L’année 2016 s’est terminée sur un beau bilan et le point qui vous a le plus surpris, c’est de découvrir que le plus beau paysage que nous avons eu la chance d’admirer durant l’année n’était pas à l’autre bout du monde, mais… en Allemagne !

Comment résister à l’envie d’y retourner en 2017 ? Nous sommes ainsi partis poursuivre nos explorations dans la région de Berchtesgaden en Bavière, pour y retrouver sa nature recouverte d’une épaisse couche de neige.

Bon retour à Berchtesgaden

Comme la première fois, c’est après le coucher du soleil que nous arrivons à Berchtesgaden. Et comme la première fois, admirer les paysages changer sous les derniers rayons du soleil nous a laissés sans voix. Le nez collé à ma vitre, je me sentais si heureuse de retrouver ces montagnes grandioses et douces à la fois. Si vivante dans ces paysages à grande échelle !

Comme j’aime me sentir toute petite en pleine nature…

Et comme la première fois, quel plaisir de se réveiller au milieu des montagnes et de découvrir la vue au petit matin. Le spectacle de l’aube vaut la peine d’avancer l’heure du réveil ! Nous sommes retournés à l’Hintersee pour admirer l’aube. Le lac gelé ne nous offrait plus ses beaux reflets du ciel parfait : une fine couche de neige recouvrait entièrement le lac gelé, parsemé de traces de pas des promeneurs de la veille.

Marcher sur un lac gelé m’avait presque manqué depuis la semaine dernière en Finlande !

Allemagne, Berchtesgaden, Bavière, nature
Regarder le soleil se lever depuis le lac de l’Hintersee

Souvenir de notre premier voyage à Berchtesgaden en vidéo :

La montagne comme un grand (enfant)

Pour la première fois, nous nous sommes essayés aux joies de la luge. Si dans mon esprit, la luge évoquait des images d’enfants dévalant de petites collines, j’ai vite dû me rendre à l’évidence une fois arrivée au télésiège : la luge, c’est un sport sérieux ! Les pieds ballotant au-dessus du vide, parcourant du ciel la piste de luge de 2 km, on voit un homme d’une quarantaine d’années dévaler la piste à vive allure, inexpressif. « Juste un jour normal en Allemagne ».

Arrivé au sommet, j’inspecte mon véhicule : mais où sont les freins ? Et comment fait-on pour ralentir ? Tourner ?…

Allemagne, Berchtesgaden, Bavière, nature
Faire de la luge à la montagne

Au départ de la piste, je tiens fermement les rênes de ma luge d’une main et notre caméra de l’autre, espérant tout à la fois tenir bon sur mon destrier de bois et réussir à capturer des images de François en action (et si possible, ne pas manquer de filmer sa -possible- chute !). Si le premier point a été au-delà de mes espérances, je n’ai malheureusement pas eu autant de chance pour le second, ayant manqué la chute de François de quelques secondes !

Allemagne, Berchtesgaden, Bavière, nature
Dévaler les pistes en luge

Les virages et descendent s’enchainent, précédés par des panneaux « slow » et « danger »… Nous arrivons en bas des 2 kilomètres de piste essoufflés et heureux : encore, encore !

Et c’est reparti pour un tour !

La luge, c’est sérieux… mais qu’est-ce que ça fait du bien de retomber en enfance !

Allemagne, Berchtesgaden, Bavière, nature
3, 2, 1, partez !
En pratique

Nous nous sommes essayés à la luge (« sled » ou « toboganing ») à Rodelbahn Hirscheckblitz

Départ : au sommet du téléférique, « peak of Hirscheck »

Longueur de la piste : 2 km

Location de luge : au départ du télésiège

Plus d’informations sur le site web : Hochschwarzeck

Petite remarque pour les amateurs : il y a aussi moyen de faire du ski dans la région, avec beaucoup d’infrastructures prévues pour les enfants.

Allemagne, Berchtesgaden, Bavière, nature
Au sommet des pistes

Promenons-nous dans les bois…

Que la nature est belle en blanc ! Sur le sentier blanc, j’observe les branches alourdies par la neige et le vent qui emporte ça et là un peu de poudreuse avec lui. Le sol se fait diamant, avec les fleurs de cristal.

Allemagne, Berchtesgaden, Bavière, nature
Cabane dans le Parc Naturel de Berchtesgaden

Se promener dans le Parc National de Berchtesgaden est un plaisir en soi… mais c’est aussi une belle occasion pour observer les cerfs qui y vivent. Promenons-nous dans le bois… tant que les cerfs y sont aussi ! À 13 h, de la nourriture est servie à ces beaux animaux, pour les aider à surmonter la rudesse de la saison. C’est le meilleur moment pour les observer, bien respectueusement derrière les palissades de bois. Eux ont toute la forêt pour eux ; nous, nous ne sommes que des invités de passage.

Le spectacle commence, ils arrivent en bande. Des grands, des plus petits. Des majestueux, avec des bois trois fois plus larges qu’eux, des paisibles, des rivaux… Ballet animal autour d’un repas frugal.

Allemagne, Berchtesgaden, Bavière, nature
Observer les cerfs au Parc Naturel
 En pratique

Le Parc National de Berchtesgaden se situe près de l’Hintersee (parking au bout du lac).

Pour atteindre le lieu d’observation des cerfs, il faut entre 30 et 45 minutes de marche. Possibilité de faire le trajet également en calèche tirée par des chevaux.

Accès gratuit (parking payant)

Allemagne, Berchtesgaden, Bavière, nature
Maria Gern au coucher du soleil

Jusqu’aux sommets et aux étoiles

Une de nos plus belles expériences de 2016 a été cette randonnée en raquette, dans les montagnes du Jura, avec une nuit en refuge et un réveil avant l’aube pour admirer le soleil se coucher sur le Mont-Blanc. Le plus beau lever de soleil de l’année dernière et un des plus beaux de ma vie !

Nous avons donc eu envie de répéter l’expérience et sommes partis à l’assaut de la montagne : une randonnée de 4 heures pour monter jusqu’au refuge. Une randonnée faite de passages doux avec une belle vue dégagée sur la montagne et d’autre nous menant d’une cuvette entourée de sommets sur des chemins creusés dans le flanc des montagnes par les lattes de skieurs de fond, nous faisant progresser une raquette après l’autre avec d’un côté la paroi blanche et de l’autre la pente enneigée, par moment vertigineuse juste assez que pour se répéter « ne pas regarder en bas, ne pas regarder en bas ». Le soleil jouait à cache-cache avec nous, entre monts et vallées, faisant basculer le thermomètre de plus d’une dizaine de degré.

Allemagne, Berchtesgaden, Bavière, nature
Randonner en raquette de neige
Allemagne, Berchtesgaden, Bavière, nature
Le soleil joue avec a cime des montagnes

Nous sommes arrivés juste à temps au refuge pour admirer le coucher du soleil. Récompense suprême ! Mais l’aventure ne s’arrête pas là, oh que non ! Après un repas réconfortant (et un chocolat chaud qui m’aura fait tenir en haleine toute l’après-midi !), nous voilà ressortis pour une première séance de photos des étoiles. Ces stars aussi étincelantes qu’inaccessibles ont fait leur show toute la nuit. Quel beau spectacle que de voir ces sommets blancs faiblement éclairés par la lueur filtrée par les fenêtres de notre refuge, et tout autour, le ciel d’un noir profond briller de milles étoiles !

Allemagne, Berchtesgaden, Bavière, nature
Les montagnes sous un ciel étoilé

Et j’ai bien dit « première séance photo », car il y en a eu une seconde, qui piquait un peu les yeux… À 5 heures du matin, nous revoilà tout emmitouflés pour espérer admirer la Voie lactée… Mais point de visibilité, malgré le ciel dégagé dépourvu du moindre nuage. Nous nous réconfortons en admirant, une fois encore, le ciel étoilé. La magie au bout des montagnes…

Allemagne, Berchtesgaden, Bavière, nature
Refuge Stahlhaus la nuit

Et quelques heures plus tard, nous revoilà debout pour le lever du soleil, un petit-déjeuner vite expédié et la reprise de la randonnée. Deux options s’offraient à nous : refaire à peu près le même chemin en sens inverse ou monter pendant 1 h 30 jusqu’au téléférique Jenner. Et c’est cette deuxième option que nous avons choisie, espérant pouvoir admirer le paysage depuis la croix surmontant le Jenner Calble Car, comme l’année passée. Malheureusement, une fois arrivés à la station, le chemin d’accès vers la croix était fermé, apparemment trop dangereux à pratiquer pour le moment vu l’épaisseur de la neige. Heureux (et en sueurs avec les dernières pentes que nous avons dû gravir pour terminer cette randonnée), nous entrons dans le téléférique et laissons glisser les paysages enneigés tout autour de nous.

Petit regard nostalgique sur ces sommets que nous quittons… Que c’est beau la montagne en hiver !

En pratique

Randonnée en raquette de neige jusqu’au refuge

Montée : 4 h à partir du premier arrêt du téléférique

Retour : 3 h

Refuge : Stahlhaus

Téléférique : Jenner Calble Car

Parking pour prendre le téléférique : Königssee (payant)

Roadtrip en Allemagne : rouler en hiver

Rouler en hiver dans les Alpes bavaroises ne pose aucun souci : c’est impressionnant comme les routes sont en parfait état, parfaitement déneigées, pas glissantes… Juste parfaites !

Pour nous rendre à Berchtesgaden, nous avons pris l’avion jusque Munich et y avons loué une voiture. La route, avec la « Alpe Straße » ou « German Alpine Road », est splendide : nous avons eu envie de nous arrêter toutes 10 minutes.

Allemagne, Berchtesgaden, Bavière, nature
Paysage pastel de carte postale

Bonnes adresses

Logement

Erlebnishof Ettlerlehen

Nous avons passé deux nuits dans cet établissement et le recommandons chaleureusement, principalement pour l’accueil chaleureux ! La famille qui tient cette ancienne ferme transformée en hôtels et chalets est adorable, au petit soin et d’une gentillesse hors norme. L’hôtel est tout neuf, tout beau et confortable. Et bonus : il y a une cabane sauna cosy avec une superbe vue sur les montagnes ; la façon parfaite de terminer ses journées !

Adresse : Am Gseng 11, D – 83486 Ramsau

Site web : Ettlerlehen

Allemagne, Berchtesgaden, Bavière, nature
Vue depuis notre hôtel sur les montagnes

Bye bye Berchtesgaden

Deuxième voyage dans cette partie des Alpes bavaroises. Deuxième saison. Et deuxième coup de cœur. Plus nous voyageons en Allemagne et plus nous réalisons à quel point nous ne connaissons rien de ce pays ! Jamais je ne me serais imaginé que de pareils paysages puissent exister si près de chez moi ! Encore une fois, je me suis sentie dans le Grand Nord, en Scandinavie ou au Canada… Des paysages de nature comme je les aime : grandioses, doux, impressionnants, purs… La nature à l’état pur.

Allemagne, Berchtesgaden, Bavière, nature
Voir le soleil se lever entre les montagnes

Pour préparer votre voyage dans la région, je vous invite à jeter un œil sur le site de l’Office de Tourisme de Berchtesgaden et pour plus d’inspirations sur des destinations nature en Allemagne, à aller voir la page Enjoy German Nature de l’Office de Tourisme d’Allemagne.

9 commentaires

  1. Très intéressant et en plus, de magnifique images. Bravo.

    Répondre
  2. Merci mille fois pour tout ces voyages que vous nous faites connaître ! Vous me faites trop rêver ! Merci !

    Répondre
    • Un tout tout grand merci Sylvie pour ce gentil message ! Il me va droit au coeur ❤️

      Répondre
  3. Vos photos sont absolument magnifiques !
    De retour en France après deux ans passés en Australie, et je n’ai qu’une hâte c’est de retourner à la montagne dans les Alpes en Haute-Savoie et faire une bonne journée de ski, retrouver la neige.. !! :).
    Super article ! (comme toujours!)

    Répondre
    • Merci beaucoup Flora ^^
      On te comprend ! Souvent, l’être humain rêve de ce qu’il n’a pas, et après deux ans au chaud, on peut imaginer que les montagnes enneigées te manque ! 😉 A te lire, des souvenirs de notre trip dans les Montagnes du Jura me reviennent, ça devrait te plaire aussi… Et sinon, les Alpes Bavaroises, c’est beau aussi et pas si loin 😉 On se sent vite dépaysé dans ce genre de paysage (surtout quand on vient du plat pays !).

      Répondre
      • C’est tout-à-fait ça :). Je suis très contente de retrouver la France malgré que l’Australie me manque déjà.
        Oui j’imagine bien ! Je vais regarder ça de plus près 😉

  4. Superbes photos pour un bien beau voyage Amandine. Les Alpes allemandes… que de souvenirs de jeunesse.
    Ramsau, j’ai du m’y rendre quand j’avais 10-11 ans. C’est avec grand plaisir que j’y reviendrai dès que possible. Dommage effectivement que l’Allemagne soit si peu explorée par les Belges: la barrière de la langue probablement… et on y mange si délicieusement (avez-vous essayé les Marillenknödel ?).

    Répondre
    • Merci beaucoup Olivier !
      Oui, l’Allemagne vient rarement en tête à ceux qui cherchent une destination de vacances… et pourtant, plus j’y vais et plus j’aime ce pays et ses paysages !
      Et non, nous n’avons pas encore gouté aux Marillenknödel : nous serons obligés d’y retourner ! 😉

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest