Un sac sur le dos
Amandine

Après Montréal, Québec et la région de Saguenay, notre roadtrip au Canada blanc continue au cœur du Québec Authentique ! Place à nos découvertes dans les régions de Mauricie et Lanaudière en hiver. Autant vous dire tout de suite, il y a de beaux coups de cœur en perspective !

Québec Authentique

Parfois, c’est en sortant des routes empruntées que l’ont fait les plus belles découvertes. Moins connues que ces voisines Québec et Montréal qui l’entourent, les régions du Québec Authentique, sur la rive nord du fleuve Saint-Laurent, nous ont charmés. D’abord par la beauté de leurs paysages blancs et de leurs routes infinies invitant au roadtrip jusqu’au bout du monde connu. Ensuite, et surtout, par l’extrême gentillesse et l’accueil chaleureux de ses habitants.

Forêts de pins s’étendent à perte de vue, rivières tumultueuses, lacs sauvages : autant d’images que nous avions du Canada avant ce roadtrip hivernal au Québec, et que nous avons été heureux de retrouver ici… Sans oublier l’image de la cabane de bois, au fond de la forêt ! Le Québec Authentique nous a offert parmi nos plus belles expériences durant ce voyage, et certainement la plus belle des routes, entre la région du Saguenay et la ville de Trois-Rivières. Un sillon gris et blanc serpentant sans fin entre les forêts immenses, entrecoupées par moment de lacs et de rivières : juste splendide !

Roadtrip au Québec Authentique

Mauricie : jeux d’hivers

La Mauricie nous aura offert beaucoup de sensations : satiété sucrée salée à la cabane à sucre, confort et réconfort dans des hôtels de bois au spa nordique, adrénaline en motoneige et féérie en traineau à chien.

La cabane à sucre

Notre séjour en Mauricie, nous l’avons commencé en force avec la traditionnelle cabane à sucre. Accueilli chez Dany comme en famille, on est directement plongé dans l’ambiance et le charme campagnard typiquement québécois du « Temps des sucres ». Ces établissements, aussi appelés érablières ou sucreries, sont les lieux de fabrication des produits de l’érable, avec le fameux (et délicieux !) sirop d’érable.

Chez Dany, la cabane à sucre

L’occasion d’en apprendre un peu plus sur le procédé de fabrication à travers les âges, les coutumes québécoises liées et, surtout, de déguster plein de produits qu’on ne trouve nulle part ailleurs, comme les crêpes au sirop d’érable et la tire sur la neige. Les amateurs d’alcool pourront aussi gouter au caribou, un mélange de porto, whisky et sirop d’érable.

D’ailleurs, ce qu’on ignore souvent, c’est que ce temps des sucres, ce n’est pas tout l’hiver comme on pourrait se l’imaginer. Ce temps correspond à la saison de l’exploitation des érablières, à savoir de mi-mars à fin avril. Ainsi, la plupart des Québécois iront une fois par an perpétuer la tradition d’un repas en famille ou entre amis à la cabane à sucre à la fin de l’hiver.

Rondins de bois et motoneige

Notre route se poursuit jusqu’à l’hôtel Sacacomie. Si cet hôtel nous a impressionnés par sa grande taille, il nous a aussi tout de suite charmés par son style. Du bois partout, des rondins apparents, une cheminée ou crépite un doux feu de bois… Un petit gout de paradis hivernal québécois !

Surplombant le lac Sacacomie, niché en pleine forêt, la vue qu’il nous offre depuis notre chambre nous séduit immédiatement. Le regard perdu dans le blanc qui recouvre le paysage, je me suis sentie à la fois si sereine dans ce décor réconfortant… et si excitée d’être là ! J’avais l’impression d’être dans un rêve ou dans un film. Surtout que nous n’étions pas au bout de nos découvertes !

Vers la Sacacomie
Vue depuis l’hôtel Sacacomie
Depuis notre terrasse à l’hôtel Sacacomie
L’hôtel Sacacomie depuis le lac gelé

Programme pour le reste de la journée : moment de détente romantique au spa nordique de l’hôtel. Sauna avec vue, piscines intérieures et extérieures, hammam, bain à remous… Le tout avec vue sur le lac. Et le mieux dans tout cela, c’est que ces installations sont écologiques et écoénergétiques, misant essentiellement sur une exploitation responsable des ressources naturelles.

Sauna avec vue
Géos Spa Sacacomie
Pour qui un bain froid au milieu de la neige ?

Et le lendemain, nous nous sommes inscrits à une initiation en motoneige (ou skidoo comme ils disent aussi), une des nombreuses activités proposées par l’hôtel. Cette expérience était totalement différente de notre toute première sortie en motoneige quelques semaines auparavant, lors de notre voyage en Finlande. Là-bas, nous allions à toute vitesse sur un lac gelé, sans obstacle à éviter ni dénivelé et virage à manœuvrer. Ici, nous suivons une mince route permettant à peine à deux motoneiges de se croiser, zigzaguant entre les sapins, montant et descendant sans cesse. Et alors que la première fois, nous avions chacun notre moto, ici, nous sommes deux sur notre destrier de métal. Bref, le parfait opposé !

Cette sortie a été beaucoup plus physique… tout en étant beaucoup plus lente. Là où nous dépassions allègrement les 70 km/h en Finlande, nous roulions à maximum 20 ou 30 km/h, une vitesse bien suffisante dans un paysage pareil pour avoir des sensations ! D’ailleurs, si vous vous aventurez sur cette route en motoneige et que vous apercevez en bout de route un croisement avec un panneau STOP orné de traces, façon dessin animé après qu’un camion ait roulé sur un panneau… C’était moi ! Ce demi-tour m’aura été fatal : coup d’accélération intempestif et pfff, dans le décor avant même d’avoir pu dire « Stop » ! Remis tout droit après mon passage, ce panneau gardera un petit souvenir de moi ! Mais à part ce petit incident (sans bobo et sans dégât matériel autre que le panneau), cette sortie reste comme un très bon souvenir. Petit conseil : mieux vaut y aller petit à petit, et ne pas s’inscrire pour une sortie de plusieurs heures avant d’avoir testé une première fois. C’est assez physique et fatigant mine de rien !

Faire de la motoneige au Québec

Baluchon et traineau à chien

C’est presque à regret que nous avons repris la route pour continuer notre roadtrip (on serait bien restés un peu plus longtemps !)… Mais cette deuxième journée promettait d’être tout aussi merveilleuse… Et elle le fut !

Si notre première journée en Mauricie a été marquée sous le seau du grandiose, avec des grandes sensations, la seconde a été touchée par une baguette de fée : féérie et magie sont les mots de la journée ! Au programme : balade en chien de traineau (la deuxième de notre séjour hivernal au Québec, mais quand on aime…), un petit spa nordique (idem !) et une nuit dans un des plus charmants hôtels où nous ayons jamais été.

Traineau à chiens au Baluchon
Spa nordique du Baluchon

Je me souviens parfaitement du moment où nous sommes arrivés sur le territoire de cette villégiature. Des lamas marchaient tranquillement dans leur enclos sur le bord de la route. Plus haut, des chevaux regardaient passer les passants. Et au loin, on entendait les aboiements de meutes de chiens. Les installations du Baluchon nous donnent l’impression d’avoir pénétré dans un village, un village façon dessin animé, où la nature a la part belle et où la neige est magique. Encore un peu, et l’on aurait pu s’attendre à voir chanter le personnel…

Un chalet du Baluchon
Petite chapelle au Baluchon

Et je me souviens de la découverte de notre chambre comme si c’était hier. Si beau, si cosy ! Avec le « faux feu » de cheminée (au gaz) qui vient ajouter une petite touche de romance, au cas où la magie n’avait pas encore fait assez effet ! Encore une chambre où je me serais bien vue rester beaucoup plus longtemps, profitant de l’hiver pour de belles sorties dans la neige, à marcher le long de la rivière du Loup, entrecoupées de lecture bien au chaud sous ma couette au son du feu qui ronronne… À moins que cela ne soit l’inverse !

Pour les amoureux de nature, le Baluchon propose des sentiers de randonnée vers les chutes à Magnan, de la chute Aux-Trembles, de la chute Damphousse ainsi que l’archipel du Sabot de la Vierge. Car le Baluchon s’étend sur 1 000 acres de nature et se compose de 40 km de sentiers aménagés en forêt pour la randonnée, le ski de fond, la raquette, le traineau à chien et le vélo de montagne. De quoi se plonger en pleine nature !

Balade nature au Baluchon

Lors de nos balades, nous avons croisé un couple d’une soixantaine d’années, parlant avec bonheur de leur premier séjour dans ce lieu : lors de leur voyage de noces. Depuis, ils reviennent tous les dix ans, au début avec leurs enfants, puis à nouveau rien qu’à deux. Une sorte de voyage rituel, pour marquer le temps qui passe, la vie qui grandit et l’amour qui s’épanouit. C’est avec émotion qu’ils nous ont raconté toutes les petites évolutions du Baluchon, les histoires contées le long de la rivière en été, les jeux dans la neige en hiver, les soirs au coin du feu… Une belle rencontre et une belle tranche de vie, de celle qui inspire et donne le sourire.

Encore soif de nature…

Quand le mot « Mauricie » apparaissait devant moi avant ce beau voyage, les premières images qui me venaient en tête étaient celles d’un hydravion survolant lacs et forêts, comme dans un film. Un rêve que nous n’avons pas réalisé… pas encore, pas cette fois-ci, mais nous n’avons pas dit notre dernier mot !

L’avion survole généralement la rivière Saint-Maurice et le parc de la Mauricie… et ce sont les images de ces vols qui m’ont, en premier, donné envie de découvrir la belle nature et les vastes espaces de cette belle région. Les images du Parc de la Mauricie vu des airs, particulièrement à l’automne, sont juste sublimes (je vous invite à regarder sur Internet pour les trouver, c’est tellement beau !).

Ce n’est qu’après que j’ai découvert que l’hydravion, en plus d’offrir de superbes vols panoramiques, sert également de navette insolite vers certains hébergements et restaurants… dont la Sacacomie ! Je garde cette information précieusement de côté, pour une prochaine fois, qui sait… ?

Nos bonnes adresses en Mauricie

Restaurant

Cabane à sucre Chez Dany

Cette cabane à sucre est connue et attire des visiteurs des quatre coins du globe. C’est aussi une des plus accessibles, idéalement située à Trois Rivières, entre Montréal et Québec. Et malgré tout, Chez Dany a pu garder un cachet riche en charme et en histoires ainsi qu’un accueil hyper chaleureux.

Logement

Hôtel Sacacomie

Cet hôtel, nous l’avions repéré lors de nos préparatifs et rien qu’à regarder ses photos, il nous avait fait rêver ! Pour son look et son désign en rondin de bois, d’abord. Pour sa situation en pleine nature ensuite. Également pour sa magnifique vue sur le lac. Et, enfin, pour son spa nordique. Que demander de plus ?

Comparez le prix de cet hôtel sur Booking et sur Agoda.

L’entrée de la Sacacomie
Le Baluchon Éco-villégiature

Cet hôtel, je l’avais aussi repéré avant notre départ pour le Canada, et si son cadre magnifique et son charme avaient retenu mon attention, ce sont sa philosophie et ses engagements responsables et durables qui avaient fini de me convaincre. Ils mettent d’ailleurs une très jolie citation de Cicéron sur leur site web :

Si nous prenons la nature pour guide, nous ne nous égarerons jamais.

Comparez le prix de cet hôtel sur Booking et sur Agoda.

Notre chambre au Baluchon

Lanaudière : retour aux sources

Lanaudière, rien qu’à prononcer le nom de cette région, de douces images me reviennent en tête. Celles d’une neige immaculée, d’une cabane dans la forêt, de bisons et wapitis, de bains chauds en plein air…

Bison de la Terre des Bisons

Voici nos deux grands coups de cœur dans cette belle région du Québec Authentique.

Spa nordique

Le Spa nordique, on commence à devenir expert (ou presque !) : après un séjour hivernal en Finlande quelques semaines plus tôt, le moment réconfort à la Sacacomie et celui, plus insolite, sur un bateau en plein Montréal, nous voici à nouveau plongés dans une ambiance chaude dans un univers glacé.

La Source Bains Nordiques

De tous ceux que nous avons pu tester, celui-ci est sans aucun doute l’un de nos préférés. Pour son cadre d’abord : perdu en pleine nature, les bains sont disposés de façon à préserver cette ambiance forestière en toute intimité. Pour l’accueil ensuite, chaleureux et bienveillant, réconfortant avant même d’entrer dans les bains chauds. Et pour les bons petits plats (mention spéciale pour le hummus à la betterave, la soupe et les jus frais) : nous nous sommes régalés !

Je me souviens des volutes de fumée qui me plongeaient dans un état de pure détente, des minibonshommes de neige que nous nous amusions à créer sur le bord des bassins, comme des sabliers matérialisant le temps qui passe au fil de leur fonte…

Retour à la source
Les plaisirs insolites du Spa Nordique !

Ma cabane au Canada

Après La Source, nous restons dans la thématique avec un retour « aux sources » et une des images les plus attachées aux rêves de Canada : la cabane au fond des bois ! Cette nuit, loin du luxe des nuitées précédentes, reste parmi nos expériences de logements préférées.

Je ferme les yeux et je m’y revois. Une fois la porte franchie, un petit poêle à bois nous fait face. Et dans le traineau qui nous a servi à ramener nos affaires à travers les sentiers enneigés, nous avons une réserve de buches qui devrait nous permettre de tenir toute la nuit. Au centre, une table pour un repas en amoureux et un petit espace cuisine (mais on avoue, on a joué la carte des gourmands-paresseux pour un repas romantique en mode sushi !). À gauche près du sol, un lit que l’on atteint après quelques marches. Des airs de paradis perdus en pleine nature. Pas de connexion, pas de voitures, pas de bruit, à part celui du feu qui crépite joyeusement. Juste nous deux.

La perfection à l’état brut. Une expérience qu’on répètera certainement lors de notre prochain voyage au Canada (attention, on est vite accro !).

Notre chalet (Lanaudière)

Nature à perte de vue

Lors de notre roadtrip dans cette belle région, nous avons traversé des routes et chemins bordés de forets. Des forêts qui semblaient si hautes, si infinies, si maitresses des lieux qu’elles donnent directement le ton au paysage. Ici, on respire fort et doucement.

Si nous étions restés plus longtemps, nous aurions été explorer les parcs naturels de la région. Il y en a trois qui se situent près de Rawdon, la grande ville du coin :

Et je ne peux parler des parcs naturels de la région de Lanaudière sans au moins citer le parc national du Mont-Tremblant, avec ses six grandes rivières et ses 400 lacs et ruisseaux sur 1510 km carrés de territoire protégés. Il est dans le haut de ma liste des espaces de nature que j’aimerais explorer en randonnée et en pagaye lors d’un prochain voyage.

Nos bonnes adresses à Lanaudière

Logement

Chalets Lanaudière

Chalets Lanaudière propose des chalets, des cabanes et même des yourtes, tous en pleine nature… tout en étant en toute sécurité. Un chalet central permet d’avoir accès à certaines facilités (comme les toilettes : oui, pas de toilettes dans la cabane !). Situé à environ une heure de Montréal, c’est un lieu parfait pour déconnecter à proximité.

Ils proposent sur place différentes activités saisonnières. En hiver, on peut s’essayer aux glissades sur tube, au géocaching et à la raquette, ainsi qu’à d’autres activités qui nécessitent de prévoir son matériel, comme le patin à glace ou le ski de randonnée.

Activités

La Source Bains Nordiques

Si vous passez dans la région, ne manquez surtout pas un arrêt de réconfort certainement bien mérité à La Source (sinon, vous inventerez bien une raison de mériter ce moment de bienêtre !). Côté chaud : bain de vapeur, sauna sec, chute thermale et tourbillons extérieurs. Côté froid : chute nordique, bains nordiques ou le plaisir de mettre les pieds dans la neige pour se rafraichir et se sentir vivre ! Et à côté de toutes ces infrastructures, sont proposés également des services de massothérapie et des soins. Sur leur site, ils précisent qu’il faut 3 à 4 h pour profiter au maximum des bienfaits des bains nordiques : prenez votre temps !

Et autre bon point des lieux : leur attention particulière à l’environnement avec leur « engagement vert ».

Québec Authentique : sapins blancs, cabane de bois et coups de cœur

Le Québec Authentique gardera toujours une place particulière dans nos cœurs. Lors de ce roadtrip, cette région nous a profondément touchés et aura une place à part dans nos souvenirs. Nous y avons gouté la « Grande Nature », à l’accueil de charme comme l’accueil authentique, aux sensations fortes comme à celles de profonde détente et bienêtre. Que demander de plus ?

Coucher de soleil sur le Lac Sacacomie

En partenariat avec Québec Authentique (Mauricie et Lanaudière). N’hésitez pas à aller jeter un œil à leurs sites web pour plus d’informations pour préparer votre voyage.

, ,

Commentaires

    • Oui, c’est vraiment une superbe région du Québec à des couvrir, avec de beaux espaces de grande nature, des paysages superbes et plein d’ecperiences à vivre. Un super bon souvenir ❤️

  1. Vous êtes vraiment passés dans des endroits dignes de mention que j’aurais aussi conseillé à tous bons visiteurs qui veut découvrir ma région! J’adore Sacacomie, le Baluchon et le Spa La Source bains nordiques et tu les présentes parfaitement bien! Je passerai un week-end en yourte chez Chalets Lanaudière en février pour une première fois et tu m’as convaincue que je vais bien aimer!

    • Merci Annabelle pour ton commentaire, ravie que notre retour d’expérience te plaise, c’est sûr que nous sommes passés par des endroits vraiment magnifiques ! ❤️
      Oh, les chalets Lanaudière vont sûrement te plaire ! Profites-en bien 🙂

  2. Bonjour Amandine!
    Super articles, et je me disais aussi, super photos ! Je reviens aussi du Québec (avec séjour en Mauricie – à Rivière Mattawin), on a aussi adoré! Mais je n’arrive pas à faire d’aussi belles photos !
    Vous avez du matériel pro? Vous les retravaillez ?
    A très bientôt

    • Merci beaucoup Florent pour ce gentil message, ça me fait très plaisir à lire – et je transmets le compliment pour les photos à François, ça lui fait aussi toujours super plaisir ! 🙂
      Ravie d’apprendre que tu reviens tout autant sous le charme que nous après ton voyage au Québec ! C’est si beau !

      Pour ce qui est des photos, François est photographe (ça aide !). On part avec plusieurs appareils et objectifs (son matériel a beaucoup évolué, il en parle dans cet article), et oui, il retravaille ses photos ensuite sur Lightroom. Il prépare justement une série d’article avec plus de conseils photo de voyage, ça devrait arriver dans les semaines qui viennent…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies pour récolter des informations de votre navigateur, et rendues anonymes, á des fins de statistiques via le service Google Analytics.