Un sac sur le dos
Amandine

Oh que oui ! Pour tellement de raisons différentes, et avec tellement de répercussions différentes, le voyage a changé ma vie. 

Le voyage, moteur de changement 

Le voyage m’a amenée à changer et a aussi, de façon plus ou moins forte et plus ou moins directe, changé ma vie. En réfléchissant sur ce phénomène si popularisé et pourtant rarement détaillé, j’ai retrouvé plusieurs facteurs qui ont permis au voyage de jouer le rôle de moteur, de catalyseur ou d’accélérateur de changements.

Rêverie éveillée

Pour moi, le plus grand catalyseur de transformation, le meilleur levier de changement, c’est la rêverie éveillée induite par le mouvement. Elle me permet de revenir sur certains passages de mon histoire (comme le deuil de mon père), ou certaines fragilités et susceptibilités personnelles (telles que l’image de mon corps ou ma confiance en moi). 

Observation active

Mais ce n’est pas que derrière la vitre d’un bus que le voyage a un effet thérapeutique sur moi. L’observation plus active (en opposition aux rêveries éveillées qui sont de l’observation plus passive) me permet souvent de remettre les choses en perspective.

Avoir un nouveau regard sur sa vie, ses valeurs, ses ambitions et projets… invite à reconsidérer certains de ses choix. Revenir à l’essentiel, à ce qui compte vraiment. Repenser à sa définition du bonheur… et de la vie que l’on souhaite mener, sans se sentir coincé·e dans le carcan d’une vie toute tracée sur des rails, en mode liste de course (études – emploi – couple – maison – enfant…). 

La vie ailleurs et ses nouvelles expériences

Voyager, c’est quitter son cocon, sa zone de confort comme on le dit souvent. Et ce n’est pas forcément à travers de grandes aventures de dépassement de soi que les déclics de changements apparaissent. Parfois c’est dans des moments totalement anodins et inattendus… 

Je me souviens particulièrement d’un après-midi pluvieux en Patagonie argentine, alors que nous passions quelques jours auprès des enfants de l’ONG « Conociendo Nuestra Casa ». Avec deux petites filles de moins de 10 ans, je jouais à un jeu de société très à la mode quand j’étais enfant : Destin. Rien qu’à y repenser, la musique de la publicité me revient en tête : « Jouez à Destin pour changer de vie ! ».

La partie se déroule entre rires et tentatives de choisir ses cartes en douce. Nos pions, de petites voitures colorées, dans lesquels on ajoute des barrettes au fur et à mesure que notre famille virtuelle s’agrandit, progressent jusqu’à la case finale… Et à la fin du jeu, je me rends compte que j’ai gagné : j’ai matériellement la meilleure situation (diplôme, argent, grande maison…). Mais je suis la seule voiture sans pions à l’arrière. Le hasard des cartes ne m’a pas donné d’enfant.

Moi qui ne cours ni après le succès professionnel ni après l’argent, j’ai eu la victoire amère. Pour tout dire, cela m’a même fait un choc. Cela faisait déjà quelques années que nous parlions d’avoir un enfant sans jamais trop savoir quand serait « le bon moment » ; cette partie de Destin je l’ai vécue comme une piqure de rappel. Vivre, intensément, amoureusement, et ne pas oublier ce qui compte vraiment à nos yeux. 

Les rencontres 

Dernier moteur de changements en voyage, et non le moindre : les rencontres. Fortuite ou préparée, on ne peut jamais anticiper l’impact qu’une rencontre aura sur notre vie. Et parfois cet impact peut même rester dormant pendant plusieurs jours, semaines, mois, voire années, avant de se révéler.

J’ai déjà parlé ici et là, sur le blog et les réseaux sociaux, de certaines belles rencontres, cadeaux précieux des routes. Comme Robin Ruddock en Irlande du Nord qui nous aura permis de rencontrer Ricardo Oliva Day en Patagonie. Ou encore Christian et sa maman dans les montagnes péruviennes. Ou Antonio au Salvador… Toutes ces personnes m’ont marquée plus que je ne saurais jamais l’expliquer. 

Changements ou révélations ?

Alors oui, pour toutes ces raisons et de toutes ces façons, le voyage a changé ma vie. Pourtant, il y a quelques années, je répondais non si on me posait cette question. Non, je ne pensais pas que le voyage me changeait. Je disais qu’il ne faisait qu’accentuer ou accélérer la découverte de moi-même, sans modifier profondément mon identité, le noyau dur restant le même. 

Et d’une certaine façon, ces deux positions sont vraies.

Le voyage ne me change pas de fond en comble : il ne fait qu’arroser certaines graines déjà présentes en moi. Mais il me change malgré tout, car il oriente cette eau qui vient faire fleurir certaines de ces graines plutôt que d’autres ! 

Chacun·e possède des leviers de changement qui lui sont propres, et pour certains d’entre nous le voyage sera, à un moment ou l’autre de notre vie, une puissante aide. Mais pas pour tous·tes, pas toujours, pas n’importe comment et pas n’importe quand. Je détaille cette idée dans les articles La thérapie du voyage et Non, voyager ne résout pas tous les problèmes !. 

Le voyage a changé ma vie… et la vôtre ?

J’espère que cet article vous a plu. Il me trottait en tête depuis longtemps déjà. Mais c’est en pleine nuit, entre deux tétées nocturnes de Manea que je l’ai écrit sur le (trop) petit clavier de mon téléphone.

Quand j’ai entrepris mon premier voyage, jamais je n’aurais imaginé les chemins qu’il allait ouvrir. Jamais je n’aurais pensé que le voyage prendrait une place aussi importante dans ma vie.

C’est un sujet qui me tient à cœur, et je suis très curieuse de vous lire. Le voyage a-t-il changé votre vie ? Comment ? Pourquoi ? Racontez-moi ça dans les commentaires !

Coup de coeur et récidive de voyage au Japon

Pour poursuivre la lecture 

Si cet article fait écho chez vous à des envies ou des difficultés personnelles, n'hésitez pas à me contacter pour une demande de coaching. Psychologue de formation et coach de vie, je propose d\'accompagner les (futurs) voyageurs pour un bout de cheminement personnel, à travers un coaching personnalisé selon vos envies, besoins et objectifs.

Commentaires

  1. Hello,

    Voyager est quelques chose d’important à faire, surtout par les temps qui court… Et tu as très bien énumérer les choses dans ton article ! Je pars en voyage l’année prochaine à La Réunion j’ai tellement hâte de découvrir cet île, me balader, sortir de mon train train quotidien, de ma zone de confort !

    Bonne journée à toi

  2. Le voyage m’a ouvert les yeux. Je pose des gestes, de plus en plus, pour trouver une adéquation entre ma vie et ce que je souhaite lui donner comme résonance. Je me cherche encore, l’idée de repartir me traverse souvent. Mais plus que ça, j’ai aujourd’hui envie de m’installer quelque mois ailleurs, vivre une expérience d’expat comme on dit 🙂
    Belle journée à toi et à ta petite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies pour récolter des informations de votre navigateur, et rendues anonymes, á des fins de statistiques via le service Google Analytics.