Ce qu’il faut manger : en Bolivie

Vous partez en Bolivie ? Voici des petits conseils de plats à tester et aliments à goûter !

Lisez aussi mon article plus général sur la gastronomie sud-américaine : « Ce qu’il faut manger : en Amérique du Sud ».

Peut-on parler de gastronomie en Bolivie ? La variété des menus dans ce beau pays dépend pour beaucoup de la région dans laquelle vous vous trouvez, et du climat de cette région.

La sopa de mani

Sopa de mani
Sopa de mani

La « sopa de mani » est une soupe aux cacahuètes, une sorte d’équivalent bolivien du pot-au-feu.

Sa composition : lait, pomme de terre (ou chuño, de la pomme de terre déshydratée), des légumes et des épices, du persil ; et parfois un peu de viande.

 

D’autres soupes à goûter :

  • La lagua de choclo (le velouté de maïs)
  • Le locro ou caldo de pollo (soupe de poulet)
  • La sopa de quinoa (soupe de quinoa), très bon !

Le poulet frit

Vous verrez également sur tous les menus du poulet, partout du poulet !
chicken_everywhere

Bon, pour les frites qui les accompagne, sans doute que venir de Belgique n’aide pas pour apprécier les frites dans un autre pays, mais est-ce si difficile de les laisser cuire quelques minutes de plus pour ne pas les manger blanches et crues ?!

Au niveau du choix de menu, vous aurez donc : du poulet fris, du poulet fris… Et ha, du poulet au four !

La Bolivie a beaucoup de poulets, de champs de mani et de pomme de terre, et la variété de vos  menus en souffrira quelque peu !

Les cuys et les lamas

Mais en dehors du poulet, vous aurez sûrement aussi l’occasion de découvrir les « cuy » (à prononcer « couye »… !) – voir l’article « Ce qu’il faut manger en Amérique latine ».
Ce sont de gros cobaye embrochés et cuit façon BBQ. Je ne m’y suis pas risqué, la barrière de l’aspect étant trop difficile à franchir pour moi !

Si vous n’avez pas de soucis pour manger les cuy, vous serez peut-être également amateurs de steak de lamas. On en trouve dans les restaurants d’un certain standing, comme dans les petites gargotes perdues au milieu de nulle part.

Le lomo saltado

Par contre, goûtez sans retenue au lomo saltado (fine tranche de steak) souvent accompagné d’œufs sur le plat et de riz (voire, si vous avez de la chance, de bananes frites !).

Et il y a encore beaucoup d’autres choses à découvrir, comme le « picante de pollo » (poulet frit pané), le chicarrón (côte de porc à l’ail – origan – citron), les tamales…

photo, voyage, Pérou, Amérique du Sud
Parce qu’au Pérou on mange bien (lomo saltado)

Et enfin, les déserts !

Black_Forest_gateau Torta_casera_argentina

 

 

 

 

Vous serez surpris de découvrir des gâteaux comme on en fait plus chez nous : grands, ronds, très hauts, colorés… C’est toujours la fête dans les vitrines des pâtisseries !

Plus d’infos et idées sur le site de la cuisine bolivienne (en espagnol).

N’hésitez pas, pour compléter la liste, à lire l’article sur la gastronomie en Amérique latine, et pour les bonnes adresses, l’article « Où manger en Bolivie ? ».

Bon appétit !

Auteur: Amandine

Voyageuse passionnée, Amandine part découvrir le monde accompagnée de François, l'esprit et les yeux grands ouverts ! Elle est également psychologue et coach de vie, proposant à ceux qui le souhaitent de les accompagner dans leur projet personnel et leur cheminement vers l'épanouissement (voir page "qui sommes-nous" et contact).

5 commentaires

  1. Ah la cuisine bolivienne! Moins tendance que sa voisine péruvienne, mais des plats très bons et quelques surprises marquantes. Je suis devenue fan de la sopa de mani, du lomo saltado, des délicieuses saltenas qui se mangent en courant, de l’infusion de coca et des petits biscuits que l’on achète à une vieille vendeuse sur un marché.

    NowMadNow

    Répondre
    • Tant de bons souvenirs gastronomiques ! Mais c’est vrai que ce n’est pas le pays où j’ai le mieux mangé en Amérique latine … difficile de savoir auquel va ma préférence (à réfléchir !!!). D’autres articles suivront sur la gastronomie dans d’autre pays d’Amérique, comme le Pérou 😉

      Répondre
  2. Personnellement je rajouterai aussi le pique a lo macho et le lomo montado juste sublime avec bien sur le chorizo chuquisaqueño.

    Peut être pas la meilleure cuisine d’Amérique du sud mais en tout cas je n’ai jamais été déçue de tout ce que j’ai pu manger.

    Répondre
  3. Sajta de pollo, aji de fideos, churrasco, calabacitas con carne, fricasé, ou encore un délicieux silpancho. Etonnée que vous ne mentionniez pas la llajua, qui est le condiment bolivien par excellence.. Chez nous, pas de repas sans llajua! 🙂 Si vous voulez des recettes, n’hésitez pas!
    Votre site est fantastique, merci pour les voyages gustatifs et autres… Bien à vous

    Répondre
    • Merci Laura pour le complément d’information 🙂
      Cet article a été rédigé au tout début du blog, après un premier voyage en Bolivie en 2009… Et je suis ravie de retrouver certaines saveurs de là-bas dans ton message !

      Au plaisir d’échanger, n’hésite jamais à partager ton point de vue, c’est toujours très enrichissant !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest