Pour cette troisième interview de blogueur-voyageur, j’accueille aujourd’hui Mathieu du très sympathique blog « Chili Voyages ». Tout récemment, Mathieu m’a appris à parler l’espagnol du Chili (j’ai encore quelques leçons à prendre !) et m’a proposé des conseils pour être un « parfait touriste » et visiter le Chili. J’ai bien ri en particulier avec les conseils pour vivre en société avec les Sud-Américains, tout spécialement sur le point concernant la ponctualité… du vécu tout ça !

  • Bonjour, Mathieu, pour ceux qui ne te connaissent pas, peux-tu te présenter en quelques mots ?

    Bonjour, Amandine, je m’appelle Mathieu Guillouzo, auteur du blog Chili Voyages, j’ai 27 ans et je vis dans le nord de la France.

    Depuis mon adolescence, j’ai toujours aimé vadrouiller et découvrir de nouveaux endroits. Est venu le jour où je me suis attaché au Chili que j’explore maintenant en long et en large (surtout en long au Chili !).

  • Quel est l’objectif de ton blog et qu’est-ce qui le différencie des autres blogs ?

    Je souhaite présenter le Chili que j’apprends moi-même à connaître jour après jour. Tout d’abord, je veux permettre aux voyageurs qui souhaitent s’y rendre de trouver des informations pour leur voyage. Il existe des choses simples, pour ne pas se faire avoir, être rassuré et savoir que faire à tel endroit.

    Chili
    Commerçant au marché de Cañete

    Également par le biais de rencontres et d’échanges avec les Chiliens, je souhaite présenter une facette du Chili que l’on explique peu ou pas du tout sur d’autres sites ou livres, à savoir la culture, la société, les mœurs. L’objectif étant de comprendre comment vivent les Chiliens et ce qu’ils pensent. Je ne suis pas là pour vendre uniquement du rêve !

    J’essaie de développer Chilivoyages par des illustrations en relation avec le sujet abordé. Le but étant de marier informations et divertissement. Chaque blog est différent et l’important est de trouver son identité. Je suis aussi lecteur et j’aime davantage un blog quand je l’ai cerné et compris sa personnalité. Un blog avec le temps est amené à évoluer, à mûrir c’est aussi pour ça que j’aime aussi continuer à lire les mêmes blogs. J’ai remarqué qu’un blog est en concordance avec la personne qui le construit, bien plus riche qu’un site internet, il traduit une personnalité, celle de son auteur.

  • Pourquoi le pingouin comme logo d’un blog de voyage au Chili ?

    C’est une bonne question que l’on m’a déjà posée ! Le Chili fait davantage penser au soleil et aux cactus, mais il renferme une faune aussi exceptionnelle qu’extrême dans leur environnement de vie. Le Chili abrite 80 % de la population des manchots de Humboldt et dans le nord du pays, où le climat est sec et aride !

    Une particularité provoquée par les courants marins apportant fraicheur et humidité sur les côtes. On peut y rencontrer également des loups de mer, des espèces oiseaux, des dauphins. C’est une réserve naturelle protégée qu’il est possible de visiter. Ainsi manchots et camélidés se retrouvent voisins de 30 km ! Quand l’un barbotte dans l’océan, l’autre cherche une once humidité dans les cactus.

  • Comment est née ton envie de te lancer dans ce projet de blog ?

    Maisonnette à Pisco Elqui
    Maisonnette à Pisco Elqui

    Il se trouve qu’à chaque fois que je découvrais un nouvel endroit, je sortais mon calepin et j’écrivais ce que l’avais vu, un genre de récit de voyage qui me permettait d’analyser le moment vécu. Je grave certains instants en y mêlant réflexion.

    Comme le bonheur ne se vit pas tout seul, j’envoie à mes proches mon récit et on en discute. Ça ressemble au fonctionnement d’un blog, mais en privé. J’ai donc décidé de rendre publique cette manière de faire : le blog est né.

  • Qu’est-cet que cette activité de blogueur t’apporte dans la vie de tous les jours ?

    Cette activité m’apporte une évasion permanente. Peu importe, où je me trouve, je cherche des idées, je réfléchis, j’innove. C’est un genre de rêve « actif », dans lequel je suis le protagoniste et je mène les rênes.
    Le blog est en quelque sorte un mini réseau social dans lequel chacun s’exprime et invite d’autres confrères blogueurs.

  • Être blogueur pour toi, ça veut dire quoi  ?

    Être blogueur, c’est être encore davantage ouvert sur le monde. J’ai d’abord été un simple voyageur, et il est vrai que quand on commence à voyager, on ne peut plus s’arrêter. Dire que l’herbe est plus verte ailleurs (dans d’autres pays) perd tout son sens, car je suis souvent content de revenir en France. Nous avons tellement de choses que d’autres n’ont pas.

    Être bloqueur permet d’entrer dans un autre monde, c’est en quelque sorte faire un autre voyage. Virtuel me direz-vous ? Ce n’est pas faux, mais derrière l’écran, il y a quelqu’un d’humain qui partage la même passion. Les blogueurs finissent par se rencontrer en personne. C’est un moment très sympathique, propice à l’échange encore une fois.

  • Quels sont les blogs voyage ou blogs sur le Chili que tu suis  ?

    Je ne suis pas de blog sur le Chili, car je ne souhaite pas être influencé. Bien que l’approche peut être totalement différente, je préfère me concentrer sur ce que je peux offrir sur mon blog plutôt que chercher des idées que je pourrais traiter.

    J’aime bien le blog d’Haydée (Travelplugin), pour le ton employé, parfois engagé et ironique, mais aussi pour ses illustrations humoristiques. Également Un sac sur le dos, tu connais ? ; D Je le trouve bien écris et j’aime ses articles de réflexions. Celui de Rattana (Ici Laos Cambodge), focalisé sur le Camboge et le Laos avec qui on a pas mal de point communs. Je lis de temps en temps d’autres blog comme Voyageperou de Leslie, Instinct-voyageur de Fabrice, ou encore Goodmorningvietnam de Kevin.

  • As-tu une anecdote de voyage, une expérience insolite ou un coup de cœur à partager avec nous ?

    J’ai en souvenir une journée vécue au Guatemala à la découverte de la faune et flore du pays.

    Chili Voyages
    Cabane non isolée

    Nous avions dormi chez l’habitant, dans une cabane très rustique où il n’y a pas d’isolation phonique avec l’extérieur (le toit ne touche pas les murs et on peut passer sous la porte même fermée). À partir de 5 heures du matin, nous étions réveillés par des bruits d’animaux en tout genre, mais surtout par un cri en particulier, impossible à identifier. C’était comme un monstre ou une bête sauvage. Cela venait de loin, donc le cri devait être assez puissant. Mais qu’est-ce donc ? Nous partons à Tikal dans la foulée, à la découverte des temples de la civilisation maya. Que d’impressionnants édifices a-t-on vu, conservant le mystère du peuple maya. Il est possible de monter par une installation adéquate en haut des temples et de se rendre compte du danger : l’escalier en pierre central est en réalité très dangereux, l’inclinaison est impressionnante et les marches très petites, j’en ai le vertige. Admirons l’horizon, on voit des arbres à perte de vue.

    C’est dans cette immense nature que nous écoutons de nouveau tous cris d’animaux, dont ceux de la fameuse bête sauvage qui nous a réveillés : il s’agit en réalité du singe hurleur. Nous voilà rassurés ! Je ne connaissais pas ce type singe, tout comme le singe-araignée. Nous avons passé une journée riche en découverte dans cette jungle et même si ce fut au Guatemala, le Chili regorge également de richesses naturelles, je pense au grand parc national du « Torres del Paine » au sud du pays, ou bien plus au nord où l’on peut voir camélidés et manchots dans la même journée !

    Chili Voyages
    Paysage depuis le sommet des temples
  • Quel est le voyage que tu aimerais le plus faire et que tu n’as pas encore fait (au Chili ou ailleurs !) ?

    Même si j’ai beaucoup envie de parcourir la carretera australe, je rêve de partir au Népal, en trekking dans l’Himalaya. Loin d’être de tout repos, gravir la montagne requiert une très bonne condition physique, pas de place pour l’improvisation ! Bien que la découverte de terres inconnues ait une grande importance, je crois aussi qu’il y a le défi d’aller en haute altitude. J’ai 3.700 mètres à battre ! (les thermes dans les Andes).
    La culture du pays, le bouddhisme sont d’autant de raisons supplémentaires pour avoir envie de voyages dans ces contrées.

Un grand merci à Amandine pour son invitation. C’est un plaisir de publier de son blog.

Merci à toi Mathieu ! Retrouvez-le sur Chili Voyages et Facebook.

14 commentaires

  1. Bonjour Amandine, super cette interview ! 😉
    Si vous souhaitez plus d’informations ou avez des questions et remarques, n’hésitez pas !
    Mathieu

    Répondre
    • Salut Mathieu, merci à toi ^^
      Un plaisir de t’avoir accueilli et de découvrir tes réponses, me permettant d’en apprendre un peu plus sur toi et ta réalité de blogueur, amoureux du Chili 🙂

      Répondre
  2. Sympa l’interview!! Je veux bien être volontaire pour être le prochain interviewé si tu trouves personnes mais je suis sur que tu as déjà une longue liste :D.

    Le chili est une destination dont on parle moins que le Pérou, le Brésil ou encore l’Argentine mais c’est aussi une destination très intéressante vu la longueur du pays, tu as tous les climats !!

    3700m ça doit être battu assez facilement, si tu vas au dessert d’Atacama, tu vas facilement battre ça!

    Répondre
    • Salut Stefan, rapide comme l’éclair pour venir commenter dis-donc !
      Merci pour ton enthousiasme, j’ai bien capté ta proposition de collaboration à travers les lignes. Je suis toujours ouverte à collaborer avec d’autres blogueurs, comme je le mets sur ma page contact. Je t’envoie un message en MP, mais de manière générale, il ne faut jamais hésiter à me faire des propositions ^^ … Je ne sais pas si la liste est longue, mais en tout cas il y a plusieurs chouettes projets de collaboration en cours, à suivre dans les semaines à venir ! 😉

      Je trouve aussi que le Chili a moins ce côté « appel touristique » qu’à le Pérou par exemple ; je ne suis restée que 2-3 semaines dans le Nord du Chili (dont plus d’une couchée dans un lit, malade comme jamais je ne l’ai été), mais j’en garde malgré tout de très bons souvenirs ! ^^

      Répondre
      • Oui en effet, l’Amérique du Sud du fait pas d’abord penser au Chili. C’est une bonne question à se poser, pourquoi ? L’Argentine a la viande, le Pérou les lamas, et le Chili, quelle est son image le représentant? Il est connu pour l’île de pâques et les grandes figures de son histoire politique.

        Amandine, si tu as aimé depuis ton lit de malade, tu vas adorer en super forme ! Avais-tu attrapé le mal du pays, dû à l’alimentation ?

      • L’image représentant le Chili ? Facile : le Pisco Sour ! 😉 😀

        Oui, j’ai été fort malade : en fait, ce n’est pas « à cause » du Chili, mais de la Bolivie : après 6-7 semaines de voyages, dont un mois en Bolivie, nous entrons au Chili par San Pedro, et je m’écroule littéralement.

        Résistante comme je suis, refusant toujours de me reconnaître comme malade, j’ai traîné un max (à ne pas faire en voyage !), et lorsque j’ai consulté un médecin à Iquique, il a diagnostiqué une double infection aiguë. Il a alors hésité entre m’hospitaliser d’urgence ou me rapatrier chez moi en Belgique !

        Heureusement, il n’ fait ni l’un ni l’autre, suite à mes promesses de garder le lit une dizaine de jours, de manger et boire toutes les 3 h (j’avais perdu 10kg) et de faire toutes les analyse médicales qu’il fallait.
        Honnêtement, on a eu un peu peur, François et moi; et à l’avenir, je serai moins têtue !

        Sûre que le Chili en pleine forme, ça me plaira ! D’ailleurs, c’est possiblement au programme pour fin 2014 – début 2015 … Mais je ne peux pas en dire plus maintenant, car ce n’est pas encore sûr ^^

  3. Merci pour la citation de mon blog à tous les deux, je suis très touchée. 🙂
    L’interview m’a permis de prendre connaissance de cette anecdote au Guatemala qui je trouve est assez excitante quand on la lit et peut-être moins amusante pour toi à vivre avec les bruits d’animaux 😀

    Sinon j’aime beaucoup le blog Chilivoyages car je le trouve encore plus unique que les autres blogs voyage pour les sujets traités dans les billets que pour son design avec ses petites illustrations assez simples mais encore plus attachant avec son manchot en bannière 🙂
    A ce propos, j’ai pensé à retravailler un logo et y associer une icône ou une mascotte car à vrai dire je n’en ai pas vraiment !

    Répondre
    • Merci pour ce sympathique retour Rattana, mais depuis quelques semaines je songeais à changer le look du blog, que je trouve un peu lourd et chargé (de plus beaucoup de fois, on m’a dit que la bannière évoque une marque de bière !). Je devrais peut-être sonder les avis.

      L’Inde et les pays de l’Indochine accordent une place très importante aux animaux. Pour ta mascotte, le singe ou l’éléphant seraient-ils représentatifs ? As-tu pensé à un tuk-tuk mascotte ? 😀

      Au sujet du Guatemala, c’était au contraire très agréable. Dès l’aube, l’aventure reprend et nous transporte vers l’inconnu. Nous avons vécu un court instant « à la guatémaltèque ». C’est le côté excitant du voyage.

      Répondre
      • Oui cette fameuse marque de bière on en avait discuté, les gens ont l’esprit mal tourné 😀

        Merci pour tes suggestions pour la mascotte, je vais prendre le temps d’y réfléchir. 🙂

      • @Mathieu
        Une marque de bière ? Je n’y avais jamais songé si ça peut te rassurer (faut voir aussi qui te l’a signalé, ça peut venir de la personne plus que de la bannière ! :p)

    • Merci pour ton commentaire Rattana, c’est toujours un plaisir de te lire !

      Pour la mascotte, l’idée de Mathieu avec le tuk-tuk est assez sympa 😉
      Bonne chance et bon travail en tout cas pour en trouver une ; c’est un peu comme réfléchir au nom de son blog, ce n’est vraiment pas évident ! La mascotte, c’est aussi ce qui représentera ton blog, ta carte de visite, ce qui marquera les esprits … A ne pas choisir à la légère donc (je mets la pression par dessus ! :p).
      Je me posais un peu le même genre de question avec le sloggan ; je n’en ai pas (pour l’instant en tout cas) … certains blogueurs plus « pro » le conseillent vivement, mais j’ai pas envie d’en changer d’ici quelques semaines parce qu’il ne me plaira plus. Je ne veux pas non plus quelque chose de trop arrogant (genre « le meilleur blog voyage du monde ! » – style que l’on voit parfois …) ni trop « lourd » visuellement dans le header (au plus court au mieux finalement).
      Bref, en réflexion …

      Répondre
      • En effet, cela est préférable d’avoir une image et un slogan qui permet de marquer les esprits, mais le plus important reste le contenu publié. C’est du marketing en quelque sorte. Rien de presse mais c’est bien de se lancer et améliorer par la suite.

        Tu es une battante, et le mot rapatriement a fait peur j’imagine ! Plus rien à craindre alors, tu es immunisée.

        Oui le Pisco Sour, c’est bonne réponse mais peu de gens le connaisse (et c’est mon cocktail préféré). Je pense vous dévoiler la recette bientôt 😛

  4. Sympa ce principe de l’interview, ça permet de découvrir certains blogs, c’est vraiment chouette ! Du coup, je m’en vais découvrir le blog de Mathieu de ce pas hehe
    Et puis, si un jour tu es à court de personne à interviewer, je me prêterais volontiers au jeu 😉

    Répondre
  5. Hello,

    Je pars dans un mois au Chili pour 3 semaines et aimerais avoir des conseils quant à un itinéraire à réaliser. J’ai exactement 22 jours sur place, auriez-vous des conseils à me donner pour une chouette découverte du pays tout en restant dans les limites du réalisable, et ne pas « courir » pour tout voir. Merciiiii!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest