La montagne en été, vous connaissez ? Mais qui parmi vous a déjà tenté de descendre des pistes de ski en VTT ? C’est l’expérience que nous avons découverte lors de l’évènement Pass’Portes, depuis la station des Gets.

Une nouvelle expérience

Lorsque l’on m’a proposé de découvrir la région de Savoie Mont-Blanc l’été, je n’ai pas hésité une seconde, mon premier séjour en hiver m’ayant laissé de très beaux souvenirs en tête : belles étendues, villages de caractère, nature …

Mais le cadre de ce voyage-ci change du tout au tout : cette fois, ce n’est plus sur les traces des chiens de La Grande Odyssée que je me rends, mais bien sûr celles des VTT …

Pass'Portes, Savoie Mont Blanc, Haute Savoie, VTT, vélo, montagne Pousser les Portes du Soleil

Les Portes du Soleil sont décidément « the place to be » tant en hiver qu’en été : les pistes de ski se métamorphosent, les télésièges se recyclent … et roulez jeunesse !
La Pass’Portes du Soleil MTB est l’événement VTT européen de l’année : à travers le domaine franco-suisse des Portes du Soleil, à une altitude entre 1000 et 2450 mètres, les cyclistes profitent de circuits de randonnée mountain-bike variés et des superbes paysages.

Organisé fin juin sur trois jours, l’événement de la Pass’Portes fête l’ouverture des pistes de VTT, l’ensemble du domaine restant ouvert jusqu’à la fin du mois d’août.

Une touriste au pays du VTT

Rouler à vélo ? Facile.

Le VTT ? Jamais fait, mais ce ne doit pas être bien différent.

… Erreur !

Oubliez vos expériences de vélo sur les routes plates et asphaltées : faire du vélo tout terrain en montagne est une tout autre affaire !

Après cette première découverte, en voici une seconde : il existe de nombreuses disciplines de VTT ! Et la Pass’Portes propose des parcours variés pour satisfaire tous les goûts : cross-country, enduro, freeride, descente …

Au fil de la journée, j’ai appris à distinguer les différents styles de « vététistes » en fonction de leur attirail : certains, aux allures de samouraïs, sont lourdement recouverts de protections afin de s’élancer à toute vitesse dans les descentes ; d’autres, aux silhouettes plus légères, optent pour des chemins plus variés, s’attaquant à quelques montées.

C’est assez déroutant de voir de partout des cyclistes bien équipés, et prendre les télésièges avec leur vélo.

Et me voilà déguisée, un casque sur la tête, des genouillères sur les genoux et (bien entendu) un sac sur le dos. Je rejoins sans hésitation le groupe des débutants, encadré par un moniteur professionnel : je suis entre de bonnes mains.

Pass'Portes, Savoie Mont Blanc, Haute Savoie, VTT, vélo, montagne
Nous en version vététiste…

Des racines et des chèvres

Après quelques petits arrêts de conseils techniques, notre moniteur nous emmène à l’assaut de la montagne.

La Pass’Portes se veut ouverte à tous, quel que soit le niveau du cycliste … Projet en belle évolution qui s’attaque à un problème de taille :

comment créer des pistes faciles dans un milieu hostile ?

En pleine montagne, dans les forêts … les obstacles sont nombreux !

Afin de préserver l’expérience de chacun, des chemins par niveaux ont été organisés : les adeptes du ski ne seront pas dépaysés par les pistes codées par couleur. Malgré tout, certains tronçons restent communs et, ne nous mentons pas, même dans le niveau débutant, la difficulté est présente.

Mais avec notre volonté de nous dépasser, de faire de nouvelles expériences, et sous la tutelle de notre moniteur, rien ne nous était impossible (… sur les pistes débutantes en tout cas) : le goût du challenge !

Certains passages demandent une attention soutenue : entre les racines, les pierres et les VTT qui nous doublent à toute vitesse, il faut pouvoir maintenir son cap … Et c’est sans compter sur la présence des chèvres, qui circulent en liberté dans le village Les Lindarets !

Je soupçonne l’existence d’un code de la route bien spécifique aux VTT en montagne : les cyclistes les plus rapides ont priorité et choisissent le côté de dépassement de façon aléatoire, les piétons attendent … mais pas les chèvres, qui dominent de leurs quatre pattes le sommet de cette hiérarchie officieuse.

Les conseils du moniteur

Pour les débutants motivés en quête de bons conseils, voici les leçons que j’ai retenues du moniteur qui nous accompagnait.

Les 5 conseils de pros pour débutants

  1. Regarder loin devant et non son pneu

    Le regard va là où l’on veut aller !

  2. Apprendre à freiner avant de se lancer

    Délicatesse sur le frein avant et toujours un index sur chaque frein

  3. Monter et descendre sa selle en fonction de la piste

    La remonter pour monter … et la descendre pour les grandes descentes ! Cela permet une meilleure assise pour pédaler et garantit un meilleur équilibre pour la vitesse (et la possibilité de mettre facilement un pied à terre au besoin)

  4. Prendre une bonne position de descente

    Debout sur son vélo, les pédales à l’horizontale à la même hauteur (pour un meilleur équilibre).

  5. Ne pas trop réfléchir

    Se fier à son instinct … et à défaut, à son vélo !

L’ambiance VTT

Sur les pistes, je me sens toute petite à côté de tous ces sportifs entraînés. Ils viennent des 4 coins de l’Europe et même plus loin pour l’événement. Mais ces différences sont vite dissipées : la convivialité de l’événement rassemble experts et novices, petits et grands.

Pass'Portes, Savoie Mont Blanc, Haute Savoie, VTT, vélo, montagne
Ambiance conviviale aux points de ravitaillement

Les pieds sur les pédales, les vététistes filent à toute allure. Je me fais dépasser, c’est normal : chacun son rythme. Je ne suis pas inquiète, les boulets de canon qui me frôlent savent ce qu’ils font … Et puis nous nous retrouvons tous, les pieds au sol, autour des points de ravitaillement.

Car après l’effort, le réconfort : des tartiflettes géantes nous attendent pour nous revigorer ! Quel plaisir aussi de manger des fruits … et de se laisser tenter par la fondue au chocolat (j’avoue, je suis passée deux fois par la casserole de chocolat !).

 

Et pour ceux qui préfèrent encourager les cyclistes plutôt que d’enfourcher un vélo, un salon avec plus de 200 marques a envahi le centre des Gets, le temps de l’événement. Il est possible de tester des vélos gratuitement et de profiter d’animations variées : démos de trial, essais de vélos rigolos, shows musicaux … J’ai été agréablement surprise par les VTT électriques de Lapierre.

Et les femmes dans tout ça ?

Grande question que je me suis posée à notre premier ravitaillement : « où sont les femmes ? ».

En traversant le campement, je sens le regard des hommes me suivre. Moi qui me sens tout sauf féminine dans cet accoutrement, je ne passe pourtant pas inaperçue :

Spécimen rare détecté : une femme parmi nous !

Suite à mon étonnement, notre moniteur nous explique :

La Pass’Portes est un événement sportif, et le VTT séduit davantage les hommes : ça va vite, il y a des pierres et de la boue partout, on se salit, parfois on tombe et on se fait mal … Et tout ça ne plait pas beaucoup aux femmes !

Au-delà du côté sexiste de ces propos, je m’interroge sur la rareté de mes consoeurs. Quel soulagement d’entendre que chaque année le pourcentage de femmes inscrites ( + de 10% cette année) augmente ! Des activités sont d’ailleurs mises en avant pour favoriser leur présente, comme l’élection du meilleur VTT All-Mountain Femme, avec des cyclistes-testeuses qui essayent les vélos présentés pendant une journée.

La Pass’Portes en chiffre

      • 11e édition en 2014
      • 12 stations
      • 21 remontées mécaniques
      • plus de 50 pistes de descente
      • 80km de randonnée avec 6 000 m de dénivelé négatif et 1 000 m de dénivelé positif
      • 6 300 participants inscrits
      • près de 20 000 personnes sur le salon
      • 31 nationalités présentes, dont une grande majorité de Français, Anglais, Suisses, Belges et Néerlandais
      • 72 enfants de 9 à 14 ans inscrits à la Pass’Portes Kids
      • 210 randonneurs inscrits à la Pass’Portes pédestre
      • 8 ravitaillements sur le parcours avec 450kg de fromage d’Abondance, 50kg de reblochon et 100 kg de fromage à raclette, 5520 tablettes de chocolat, 1600 litres de bière et 2180kg de fruits

En pratique

Informations pratiques :

  • Coût

    51,50€ pour l’inscription (22€ pour les enfants), comprenant : frais inscription, assurance, accès aux remontées mécaniques, ravitaillement… Les cyclistes ne peuvent s’inscrire que pour un seul des 3 jours. Le reste du week-end, ils peuvent profiter en famille des installations à la station ou des sentiers de randonnée.

  • Dates pour 2015

    Rendez-vous du 26 au 28 juin 2015 pour la 12e édition de la Pass’Portes du Soleil MTB. La station d’accueil du salon sera Morzine. Ouverture des inscriptions en février.

  • Quel vélo choisir ?

    Le vélo idéal pour la Pass’Portes est capable de rouler en montagne, d’absorber les chocs pour un maximum de confort et de sensations tout en restant léger pour plus de plaisir en montée.L’organisation de la Pass’Portes du Soleil MTB a sélectionné le vélo parfait, qui permet au rider de goûter à tous les plaisirs du Mountain Bike dans les Portes du Soleil : le Zesty de Lapierre.

  • Comment s’équiper ?

    Les indispensables :

    • casque
    • gants/mitaines
    • genouillères

    Il est possible de louer ou d’acheter le matériel sur place.

    Prévoir également des vêtements de sport, des chaussures pour rouler et un imperméable léger.

    Pour la journée, munissez-vous d’un bon sac à dos. Nous avons testé chacun un sac à dos Ospreys spécialement conçu pour les cyclistes (voir article test de matériel : Osprey Escapist 20 et bientôt le Raptor 14). Dans votre sac, prévoyez une bouteille d’eau, et n’oubliez pas votre pass pour les remontées mécaniques.

Tous en selle !

Alors, tentés par cette aventure ?
Pour plus d’information, rendez-vous sur le site de la Pass’Portes du Soleil

10 commentaires

  1. Effectivement, c’est une expérience très sympathiques les pass’portes !!!
    Un esprit convivial , des ravitos « pas très diététiques », des paysages magnifiques….

    Répondre
    • Merci Arnaud pour ton message, je vois que tu as toi aussi déjà pu expérimenter la descente de pistes de ski en VTT, ou prendre un télésiège avec son vélo ! 😉

      Effectivement, pas des plus diététiques les ravitaillements … en même temps on se dépense pas mal, et puis il y a des fruits aussi !
      Je suis tombée sous le charme, tant de l’ambiance que des paysages : très dépaysant pour moi !

      Répondre
    • En effet, les pass’portes sont, avec le roc d’azur et des Alpes, des événements incontournables pour les vététistes…
      Mais au delà du VTT pur, c’est tout ce qui règne durant ce week end prolongé qui est génial, aussi bien pour les familles et débutants que pour les « avions »…

      Si d’avantages de station de ski en faisaient autant, ces dites stations seraient moins en déficit car elles proposeraient l’utilisation de leur matériel été comme hiver, les professionnels ne vivraient plus que pour une seule saison…

      Répondre
  2. Même pour le VTTiste chevronné que je ne suis pas, et qui est habitué à nos petites forêts du nord-est, la montagne demande un temps d’adaptation avant de s’y sentir à l’aise. Les repères changent, c’est plus pentu, plus caillouteux, plus racineux!, plus spacieux… Mais les nombreuses pistes permettent de profiter de la vue sans prendre trop risques, si nécessaire !

    Le plus important sur le vélo, c’est de rester détendu et une fois la décision prise de tenter une descente ou autre danger, de ne plus douter. La crispation te mène quasi systématiquement à la chute et les risques de se faire mal sont moindres en chutant de manière décontracte ! C’est comme dans la vie finalement, je vais faire un deuxième volet des 7 lois… 🙂

    Répondre
    • Salut Bertrand, merci pour ton commentaire de pro sur le sujet 😉

      Ton retour rejoint mon vécu : l’expérience demande un temps d’adaptation et peut-être difficile par moment, mais le nombre de piste permet de faire des expériences très variées, adaptées à l’expertise et la prise de risque souhaitée 😉

      Rester détendu, ne pas trop réfléchir, ne pas douter … tu as raison, lorsque l’on commencer à énoncer ces conseils de cyclistes, on a vite l’impression de se retrouver face à des conseils « de vieux sages », philosophant sur la vie et le bonheur !

      J’ai beaucoup aimé ton article sur les 7 lois, comme je te l’ai dit, et finalement, je pense que tu peux te pencher sur le deuxième volet : le vélo semble être une source inépuisable de conseils de vie ! ^^

      Répondre
  3. C’est intéressant ton article. Je me suis mise au VTT en mai cette année donc ça ne fait vraiment pas longtemps. Pour le moment je me limite aux forêts, on a déjà de quoi faire à ce niveau au Royaume Uni 🙂 Mais à long terme, ça me tenterait d’essayer ça aussi! Si j’ai bien compris tu n’avais pas non plus pratiqué le VTT pendant des années avant d’essayer. Ca s’est bien passé? Pas trop dur? Ca devait être vraiment sympa (même si physiquement difficile)

    Répondre
    • Salut Lucie, tu t’es mise au VTT ?

      Je suis une parfaite novice : c’est à peine si j’avais déjà enfourché un VTT ^^ (bon j’exagère, mais à peine …), et je fais très peu de vélo de route au quotidien. Donc pas besoin d’être un pro pour participer à la Pass’Portes et de manière générale pour se lancer sur les pistes de VTT en montagne … même si c’est sûr que le novice et le pros ne vivront pas la même expérience et emprunteront des chemins différents.
      Certains tronçons sont strictement limités à un niveau de difficulté (comme pour les pistes de ski), pour d’autres c’était mixte (débutants et expérimentés ensemble) …
      Je ne me suis pas sentie en danger, car je faisais confiance tant à notre moniteur, qu’aux vététistes expérimentés qui nous dépassaient à vive allure (et qu’à mon super VTT ^^).

      Bien sûr, c’était challenge par moment : je me suis donnée à fond pour certaines montées/descentes bien corcées avec la boue, les racines … Et même si j’ai peiné à certains moments, j’ai adoré … Ou je peux presque dire « surtout si j’ai peiné » ! Pas que mon côté sado-maso soit particulièrement développé, mais l’effort suivi par un magnifique paysage, une super descente ou simplement la satisfaction d’avoir pu terminer la côte … tout cela fait que ça en vallait la peine et que je suis ravie d’avoir tenté l’expérience.

      En tout cas le VTT en montagne offre des sensations, du sport, de beaux paysages, des moments relaxe avec son VTT accroché au télésiège … Bref, j’ai beaucoup aimé !
      L’idée c’est donc que c’est ouvert à tous et à toutes : ils essayent de rendre ce genre d’événement plus attractif pour les débutants et pour les femmes, et je trouve qu’ils y arrivent pas mal 🙂

      Répondre
      • oui je m’y suis mise, je ne pensais pas aimer plus que ça (mon copain m’a offert un VTT pour mon anniv donc je me suis sentie obligée d’essayer) et depuis j’en fait toutes les semaines, enfin quand il fait beau car je n’ai pas non plus envie d’aller me casser une jambe en pleine forêt. Mais c’est bon à savoir qu’il n’y a pas besoin d’être super expérimenté pour tenter une descente 🙂

  4. Bravo Amandine pour cette expérience VTT. Je vis dans les portes du soleil Suisse(d’où le nom de mon e mail) et si nous ne sommes pas toujours »raccord » avec les vttistes, nous les marcheurs, d’énormes progrès ont été fait ces dernières années pour l’aménagement des différents chemins et que la cohabitation se fasse sans heurts
    Le problème était presque identique au début des snowboardeurs avec les skieurs et tout est rentré dans l’ordre maintenant!

    Répondre
    • Merci Dominique pour tes nombreux commentaires !
      Je comprends tout à fait ta position : la montagne est à tous, et c’est important qu’un groupe ne prenne pas le pas, au détriment d’un autre.
      Nous avions pas mal parlé de cette question avec notre moniteur, qui nous expliquait que cette attention particulière à créer des circuits propres à chaque groupe était très d’actualité.

      Mais comme tu le dis, c’est une question d’evolution des pratiques et de juste équilibre à trouver pour cohabiter au mieux ; comme dans le cas de « snowboardeurs » avec les skieurs.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest