Demander son chemin ou le jeu du « ni oui ni non » !

Avez-vous déjà essayé de demander votre chemin sur un autre continent ?

Au delà de la difficulté potentielle de la langue, la culture vient également apporter son grain de sel ! Notre premier contact avec le continent sud-américain a été le Paraguay, pays préservé du tourisme de masse (… car il n’y a pas grand chose à voir au Paraguay ! Mais c’est un autre débat !).

Bus paraguayen

Nous avons découvert, après de nombreuses pérégrinations, et de nombreux bus manqués, qu’il était extrêmement difficile de trouver un autochtone qui nous donne de bonnes indications. La raison : ne pas nous contrarier !

Le pays où vous avez toujours raison !

Si vous demandez : « Est-ce bien dans cette direction que se trouve ? », ou « Est-ce bien ce bus-ci qui va à ? » : vous êtes fichus ! Par défaut, le paraguayen (aussi vécu avec les brésiliens), répondra « oui ». Cela fait toujours plaisir un « oui », n’est-ce pas ?

Et bien non ! Veillez dès lors à formuler vos questions de façon à recevoir une réponse ouverte : dans quelle direction ? , où se trouve ? quel bus va… ?

Auteur: Amandine

Voyageuse passionnée, Amandine part découvrir le monde accompagnée de François, l'esprit et les yeux grands ouverts ! Elle est également psychologue et coach de vie, proposant à ceux qui le souhaitent de les accompagner dans leur projet personnel et leur cheminement vers l'épanouissement (voir page "qui sommes-nous" et contact).

1 commentaire

  1. Anecdotes assez marrante. C’est vrai que la communication est parfois compliqué dans certains pays. C’est la ou un petit dictionnaire de poche peut-être utile (ou une carte 😉 )

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest