Voyager en Corse est une histoire sensationnelle ! Un coup de cœur qui se décline en expériences sensorielles. Éblouis, extasiés, rassasiés, bercés, touchés… La Corse a véritablement marqué nos 5 sens !

Premières impressions en Corse

Mon premier voyage en Corse m’a profondément marquée. Je n’avais alors que 15 ans. Plus encore que ses montagnes, ce sont ses fonds marins qui m’avaient séduite. Je m’étais juré d’y retourner un jour… Et 15 ans plus tard, je n’ai pu résister à l’appel du Salon des Blogueurs Voyage, qui a choisi Ajaccio pour sa seconde édition.

Sur les routes Corse

Voici mes premières impressions sur cette île de beauté, toujours aussi belle (voire plus encore !) que dans mes souvenirs…

La Corse : un voyage en 5 sens

  1. En prendre plein la vue

    Comment parler de la Corse sans parler de ses paysages ? Mer ou montagne, il y en a pour tous les goûts !

    Et comme une image vaut mieux qu’un long discours…

    Corse, WeAreTravel15, Ajaccio
    Les îles Lavezzi : les Seychelles de Méditerranée
    Corse, WeAreTravel15, Ajaccio
    Le charme pittoresque de la montagne en Costa Verde

    Palombaggia, Porto Vecchio, Corse, roadtrip
    Plage de Palombaggia : ma préférée !

  2. Senteurs corsées

    Si la vue est le sens prédominant, ce n’est pourtant pas le seul à nous faire chavirer. Et loin de là !

    Le nez en l’air, je me sentais happée par les doux parfums de la flore Corse : les senteurs sucrées des pins, celles plus fleuries du pittosporum tobira…

    Des effluves de jasmin m’ont fait me sentir, le temps d’un instant, de retour en Sicile

  3. Corse en bouche

    La Corse, ça se mange !

    Charcuterie par-ci, charcuterie par-là… J’avoue, j’en ai fait une belle indigestion (c’est si bon !). Mais il n’y a pas que du saucisson : châtaignes et noisettes sont préparées à toutes les sauces… au grand désespoir de ma balance !

  4. Sur un air corse

    Les chants polyphoniques corses, une autre de nos belles découvertes de ce voyage. Une tradition, une transmission : depuis le 9e siècle, les Corses font résonner leur voix à travers le temps et l’espace.

    Ces hommes chantent et nous, nous voyageons…

    Corse, WeAreTravel15, Ajaccio
    Découverte des chants polyphoniques corses

  5. Touchés !

    Les Corses ont une drôle de réputation. Fiers. Arrogants. Violents. Séparatistes.

    Mais nous n’avons vu que des gens passionnants, passionnés et chaleureux.

    Une poignée de main suffit. Nous sommes touchés !

    Amis corses, comme je comprends l’amour que vous portez à votre île de beauté ! Merci pour votre accueil et votre gentillesse. Votre île nous a séduits et, vous, vous nous avez conquis.

Une chose est sûre : nous reviendrons

J’ai encore beaucoup de choses à vous raconter sur la Corse !

34 commentaires

  1. Vivez l’aventure à contre sens 😉

    On ne peut qu’être d’accord avec vos impressions !!! La Corse, plus que notre curiosité, a éveillé nos sens et on espère vraiment y retourner pour pouvoir découvrir de la Corse plus que notre courte escale sensorielle à Ajaccio 😉 et on peut dire que vos quelques photos (il n’y en a pas assez), nous font saliver…

    Répondre
    • Merci Nico pour ton message 🙂
      J’ai bien rigolé pour le « il n’y a pas assez de photos » : c’est une guerre permanente entre François et moi ! Je voulais en rajouter 2-3 de plus, mais François a mis son droit de veto ! 😉

      Oui, la Corse nous a beaucoup plu ; cela faisait des années que j’insistais auprès de François pour qu’on y aille (mais monsieur est têtu !). Heureusement qu’il y a eu le Salon : non seulement on a pu découvrir un petit bout de la Corse en prolongeant notre séjour sur l’île de beauté… mais en plus il est d’accord pour y retourner ! 😀

      Répondre
  2. Je n’avais jamais mis les pieds en Corse avant de pacourir le GR20 et je dois dire que j’en suis repartie la bouche ouverte. C’est magnifique! On n’a vu « que » les montagnes du centre de l’île et Bonifaccio mais l’effet est bien là et j’aimerais beaucoup y retourner pour découvrir l’île Rousse et surtout les îles Lavezzi. Notre prochain but, la Corse en voilier 🙂

    Répondre
    • Ah Letizia ! Tu me fais envie avec le GR20 !
      À la base, si nous avons décidé de rester 12 jours de plus après le Salon, c’était pour découvrir (un bout du) GR20… mais, parait-il, ce n’est pas la saison idéale… Nous avons donc changé nos plans. Même si j’ai adoré ces deux semaines de roadtrip, je garde une petite frustration en pensant au GR20 : c’est vraiment quelque chose que j’aimerais faire un jour !

      La Corse en voilier, je pense que c’est un plan parfait, surtout si tu t’es déjà aventurée dans les hauteurs de l’île avec le GR20 : il parait que les plus belles plages ne sont pas accessibles par la route… Un projet qui me tenterait bien également 😉

      Répondre
      • 🙂 Ah je savais pas que vous aviez prévu d’en faire un bout… Si j’ose vous donner un petit conseil de « finisher », prenez plus de temps et faite le en entier, c’est une expérience de folie et vous risquez d’être déçus de vous arrêter ou de dire que vous n’avez fait « que la moitié ». C’est magnifique, il faut l’avouer mais c’est dur, il faut l’avouer aussi. Si jamais j’ai écrit un article « guide pratique » si vous tentez un jour cette expérience et je réponds également volontiers aux questions 🙂
        Pour le voilier, ma belle-maman a tenté l’expérience et ça semble absolument génial (à part pour le mal de terre). J’aimerais beaucoup pouvoir profiter des plages quand il n’y a encore personne et surtout voir les îles Lavezzi encore désertes. La Corse est une perle et ce n’est, pour une fois, pas trop loin de chez nous 😀

  3. Tout à fait d’accord avec toi!! C’est vraiment un voyage pour les sens et ça a été un coup de coeur aussi pour nous! C’est assez bouleversant quelque part, on a encore un peu de mal à ordonner nos idées, ça va être difficile de transmettre toutes ces émotions ressenties, beau boulot madame!

    Répondre
    • Merci Nathalie ! Quel peps dans tes messages : un concentré de bonne humeur 🙂 Toujours un plaisir de te lire 🙂

      Petit coup de coeur pour cette belle île… Je me suis dit l’autre jour, en écrivant : « heureusement que l’on est rentré du Yucatan directement en Corse : on aurait trop déprimé sinon ! » 😀 La beauté (et le climat !) de l’île ont atténué les effets « dépression de retour ». Une seule envie : y retourner et explorer plus l’intérieur des terres ainsi que la partie nord de l’île…

      Curieuse de lire vos retours également ^^

      Répondre
      • Merci! 🙂 Oui je te comprends, je retour a été un peu plus en douceur du coup en passant par la Corse. Nous aussi envie d’y retourner pour explorer cela plus en profondeur, on l’espère bientôt. On s’y croisera peut-être 😉

  4. Avec le temps qu’on a en Belgique, ces beaux paysages me donnent envie de faire un tour en Corse ! Moi, je veux absolument en savoir plus sur les plats régionaux ! On mange quoi en Corse (à part du saucisson) ?
    Laissez-vous bercer encore un peu dans les chants corses avec un groupe que j’espère vous faire découvrir: « I Muvrini », un groupe de musique corse. Vous m’en direz des nouvelles 😉

    Répondre
    • Julie !!! 😀 Merci pour ton message ! 🙂

      Toi qui aimes tant les îles, sûre que la Corse va te plaire !
      T’inquiètes, je publierai un article rien que sur la gastronomie 😉

      Les chants corses ont été une belle découverte : j’ai un peu dû tirer François pour qu’il vienne, mais une fois sur place, il était enchanté et très positivement surpris par la performance des chanteurs. « Mais c’est dingue, on croirait qu’il y a des instruments de musiques qui les accompagnent, alors qu’ils chantent seuls ! ». Il prépare même une vidéo « contemplative » sur fond de chant corse : à suivre 😉

      Je vais regarder de ce pas le groupe Muvrini, merci pour le conseil !

      Répondre
      • Un article sur la gastronomie, me voilà enchantée 😉 Je l’attends avec impatience 🙂 Alors,qu’avez-vous pensé des « I Muvrini »? Ca vous plaît? Hâte de voir la vidéo de François aussi pour me replonger dans cet univers!!!

  5. J’ai fait le GR20 à 20 ans (j’en ai presque 45 !) et c’est sur le GR que j’ai rencontré… mon mari ! Depuis, on y est retourné plusieurs fois avec les enfants, on découvre à chaque fois de nouveaux endroits, on y était encore en 20013, cet été, on voulait découvrir la côte atlantique espagnole, mais les 4 enfants ont tous réclamé la Corse ! On y emporte nos canoës, comme la dernière fois, ainsi, on peut partir d’une plage encombrée de monde, on longe la côte, on trouve une plaque rocheuse, une crique, avec quelques pins pour l’ombre, on a le pique-nique, les masques et tubas, on passe de super journées loin de la foule (pas le choix, on part en aout !). On est loin d’avoir tout vu, tellement à voir ! Et on n’a jamais eu le moindre problème avec les Corses… bonne continuation

    Répondre
    • Merci Marie pour ce beau retour d’expérience.
      Le GR20 reste un rêve pour nous (et une bonne excuse de retourner en Corse)… Un jour !

      Quelle superbe manière de voyager en Corse, avec vos canoës !
      Tout voir est un objectif illusoire… mais c’est une belle illusion 😉

      Bons futurs voyages en Corse !

      Répondre
  6. La seule façon de bien tout sentir/ percevoir, c’est d’y aller, mais c’est bien résumé ici!

    Répondre
    • Merci Anne !
      Difficile de partager un coup de coeur et des sensations… L’idée est de donner un avant-goût et, surtout, de donner le goût d’y aller pour découvrir la région par soi-même ! 🙂

      Répondre
  7. Bonjour Amandine et François,

    Ravi, de savoir que Vous ayez Un coup de Cœur pour La Corse.
    Encore plus ravi, de savoir que vous allez atterrir en douceur, après tous vos périples.
    La Corse représente beaucoup pour Moi,
    Je n’aurais jamais le sang Corse, mais un grand respect,
    Pour tous ces Corses qui ont défendu « leur Terre ».
    La Corse bien sûr est Un Paradis,
    Mais c’est bien grâce aux Corses
    Que cette île est restée « intacte »
    De tous les géants immobiliers
    Un littoral de paradis,
    Voilà, c’est dit !
    Ces dires se font à travers
    Deux « Globe Trotter » passionnés « e »
    De Voyages, que j’ai suivis « e » dans leur Passion,
    Folle de le Vie,
    C’est plus sympa pour Moi,
    de dire ce que je pense de la Corse, et
    De son histoire avec Amour 🙂
    Amandine et françois, je ne vous parlerais pas davantage de cette île
    Car je sais que Vous y reviendrez,
    Que vous la découvrirez en douceur,
    Avec le temps, les senteurs, les saveurs,
    La musique et toutes les belles histoires
    Que les Corses Amoureux de leur île,
    Vous raconteront,
    Chanteront,à la veillée d’un feux de bois et de guitare Corse,
    Répétition volontaire,
    Ravi, que votre retour se fasse par La Corse 🙂
    Je vous laisse rentrer tranquillement,
    Prenez soin de Vous 🙂

    Répondre
    • Merci Gérard !

      Nous te rejoignons tout à fait (et en avons pas mal parlé avec des corses sur place) : si cette île est aussi préservée, c’est grâce à ces Corse qui ont défendu leur île.

      Oui, nous y retournerons, en Corse ! Cela faisait des années que je voulais la faire découvrir à François, et ce premier séjour a été une belle introduction, trop courte à notre goût (comme souvent lorsqu’un voyage nous plait !).

      Un repas accompagné d’une guitare corse, nous avons eu la chance d’en vivre un, et nous ne sommes pas près de l’oublier ! Un beau moment…

      Nous venons de nous poser dans notre plat pays, mais notre retour « au camp de base » ne sera pas long, d’autres projets nous attendent…

      Répondre
  8. Ça sent l’été et ça fait du bien ! Je suis allée en Corse une seule fois et j’étais encore relativement jeune. Je rêve d’y retourner ne serait que pour voir d’aussi beaux paysages ! Mais aussi et surtout pour pouvoir plonger dans cette atmosphère particulière dont tu nous parles si bien !

    Répondre
    • Oh que oui : ça sent l’été en Corse ! Quel plaisir de voir ces fleurs de partout, ces plages paradisiaques et, surtout, ce beau et grand soleil !

      Comme toi, mon premier voyage en Corse date « de ma jeunesse »… et je rêvais d’y retourner. Le Salon des Blogueurs Voyage a été « la bonne excuse » pour enfin mettre ce plan à exécution !

      Merci pour le compliment : très touchée de savoir qu’un peu de l’ambiance de l’île de beauté se retrouve dans ces quelques lignes…

      Je te souhaite de tout coeur de pouvoir, comme je l’ai fait, retourner prochainement voyager en Corse !

      Répondre
  9. Bonjour! Les photos sont belles et donnent vraiment envie de s’évader. Les premières impressions sur l’île présentées en cinq sens, c’est une très bonne idée! Cependant, je trouve dommage que tout cela tourne autour des clichés, comme si vous nous présentiez une brochure de l’office du tourisme de Bunifazziu. Vous ne sortez pas vraiment des sentiers ultra-touristiques. Aussi, l’histoire du peuple corse est essentiellement liée à ces terres d’une beauté indomptable. Je trouve dommage que vous n’abordiez pas ce qui se passe sur cette île colonisée par la force depuis plus de deux siècles…

    Bon, j’espère que vous reviendrez sur l’île, que vous irez chanter avec les jeunes à Corti, que vous gouterez les lonzi du Salgetu, le miel de Moltifau, les canistrelli de Miomu et le fiadone au brocciu du village! Que vous vous arrêterez un instant devant la statue de Pasquale Paoli à Merusaglia. Que vous entendrez un soir les chjam’è rispondi à Santa Lucia di Mercuriu Que vous plongerez sous la chaleur de l’été dans les piscines cristallines de l’Ascu, que vous remonterez le Capicorsu par les cimes pour mieux contempler l’île, ses massifs, ses littoraux et son horizon! que vous verrez les large (lariciu, pin corse) sous la neige, les lacs du Ritondu fraichement dégelés, le soleil se lever, au large, sur la Toscana et se coucher depuis la tour de Nonza! Et surtout, surtout, que vous assisterez à la reconnaissance du peuple corse par le gouvernement français et enfin à la rupture des chaînes coloniales rongées par la mer!

    Bonus: Avant votre prochain voyage, immergez vous dans l’histoire corse et sa langue à travers des groupes comme « Canta u Populu Corsu » « L’Arcusgi » « Diana di l’Alba » « I Surghjenti » « Voce Ventu » (et tant d’autres)… Aussi laissez-vous bercer par la voix de Petru Guelfucci (nostalgie de l’île assurée)… Et les voix, sacrées ou profanes, in paghjella de « Madricale »

    Allora à prestu in Corsica

    Répondre
    • Waouw toutes tes suggestions me donnent l’eau à la bouche! On note toutes ces belles choses pour espérer pouvoir les faire 🙂

      Répondre
      • Merci Nath pour ton message. Vous êtes au taquet ! 😉
        Je vous souhaite de pouvoir vous balader un peu plus sur cette île de beauté… Un petit roadtrip ensemble un de ces quatre, ça vous tente ? 😉

    • Merci Miomu pour tous ces détails! En lisant cela, on a vraiment l’impression de sortir des sentiers battus et de découvrir une Corse authentique 🙂

      Répondre
    • Salut Miomu : nous partageons tes suggestions et apprécions que tu écrives Bonifacio en langue bonifacienne, c’est-à-dire avec »zz ».
      De la part de… l’Office de Tourisme de Bonifacio 🙂 🙂 🙂

      Répondre
  10. Bonjour,
    ça m’a fait de suite penser à ma mère qui fait son voyage annuel là-bas tellement elle aime cette île. Du coup, je lui poste l’article sur son facebook. Elle va kiffer!
    Par contre, j’ai honte de dire que je n’y suis encore jamais allé alors que j’ai habité Cannes durant plusieurs années (maintenant je suis à Toulouse). Comme quoi, il y des fois où on part loin chercher la beauté, alors qu’elle est à côté de chez soi.

    Répondre
    • Merci Emmanuel pour ton commentaire (et pour le partage !).

      C’est exactement ça : l’on part chercher à l’autre bout du globe le soleil, le dépaysement et la beauté… alors que l’on peut souvent trouver tout cela relativement près de chez soi ! Quand les Europpéens rêvent de Caraïbent, les Nord-Américains rêvent de Méditerranée : l’on veut toujours ce que l’on a pas, ce qui est lointain et inaccessible (ou moins accessible).

      Mais c’est un réel plaisir de voyager aussi plus proche de chez soi et trouver des perles, comme les îles méditerranéennes. Nos voyages en Sicile, à Ibiza et en Corse ont tous confirmé qu’il n’y a pas besoin de partir à l’autre bout de la terre pour être séduit par des paysages ! 😉

      Si le coeur t’en dit, ce sera dommage de se priver de la découverte de la Corse 😉 Ceci n’était que le premier article, un « amuse-bouche » sur mes premières impressions, mais d’autres suivront, avec le retour de notre roadtrip et des informations concrètes; mais également une vidéo sur les paysages de Corse… Bref, à suivre ! 😉

      Répondre
  11. Tellement d’endroits et de choses que j’aurais aimé voir et faire si j’avais eu un peu plus de temps. Les chants ca doit crée une ambiance tellement particulière.

    En passant, ce serait pas plutôt le doux parfum de la flore Corse que vous avez senti..plutôt que la faune (animaux) 😉

    Répondre
    • Et tu en as vu d’autres, des choses, que nous aurions aimé prendre le temps de découvrir (comme les randos près d’Ajaccio) : ce sera pour une prochaine fois !

      Les chants corses dans l’église de Porto Vecchio, c’était vraiment une ambiance très spéciale : si tu as l’occasion, je te le conseille. Ça ne donne pas du tout la même chose de les entendre via un CD ou autre ou de les voir en vrai !
      Ah ah, et merci pour ta correction : bien vu ! 😉

      Répondre
  12. Merci pour ces belles photos, j’ai reconnu ce beau coucher de soleil du golfe de Lava que l’on peut admirer du Paese di Lava, il est différent chaque soir. j’aurais la chance d’y retourner pour la 4e fois cet été au mois d’août et pouvoir profiter de toute cette beauté, et oui quand on y a goûté une fois, on ne peut plus s’en passer 🙂 un paysage magnifique après chaque virage, on ne s’en lasse jamais 

    Répondre
    • Merci Françoise pour votre commentaire et oui, vous l’avez bien reconnu sur la photo du coucher de soleil : nous l’avons prise depuis le centre de vacances Paese di Lava ! Un lieu que nous avons adoré, tant pour le paysage que pour l’accueil chaleureux.

      La Corse, un paysage magnifique après chaque virage : c’est exactement cela (et des virages, il y en a beaucoup en Corse ! ^^) ! 🙂

      Répondre
  13. J’ai une soudaine envie d’y retourner !

    Répondre
    • Je viens de rentrer… mais je partage déjà ton envie 😉

      Répondre
  14. Oh la vache qu’est ce que c’est beau ! Je n’ai jamais été en Corse, je me maudis quasiment chaque matin à jeun, mais je n’ai jamais eu l’occasion… et à chaque fois que je vois des photos et des récits comme le vôtre, j’ai comme une envie de sauter dans le premier avion qui vient !

    Répondre
    • Merci Stéphanie pour ton commentaire, qui n’est pas sans me rappeler les exclamations de Manu, notre copilote pour ce roadtrip en Corse : « La Corse, c’est ouffissime ! » 😀 Oui, des paysages variés et sublimes qui s’enchainent sans se ressembler… Impressionnants, tout simplement !

      La Corse est à la fois si proche et si lointaine. Souvent, nous rêvons des plages lointaines : les Européens rêvent des Caraïbes et les Américains de la Méditerranée ! Une si belle île si proche de nous, ce serait dommage de ne pas aller, ne fût-ce qu’une fois, à sa découverte 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest