Un sac sur le dos
Amandine

Oh que j’aime la Thaïlande ! Je n’en ai pas encore beaucoup parlé sur le blog, alors il est de temps de remédier à ce manquement : je vous emmène découvrir mes coups de cœur et on commence cette saga thaïlandaise par des souvenirs de notre tout premier voyage au pays du sourire. Ce mois passé à découvrir les paysages thaïs, tant au nord qu’au sud du pays, nous a permis de nous rendre compte de la richesse de ses paysages et de tomber sous le charme. Aujourd’hui, on plonge dans les eaux turquoise du sud de la Thaïlande : je vous emmène faire un tour dans les fameuses iles de la région de Surat Thani : Koh Tao et Koh Samui !

Premier voyage en Thaïlande

Lors de notre premier voyage en Thaïlande, alors que nous étions en pleine année sabbatique et venions de quitter le Sri Lanka, nous n’avions pas pu nous décider entre voir le nord verdoyant ou le sud paradisiaque… et avions donc décidé de tout faire ! Mais bien tout faire étant impossible, nous avons dû choisir quelles iles nous allions aller explorer. Mais finalement, ce n’est pas vraiment nous qui avons choisi notre itinéraire dans le sud de la Thaïlande, mais bien la météo, car nous étions en pleine saison des pluies sur la côte Ouest… Nous avons donc jeté notre dévolu sur l’Est du pays. C’est d’ailleurs lors de ce voyage-ci que nous avons appris à utiliser Instagram comme point d’information météo.

Alors oui, le sud de la Thaïlande est plus touristique que le nord. Oui, nous étions dans une région assez populaire pour les voyageurs. Mais je dois vous avouer quelque chose : nous avons aimé ! Certes pas tout : trop de vieux tubes reggae en boucle dans les bars de plage, trop de méduses par endroit et une météo instable… Mais beaucoup de choses quand même : ces petits bouts de terre, ces eaux cristallines, ces rochers comme tout droit sortis d’un décor de cinéma, ces arbres tropicaux au doux parfum de vacances, cette tranquillité une fois les bars populaires de plage quittés…

Je vous raconte tout ça !

Vue depuis une ile du Angthong National Marine Park

Opération plages de Thaïlande : cap sur Surat Thani

Depuis Bangkok, nous sommes partis en direction des iles de la région de Surat Thani (Koh Tao et Koh Samui) tout en passant dans la région de Prachuap Khiri Khan à Hua Hin, le tout durant une dizaine de jours.

Pour ceux qui souhaitent retrouver le fil rouge de notre premier voyage en Thaïlande, je vous invite à lire l’article Un mois en Thaïlande : voyage entre iles et montagnes.

Notre itinéraire dans le sud de la Thaïlande

L’ile de Koh Tao

Koh Tao, petite ile de 20 kilomètres carrés, est un endroit idéal pour gouter à l’ambiance légère des iles thaïlandaises sans se retrouver dans la foule. Bien sûr, il y a aussi moyen de faire la fête… mais, pour ceux qui préfèrent passer de douces nuits préservées des « boum boum » de discothèque, il suffit de s’écarter du village du port où accostent les ferrys. Nous avons posé l’ancre dans une guesthouse sympathique (Koh Tao Toscana, sur Booking et sur Agoda). Pas en front de mer, mais au calme et à 10 minutes de la plage.

Littéralement « l’ile de la tortue », Koh Tao tiendrait son nom de sa forme ou encore des nombreuses tortues qui venaient y pondre leurs œufs. Plus étrange encore, l’ile a été, à un moment donné de son histoire… un pénitencier ! De nos jours, on y va surtout pour son ambiance zen, ses belles plages (il y en a pour tous les gouts, des plus fréquentées aux plus secrètes) et, surtout, pour pratiquer le snorkeling et la plongée sous-marine.

Quand je pense à Koh Tao, je me vois à la terrasse d’un bar en train de boire un jus de fruit frais, abritée à l’ombre d’un palmier, un livre à la main et le regard perdu entre le bleu de la mer et celui du ciel. Un parfum de douce fraicheur dans un environnement chaud, un peu de musique en arrière-fond, et mon amoureux à mes côtés, sourire aux lèvres en train de siroter sa boisson servie dans une noix de coco tout en attendant que le soleil rejoigne la mer pour prendre des photos des nuages orangés. Que demander de plus ?

Un premier voyage en Thaïlande… et surement pas le dernier !

Mes meilleurs souvenirs à Koh Tao

Si je ne devais retenir que trois souvenirs de Koh Tao, ce serait :

Des aventures de vacances comme on les aime !

Panorama à Koh Tao

En pratique

Trajet : prendre un ferry depuis Surat Thani ou Chumphon (70 km dans les deux cas, 2 h) ou depuis une des iles voisines, Koh Pha Ngan et Koh Samui, possibilité également depuis Bangkok, avec des tickets combinés (bus jusqu’à Champhun puis ferry).

Déplacements : vous pouvez prendre un taxi, mais les prix sont souvent gonflés pour les touristes ; ou encore vous déplacer a pied (compter environ 1 h et une route escarpée pour traverser l’ile d’est en ouest). Il y a aussi moyen de louer facilement un scooter ou un quad un peu partout sur l’ile.

Attention : louer un scooter est déconseillé à ceux qui n’ont pas d’expérience ! Rouler à Koh Tao, surtout sur ses hauteurs, ce n’est pas toujours évident : les abandons de véhicule sont fréquents… Quand ce ne sont pas les accidents. Nous avons préféré louer un quad pour deux, plus stable et plus puissant pour les montées escarpées. Choisissez soigneusement l’endroit où vous louez votre scooter ou quad : l’ile est connue pour ses arnaques aux touristes lors de la remise du véhicule, où des dommages exagérés et/ou inventés apparaissent, avec de grandes sommes réclamées en dédommagement. Si cela vous arrive, gardez votre calme, préoccupez-vous de récupérer votre passeport avant tout. Mais si cela peut vous rassurer, nous n’avons eu aucun souci.

Snorkeling : il existe des tours pour vous emmener plus au large nager avec un masque et un tuba, mais il y a déjà plein de choses à voir en nageant depuis le rivage, par exemple des petits requins de récif inoffensifs à l’aube à « Shark Bay ».

Plongée : il y a un nombre impressionnant de centres de plongée sur l’ile ! N’hésitez pas à faire le tour, comparer les tours, les prix, l’accueil, le matériel, le type de bateau… Beaucoup de voyageurs en profitent pour passer leur premier brevet (PADI Open Water, ce que nous avons aussi fait en voyage, mais aux iles Galapagos) : il y a alors des accords prévus où le logement peut être inclus dans le prix de votre brevet.

L’ile de Koh Samui

Entre Koh Tao et Koh Samui, le ferry s’arrête à Koh Phangan… une ile que nous avons évitée vu sa réputation de lieu idéal pour faire la fête, particulièrement à la célèbre Full Moon Party qui avait lieu justement le jour où nous changions d’ile. Nous avons donc préféré rester à bord du ferry et atteindre Koh Samui.

Koh Samui, nous y sommes allés avec une seule idée en tête : découvrir le parc naturel marin d’Angthong… et nous n’avons pas été déçus. Et puis, tant qu’à être là, nous nous sommes laissés embarquer dans une drôle de quête, un roadtrip à travers l’ile façon chasse au trésor !

Rocher de James Bond au Angthong National Marine Park

Angthong National Marine Park : un petit paradis

Avant notre arrivée en Thaïlande, des photos estampillées « Angthong National Marine Park » nous avaient fait rêver, suffisamment pour nous faire prendre le large et débarquer sur cette ile à la réputation luxueuse. Et ce fut une de plus belles sorties en mer que j’ai pu faire de toute ma vie ! Des décors de films, une promenade en kayak sous des rochers volants au-dessus d’une mer turquoise… Magique !

Faire du kayak de mer au Angthong National Marine Park

Au nom évocateur (Ang Thong signifiant « bassin d’or »), ce parc du golfe de Thaïlande est un archipel de plus de 100 kilomètres carrés comprenant pas moins de 42 iles aux montagnes calcaires impressionnantes qui donnent tout leur cachet à ces paysages de cartes postales. Quand on les approche de plus près, ces iles et ilots commencent à dévoiler chacun leur identité unique, faite d’un mélange de jungle épaisse, plages de sable blanc, mangroves sauvages et chutes d’eau. Cette réserve abrite une grande variété d’espèces de la faune et la flore thaïlandaise : langurs, hérons, loutres, tortues marines, iguanes, pythons, de nombreux poissons colorés et de nombreux oiseaux.

Lac Emeraude – Thailing Nai, Angthong National Marine Park
Plage de Koh Wua Talab

En pratique

Trajet : le parc est situé à 28 km de Koh Samui (1 h de bateau) et 32 de Koh Pha Ngan ; différentes agences proposent des tours pour y passer la journée.

L’agence : nous avons choisi Samui Boat Charter et leur VIP Tour pour découvrir Angthong, et ne le regrettons vraiment pas ! Depuis notre bateau « speed boat » (où nous étions une quinzaine de passagers), nous avons vu les gros bateaux remplis de monde et nous sommes dit que nous ne vivions vraiment pas la même expérience, ni à bord ni une fois débarqués sur les plages, où nous avions presque tout le paysage pour nous.

Programme : le bateau vient chercher chaque passager directement à la plage devant son hôtel avant de faire cap vers Angthong. Sont proposées comme activités : snorkeling du côté de Koh Wow, marche jusqu’au point de vue Thailing Nai et au lac Émeraude, repas, kayak.

Site web : Samui Boat Charter

Frais d’entrée au parc : 200 baths

Il y a moyen également de dormir dans le parc, dans des bungalows ou au camping sur l’ile de Koh Wua Talab, qui possède également un restaurant. Le parc est fermé de début novembre à fin décembre.

L’ile de Koh Samui : roadtrip et plage

À Koh Samui, nous nous sommes fait triplement plaisir : nous avons logé dans un bungalow sur la plage au Coco Palm Beach Resort (l’hôtel sur Booking et sur Agoda), avons loué une voiture et avons pris l’avion depuis l’aéroport de l’ile. Trois superbes souvenirs ! Rien de tout cela n’était prévu : nous avons trouvé notre logement comme d’habitude, par hasard, et, comme d’habitude, c’est le hasard qui a continué à guider nos pas lorsque, à la réception de notre logement, une carte de l’ile façon chasse au trésor nous attendait.

Bouddha géant de Koh Samui

Cette carte de pirate nous a emmenés d’un point à l’autre de l’ile, afin de collecter les indices pour compléter les coordonnées GPS et trouver la destination suivante : ici un point de vue, là un bouddha géant, ici encore des rochers aux formes évocatrices (Hin Ta et Hin Yai : littéralement « les rochers de grand-mère et grand-père »), là un moine momifié avec ses lunettes de soleil, une cascade ou les plages paradisiaques de Chaweng et Lamai… Une très belle journée, ludique et relaxante à la fois : c’est le nombre des bras d’un Bouddha ou le nombre de marches d’un escalier qui nous menaient au point suivant de notre parcours.

Buddha rieur à Koh Samui

En pratique

Trajet : en bateau, depuis Surat Thani ; en bus ou train depuis Bangkok jusque Surat Thani pour prendre le ferry (environ 14 heures de trajet) ; en avion, car Koh Samui possède l’un des plus beaux aéroports que nous ayons vus à ce jour !

Déplacements : nous avons loué une voiture pour faire le tour de l’ile ; il y a aussi moyen de louer un scooter ou de prendre un taxi collectif.

Budget : si Koh Tao est réputée être une ile pour petit budget, Koh Samui est plutôt orientée tourisme milieu et haut de gamme.

Les iles de Thaïlande : un plaisir à vivre

À me replonger dans ces souvenirs de Koh Tao et Koh Samui, beaucoup d’images sont remontées à la surface : j’ai du bleu plein les yeux et ma peau qui appelle le soleil. Cela fait déjà deux fois que nous y partons en voyage, et une chose est sure : je ne m’en lasse pas. Les paysages continuent de m’émerveiller… tout comme la douceur et la bienveillance des Thaïlandais que nous avons croisés.

J’ai hâte de vous raconter la suite, avec notre évasion dans le sud méconnu de la Thaïlande, à la découverte de la région de Trang… Mais ce sera pour une autre histoire !

Et si vous voulez prolonger la pause ensoleillée, l’article plus général sur les iles de Thaïlande devrait vous aider à étancher votre soif de paradisiaque !

Vue à Koh Tao

Pour poursuivre la lecture

37 réponses à “Coup de coeur en Thaïlande : les iles de Koh Tao et Koh Samui”

  1. Bonjour,
    Votre récit est très imprégné de couleurs et chaleurs thai 🙂
    Merci pour ce récit qui me conforte de découvrir Samui et voir ainsi la diffèrence avec Phuket

  2. Bonjour Kookai et merci pour ce gentil message, ravis que l’article vous plaise et que nos conseils soient utiles à d’autres voyageurs 🙂
    (Et désolée du délai de réponse, je reçois beaucoup de messages et j’essaye de répondre à tout le monde, mais cela prend parfois un peu de temps !)

    Concernant votre question pour Koh Samui : oui, c’est un lieu que je recommande ; mais la partie implicite de votre question concerne, je suppose, la météo. Or il se trouve que le mois d’octobre est le mois où, statistiquement, les précipitations commencent à augmenter. Impossible de vous dire s’il va pleuvoir un peu/beaucoup/pas du tout ! Je vous invite, pour ce genre de questions, o chercher sur Google, par exemple en tapant « quand partir à (destination), vous trouverez les analyses statistiques en matière de températures et précipitations.

    Nous avons pris l’avion depuis Koh Samui vers Bangkok… mais n’avions pas de vol international qui suivait (nous partions en suite explorer le nord du pays); tout c’est bien passé pour nous, mais je n’ai aucune idée si les avions ont tendance à être à l’heure ou en retard… À priori, je dirai de prévoir toujours une marge d’erreur suffisante, et le plus sûr est toujours d’arriver la veille, mais ce n’est peut-être pas nécessaire.

    Bons préparatifs et bon départ et bon retour en Thaïlande à vous !

  3. Merci beaucoup Bachi ! Ravie que notre article vous plaise 🙂
    Nous ne sommes jamais allés à Phuket, mais nous avons en effet entendu que l’ambiance entre ces iles est assez différente…
    Et tout bientôt sur le blog (normalement la semaine prochaine), nous parlons encore des iles de Thaïlande, mais cette fois un peu plus au sud et un peu plus hors des sentiers battus. À suivre ! 😉

  4. Sublime !
    Un ami m’a dit aujourdhui que pour découvrir la première fois ce beau pays il fallait aller à Koh Samui et Koh Tao plutôt que l’ile de Phucket ! Nous on préfère la nature plus que les flots de touristes et les teufs !

    • Merci beaucoup, ravis que l’article vous plaise. Et oui, côté nature dans les iles thaïlandaises, il y a vraiment de quoi se régaler !
      Je vous invite à lire aussi l’article sur les iles de la région de Trang, encore moins connues ; cela pourrait vous plaire également.
      Bons préparatifs et déjà beau voyage à vous !

  5. Bonjour ! Quand est-ce que tu es partie là-bas, au mois de mai ? J’aimerais aller à Koh Samui et Koh Tao dans la deuxième partie du mois de juin mais j’ai peur d’avoir un temps gris et pluvieux….
    Tes photos sont magnifiques, ça donne vraiment envie!

    Merci pour ta réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *