations de votre navigateur, et rendues anonymes, á des fins de statistiques via le service Google Analytics.