Un sac sur le dos
Amandine

Si vous vous reconnaissez dans ces signes, j’ai une mauvaise nouvelle pour vous : vous êtes un aventurier !

Il ne vous manque sans doute pas grand chose (un chapeau et un fouet peut-être ?!) pour partir à l’aventure !

Voici mon petit top 9 des signes qui révèlent l’aventurier qui sommeille en vous.

  1. Jusqu’à la dernière goutte

    Il existe deux catégories de personnes qui attendent la dernière minute pour aller faire le plein :

    • ceux qui ont du mal à la fin du mois,
    • et ceux qui veulent battre leur record des kilomètres fait avec un seul plein, au risque de devoir pousser la voiture sur les 200 dernières mètres.
  2. Vous ne passerez-pas !

    Vous vous faufilez in extremis dans les portes tournantes ou les portes qui se referment automatiquement, tel Indiana Jones risquant de se faire écraser en récupérant son chapeau fétiche au dernier moment.

  3. A la bourre

    Quand retentit la sonnerie du départ du train ou du métro, vous ne pouvez vous empêcher de courir et de sauter dans la rame pendant la fermeture des portes, au risque de vous fracturer le nez !

  4. Quand Monsieur curieux rencontre Monsieur gourmand

    Vous êtes toujours curieux de tout goûter. Vous choisissez systématiquement le plat de la carte que vous ne comprenez pas, et dont le nom est tout aussi imprononçable q’un volcan islandais ?! Quelqu’un mange devant vous un plat inconnu ? Ou on vous propose un restaurant d’une nationalité que vous n’avez jamais testé ? Vous êtes toujours partant pour faire de nouvelles expériences !

  5. Tous au cirque

     

    Vous aimez prendre des risques au quotidien. Même vider le lave-vaisselle devient un challenge : combien de verres allez-vous pouvoir prendre en un trajet ?!

    Et vous servir à boire devient un jeu : jusqu’où pourrez-vous remplir le verre sans le faire déborder et sans en renverser ?!

  6. Les raccourcis plus longs

    Ha, ce que j’ai pu me perdre dans les ruelles de Venise !

    Comment relier le point A au point B ? Il y a sûrment un meilleur chemin que celui que l’on vous a indiqué : à vous de le découvrir !

    Mais en traçant votre route, vous tomberez sur des sens interdits, des déviations, des travaux, des culs de sacs…

    Et jamais un raccourci n’aura été aussi long !

  7. Place à l’impro

    De la même manière que vous aimez découvrir de nouveaux sentiers, vous vous refusez à vivre toujours les mêmes choses aux mêmes heures, ou a planifier votre semaine avec la précision d’un horloger. Qu’allez-vous manger ce soir ? Mystère ! Que ferez vous ce week-end ? Ce qui vous fera envie !

  8. Déboussolés

    Vous aimez partir en randonnée « en mode débrouille » : une fois sur la route,  vous vous rendez compte que vous avez oublié, comme à chaque fois, de prendre une carte ou un GPS…

    Vous tentez quand-même l’aventure, quitte à vous retrouver perdu au milieu des bois… !

  9. Toujours partant

    Vous avez envie de bouger et de faire de nouvelles expériences ?

    Vous êtes toujours le premier à proposer les bons plans : un acrobranche, un laser-game, une descente de rivière… Tout est bon du moment que vous puissiez étancher votre soif de mouvement et de découverte !

Alors, c’est grave docteur ?

Alors, quel est votre score ? Partagez-le dans les commentaires, que l’on puisse voir qui est le plus atteint du « syndrôme de l’aventurier » !

Vous en voyez d’autres ? Laissez vos idées dans les commentaires. J’ajouterai les plus sympas dans l’article !

33 réponses à “Ces petits signes qui montrent que vous êtes un aventurier”

    • ça sent le vécu 😉
      8.5/9, tu es sur la deuxième place du podium !
      Perso je ne fais « que » 8/9 : le coup de la panne d’essence, ce n’est pas trop mon trip (j’ai déjà expérimenté, c’est bon !).

  1. Hello !
    Excellent ton article ! Je me retrouve un peu dans tous les points sauf le métro. Il y en a pas chez moi 😉 ! Mais si l’occasion se présente, j’attendrai le suivant surtout s’il est blindé. Donc 8/9 également.
    Merci à bientôt !

    Fredo

    • Joli score Fredo 😉
      Le métro bondé, je dois avouer que j’ai de plus en plus de mal … jouer la sardine, c’est pas mon déguisement préféré !
      L’idée ici, c’était plus monter à la dernière minute, genre t’arrives sur le quai et la sonnerie de fermeture des portes retentit … viiite : je cours et je monte in extremis, genre Indiana Jones qui récupère son chapeau sous la porte qui s’abaisse 😉

    • Salut Piotr, plus qu’une définition de l’aventure, ce petit test se veut humoristique 😉 Mais ça va, je vois que tu l’as bien pris ! 😉

      Tu lances une question intéressante par contre : quelle serait selon toi la définition de l’aventure ? Curieuse d’avoir le point de vue d’un voyageur chevronné, à l’éclairage de ton projet des 7 sommets !

      • Le vrai aventurier c’est celui qui sait que ses rêves d’aventures pourront sans doute lui coûter la vie mais qui ira au bout… mais c’est fait de plein de petits détails.
        C’est s’entraîner qu’il pleuve, qu’il neige ou qu’il vente, c’est pousser son corps à ses limites, c’est donner sa dernière paire de chaussettes à son coéquipier pour qu’il évite une gelure fatale bien que l’on a froid…

  2. En rando, j’oublie toujours tout (carte, GPS, et même de prendre à manger ou à boire !) mais c’est plus de la désorganisation que de l’aventure à mon sens !!
    Sinon, le test est sympa et pertinent 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies pour récolter des informations de votre navigateur, et rendues anonymes, á des fins de statistiques via le service Google Analytics.