Buenos Aires, capitale colossale, ville tentaculaire. Buenos Aires, le tango, les parcs et les barbecues sur le toit. Buenos Aires, tant de doux souvenirs qui me reviennent…

Buenos Aires, une capitale à part

Buenos Aires, nous y sommes allés deux fois. Et à chacun de ces voyages, nous nous sommes promenés dans ses ruelles, avons découvert le parfum de différents quartiers… Mais, pour autant, je serai bien incapable de vous faire un bel article avec mon « top 10 des choses à voir à Buenos Aires ».

Mais peut-être que cela ne vient pas (que) de moi. Peut-être est-ce elle aussi, la belle et grande Buenos Aires, qui ne se laisse pas enfermer aussi vite dans des petites cases.

Buenos Aires est une ville qui donne l’impression de compter plusieurs villes et villages en elle. Une sorte de poupée russe dont on ne voit pas le bout… Buenos Aires, c’est pas moins de 48 « barrios » (quartiers), chacun avec son style et son charme propre : Palermo – branché, la Boca – populaire, San Telmo – bohème

Alors, plutôt que de vous en faire un portrait très rangé comme je le fais parfois, je vous emmène en balade, sur les trottoirs de Buenos Aires, pour sautiller d’un souvenir à l’autre

Prêts pour un voyage sensoriel fait d’humeurs et d’impressions ?

11 souvenirs de Buenos Aires et coups de cœur

  1. Les rues de Buenos Aires bordées d’arbre

    J’adore me promener dans les rues de Buenos Aires ! Je garde en tête l’image de ces rues bien découpées, aux maisons à belle architecture et aux trottoirs bordés d’arbres. Cette petite touche de vert vient donné une aura de village à cette ville tentaculaire et l’impression, le temps d’un instant, de se retrouver dans une ville d’Europe…

    Buenos Aires, Argentine
    Des rues bordées d’arbre à Buenos Aires (© Beatrice Murch)
  2. Les promeneurs

    Deux sortes de promeneurs ont retenu mon attention : lors de notre premier voyage, j’ai été séduite par les promeneurs de chiens, et lors du second, amusée par les joggeurs.

    • Les promeneurs de chiens

      Une des premières images qui me vient en tête en pensant à Buenos Aires : les promeneurs de chiens ! Voir ainsi un jeune homme (parfois une jeune femme) tenir une dizaine de chiens en laisse, encerclé par ce troupeau canin : c’est vraiment insolite… et adorable !

      Les Argentins adorent les chiens, mais vivent souvent en appartement et n’ont pas forcément le temps pour les longues balades. C’est ainsi que le métier de promeneur de chien est une belle solution. Le plus incroyable, ces que ces chiens ont l’air si sages et si heureux à se promener ainsi, véritable une meute en laisse !

      Buenos Aires, Argentine
      Notre premier promeneur de chien (en mai 2009)
    • Les joggeurs

      C’est assez incroyable de voir le nombre de personnes qui courent à Buenos Aires. Ils courent partout : dans les rues, les parcs… Parfois seul, mais souvent en groupe. La nouvelle mode, nous prévient notre hôte argentine. Maintenant, pour « être dans le coup », il faut être vu dans une tenue moulante, suant avec le sourire en maintenant une petite foulée… « Ils sont fous ces Argentins » (comme dirait l’autre).

  3. La gentillesse et l’accueil des Argentins

    Je parle souvent de la gentillesse des personnes croisées lors de nos voyages en Amérique latine… et l’Argentine ne fait pas défaut à cette belle réputation d’accueil chaleureux. Je pense même qu’elle se place dans le haut de notre liste !

    Si l’on est perdu dans la rue, on a à peine le temps de déplier une carte ou scruter les panneaux de rues qu’un Argentin se propose de nous aider. Par pure gentillesse (pas comme nous avons pu l’expérimenter ailleurs). Et lorsqu’ils remarquaient mon accent français, immédiatement ils s’intéressaient à mes origines, à l’Europe, à ma culture et mon regard sur leur pays.

    Il me revient en mémoire notre arrivée à Buenos Aires et notre recherche désespérée du bon bus à prendre pour rejoindre la maison de notre hôte. Arrivés devant le bon arrêt, nous remarquons que nous n’avons pas la monnaie nécessaire pour payer nos tickets. Spontanément, un jeune Argentin nous propose de prendre deux places sur sa carte. Une fois à bord, lorsque nous voulons le rembourser, il a refusé d’un air presque offusqué : c’était tout naturel. Évidemment qu’il nous invitait ! Quel bel premier accueil dans la capitale !

    Et une fois arrivés chez notre hôte, nous avons été, tout comme lors de notre précédent séjour, chouchouté, choyés et accueillis comme en famille. Les mots me manquent pour remercier toutes ces personnes qui nous ont ouvert leur porte et leur cœur le temps de quelques jours…

  4. L’accent argentin

    Si les Argentins sont très gentils, ils sont aussi parfois (souvent ?) difficiles à comprendre ! L’accent argentin, ce n’est pas rien ! À titre d’exemple, le « y » (le son « lle ») est prononcé « che » : « playa » (plage) ou « calle » (rue) devenant ainsi « placha » et « caché ». Pas simple donc !

    Et au-delà de l’accent, beaucoup d’Argentins de la capitale ont une jolie mélodie italienne dans leur façon de parler. Un très beau mélange qui nous donne encore un peu plus l’impression d’être de retour en Europe le temps de quelques secondes…

  5. Une ville multiculturelle

    Il ne faut pas beaucoup se promener dans Buenos Aires pour capter ses ambiances et influences multiculturelles : espagnole et italienne, bien sûr, mais aussi juive, polonaise, anglaise et arabe.

    Buenos Aires, Argentine
    Rue Florida à Buenos Aires (© Inconnu)
  6. Une ville à parcs

    Il n’y a pas que par ses arbres le long des rues que Buenos Aires dégage une ambiance de ville verte : il y a un nombre impressionnant de parcs dans le centre, certains étant même appelés « petite forêt ».

     Des expériences à vivre :

    • se balader dans le parc de la Plaza Francia un dimanche soir, jour de fête et de marché d’artisanat
    • pic niquer dans le Parc Palermo
    • faire une balade à vélo à la réserve écologique
  7. Les cimetières

    À Buenos Aires, il semble il y avoir autant de parcs que de cimetières ! Et rien à voir avec les cimetières de par chez nous. Comme j’en ai déjà un peu parlé dans un article sur l’âme de Valparaiso, les cimetières, tout comme la mort, font partie de la vie quotidienne de Sud-Américains.

    Se balader et visiter les cimetières est donc quelque chose de normal : c’est d’ailleurs une des premières choses que nous a proposées notre hôte argentine lors de notre premier séjour à Buenos Aires !

     Les plus beaux et grands cimetières de Buenos Aires

    • la Recollera, sans doute le plus visité, un équivalent local au Père-Lachaise où l’on trouve la tombe de célébrités, comme Eva Peron (Evita, figure nationale importante pour l’histoire du pays)
    • Chacarita, réputé pour sa beauté 
  8. Le tour en bateau au Delta du Tigre

    Certainement un de mes meilleurs souvenirs de Buenos Aires ! Jamais je ne m’attendais à découvrir ce genre de paysages à la capitale argentine (ou tout proche). Nous voilà partis en expédition avec notre hôte, pour nous délasser le temps d’un tour en bateau dans les canaux du Tigre.

    Je ne suis encore jamais allée du côté du Mississippi, mais c’est le genre de décors que je m’imagine trouver là-bas : un cachet insolite à Buenos Aires à mes yeux ! Tout semble si paisible sur ces canaux immobiles. Les maisons elles aussi semblent hors du temps : un voyage dans une époque pas si lointaine, où les villageois passaient en bateau de maison en maison pour conduire les enfants à l’école, ou pour se réunir une fois par semaine dans leur petite église en bois.

    J’aimerais ça, le temps d’un weekend, vivre le long de ces rives…

    Buenos Aires, Argentine
    Sur les rives du Delta du Tigre

    Buenos Aires, Argentine
    Maison sur les rives du Delta du Tigre
  9. Les salons de thé

    Quel plaisir de voir tous ces salons de thé, au charme rétro ou belle époque, peupler les rues de Buenos Aires ! Des pauses gourmandes bienvenues dans nos explorations quotidiennes !

    Les habitants semblent raffoler tout autant que moi des petites pauses sucrées, petits déjeuners au croissant et desserts bien sucrés !

     

  10. La gastronomie argentine

    Je ne peux parler de mes écarts alimentaires sans en dire plus sur la gastronomie à Buenos Aires ! Qu’est-ce qu’on y mange bien !

    Oui, je vous rassure tout de suite, les Argentins sont fidèles à leur réputation de grands mangeurs de viande ! Je pense que nous nous souviendrons toute notre vie de ce barbecue en famille sur le toit d’un immeuble ou les plats de viande se succédaient sans fin ! Il devait bien y avoir 2 kg de viande par personne au bas mot !

    Eh oui, autre réputation des Buenos Aires : la gastronomie italienne y est très bien représentée. Un plaisir pour les amateurs de pizzas et de glace.

  11. Le tango

    Pour terminer en beauté ce plongeon au cœur de mes souvenirs de tango argentin. Cliché ? Oui, sans doute. Mais pas que ! Si le tango est omniprésent dans les ruelles touristiques de la Boca, il est également là dans les petits bars méconnus des touristes, pour le plus grand plaisir des Argentins.

    Le tango m’a toujours fait frissonner. Il a ce côté si intense, si passionné, si charnel. Une séduction langoureuse, une attraction puissante : impossible de rester de marbre ! Mais soyons honnête, ce n’est pas une danse qui s’improvise ou s’apprend en deux minutes. C’est un véritable art !

    Néanmoins, curieux de découvrir les bases du tango, nous sommes allés suivre un petit cours de tango à Buenos Aires. Heureusement pour nous, ce moment embarrassant n’a pas été filmé ! Résultat du score ? Deux pieds écrasés chacun ! Mais un moment amusant, assurément !

    Notre professeur, très patient, prenait le temps de nous faire des démonstrations, essayant de ralentir l’allure pour que nos yeux puissent décrypter les enchaînements de pas et de mouvements… J’ai compris à quel point il retenait ses pas lors du spectacle qui suivit. Le voir sur scène, « se donner à fond », cela m’a donné l’impression d’admirer un oiseau vu dans une cage trop petite quelques secondes auparavant pouvoir enfin prendre son envol et ouvrir ses ailes de toute leur largeur.

    Oui, ce spectacle nous en a mis plein la vue ! Installés au balcon, nous mangions tout en admirant leur technique, mais aussi l’évolution du tango. Une immersion historique à travers des rythmes et costumes différents à chaque époque.

    Notre verdict : un bon repas, un très beau spectacle… et une belle soirée.

     Bonne adresse :

    • Le site Daytours4u propose des tours dans toute l’Amérique du Sud ; nous sommes passés, pour Buenos Aires par leur site Bsass4u (Buenos Aires for you) et avons choisi cette formule-ci.

Buenos Aires, des souvenirs tendres

J’ai une grande tendresse pour Buenos Aires. Sans doute est-ce lié aux rencontres que j’y ai faites. J’ai aussi cette tendresse particulière que l’on peut avoir pour sa petite sœur ou son amie, qui vivrait une mauvaise passe. Une tendresse teintée de tristesse et d’espoir. Car en parlant avec les habitants de Buenos Aires, on entend dans leur voix le regret du passé. Pas un regret nostalgique. Non. Un regret fait d’indignation. Indignation devant l’évolution de l’insécurité, du coût de la vie, de la politique…

Si ces nuages sont bien réels, j’aime pour ma part chérir les beaux souvenirs que j’ai eus lors de mes deux séjours à Buenos Aires, et garder une réelle curiosité pour cette ville et les surprises qu’elle me réservera à mon prochain passage.

Buenos Aires, Argentine
Quartier La Boca (© Luis Argerich)

Et vous, avez-vous déjà visité Buenos Aires ? Des conseils ou souvenirs à partager ?

11 commentaires

  1. Trop bien: je vais commencer mon voyage sac à dos à Buenos Aires et ça me donne trop envie d’y être !!! Je pense que ça va être bien pour commencer, d’avoir ce côté un peu Europe et pas être trop dépaysée ! Merci pour ton article, ça m’a donné l’impression d’y être déjà et de me promener dans ces rues bordées d’arbres 😉

    Répondre
    • Merci Emilie pour ton message ! Ravie que la balade t’ait plu 😉

      Nous avons très envie de retourner en Argentine et d’explorer davantage ce pays, du nord au sud ! Et l’Amérique du Sud est un continent qui nous attire énormément, où nous sommes déjà allés 3 fois et où nous retournerons très certainement !
      Si tu cherches des informations, tu peux aller voir dans le menu supérieur : « Destination – Amérique du Sud » et par pays, dont « Argentine ».

      Je te souhaite déjà un bon départ et un super beau voyage en Amérique du Sud !

      Répondre
  2. C’est terrible, à chaque nouvel article, j’ai envie de partir illico dans tes photos.
    C’est surtout merveilleux en fait, juste terrible que mon compte en banque ne puisse pas s’aligner.

    Répondre
    • Merci Lucas pour ton message 🙂 Ravie que cette immersion dans mes souvenirs te donne envie de partir illico ^_^
      J’aurais voulu avoir plus de photos pour illustrer mes pensées, mais nous avions eu un souci avec notre appareil lors de notre passage à Buenos Aires, ce qui fait que nous n’avons que très peu de photos de cette ville.
      Difficile effectivement que le compte en banque suive toutes nos envies d’évasion (on connait ce problème aussi!), mais après, c’est une question de choix, de projets à réaliser les uns après les autres… On a toute la vie (en espérant qu’elle soit longue!) pour réaliser notre Bucket List 🙂

      Répondre
      • C’est ce que je me dis !

  3. Cet article tombe pile poil. Je suis actuellement à Buenos Aires pour quelques jours, cette ville est pleine de surprise mais je ne conseille pas d’y aller en janvier. Il y fait tres chaud et humide.

    Répondre
    • Super ! Merci Sophia pour ton message et ton partage d’expérience (nous n’y sommes jamais allés en janvier, seulement en mai lors de notre premier séjour, et mi-février l’an dernier. Nous remontions depuis la Patagonie, et oui, je me souviens qu’il y faisait chaud et humide (question de contraste aussi !), mais supportable 🙂
      Bon séjour et bon voyage à toi !

      Répondre
  4. J’ai visité Buenos Aires il y a à peine 2 mois et je suis moi aussi tombée sous le charme ! Notamment de San Telmo ou je logeais. J’ai tout de suite adopté ce petit quartier très sympa et plein de street art 🙂

    Répondre
    • Merci Jeanne pour ton commentaire. J’aime aussi ces ambiances de quartier, et c’est sûr, le street art donne un cachet coloré à la ville ! C’est un des côtés qui nous avait beaucoup plu à Valparaiso. 🙂

      Répondre
  5. Canon !!! Nous y sommes allés l’année dernière également on a beaucoup apprécié ce voyage! Pas mal votre cours de Tango nous on en a vu mais pas fait !

    Merci pour ces beaux souvenirs !

    Répondre
    • Merci Anais pour ton message plein d’enthousiasme, on sent que Buenos Aires vous a plu à vous aussi ! ^^

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest