Comment (bien) faire son sac

Vient le moment délicat de faire un choix entre ce qui partira avec vous et ce qui sera laissé sur place. Ce ne sera ni simple ni rapide. Vous vous y prendrez sûrement à plusieurs reprises, à tester, réfléchir, choisir et rechanger d’avis…

Méditer pour relativiser

Mais, avant de démarrer, voici des petites questions à méditer :

  • Le volume de notre sac et la difficulté à se séparer de certains objets n’est-il pas le reflet de notre matérialisme ?
  • Les locaux que nous allons croiser en voyage, vivent bien et avec 10 ou 100 fois moins. Une fois, alors que nous pesions encore le pour et le contre pour acheter nos bottines de randonnées, nous nous sommes retrouvés face à un guide d’une dizaine d’année, en sandales pour faire de la spéléologie et la descente d’un canyon…

DSC02583

Nous voyons bien que distinguer l’utile, l’essentiel et l’accessoire est personnel et… culturel.

Donc, une fois de plus :
relativisez !

Voici à présent quelques conseils pour optimiser votre sac. Je parle ici de la manière de le penser, pas encore de le remplir (vous pouvez également voir l’article concernant le choix de son sac-à-dos).

Astuce vêtements

Pour ceux qui préfères éviter d’être totalement chiffonnés, pensez à rouler vos vêtements plutôt qu’a les plier.

Privilégiez la qualité à la quantité : équipez-vous de vêtements résistants et adaptés aux climats et activités que vous envisagez faire lors de votre voyage (voir article consacré au matériel à emporter en voyage).

Astuce place

Il existe des systèmes qui « compactent » vos affaires au maximum, pour un gain de place optimal. Il y a également moyen de sceller ses affaires sous vide. Personnellement, je n’ai jamais essayé.

Compartimentez

Lorsque vous emballerez vos affaires, évitez les boites et emballages encombrants (par exemple pour les médicaments, mais veilliez à toujours garder la notice). Un système bien pratique consiste en l’utilisation de sachets de congélations. Ainsi, je range mes médicaments par catégorie : anti-douleur, maux de ventre, mal des transports, allergies… Cela permet d’aller plus vite et de ne pas devoir tout vider pour trouver ce que l’on cherche.

Maintenant que vous savez comment faire votre sac et quel sac choisir, il vous reste encore à le remplir ! Voici l’article suivant, un top 10 des « petits plus » indispensables à mettre dans son sac.

Auteur: Amandine

Voyageuse passionnée, Amandine part découvrir le monde accompagnée de François, l'esprit et les yeux grands ouverts ! Elle est également psychologue et coach de vie, proposant à ceux qui le souhaitent de les accompagner dans leur projet personnel et leur cheminement vers l'épanouissement (voir page "qui sommes-nous" et contact).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest