Manger un bon repas, c’est bien. Apprendre à le préparer, c’est encore mieux ! Poursuite de la découverte de la gastronomie jordanienne : après vous avoir parlé des spécialités de Jordanie à ne pas manquer, voici les recettes pour les préparer depuis chez vous !

Un cours de cuisine… avec le sourire !

Nous avons eu le plaisir de nous initier à l’art de la cuisine jordanienne sous les ordres de notre chef coq du jour, Maria, de Beit Sitti. Cuisinière hors pair, elle motive ses troupes avec dynamisme : tout le monde participe avec le sourire, même les plus timides qui n’ont jamais tenu un couteau de cuisine de leur vie.

Cours cuisine, Jordanie, Beit Sitti
Maria, notre dynamique professeur de cuisine

Maria évolue avec grâce et rapidité dans un nuage de farine, le tablier volant au vent. Après des études au Canada, la belle Jordanienne est rentrée dans son pays pour redonner vie à la maison de sa grand-mère. Une affaire familiale menée d’une main de maître et avec une grande attention aux produits sélectionnés : tous les produits sont locaux et toutes les épices sont fabriquées par des femmes du pays.

Le mieux dans tout cela ? Tout ce que l’on prépare, on le mange !

Pour vous faire saliver et vous permettre de réaliser un bon repas jordanien chez vous, voici les recettes des plats que nous avons cuisinés et, avant cela, une petite vidéo retraçant notre expérience.

Leçon de cuisine jordanienne : la vidéo

Une courte vidéo pour vous montrer l’ambiance du cours de cuisine avec Maria à Amman.

Recettes de cuisine jordanienne

Voici les 6 recettes que nous avons apprises lors de ce cours de cuisine : toutes plus savoureuses les unes que les autres !

Mais avant de vous les dévoiler, voici le premier conseil du chef :

N’oubliez pas d’ajouter des épices comme il vous plaît !

La cuisine vient du cœur, pas besoin de mesurer.

Cliquez sur la barre de la recette pour la dérouler !

  • La limonade

    Recette n°1 : la limonade

    Ingrédients

    • 3 citrons (2 pelés et 1 non pelé)
    • 1 bouquet de menthe
    • 1/4 tasse de sucre
    • 1 L d’eau

    Couper les citrons (pelés et non pelé) et se débarrasser des pépins.

    Mélanger avec le sucre, la menthe et l’eau ; puis passer le tout au tamis.

    Bien mélanger, goûter et servir très frais avec des glaçons : très rafraîchissant !

  • Le pain pita

    Recette n°2 : le pain pita

    Ingrédients :

    • 4 tasses de farine
    • 2 tasses d’eau chaude
    • 1 càs de levure
    • 1 càc de sel et de sucre

    Recette :

    Préchauffer le four à haute température (180 °C). Pendant ce temps, mélanger dans une tasse la moitié de l’eau chaude avec le sucre et la levure, puis laisser lever.

    Mélanger la farine et le sel, puis ajouter le reste des ingrédients lentement et commencer à pétrir. Laisser ensuite monter la pâte, en la gardant dans un endroit chaud, pendant 40 minutes.

    Lorsque la pâte a bien levé, former des petites boules et les écraser doucement pour former des disques.

    Mettre alors le pain dans le four chaud et attendre. Augmenter la température du four pendant les 2 dernières minutes afin de griller le pain.

    C’est prêt : il ne reste plus qu’à déguster !

  • Le mtabbal

    Recette n°3 : le mtabbal ou moutabal ou baba ganoush

    Ingrédients :

    • 2 aubergines de taille moyenne
    • 1/2 tasse de tahini (pâte de sésame)
    • 1,5 citron pressé
    • 2 cuillères à soupe de yaourt
    • 2 gousses d’ail
    • sel
    Recette :

    Faire griller les aubergines directement sur les femmes de la cuisinière (à gaz) pendant environ 1/2 heure. Si vous avez une plaque électrique : percer des trous dans les aubergines et laisser rôtir au four (placer l’aubergine dans la partie supérieure du four, pour lui donner un goût fumé).

    Laisser reposer l’aubergine pendant 10 à 15 minutes puis, lentement, la peler à la main. Assurez-vous de garder la partie supérieure brunâtre (avec le goût fumé). Retirer la tige et couper au couteau (ne pas utiliser une fourchette, car le résultat serait trop liquide ).

    Dans un autre bol mélanger le jus de citron, 2 gousses d’ail écrasées, 1/2 cuillère à café de sel, 1/2 tasse de tahini. Regardez le mélange épaissir, et pour desserrer la pâte : ajouter 2 cuillères à soupe de yaourt.

    Vérifiez la quantité de sel, jus de citron et ail en goûtant et ajouter à votre préférence.

    Disposer la préparation dans un plat et garnir de sumac, persil et huile d’olive.

    Se mange accompagné, par exemple, d’un pain pita tout chaud sorti du four.

  • Le mandi

    Recette n°4 : le mandi

    Ingrédients :

    • 1 poulet coupé en quatre
    • 1 càc de pâte de tomate
    • 2 tasses de riz basmati
    • 4 gousses d’ail
    • 2 petits oignons
    • 4 tomates mûres
    • 2 càc de gingembre moulu (1 pour le dressing, 1 pour le repas)
    • 1/2 càc de poivre noir
    • 1 càc de piment
    • 1 et 1/2 càs de sel (1 repas, 1/2 dressing)
    • 1 càc de curry
    • 3 cubes maggi
    • des feuilles de laurier
    • thym
    • huile d’olive
    • vinaigre
    • charbon
    • et selon l’envie : raisins et pignons de pin
    Recette :

    Préchauffer le four à 250°C. Pendant ce temps, couper le poulet entier en quartiers et nettoyer chaque morceau à l’eau. Mélanger les morceaux de poulet nettoyés dans un bol avec les épices : poivre noir, gingembre, huile,thym, sel et vinaigre. Laisser mariner pendant environ 10 minutes.

    Huiler une plaque du four et placer les quarts de poulet en s’assurant que la marinade couvre bien la viande. Ajouter 1 oignon coupé en quartiers ainsi que 3 gousses d’ail, 2 feuilles de laurier et 3 pièces de cardamome et recouvrir avec du papier aluminium.

    Placez le plateau dans le four et laissez cuire pendant environ 45 minutes (position du four : 250°, chaleur du bas du four), puis les faire griller environ 10 minutes de plus (position grill – chaleur du haut du four).

    Bien laver le riz (3 fois).

    Peler les tomates et les écraser.

    Verser un peu d’huile sur le fond d’une grande casserole et faire revenir l’oignon haché finement et l’ail, jusqu’à ce qu’ils soient translucides. Ajouter ensuite les tomates. Ajouter ensuite 2 tasses de bouillon de poulet, ainsi que les épices combinées avec les cuillères à café de pâte de tomate. Porter le tout à ébullition.

    Ajouter le riz et laisser reposer pendant 5 minutes sur feu vif, puis réduire la température et laisser mijoter jusqu’à ce que le riz soit presque cuit.

    Remplir une petite tasse d’huile végétale jusqu’à la moitié et la placer au centre du riz, dans la casserole. Ajouter un charbon chaud dans la tasse et fermer le couvercle pour donner un goût fumé. Laisser encore 5 minutes,  jusqu’à ce que le repas soit cuit.

    Une fois que le riz Mandi est prêt, l’étaler dans un plat. Retirer le poulet du four et le placer directement sur le riz, servi accompagné de la sauce Mandi.

    Recette de la sauce Mandi :

    • 2 tomates mûres
    • 2 gousses d’ail
    • 3 càs de jus de citron
    • 1/2 càc de sel

    Peler les tomates et les écraser.

    Écraser les gousses d’ail et les ajouter aux tomates. Ajouter ensuite le jus de citron et le sel. Mélanger jusqu’à obtenir la sauce mandi !

    Poulet, Mandi, cuisine jordanie
    Poulet façon Mandi
  • La salade fermière

    Recette n°5 : la salade fermière

    Ingrédients :

    • 3 tomates mûres
    • 4 concombres
    • 1/4 de bouquet de menthe
    • 1 oignon
    • 1/2 bouquet de persil
    • 1/2 càc de sel
    • 1 càs de Summac
    • 1 càc de mélasse de grenade
    • 4 càs d’huile d’olive
    • 1 citron
    Recette :

    Couper les tomates et les concombres ; hacher le persil et la menthe.

    Hacher finement les oignons et les placer dans un bol ; y ajouter le sumac et le sel, puis le jus de citron et l’huile d’olive et enfin la mélasse de grenade.

    Bien mélanger et goûter avant de servir ! 

    salade, cours de cuisine, Jordanie
    Délicieuse salade en cours de préparation
  • Le désert : Kenafeh

    Recette n°6 : le dessert : le kenafeh ou knafeh ou kadaïf

    Ingrédients (pour 10 personnes) :

    • 1 Kg de cheveux d’ange (pâte à kenafeh)
    • 200 g de mozzarella
    • 250 g de fromage blanc (Akkawi)
    • beurre clarifié (ghee)
    • 2 tasses de sucre
    • 1 tasse d’eau
    • 1/2 tranche de citron
    Recette :

    S’attaquer aux cheveux d’ange : les étirer et déchirer en petits morceaux afin qu’ils deviennent doux et lisses.

    Verser 1 tasse de beurre fondu (ghee) sur les cheveux d’ange et les frotter afin qu’ils absorbent bien le ghee. Continuer à travailler les cheveux d’ange jusqu’à ce que la pâte soit homogène et bien humide.

    Beurrer un plat allant au four et y disposer la moitié de la pâte : l’étaler de sorte qu’elle recouvre entièrement le plat et qu’il n’y ait pas d’espaces vides.

    Couper le fromage (Akkawi) en petits morceaux et le faire tremper dans de l’eau chaude (un jour à l’avance si possible, en continuant à drainer et changer l’eau jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de salinité dans le fromage). Après avoir fait détremper le fromage à travers un tamis, presser afin d’évacuer l’eau autant que possible possible.

    Mélanger ensuite le fromage Akkawi et le fromage mozzarella, puis étaler  le mélange sur le dessus de la pâte des cheveux d’ange.

    Superposer ensuite le restant de la pâte de cheveux d’ange, de telle sorte que le fromage soit pris en sandwich entre les deux couches de pâte. Presser ensuite la pâte obtenue.

    Couvrir le plat avec du papier aluminium et mettre au four à feu moyen pendant 25 minutes. Puis prolonger la cuisson pendant 5 minutes afin de dorer le plat. Sortir le plat du four et le retourner sur une plaque plus grande. À servir recouvert de la sauce à kenafeh et, au goût, des pistaches.

    Sauce :

    Bouillir 2 tasses de sucre blanc à feu vif. Ajouter ensuite 1 tasse d’eau et un demi citron, puis laisser bouillir pendant 20 minutes.

Du soleil dans les assiettes

Découvrir la Jordanie armés d’une fourchette fut une belle découverte ! Nous n’avions jamais entendu parler de la gastronomie jordanienne, pourtant celle-ci en vaut le détour. Colorée, savoureuse et généreuse, elle se partage avec le sourire, au son de l’oud et du muezzin appelant à la prière du haut de son minaret.

Cours cuisine jordanienne
A table ! De succulents plats à déguster

Pour profiter de ces saveurs, il ne vous reste plus qu’à vous lancer : tous à vos tabliers !

N’hésitez pas à venir partager vos expériences culinaires dans les commentaires.

2 commentaires

  1. Ton article me donne envie de passer derrière les fourneaux! Le poulet façon Mandi me fait saliver.

    Répondre
    • Haha Valérie, contente d’avoir pu partager mes découvertes gourmandes … et l’envie de les cuisiner ! 😉 Je trouve que la gastronomie est une belle manière de prolonger le voyage, en gardant les saveurs de lieux que l’on a aimés ou de ceux que l’on aimerait bien découvrir.
      D’ailleurs à peine arrivés au Pérou, nous avons prévu de suivre un cours de cuisine ici aussi … on vous en reparlera 😉

      En tout cas, le poulet Mandi était excellent ! Si tu testes la recette chez toi, n’hésite pas à revenir partager ton expérience et tes conseils 🙂 … Bon appétit ! ^^

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest